Categories
Asie Vaccinocircus

Victime de la diarrhée thaïlandaise : le premier ministre annule sa vaccination

Le général Prayuth, en grand uniforme. Heureusement pour le teinturier : kaki ton sur ton… Ca passe mieux.

Le général Prayuth vient de faire littéralement caca dans son slip de soie sauvage, couleur (déjà) kaki…

Depuis des semaines que le gouvernement en fait des tonnes, et ses mises en scène :

-l’arrivée des premières doses du vaccin d’Astra Zeneca (si, si avec tapis rouge et cérémonie officielle sur le tarmac de l’aéroport !)

-le vaccination publique de son excellence le premier ministre, le général Prayuth, ainsi que quelques membres du cabinet, aux fins d’édification des masses populaires…

Le choix avait été fait : ce serait le produit d’AstraZeneca pour le PM (les subalternes devant se contenter du vaccin… chinois).

La cérémonie devait se dérouler vendredi matin… Tout avait été installé et préparé. Aux petits oignons. Décor, caméras, fleurs, jolis sièges de couleur blanche, pupitre etc.

Et puis, vaccinocatastrophe… les autorités ont pris connaissance du pataquès européen et de l’épidémie de “caillots sanguins” (lire ici). Les télescripteurs ont crépité. Et le trouillomètre de ces vieux gradés… a chuté vers le zéro et plus l’infini ! 😉

Full stop ! Le navire siamois a fait un piqué-renversé, façon Titanic propulsé aux amphèts birmanes !

Annulation à la dernière minute…

Or il y a un élément fondamental pour bien prendre la mesure de cette histoire…

La Thaïlande a passé un deal en 2020 pour FABRIQUER localement le vaccin d’AstraZeneca !

Plus fort encore : via la société Siam Bioscience… dont le propriétaire est le roi !

Donc répétons : l’annulation de la vaccination du premier ministre, au dernier moment, alors que c’est le produit qui doit inonder le pays à terme, et même la région… les conséquences en terme de “perte de face” sont colossales.

Et tellement ironiques… 😉

Enfin, les explications données par les “scientifiques” proches du gouvernement envoyés pour déminer le terrain sont à hurler de rire.

D’un côté, ils affirment que le lot reçu en Thaïlande n’est pas celui qui pose problème en Europe. Que par ailleurs, le nombre d’incidents par rapport aux nombres de doses utilisées du lot en question est très faible. Que les populations africaines et européennes sont davantage sujettes aux “caillots sanguins” par rapports aux Asiatiques !!! Et qu’enfin :

“With this postponement, we are not saying that the vaccine is problematic. This postponement is to wait for verification whether there is any implication with the vaccine or that batch of the vaccine. (source Bangkok Post)

En bref, un condensé de nimportnawak de la part d’officiels qui sont morts de trouille mais qui tentent de sauver la face…

POST-SCRIPTUM

Une première cérémonie de vaccination officielle avait été annulée, sans explication le 26 février dernier… Il était alors question de “problèmes administatifs “…

De plus, la Corée du Sud a déconseillé l’usage d’AstraZeneca pour les personnes de plus de 65 ans… cette annonce avait forcément entamé la confiance. La Corée du Sud jouit d’un grand prestige au Royaume de Siam (lire ici).

Enfin dernier clou dans le cercueil, le pays a souffert… 1 covidécès par million d’habitants (source Worldometer). La France affiche 1 379, l’Allemagne 877…

POST-SCRIPTUM 2

Le général Prayuth a finalement reçu sa première dose… ce matin, le 16 mars (source Bangkok Post).

Mais à une grosse différence près : pas de cérémonie, et la presse a été écartée… Seule une vidéo a été transmise sur Facebook.

Categories
Asie Résistance

Faites les taire ! Le virus a fuité du labo de Wuhan selon nouvelle étude

C’est insupportable ! On ne peut plus covidélirer en paix ! On ne peut plus siniser le globe tout en tuant l’Occident tranquille !

Encore un scientifique qui affirme que le couillonavirus est bien un couillonavirus dans le sens… où il n’est pas naturel.

Et qu’il a fuité du labo de Wuhan.

Double zut…

Et ce scientifique est allemand de sucroît, pas bon ça ! 😉

Et il est moins controversé que notre national Luc Montagnier (prix Nobel de médecine 2008) qui lui aussi affirme que le virus n’est pas naturel.

Professor Wiesendanger concludes that “both the number and quality of the circumstantial evidence point to a laboratory accident at the virological institute in the city of Wuhan as the cause of the current pandemic.” (source ZeroHedge).

Quelques points clés :

  • Unlike previous coronavirus-related epidemics such as SARS and MERS, to date, well over a year after the outbreak of the current pandemic, no intermediate host animal has been identified that could have facilitated the transmission of SARS-CoV-2 pathogens from bats to humans.
  • The SARS-CoV-2 viruses are surprisingly good at coupling to human cell receptors and penetrating human cells. This is made possible by special cell receptor binding domains combined with a special (furin) cleavage site of the coronavirus zigzag protein. Both properties together were previously unknown in coronaviruses and indicate a non-natural origin of the SARS-CoV-2 pathogen.
  • A research group at the Wuhan City Virological Institute has been genetically manipulating coronaviruses for many years with the goal of making them more contagious, dangerous and deadly to humans. This has been documented in the scientific literature by numerous publications. [eh oui ! Cette info est connue depuis longtemps… mais tous les covidéments et les pro-Chinois ne veulent pas l’entendre].

L’étude de 100 pages est dispo ici (allemand).

Il faut très vite que ce monsieur tombe dans sa cage d’escalier, ou dans un ravin en voulant prendre un selfie.

On rappellera que un an après, la Chine continue de mentir et de gagner du temps…. concernant l’enquête justement sur l’origine du virus, et les données des premiers cas.

On rappellera enfin que l’hypothèse du “pangolin” poussée par les Chinois et ses alliés covidéments (comme fameux hôte intermédiaire entre la chauve-souris et l’homme) fait désormais rire la galerie…

Bref… Le Grand Jeu est relancé.

Categories
Asie Pays Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Vaccination Indonésie : amende et suppression aides si refus

La présidence indonésienne vient d’adopter une ligne dure : amende (360 USD à Djakarta) et suppression des aides sociales voire suppression d’accès à certains services publics, en cas de refus du vaccin (source The Strait Times)

Le montant de l’amende étant laissé à la discrétion des gouvernements locaux.

On rappelle que l’Indonésie est le pays musulman le plus peuplé du monde : 268 millions.

Elle rejoint ainsi Israël dans le délire vaccinal obligatoire, du moins… imposé, y compris par des moyens indirects.

Mais alors… la situation doit être chaotique dans ce pays pour justifier de telles mesures liberticides, n’est-ce pas ?

123 covimorts par million (source Worldometer) quand la France est à 1 276 et Israël 599.

On pouffe très fort.

Alors comment expliquer un tel délire ?

Trois facteurs à mon sens : l’histoire de violence de ce pays, l’idéologie musulmane (fais ci, fais pas ça, c’est Allah qui le veut, et ferme ta gueule) et la corruption.

L’Indonésie n’est pas la suisse, loin s’en faut. Autoritarisme, dictature militaire (Suharto), violences inter ethniques, violences religieuses, etc. La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille là-bas.

Balancez le couillonavirus dans le jeu… un gouvernement central acheté et/ou con comme une enclume, plus de nombreux gouvernements locaux (donc la corruption à tous les étages)… et voilà la résultat.

Il y a un mérite à cette situation : sa clareté.

100 % de la population doit être vaccinés. Ce n’est pas une option.

Pour les plantes vertes et les animaux domestiques, on verra après…

L’aspect santé publique me paraît très, très… secondaire, dans cette affaire.

Le pognon est sans doute le principal moteur.

Mais c’est une victoire indéniable pour les covidéments.

On voit aussi les grandes lignes de force : toute l’Asie est contaminée par le “modèle chinois” (qu’elle se n’applique pas à elle-même malgré la propagande et les apparences).

L’Occident avance masqué, plus sournoisement, pour maintenir les apparences.

Israël fait figure d’exception pour le moment (démocratie, pays développé).

Rassurez-vous, chez nous ce sera plus “doux”.

Mais l’objectif est identique, mondial : que vous le vouliez ou non, vous allez manger ces putains de vaccins.

C’est pour votre bien. 😉