Categories
Mutants Saloperie et sida mental

Super variant africain : les Européens plongent

L’opération de communication est parfaitement calibrée. D’abord des articles dans la presse quotidienne (lire ici).

On laisse mijoter 48h, puis les responsables politiques se lancent. Dans le cas de l’Angleterre, c’est la tête de bite Sajid Javid, pseudo ministre de la Santé (il fut ministre de la culture, du business, puis des communautés locales, puis… ministre de l’intérieur, et enfin… ministre de l’économie !!! avant de remplacer le crétin qui s’est fait gauler en juin en train peloter sa maîtresse dans les locaux du ministère)….

“Gnée. Je suis une tête de bite et la virologie c’est mon dada (mais pas les MST hein !)”

Bref, le type est un politicien professionnel… et il n’y connaît absolument rien aux questions sanitaires. Même un apprenti cuistot connaît davantage les problématiques d’hygiène que ce clown ayant profité toute sa vie de la discrimination positive… eh oui fils de gentils pauvres immigrés pakos… ça aide Outre-Manche.

Bref, le type déboutonne sa chemise, baisse son froc, abandonne toute pudeur… il y va à fond, violant tout au passage. La recette est systématiquement identique : plus c’est gros, plus ça glisse (avec beaucoup de gel).

‘Our scientists are deeply concerned‘: Sajid Javid sounds alarm over new ‘worst-ever‘ super-mutant Covid variant that will make vaccines at least 40 per cent ‘less effective‘ (source DailyMail)

Parfait exemple de patascience. “40 % moins efficace” pour ce variant “le pire jamais découvert ” ???? !!! Ce chiffre est sorti littéralement du trou du cul de ce crétin. C’est ahurissant.

Et puis, pour entretenir la psyop on prend les premières mesures concrètes : la fermeture des liaisons aériennes avec certains pays.

Ici il s’agit de l’Afrique, donc tout le monde s’en cogne, mais cela frappe les esprits (pour pas cher).

Ainsi l’Angleterre coupe les ponts avec l’Afrique du Sud et 5 autres pays africains.

Les neuneus européens se dépêchent de suivre… L’Allemagne, la France et l’Italie (la trinité de la covidémence) décident de s’aligner (il ne faut pas être en reste, surtout que ces pays ont des restrictions couillonavirales… à vendre, pardon à justifier, donc ça tombe bien !).

Dernière info, là aussi importante pour donner corps à la menace : l’OMS a baptisé la nouvelle merde… Omicron.

Delta était épuisé. Fallait changer les comédiens. C’est chose faite.

Prochaine étape : les premiers cas qui seront découverts… en Europe. Forcément….

Ah on me signale que c’est déjà le cas, c’est le cas de le dire : en Belgique ! 😉

Non pays parfaitement trouvé, centre mou du camp concentrationnaire européen, capitale “ouverte” aux invasions migratoires mondiales.

Ca plus les frites et la mayo, on est bon !

La comédie hivernale sera jouée à guichets fermés.

Quoi qu’il en coûte.

Enfin, comme d’habitude, une pensée émue aux dosés… Quand on leur expliquera que Omicron est trop horrible et que malheureusement il est insensible aux vaccins actuels… en conséquence -désolé- il faudra refaire un cycle de 3 injections… avec la version 2.0 du produit de Pfizer.

Sinon panpan culcul, et surtout invalidation du passe sanitaire ! 😉

Rincez, répétez, dosez.

Categories
Mutants Saloperie et sida mental

Il arrive ! Le variant de l’apocalypse… venant du HIV

Bon là sur cette photo, il a une gueule sympa. Mais en réalité, le variant du Botswana porte les 7 sceaux de l’enfer.

Pile pour l’hiver ! Quel calendrier aux petits oignons. Du grand art.

Quid ?

Le nouveau variant couillonaviral de la mort qui tue… équipé de 32 (pas 12, pas 24, mais 32 madame !) mutations…

Un record !

Ca le rend donc hyper contagieux et lui permet d’échapper aux vaccins… qui déjà ne fonctionnent pas. Cool. 😉

Où ?

Au Botswana ! C’est parfait au niveau scénique : l’Afrique, le trou noir. Des terres sauvages qui vous veulent du mal. Conrad. Les ténèbres tout ça.

Comment ?

Le variant serait apparu, tenez-vous bien, chez un malade… atteint probablement du HIV ! Vous imaginez les possibilités scénaristiques que cela ouvre ?

Les coronavirus adorent se recombiner… avec d’autres virus… 😉

Oh putain Robert, c’est génial. Trois doses ça ne suffira pas. Là, tu es bon pour 66. Voire même 666, n’ayons pas peur des symboles.

Son petit nom ?

B.1.1.529. Là par contre c’est un paquet de merde. Coco, faut bosser. Faut trouver un nom catchy, effrayant, qui frappe les esprits. Ces scientifiques sont vraiment des gros lourdingues.

Des millions d’infectés déjà ?

Euh… non. 10 cas recensés (dont 1 à Hong-Kong)… Là aussi va falloir bosser. L’hiver réclame un variant avec du muscle, pas une énième tafiole.

Mais les scientifiques anglais, à l’origine de la sinistre découverte, ont quand même les chocottes, c’est l’essentiel :

Scientists warn the variant could be worse ‘than nearly anything else about’ — including the world-dominant Delta strain. (source DailyMail).

Préparez les mouchoirs.

Et les doses.

Categories
Mutants Saloperie et sida mental

Collection automne-hiver : le nouveau variant annoncé

Je vous présente AY42. Un nom à la con, mais bon on fait avec ce qu’on a sous la main, hein. Cet horrible mutant a une sale gueule c’est indubitable. Sa mission est donc de vous pourrir l’hiver. De rien, c’est gratuit.

Réglé comme du papier à musique. Au milieu de l’automne, la nouvelle collection est activement préparée.

Comprendre : le nouveau variant. Eh oui, le couillonavirus c’est d’abord de la fashion. Un calendrier serré et précis.

Le variant indien avait permis d’occuper tout l’été (on se souvient du psychodrame monté au sujet de l’Inde en avril-mai dernier)… mais là, à l’orée de l’hiver dans l’hémisphère nord, il convient de relancer la terrible épidémie.

Avec donc un nouveau “mutant”, si possible un peu moins branleur que l’indien (qui franchement ne cassait pas 3 pattes à un canard laqué pékinois en terme de dangerosité).

L’Angleterre avait ouvert le bal, préparé le “débarquement” en quelque sorte. Son petit nom ? AY42. Oui, c’est ridicule.

Pour dire les choses brutalement : c’est un sous-indien.

Lien : https://www.dailymail.co.uk/news/article-10107049/Is-infectious-strain-Delta-taking-Britain.html

Le truc avait été en réalité repéré dès le mois de juin… Mais bon, le scénario n’était pas encore prêt.

Les premières données calculées au branlomètre et confirmées par le pifomètre sont trop horribles : AY42 serait 15 % plus contagieux que l’indien qui lui-même était des millions de fois plus contagieux que… tout le reste. 😉

Tout ceci est à mettre au conditionnel bien sûr, comme disait Jean-Claude Bourret à la grande époque.

Bordel, mon stagiaire chinois au service illustrations a confondu Yves Mourousi avec Jean-Claude Bourret. Ces jeunes, aucune culture… C’est pénible.

Bref. Les experts affirment qu’il serait déjà responsable de 10 % des nouveaux cas outre-Manche.

Et que cela a doublé en 1 mois. Paf. Belle dynamique donc, le truc est bien énervé.

Puis on annonça sa présence… aux Etats-Unis (tu parles… 7 cas !).

Et enfin, Israël.

Ah Israël… ! Terre aussi promise que vaccinale.

Juifs ? Non, Pfizer ! 😉

Israël…

Démocratie exemplaire (au milieu d’un océan de musulmans dégénérés et sanguinaires) avec son étoile jaune 2.0, le fameux “green pass” conditionné à la non moins fameuse troisième dose.

Bref, Israël un candidat idéal.

Un candidat qui n’en veut. Un candidat qui dit “scout toujours“. Un candidat qui veut vraiment remporter le cocottier et la cagnotte…

Un sous-variant circule dans plusieurs pays européens. Il est encore rare mais est observé de très près par les autorités sanitaires

Israël a recensé sur son territoire un premier cas d’un sous-variant du Delta, qui circule déjà dans plusieurs pays européens, a indiqué le ministère de la Santé.

«Le variant AY4.2, qui a été découvert dans plusieurs pays d’Europe, a été identifié en Israël», a indiqué mardi soir dans un communiqué le ministère. (source Sud-Ouest)

La science en Israël est formelle : les saucisses ça marche. Les vagues successives qui se ressemblent TOUTES… le prouvent. Pas. 😉

Voilà. Mais la collection automne-hiver demeure pour l’instant… encore floue.

C’est normal. C’est le début de la campagne de presse. Faut respecter le plan marketing et le plan de com’.

Tout est au conditionnel. Les détails seront dévoilés peu à peu. 😉

La Fashion Week couillonavirale peut commencer. Vous allez en prendre…. plein les fesses. On annonce des tons beiges, des matières fluides, des coupes imaginatives. Et plein de nouvelles doses.
MISE-A-JOUR

Comme prévu, les médias français se jettent sur le sujet comme la petite vérole sur la tata à Raoul.

Ainsi le Figaro fait le point.

Et le point, il faut faire puisque 14 cas du AY42 ont été détectés dans notre beau pays.

C’est chaud.

Cette fois c’est sûr, on va tous mourir.