Categories
Pays Vaccinocircus

Pas de caillots sanguins au UK ? Encore un bidonnage

Les pompom girls qui veulent sauver le soldat AstraZeneca utilisent un argument qu’elles pensent massue :

“La Grande-Bretagne a injecté des millions de doses et n’a pas eu de problèmes, nananananère. Prout.”.

Sauf que l’on sait maintenant que c’est du pipeau.

Un de plus.

Il y a eu, dès janvier, des problèmes de thrombose outre-Manche… Mais les données n’ont pas été correctement rapportées, et le régulateur britannique -c’est trop bête- n’a pas reçu ou vu les signaux…

Reformulons : n’a pas voulu voir les signaux…

Encore une regrettable erreur, la faute à pas de chance, un petit soucis “technique”, un “algorithme” foireux (toutes les excuses sont utilisées)… mais qui va comme toujours dans un sens unique : protéger la covidémence, protéger les vaccins.

By the time cases of blood clotting in patients who had received the AstraZeneca vaccine had begun to emerge on the Continent (in March), Britain had already administered 11 million doses (the first ones having been given in January). No such adverse events had been reported publicly in Britain, but not for a lack of cases, according to the findings of a new investigation. Clotting cases were recorded in the UK’s Yellow Card database (a website for reporting adverse drug reactions) in January but were missed at first by the Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA) – possibly due to the algorithms it uses to interrogate UK data. The Telegraph has the story. (lire le reste de l’article sur Lockdown Sceptics.)

Bref, que ce soit au UK, en Europe ou partout ailleurs, cette merde -inutile comme tous les autres vaccins pour l’écrasante majorité de la population- provoque les mêmes soucis.

RIP AstraZeneca.

Même si on doit se réjouir de voir cette saleté mordre la poussière… il ne faut pas être dupes.

Il ne s’agit bien entendu que de sordides réglements de comptes géopolitiques (c’est l’Europe qui demeure la plus critique face au produit de l’anglo-suédois, pour une raison évidente : la haine anti-Brexit).

Voire même d’une psyop dans la psyop covidémentielle.

Pfizer avec son produit génique est le grand gagnant.

The winner takes it all.

Moderna fait office de figurant, de Poulidor, de second rôle pour éviter que l’on puisse prononcer le mot “monopole“…

Categories
Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Vaccinodrome : Chris de Nice fait un bide

“Je m’appelle Chris de Nice ! Ca farte ? J’suis cassé avec le vaccin !”

Nice. La campagne de vaccination à l’AztraZeneca fait un bide complet ce week-end

Ce week-end du 17 et 18 avril 2021, Nice (Alpes-Maritimes) devait vacciner massivement le personnel prioritaire de plus de 55 ans. Le centre a fermé plus tôt, faute de volontaires. (source Actu.fr)

4 000 doses prêtes… et seulement 50 péquenots-cobayes ont répondu à l’appel de la piquouze ! (source Le Point).

L’expression “bide complet” est appropriée. 😉

Ce qui est précieux avec Estrosi est sa nullité crasse. Il est tellement veule, il fait tellement de la lèche à l’Elysée, il veut tellement se faire bien voir en surjouant la covidémence qu’il se prend les pieds dans le tapis.

Régulièrement.

Dans une ville qui a installé des haut-parleurs pour diffuser toutes les demi heures des messages couillonaviraux à la con… rien n’est surprenant.

Christian… tes “administrés” ne veulent pas de tes vaccins de merde.

Voilà, là, c’est plus clair ?

Alors remballe ta marchandise avariée, calme-toi, assieds-toi sur ta fierté, et surtout va te cacher… pour cuver ta honte et ton covid.

C’est beau l’amour entre deux hommes… “Emmanuel ? Oui Christian ?”
Categories
Pays Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Nouvelle-Zélande : vaccination obligatoire

Avec une gueule pareille… il ne faut pas s’étonner. Les néo-zélandais en redemandent… Grand bien leur fasse.

C’est comme une course d’étape… Chaque étape est prévue. Une particulièrement importante vient d’être franchie.

Et pas par n’importe quel pays.

La Nouvelle-Zélande.

Ramassis de bobos neuneus “écolos” bêtes comme leurs moutons (qui sont nombreux sur leur île)…

Leur premier ministre, Jacinda Ardern, covidémente totalement hystérique, est une membre active, passionnée même de la secte chinoise des “Zéro Covid“.

Cette femme est ainsi capable de confiner la capitale Auckland (1,7 million d’habitants) après la découverte de… 3 “cas positifs” (lire ici).

Mais cette groupie pékinoise, tant elle pratique le modèle chinois avec application, a été largement réélue à l’automne 2020 !

Donc les Néo-Zélandais doivent maintenant boire leur bouillon covidémentiel jusqu’à la lie.

Et cela ne fait que commencer (voir leur projet fou d’interdire totalement le tabac aux gens nés… après 2004 !)… Voici la dernière nouvelle :

Prime Minister Jacinda Ardern says border workers have up to the end of April to be vaccinated before they are moved out of their jobs.

But National’s Chris Bishop says the rule should be applied from now on, not the end of April, considering border vaccinations began on February 20.

He also says a voluntary register of border workers to record testing and vaccinations should be a mandatory requirement for all employers with border-facing staff.

And he says there appeared to varying estimates, between 80 per cent and 95 per cent, of how many border workers had been vaccinated. (source)

La vaccination est donc obligatoire pour les employés (fonctionnaires ou du privé) qui sont liés de près ou de loin à la gestion des “frontières”.

Où est le problème ? La tactique est évidente…. On commence “petit”. c’est la tactique des tranches de saucisson.

Ainsi, les employés en “première ligne”… Mais après… viendra la deuxième ligne. Puis la troisième.

Et d’ailleurs, ça n’a pas loupé… Les covidéments locaux appellent le comité olympique néo-zélandais… à rendre la vaccination obligatoire pour les athlètes qui participeront aux JO de Tokyo !

Rappelons enfin que l’autre pays qui a osé un tel mouvement est… l’Italie.. autre “point d’appui” de la Chine (énième hasard couillonaviral).

En Italie, ce sont les “personnels de santé ” (y compris les… pharmaciens ! ) qui doivent se faire injecter…

Aujourd’hui les “personnels de santé”, les employés “aux frontières”, les sportifs… et demain ?

Vous. Tous.

Et même vos animaux domestiques.

MISE-A-JOUR 20/04/2021

L’actualité décidément me donne raison…

Quand je parle du rôle clé de la Chine dans le Pacifique et de son influence grandissante sur les gouvernements australien et néo-zélandais, le tout combiné dans la covidémence, voici le résultat :

New Zealand has said it will no longer confront China over human rights as part of the ‘Five Eyes’ intelligence network, reversing an earlier commitment to its allies.

Foreign minister Nanaia Mahuta said New Zealand was ‘uncomfortable’ with pressuring Beijing and wanted to pursue its own relationship with its largest trading partner.

The intelligence sharing alliance, formalised during the Cold War, last year began issuing statements condemning China’s human rights record. (source DailyMail)

Ils ne se cachent même plus.