Categories
Asie Pays Saloperie et sida mental

Quarantaine à Hong-Kong : parents et enfants séparés

Le promoteur de la terrible pandémie, la Chine, a mis la main sur Hong-Kong (lire ici) et détruit l’opposition locale.

Grâce au couillonavirus.

Mais en plus, elle prend un malin plaisir à appliquer son “modèle” avec une force brutale, afin de terroriser et punir les Hongkongais qui ont eu des velléités d’indépendance (les fous) et ont cru à l’arnaque du “un pays deux systèmes” (1997).

D’abord, répétons-le : le couillonavirus n’existe ni en Chine, ni à Hong-Kong, ni dans le reste de l’Asie du sud-est.

La ville-état, mis au pas par Pékin, affiche 27 covidécès par million d’habitants. La France est à 1402 (source Worldometer).

Mais depuis un an, les restrictions covidémentielles, le modèle chinois que la Chine n’applique que de manière cosmétique aux fins de propagande chez elle… sont très fortes à HK.

-si test positif, avec ou sans symptômes : isolement à l’hosto.

-les “contacts proches” sont eux envoyés en “camps” de quarantaine pendant 2 semaines.

-les voyageurs entrant sur le territoire subissent 3 semaines de quarantaine obligatoire (en Thaïlande c’est 14 jours, et bientôt 10), dans des hôtels dédiés (à leurs frais).

Et un raffinement dans la saloperie mentale : la séparation des enfants et parents !

Sur les réseaux sociaux, la colère monte en raison de la pratique consistant à séparer les enfants de leurs parents dans les unités d’isolement, et certains font état de mères qui n’ont plus eu le droit d’allaiter, et de bambins attachés à leur lit pour les tenir en place. Le gouvernement hongkongais a multiplié cette semaine les communiqués pour justifier sa politique, y compris celle consistant à attacher des enfants. «D’une façon générale, l’hôpital n’envisagera l’application de moyens de contention physique sur des patients en pédiatrie que pour la sécurité et le bien-être des patients» (source le Figaro)

Ah tout va bien, si c’est dans l’intérêt des patients mineurs… ! On nage en plein délire.

La covidémence est un outil politique manipulé par la Chine, un outil d’asservissement, de destruction (économies occidentales, sociétés occidentales) mais également -et c’est parfaitement dans l’esprit asiatique- un outil de punition.

De revanche si vous préférez.

L’exemple de Hong-Kong est à ce titre frappant.

Categories
Asie Mutants Pays Saloperie et sida mental

Les mutants sur le ring : et maintenant le philippin

Rappel des combattants sur le Grand Ring des Mutants :

Les poids lourds

  • la pédale du Kent
  • le Mobutu Noir

Les outsiders

Les cadets

  • le finlandais (indétectable)
  • le variant breton (oui français mônsieur, et un brin indétectable également!)

Et enfin, le dernier arrivé… le variant philippin, en culotte bleue et rouge ! Jeune et énervé.

Bien décidé à mettre K.O les anciens.

Il vient d’être signalé en Angleterre. Aïe.

La Pédale du Kent, en moule bite couleur vert fluo, va t-il se laisser déborder ?

Le suspens est insoutenable car figurez-vous que le philippin a été découvert chez… deux patients. 😉

Deux.

Après une analyse rapide au séquenceur-gamahuchisant, machine de haute technologie génético-branlatoire, voici les conclusions (présentées avec les frissons de rigueur par le quotidien britannique, le DailyMail) :

Le variant P3 (son petit nom de code) est un mélange vicelard de l’anglais et du sud-africain… Mais avec un petit zeste de nouveauté en plus.

Comme d’habitude, on ne sait rien de plus, sauf que c’est effrayant. Ca oui, tous les gouvernements sont unanimes : la boxe couillonavirale mutante ça fout les jetons.

C’est même fait pour !

Bref, le grand circus continue de plus belle !

Et n’oubliez pas : êtes-vous à jour pour vos vaccins ? 😉

Ah ? Vous n’avez même pas encore eu votre première dose ? C’est ballo. Car il faudra prendre une nouvelle version dans 6 mois à peine.

Chaque semestre, jusqu’à ce que vous ayez le bon goût de crever.

Du Covid, d’un accident de voiture, en tombant dans l’escalier, ou à cause d’un vaccin, au fond ça n’a aucune importance.

POST-SCRIPTUM

Au fait, et les Philippines alors ? 117 covimorts par million d’habitants… Quand la France est à 1 402 et l’Allemagne 892 (source Worldometer).

On le voit, le mutant philippin porte une couche et n’est pas vraiment prêt pour le combat… 😉

Categories
Asie Pays Vrac

Thaïlande : une brigade canine chasse les asymptomatiques

Médor est bien capable de renifler des truffes, des explosifs, de la came et même des cancers. Alors un petit coronavirus à la con… trop facile. Notons qu’ils ne portent pas de masque, et ça ce n’est pas boudhiste.

La Thaïlande est comme chacun le sait ravagée par le couillonavirus.

En un an, le pays a enregistré 87 covidécès, soit par rapport à la population… moins de 1 mort par million d’habitants… (les gentils Français étant à 1 395 par million…) (source Worldometer).

Pour contextualiser : 70 personnes meurent chaque jour dans des accidents de la route…

On le voit, la situation est donc très grave

C’est pourquoi, le royaume de Siam a créé une… brigade canine (source Thai PBS).

Les chiens sont entraînés à renifler les cas couillonavirés asymptomatiques. Les fameux.

Selon les médias locaux, les 6 chiens de la brigade atteignent un taux de détection de 94,8 % !

Un seul chiffre après la virgule, c’est un peu décevant, mais il faudra s’en contenter.

Les animaux seront postés à l’aéroport international de Suvarnabhumi (Bangkok) ainsi que dans certains ports.

Rappelons que pour entrer dans le pays le tarif syndical est depuis le 3 avril 2020 (date de la fermeture des frontières) :

  • un test PCR négatif
  • un passe octroyé par le ministère des affaires étrangères (Certificate of entry)
  • un visa ad hoc
  • une chiée de papiers et de formulaires, dûment tamponnés (le tampon est primordial)
  • une assurance médicale spéciale anti-Covid (couvrant 100 000 USD de dépenses, rien de moins, ça en fait des cachets de paracétamol)
  • et surtout 15 nuits en quarantaine obligatoire et contrôlée (dans des hôtels… à la charge financière des visiteurs bien entendu [seuls les citoyens thais peuvent bénéficier d’une quarantaine payée par l’état]).

En clair, n’importe quel cas asymptomatique est inévitablement chopé en quarantaine… mais non, ce n’est pas suffisant.

Pour le show, il fallait la brigade canine… Six clébards…