Categories
Asie Mutants Saloperie et sida mental

Recueillement : premier décès Omicron en Thaïlande

(mon stagiaire chinois est complètement à côté de son bol de riz : il s’agit de funérailles au Vietnam)

Le pays est en deuil. Le Royaume de Siam est meurtri.

Après de nombreuses semaines d’attente, c’est finalement arrivé.

Quoi ?

Le premier décès provoqué par le terrible variant Omicron.

Si.

Le Bangkok Post est tout retourné.

Thailand has reported its first death from the highly contagious Omicron coronavirus variant, a Public Health Ministry official said on Sunday.

Et croyez-moi, ils ont été le chercher loin ce covimort-là !

Il s’agit d’une femme de 86 ans.

Atteinte… d’alzheimer. En toute simplicité.

Et suprême ironie, elle avait eu 2 doses de Pfizer… La tuile.

Cet article dans le quotidien anglophone du pays résume tout.

Ca fait depuis un mois qu’ils nous font chier avec Omicron… Et il ne se passe strictement rien. Ils annoncent 10 000 cas au total… Mais les hospitalisations en soins critiques dont celles en réanimation (respiration artificielle)… baissent chaque jour.

Des provinces ont placé les écoles en mode “en ligne” et ont interdit l’alcool dans les restaurants (lire ici).

Certaines ont monté des “hôpitaux de campagne” (dans des stades) pour accueillir les gazillons de malades… qui ne viennent pas.

Enfin, le pays a supprimé son programme d’accueil des touristes (vaccinés) baptisé “Test&go”… Bref les frontières se referment.

Tout ça pour ça… !

Une vieille au bout de sa vie, alzheimerisée et doublement “vaccinée”…

Quand le burlesque se mélange au tragique et à l’indécence.

Rappelons que tous variants confondus… le pays a annoncé 13 covimorts ces dernières 24h. Dans un pays de 68 millions d’habitants…

Pendant ce temps, des centaines de milliers de Thais n’ont plus de boulot (depuis des mois), les prix du porc et d’autres denrées de base explosent (le porc a doublé en un an !).

Le gouvernement militaire bas de plafond à Bangkok peut être fier du travail accompli.

A ce rythme-là, dans quelques années, les Chinois n’auront même pas besoin de racheter le pays.

Il sera offert.

Exsangue.

MISE-A-JOUR

Le gag est total. La deuxième victime d’Omerdon vient d’être annoncée…

C’est du lourd.

An 84-year-old unvaccinated woman with terminal lung cancer is Thailand’s second Omicron-related death. (source Bangkok Post)

Bon un cancer en phase terminale ce n’est rien. Mais par contre ô-Macron, pfuit, ça vous tuerait un cosaque en 30 secondes.

Categories
Asie Mutants

Thaïlande : la folie Omicron

-On compte 2 050 cas Omicron détectés dans tout le pays. Le dernier bilan fait état de… 12 covimorts en 24 heures… Nombre le plus bas depuis avril 2021

-Bangkok, la rue “Khao San”, connue chez les anciens comme lieu de fête (avec de nombreux bars et hôtels)… est fermée pour 3 jours... pour “désinfection” après l’apparition d’un épouvantable cluster (10 cas…) lors du Nouvel-An…

On parle d’une rue, en plein air donc… Rappelons en outre que le 31/12… des barrages avaient été établis aux 2 extrémités, afin de tester (si, si, avec tests rapides ATK) tous les visiteurs... Par ailleurs, le certificat de vaccination était exigé.

-la réouverture des bars prévue (après plusieurs reports) le 16 janvier… est bien entendu… une nouvelle fois repoussée. Cela fait des mois que ces établissements sont fermés d’autorité.

-le gouverneur de Kon Kaen ferme les écoles jusqu’au 14 janvier. Rappelons que de très nombreuses écoles… sont fermées depuis le mois de mai dernier.

-le gouverneur de Ubon Ratchatani, immédiatement après, a annoncé à son tour la fermeture des écoles, des gyms, des cinémas jusqu’au 17 janvier. Les restaurants avec air-conditionné ne pourront faire que de la vente à emporter…

-le gouverneur de Chonburi (ville de Pattaya) lui s’en prend aux restaurants. Seuls les clients munis d’un tests négatifs seront acceptés.

-la municipalité de Bangkok ouvre de nouveaux “lits“… pour accueillir les millions d’infectés qui vont bien entendu se déclarer (après les terribles fêtes du Nouvel-An).

Tout le monde dit qu’Omicron n’est pas dangereux ? Non, en Thaïlande c’est différent. Un cas est un cas, même si aucun symptôme.

On enferme les gens dans des “hospitels“, contraction de hospital et hotel… 😉 Ils ont le sens de la formule.

10 jours enfermé là-dedans… sympa n’est-ce pas ? (les lits sont en… carton. Véridique).
Mêmes lits en carton (ici la ville de Khon Kaen)
Un stade converti en “hospitel”

-sans oublier la suspension du programme “Test&Go” qui permettait aux touristes vaccinés de ne subir qu’un seul jour de quarantaine (en attendant le résultat d’un test PCR réalisé à leur arrivée)… C’est demain que la suspension initiale de 15 jours devrait être officiellement prolongée… pour longtemps… très longtemps. Mon pronostic : plusieurs mois.

Bref, la folie Omicron est… très contagieuse.

Là encore tout n’est que politique… Le gouvernement (issu du coup d’état militaire de… 2014 !) s’assure ainsi -à crédit, c’est pas cher c’est l’état qui paye- quelques mois supplémentaires de tranquillité, sans manifestations d’opposants.

Pendant ce temps, l’économie réelle (le tourisme = 20 % du PIB), des millions de petites mains, souffrent, n’ont pas de boulot, pas de revenus, pas d’aide. Le tout pour une épidémie virtuelle.

Et ce depuis début 2020…

POST-SCRIPTUM

J’avais déjà parlé de Singapour et du Vietnam. Mais citons également les Philippines qui resserrent les règles de quarantaine (source Bangkok Post) et multiplient les mesures (non vaccinés priés de rester chez eux !), réduction des “jauges” dans les églises, les restaus, passage de toutes les écoles en mode “online” etc.

La situation est aussi claire que critique. Les Thais et les Philippins sont tous en train de mourir du Covid. Omicron les emporte tous.

A Hong-Kong, sous contrôle de Pékin (suite au coup d’état de juin 2020, rendu possible… par la grâce de la terrible pandémie) également c’est l’horreur. Ca suinte de l’Omicron sur les trottoirs, partout.

Hong Kong announced strict new anti-coronavirus controls on Wednesday, banning flights from eight nations, shuttering bars and gyms and cancelling evening restaurant dining after the Omicron variant was detected within the city. (source Bangkok Post)

Bref, vous l’aurez compris, le mouvement est général… En Asie, la peur est beaucoup plus facile à entretenir.

Il est donc extrêmement simple de prévoir (avec précision) le futur (comme je l’ai fait pour l’année 2022)…

Nous allons en manger pendant plusieurs mois… Pause pendant l’été. Et zou, ça repartira l’hiver prochain…

Et dire qu’il y a encore des gazillons de neuneus qui n’ont toujours pas compris…

Categories
Asie Mutants Pays

Omicron : Thaïlande et Singapour referment la porte

J’écrivais le 11 octobre, au sujet de Singapour, que le virus était devenu quantique, comme le chat de Schrödinger : on ouvre les frontières et en même temps on les ferme.

Un délire quantique ou simplement schizophrénique.

Deux mois après, les événements une fois de plus valident mes analyses et prévisions.

La Thaïlande vient brutalement de stopper son programme “Test&Go” à destination des touristes vaccinés (source Bangkok Post).

Il permettait depuis le 1er novembre de se rendre en Thaïlande avec 1 seul jour de quarantaine (en attendant le résultat d’un test PCR effectué à l’arrivée).

Grosse amélioration par rapport aux programmes imposant de 7 à 10 jours de quarantaine dans un hôtel fermé (et à vos frais)… même si cela demeurait lourd (inscription sur site web, achat d’une assurance médicale inutile, véritable racket, et aussi risque d’être cas contact dans l’avion ou le van conduisant à l’hôtel… les vacances de plusieurs familles furent ainsi ruinées… Les cas contacts étant placés d’autorité à l’isolement… à l’hôpital).

C’est terminé… Les portes se referment.

La raison ? Le variant Omicron qui tue… tellement de gens… Les cadavres encombrent les hostos et les rues de Bangkok.

On compte officiellement dans le pays 104 cas omicronisés… Tous importés sauf 1. 😉

Bref, c’est un coup très dur porté une fois de plus contre l’industrie touristique (40 millions de visiteurs en 2019, 15 à 20 % du PIB et surtout de nombreux emplois)… Car aucun touriste “normal” ne peut accepter une quarantaine de 7 ou 10 jours… Seuls des expatriés, des résidents, peuvent se le permettre.

La Thaïlande, parmi d’autres pays d’Asie, pratique le 1 pas en avant 2 pas en arrière… avec des réactions paniquées, absurdes.

Le premier ministre a déclaré que la situation serait “revue” le 4 janvier.

Il est évident que cette fermeture sera reconduite. Et pour plusieurs semaines… tuant ainsi de facto une nouvelle fois la haute saison touristique…

Le variant Omicron étant déjà dans le pays (comme partout), le nombre de cas va mécaniquement augmenter… Autre certitude : la panique en Europe et Amérique du Nord sera soigneusement entretenue par les gouvernements, cela se répercutera inévitablement sur les décisions prises en Asie.

On peut ainsi prévoir de nouveaux durcissements en Thaïlande… Fermeture des restaurants par exemple, couvre-feu (autre spécialité des militaires)… et bien entendu les écoles (des cibles de choix pour ces militaires cinglés et vendus à la Chine).

De nombreuses écoles sont ainsi fermées depuis… début mai 2021 ! (en mode “en ligne”, ce qui revient au même).

Autre exemple : les bars et clubs… fermés quasiment non stop depuis 2 ans… Leur situation devait être officiellement revue mi-janvier…

Qui peut croire qu’ils obtiendront enfin l’autorisation… en plein milieu de la terreur Omicron ?

MISE-A-JOUR

C’était couru. Singapour suit le mouvement. Un dispositif conclu avec une vingtaine de pays permettait de voyager sans quarantaine (mais à la condition d’être vacciné bien entendu).

Le système est suspendu… jusqu’au 20 janvier 2022 (source Bangkok Post).