Categories
Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Bébés : le désir humide de Pfizer bientôt exaucé ?

Pour vomir, c’est la première porte à gauche avec le logo “Pfizer” dessus.

Pfizer prévoit de demander en novembre aux Etats-Unis… le “go” pour injecter les bébés dès l’âge… de 6 mois  !

L’administration Biden étant totalement woke, covidémente et vendue, un refus est difficilement envisageable…

Pfizer’s Covid vaccine could be rolled out to babies as young as six months in the US this winter, under plans being drawn up by the pharmaceutical giant.

The timeline will depend on the findings of in-house trials looking into whether the vaccines are safe and effective in youngsters aged six months to five years.

Pfizer was already planning to seek approval from the Food and Drug Administration (FDA) for the jabs to be given in children aged five to 11 by October.

But the latest comments confirm the firm’s intention to work its way down much younger age groups. They will be given a lower dose than adults. (source DailyMail)

Un tel jusqu’au-boutisme “vaccinal”, un tel fanatisme même, devra bien se payer un jour.

Forcément.

Au prix fort.

Categories
Pays Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Italie : généralisation du passe sanitaire

A gauche, Mario, à droite Benitto. Parfaite équivalence politique… Le style en moins.

Oh ! Encore un qui nous fait un “Tadjikistan”…

Une surprise ? Absolument pas… car il s’agit de l’Italie, pays totalement covidément et qui fut même à la pointe du virus chinois début 2020 (en d’autres temps, on aurait pu les qualifier de “tête de pont”, voire de “cinquième colonne”…).

L’Italie fut le premier pays européen à imposer la vaccination (aux personnels de santé puis aux enseignants, lire ici). En avril. Je sais, vous avez déjà oublié.

Toujours à la pointe du combat fasciste, pardon démocratique, la Péninsule devient ainsi le premier pays au mooooooooonde à généraliser… l’infâme passe sanitaire !

Mario Draghi se prend pour Benitto… L’ancien dirigeant de Goldman Sach, ex président de la BCE, propulsé premier ministre suite à un énième coup d’état institutionnel, passe en force, c’est le cas de le dire.

Et les veaux italiens… suivent, terrorisés par le virus.

L’Italie rend obligatoire le passe sanitaire en entreprise. Le gouvernement italien a généralisé ce jeudi l’obligation sur le lieu de travail du passe sanitaire, qui sera exigé aussi bien dans le secteur public que privé. Cela concerne 23 millions de travailleurs à compter du 15 octobre. (source les Echos)

Comme en France, les (rares) rebelles seront matés, pardon suspendus sans salaire… mais pas licenciés !

Tout salarié devra pour accéder à son lieu de travail présenter un certificat numérique ou papier attestant qu’il a reçu au moins une dose de vaccin, qu’il a été testé négatif ou qu’il a récemment contracté la maladie et n’est pas contagieux. Ceux qui ne pourront pas présenter un justificatif seront suspendus sans rémunération mais ne seront pas licenciés.

En même temps (décidément) la crapule Macron lâchait mielleux qu’éventuellement, peut-être, il pourrait commencer à envisager de lever le passe sanitaire ici ou là…

Tu parles.

Ce type est une ordure psychotique hypocrite… Les Italiens au moins ne prennent pas de gants… Ils le disent : c’est pour préparer l’hiver. Dans le sens, préparer la campagne couillonavirale hivernale…

Macron sait parfaitement que le cirque couillonaviral recommencera dès les premiers frimas (les gens sont malades en hiver, pas de bol), que des vieux crèveront dans leur ehpad de merde (comme chaque hiver) et que les hôpitaux recommenceront à nous casser les couilles, comme chaque hiver : “ouin pas assez de moyens, on craque, pas assez de lit, pas assez de tout, prout, on va tous mourir “…

A fortiori avec les soignants virés car non vaccinés… Ca va le faire aux petits oignons. Un grand cru, c’est sûr.

Cette crise est littéralement fabriquée par le gouvernement (avec la complicité -du type Syndrome de Stockholm- des personnels de santé).

Il est où le fascio ? Dans ton cul ! Mamma mia !
Categories
Asie Pays Vaccinocircus

Singapour : 80 % de vaccinés… et pire bilan journalier depuis un an

Quand ça veut pas, ça veut pas.

Covicas et covidécès par jour, moyenne mobile 7 jours. Du 1er mars 2020 au 14 septembre 2021. Source base de données.

Il faut bien comprendre le délire… de l’échelle. Le 14 septembre, il y a eu 0,4 covimort (moyenne mobile 7 jours, le dernier décès remontant au 10 septembre !)… C’est clair : Singapour est foutu. 😉

Reprenons. Soit Singapour, cité-état de 5,7 millions d’habitants, au sud de la Malaisie.

Taux de double-vaccination massif : 80 % (source ABC).

Et voici ce qu’on lit dans la presse :

Singapore reports worst daily Covid case tally in more than a year (source The Guardian)

Oh quel dommage…

Alors comme il s’agit de l’Asie du Sud-Est, ni une ni deux, le gouvernement fait machine arrière.

Government pauses reopening plans after 837 new daily infections, despite just four deaths in a month among 80% vaccinated population

On résume : ils ont (comme dans toute la région) une forte hausse de cas… Mais très peu de morts.

Le même gouvernement qui avait dit dès le mois de juin, “il va falloir apprendre à vivre avec le Covid” (d’autant plus facilement, que ce virus est une véritable tafiole en terme de santé publique)… pouf, replonge en se faisant peur et en faisant peur à ses administrés.

La conclusion est évidente : nous ne sommes pas sortis de l’auberge couillonavirale…

L’idéologie (absurde) du “Zéro Covid” est profondément ancrée dans toute l’Asie, même si elle n’est pas exprimée comme telle, ni revendiquée comme un objectif officiel.

Ils ne supportent pas que le Covid pointe le bout de son nez, pour dire les choses simplement.

Voilà pourquoi toutes les pseudo annonces et tentatives de “réouverture” ou de retour à la normalité (en Thaïlande, Vietnam etc.) n’ont aucune chance d’aboutir à court terme.

Je peux déjà vous annoncer le prochain bide absolu : la Thaïlande. Le gouvernement n’arrête pas de répéter que le 1er octobre, cinq régions seront ouvertes aux touristes, sans quarantine ou avec quarantine réduite (ça change chaque jour)…. Cela n’arrivera pas. 😉

Le pays continue de se suicider, et va manquer une 2ème haute saison touristique.

Et d’ailleurs, à peine la rédaction de cet article achevée que pouf… Bangkok annonce qu’en fait… euh… comment le dire… la date du 1er octobre est repoussée… au 15 (source Bangkok Post)

Donc, je recommence : je peux déjà vous annoncer qu’il ne se passera… rien le 15 octobre. 😉