Categories
Asie Saloperie et sida mental

Hong-Kong : massacre de hamsters

Roger le Hamster va mourir dans d’atroces souffrances. Pékin a décidé de l’exterminer, lui et ses copains, car il pourrait être contaminé par le variant Delta…

Depuis la prise de contrôle totale par Pékin (en juin 2020, à la faveur du couillonavirus)… l’île-état n’en finit pas d’être punie.

Comment ? Inutile de pointer la répression des opposants ou la fermeture des médias etc…. Ca c’est du classique.

Non, la véritable punition se fait… via la covidémence.

Pékin impose ainsi des règles folles, au nom du “Zéro Covid”…  encore plus dures et dingos que sur le continent.

Citons les quarantaines cinglées de 21 jours… ou encore le fait de tuer littéralement la compagnie aérienne Cathay Pacific (épuisement des personnels via des quarantaines successives, aberrantes, et la fermeture des frontières, privant le “hub” d’oxygène).

Encore quelques mois de ce traitement et Pékin sera parvenu à détruire une société privée qui était flamboyante avant la crise couillonavirale (et même si Air China en possède 30 %)…

Un symbole.

Tout ce qui rappelle la “souveraineté” de Hong-Kong est et sera détruit.

Dernier délire en date : l’extermination… des hamsters.

Eh oui, quelques uns auraient été -horreur- contaminés par le couillonavirus. Et dans sa version Delta en plus. 😉

Le gag est total.

Le couperet est tombé : tous les citoyens sont appelés à remettre leurs hamsters (et autres petits mamifères, voir plus bas), si achetés après le 22 décembre, aux fins d’extermination.

Par “mesure de précaution” bien entendu, et pour leur bien. Comme d’habitude. 😉

Their latest measures target hamsters and other small mammals — including chinchillas, rabbits and guinea pigs — which authorities on Tuesday said will be culled as a “precautionary measure”. (source Bangkok Post)

Un père console son fils de 10 ans… Son hamster doit passer à la casserole.

“I have no choicethe government made it sound so serious,” Hau told AFP, showing videos of his son wailing in front of Pudding’s pink cage.

Quand le burlesque se combine au tragique.

Hong-Kong c’est terminé. Pékin n’en a plus besoin. Schenzen peut faire le boulot.

HK est coupable d’avoir cru à sa souveraineté (en dehors de la Chine), à son indépendance, mais surtout d’avoir été arrogante, un ilôt capitaliste de prospérité immense, à quelques kilomètres de la Chine pauvre à l’époque… Une place financière qui irriguait toute l’Asie, mélangeant les nationalités.

Coupable enfin d’avoir conduit les dirigeants chinois (faibles à l’époque) à créer la couleuvre -et de l’avaler- du “un pays 2 systèmes“…

Piège politique et réthorique…

Pékin n’a en réalité jamais digéré une telle humiliation.

La Chine éternelle… qui n’oublie rien… savoure à présent sa vengeance.

Froide, très froide…

Comme d’habitude, ceux qui ignorent l’histoire ne peuvent pas comprendre les actions de la Chine ; les Guerres de l’Opium, et leurs conséquences dramatiques en cascade, sont la grille de lecture ad hoc pour comprendre la covidémence.

Les Hongkongais n’ont pas fini d’en baver… Des milliers ont d’ailleurs compris que le jeu était terminé.

Pour de bon.

Ils utilisent ainsi le programme créé par le Royaume-Uni pour acquérir la nationalité britannique (source Reuters). Et partir définitivement.

Les expatriés quant à eux s’en vont, épuisés par 2 ans de délires covidémentiels absolus.

Oui, la vengeance de la Chine est froide

Ils attendaient depuis 1860.

POST-SCRIPTUM

Ne pas voir que la “crise” du fentanyl aux Etats-Unis, qui tue des DIZAINES de milliers d’Américains (jeunes) CHAQUE ANNEE et cette fois de manière certaine (pas comme le Covid hein)… fait directement écho aux Guerres de l’Opium contre la Chine il y a 150 ans… c’est être profondement glandu.

Le fentanyl est fabriqué en Chine… Et depuis des années, ce produit est “exporté” aux Etats-Unis. Pékin affiche une mine contrite. Il y a eu quelques réunions où les Américains ont élevé la voix. Et ?

Rien.

Le terrain avait été préparé par les crétins de Purdue Pharma, le lab US qui fabriquait l’OxyContin et qui a transformé des millions d’Américains “normaux” en toxicos…. Zou… Le fentanyl est arrivé.

Moins cher et bien plus puissant que l’héroïne (jusqu’à facteur 100). Et donc qui tue bien plus.

C’est la Guerre de l’Opium 2.0 (synthétique). Et cette fois, l’agresseur est bel et bien la Chine.

Alors on me dira en pleurnichant “mais noooooooooon ils n’organisent pas le trafic”.

Ils laissent faire, ce qui revient au même.

C’est un cas d’école de guerre hybride.

Rappel : la guerre du Vietnam qui a profondément traumatisé les Etats-Unis… a tué 58 000 jeunes Américains en douze ans (1963-1975).

Le fentanyl chinois provoque “une guerre du Vietnam” de dégâts par an… !

Categories
Asie Saloperie et sida mental Vaccinocircus

La Thaïlande admet que les vaccins blessent et tuent

Les médias thaïs présentent cette information de manière très anodine.

Et pourtant, elle est explosive !

One billion baht in financial compensation has been provided by the National Security Office (NHSO) to people who experienced negative effects after receiving Covid-19 vaccinations.

Compensation of 400,000 baht were provided to 2,264 families of the deceased patients or people permanently disabled that could have been attributed to the side effects of the inoculation. (source NNT, le service de presse du gouvernement)

2 264 décès ou blessures graves (handicaps à vie) ont donc été reconnus par les autorités comme causés par les vaccins…

Une compensation de 10 000 euros a été versée à chaque famille…

A ce jour, 45,4 millions de Thaïlandais sont “totalement vaccinés” (2 ou 3 doses).

Un rapide calcul démontre donc que 1 personne “vaccinée” sur 20 000… est tuée ou blessée à vie par ces injections.

Une sur vingt mille…

Aïe… La “balance risques/bénéfices” prend un sacré coup derrière la nuque, n’est-ce pas ?

Où sont tous les pseudos médecins et les neuneus qui nous gavaient il y a un an avec cette fameuse “balance” ? Vous remarquerez que cet élément de langage a été discrètement… abandonné.

Mais le pire est que ce nombre… est sous-estimé. Il y a des décès qui ne sont pas “reliés” aux injections (soit au niveau des familles qui ne sont au courant de rien, à la campagne par exemple, soit au niveau des autorités qui refusent de reconnaître un lien après enquête).

Par ailleurs, 7 287 personnes supplémentaires ont été blessées, mais moins gravement !

Elles touchent donc une compensation moins élevée... Là encore, ce sont les chiffres officiels du gouvernement.

Si on refait notre ratio : 2 264 + 7 287 = 9 551, donc 1 personne vaccinée sur 4 753 subit des effets secondaires de négatifs à très négatifs (voire mortels), et donc ouvrant droit à une compensation officielle…

Dans le monde d’avant, une telle expérimentation mortelle et insensée aurait été immédiatement arrêtée et les responsables traduits en justice.

Dans le monde d’après… non.

Le gouvernement thaï ne cherche pas à dissimuler la réalité. Ils payent car ici tout se règle avec du pognon.

Et sont fiers de l’annoncer (regardez comme nous sommes “djai dee“, on répare les dommages, comme notre statut de haute classe l’exige).

Ce n’est absolument pas du trollage, c’est un trait culturel.

En Asie, si vous provoquez un dommage, il faut payer. Un mort par accident de voiture par exemple se paye toujours. Ici plus qu’ailleurs, la vie d’un homme a toujours un prix, en monnaie.

Mais ils continuent ! Ainsi la campagne de dosage Pfizer chez les enfants de 5 à 11 enfants va débuter en février

Et plus de 6 millions de doses “booster” (3ème) ont déjà été injectées…

POST-SCRIPTUM

Si Bangkok balance les chiffres, sans peur ni reproche, il ne faut pas leur demander… les détails.

Ainsi, il nous faudrait la répartition dans le temps… sans oublier des totaux par… produits, ainsi que par numéro de lot.

Rappelons que le pays a commencé le cirque injectatoire en avril dernier, avec… du Sinovac (Chine)… Ensuite de l’AstraZeneca (importé puis fabriqué sur place)… et enfin du Pfizer (pour les enfants et en 3ème dose pour les adultes). Le tout saupoudré d’un peu de Sinopharm (Chine) et de Moderna, mais à la marge.

Enfin, dans le cas des décès liés au vaccin, il faudrait les durées moyennes (entre l’injection et le décès). Sans oublier bien entendu les données démographiques (âge, sexe, lieu de résidence, comorbidités etc.).

Rappelons que chaque plainte donne lieu à une enquête… donc les autorités ont forcément toutes ces données.

Categories
Asie Mutants Saloperie et sida mental

Recueillement : premier décès Omicron en Thaïlande

(mon stagiaire chinois est complètement à côté de son bol de riz : il s’agit de funérailles au Vietnam)

Le pays est en deuil. Le Royaume de Siam est meurtri.

Après de nombreuses semaines d’attente, c’est finalement arrivé.

Quoi ?

Le premier décès provoqué par le terrible variant Omicron.

Si.

Le Bangkok Post est tout retourné.

Thailand has reported its first death from the highly contagious Omicron coronavirus variant, a Public Health Ministry official said on Sunday.

Et croyez-moi, ils ont été le chercher loin ce covimort-là !

Il s’agit d’une femme de 86 ans.

Atteinte… d’alzheimer. En toute simplicité.

Et suprême ironie, elle avait eu 2 doses de Pfizer… La tuile.

Cet article dans le quotidien anglophone du pays résume tout.

Ca fait depuis un mois qu’ils nous font chier avec Omicron… Et il ne se passe strictement rien. Ils annoncent 10 000 cas au total… Mais les hospitalisations en soins critiques dont celles en réanimation (respiration artificielle)… baissent chaque jour.

Des provinces ont placé les écoles en mode “en ligne” et ont interdit l’alcool dans les restaurants (lire ici).

Certaines ont monté des “hôpitaux de campagne” (dans des stades) pour accueillir les gazillons de malades… qui ne viennent pas.

Enfin, le pays a supprimé son programme d’accueil des touristes (vaccinés) baptisé “Test&go”… Bref les frontières se referment.

Tout ça pour ça… !

Une vieille au bout de sa vie, alzheimerisée et doublement “vaccinée”…

Quand le burlesque se mélange au tragique et à l’indécence.

Rappelons que tous variants confondus… le pays a annoncé 13 covimorts ces dernières 24h. Dans un pays de 68 millions d’habitants…

Pendant ce temps, des centaines de milliers de Thais n’ont plus de boulot (depuis des mois), les prix du porc et d’autres denrées de base explosent (le porc a doublé en un an !).

Le gouvernement militaire bas de plafond à Bangkok peut être fier du travail accompli.

A ce rythme-là, dans quelques années, les Chinois n’auront même pas besoin de racheter le pays.

Il sera offert.

Exsangue.

MISE-A-JOUR

Le gag est total. La deuxième victime d’Omerdon vient d’être annoncée…

C’est du lourd.

An 84-year-old unvaccinated woman with terminal lung cancer is Thailand’s second Omicron-related death. (source Bangkok Post)

Bon un cancer en phase terminale ce n’est rien. Mais par contre ô-Macron, pfuit, ça vous tuerait un cosaque en 30 secondes.