Categories
Chiffres Vaccinocircus

“Les jeunes sont plus touchés” : encore un mensonge

Je signale l’apparition d’un nouveau site de la covirésistance.

Son titre se suffit à lui-même… 😉

Lien : https://covidmanipulations.wordpress.com

Son premier article est très intéressant.

L’auteur a comme nous tous entendu/lu les cris d’alarme et d’horreur des autorités : l’épidémie progresse chez les plus jeunes, les variants sont donc plus méchants, nous allons tous mourir, il faut donc se faire vacciner et adopter le passeport vaccinal blablablabla.

Or… c’est totalement faux.

Sa méthode est aussi redoutable que simple : il compare les chiffres des réanimations d’avril 2020 à avril… 2021… avec la répartition par âge.

Contrairement au discours officiel :

-il y a en proportion DAVANTAGE DE VIEUX en réanimation en 2021 qu’en 2020 !

-et il y a en proportion MOINS DE JEUNES en avril 2021 qu’en avril 2020.

C’est cocasse, non ? 😉

J’ai voulu vérifier les chiffres de l’auteur en utilisant une autre source : les bulletins hebdomadaires de l’agence Santé Publique France.

On ne peut pas faire plus officiel…

Eh bien… je confirme. C’est tout simplement stupéfiant : le réel est CONTRAIRE aux salades que Macron et son gang de maniaques balancent à longueur de médias.

La manipulation est ahurissante.

Mais cela va même plus loin… Le Réel est ILLOGIQUE en ce qui concerne… les vaccins !

La France a peu vacciné, en général, et par rapport aux “stars” du domaine (Israël, UK, Chili etc.), mais elle a vacciné les vieillards… Les personnes à risques.

Après plusieurs mois, la vaccination des personnnes les plus fragiles devrait se voir dans la répartition par âge dans les réanimations…

Or c’est tout l’inverse qui se produit.

En proportion, il n’y a pas moins de vieux en réanimation aujourd’hui qu’avant les vaccins… mais davantage. 😉

Conclusion du Réel, et pas celle fantasmée des covidéments : ces pseudo vaccins, censés “réduire les formes graves” (même pas d’empêcher la transmission)… ne fonctionnent pas.

En tout cas, pas comme  on le claironne (“95 % d’efficacité”).

On retrouve le même problème ontologique avec le nombre total des hospitalisations… Avril 2020 c’était le virus version 1. En avril 2021, la France nous dit-on est assaillie par une cohorte de mutants déchaînés et haineux…

Et ? Prout. Nous avons MOINS d’hospitalisations aujourd’hui qu’en avril 2020…

Voici les liens vers les rapports PDF et les copies d’écran, et enfin mon tableau de synthèse.

Bulletin avec chiffres du 6 avril 2021

Bulletin avec chiffres 14 avril 2020

LE TABLEAU DE SYNTHESE

AVERTISSEMENTS

Même si la répartition des âges n’a jamais énormément varié d’une semaine à l’autre, il conviendra de refaire un calcul, avec une moyenne par exemple des 4 rapports hebdos avril 2020 et avril 2021.

Cela clouera le bec des peigne-culs.

On pourra même compléter le dispositif avec un graphique hebdo (du nombre de réanimations pour les plus de 65 ans par exemple)… avec en parallèle les chiffres de la vaccination des personnes âgées…

Enfin, il est nécessaire de le rappeler, l’expression “réanimation” (ou “soins critiques” depuis avril 2021)… est un sac qui contient 3 choses distinctes (lire mon article ici) :

  • les services de réanimation à proprement parler
  • les unités de soins intensifs (SI)
  • les unités de surveillance continue (SC)

Mais les chiffres détaillés ne sont JAMAIS révélés par le gouvernement et pour cause.

Ainsi, on ne connaît pas le nombre de plus de 65 ans par exemple en vraie réanimation (intubés). On ne peut donc pas faire de comparaison, ni entre les âges, ni entre les périodes.

Ce “flou” n’est pas une erreur, mais bien une fonction.

Les autorités peuvent ainsi mentir, et les médias terroriser le cheptel avec des chiffres absurdes, hors contexte.

Categories
Saloperie et sida mental Vaccinocircus

L’aveu de Pfizer : “troisième dose probablement nécessaire”

Covid-19 : une troisième dose du vaccin Pfizer sera «probablement» nécessaire

Le PDG de Pfizer a concédé jeudi qu’une troisième injection serait probablement nécessaire d’ici six mois à un an, puis chaque année. (source Le Figaro)

Inutile de crier, de pleurer ou de serrer les poings.

Tout avait dit, écrit… dès le printemps derniers. Les scientifiques covidéments anglais en particulier avaient annoncé la couleur.

Certains patrons de labo avaient annoncé la couleur (Johnson).

Les labos avaient annoncé la couleur (Pfizer, Moderna) et travaillaient depuis des mois sur les “boosters“.

Certains pays avaient annoncé la couleur (Angleterre, 3ème dose prévue en septembre, l’UE achetant déjà les vaccins de “seconde génération“).

Bref… Le PDG de Pfizer ne fait que rejoindre le grand orchestre symphonique de la saloperie mentale.

Mais avouons qu’il le le fait bien. 😉

Voilà, à présent plus personne ne pourra dire : “Je ne savais pas. Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Vous connaissez le programme vaccinal… Et donc vous pouvez facilement deviner le futur concernant la covidémence : éternel ! 😉

Enfin, et c’est sans doute le point le plus important : si vous acceptez de vous faire vacciner maintenant… alors vous êtes complice de la plus grande psyop jamais orchestrée sur Terre.

Complice… et… future victime bien entendu.

Car se faire injecter chaque année, pendant plusieurs années, un brouet génique inconnu… Cela risque de mal se passer.

Pour finir sur une note légère, et pour célébrer le libre arbitre de l’homme : “C’est vous qui voyez. Y’en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes”.

Categories
Vaccinocircus

RIP AstraZeneca : in nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti

“in nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti”. Cette fois, c’est la fin. Adieu AstraZeneca, tu nous auras bien faire rire.

Cela fait des mois que j’annonce l’halali. La fin.

Le Danemark est le premier pays au monde à refermer officiellement le caveau et à quitter le cimetière.

Covid-19 : le Danemark, premier pays d’Europe à renoncer définitivement au vaccin d’AstraZeneca (source Le Figaro)

La géopolitique et la santé auront eu raison de cette merde… inutile.

Car rappelons cette primo-évidence : à part les risques posés par ce produit… il est surtout parfaitement inutile contre la terrible pandémie, maladie bénigne pour l’écrasante majorité de la population.

Un de moins.

Une pensée émue à tous ceux qui ont déjà reçu une dose d’AstraZeneca… Et qui attendent la seconde. Avec impatience. 😉

Vous la sentez bien votre position… fragile… de cobaye ?

Reste à se faire l’engeance Pfizer.

Tout vient à point qui sait attendre.

C’est une grande victoire contre la covidémence. Le poison du doute va se répandre.

Or rien de plus terrible que le doute… Le doute aussi invisible et meurtrier… qu’un coronavirus… ?

POST-SCRIPTUM

Attention. La décision danoise n’enlève rien au fait que ce pays est… covidément.

De plus, comme écrit dans l’article au sujet des petits ennuis de Johnson&Johnson… Pfizer est clairement the “winner takes it all”  dans cette affaire.

La covidémence n’est que politique… Dès lors, ce jeu de massacre vaccinatoire en fait partie… Il ne faut pas être dupe.

Il va être très intéressant de suivre la réaction dans les pays en voie de développement (ou AstraZeneca est présent, car pas cher). Ainsi, la Thaïlande qui avait tout misé sur ce vaccin…. en montant une usine pour le fabriquer via une société possédée… par le roi de Thaïlande, rien de moins ! C’est dire la stratégie carrément nationale !

Si d’autres pays suivent le Danemark… la situation des Thais va devenir… très inconfortable.

Vous trouverez d’ailleurs sur cet article de Reuters une remarquable synthèse de tous les accords passés (y compris de fabrication) par le laboratoire anglo-suédois dans le monde.

The Anglo-Swedish drugmaker has manufacturing deals with at least 20 firms worldwide for distribution to the more than 70 countries where it has been approved.