Categories
Chiffres Pays Saloperie et sida mental

Morts encombrants : la Nouvelle-Zélande change la définition

Le premier ministre des moutons et de la Nouvelle-Zélande : “Tous vaccinés, tous protégés ! Enfin… euh… attendez… on va revoir les calculs… Y’a un problème…”.

Soit la Nouvelle-Zélande. Pays occidental totalement vérolé par la pysop du PCC, à l’instar de l’Australie.

Une covidémence zélote… obscène même. La mentalité insulaire aggravant hélas la situation…

Et la Nouvelle-Zélande a fait très fort avec Jacinda Ardern, sorte de jument hystérique, méchante et cinglée qui leur sert de premier ministre.

Conséquence : le taux de “vaccination” est très élevé (81,1%). C’est comme si tous les moutons sur cette île de merde avaient voulu se faire piquer.

En plus des hommes.

Et puis… c’est le drame… Pire que le Rainbow Warrior

Le nombre de covidécès explose.

Aïe.

Pourtant on croyait que “tous vaccinés, tous protégés, prout “. Non ?

Ce n’est plus valable ? Ca ne marche pas ?

Zut.

On résume : le Covid est devenu un modeste rhume… et pourtant il se met à tuer ? Subitement ? En Nouvelle-Zélande ? Mais comment est-ce possible ?

La narration est brisée… Et ce pays apparaît ainsi comme une grosse pustule (c’est à la mode en ces temps de variole simiesque) sur le nez de la covidémence.

Ces pseudos vaccins sont foireux, et non, désolé pour les vieux boomers qui se croient immortels, ils ne protègent pas contre les “formes graves“…

Des petits vieux malades, accablés de pathologies du moyen-âge, continueront de crever… surtout en hiver (hiver austral en ce moment)…

Covid ou pas Covid.

Vaccin ou pas vaccin.

Cinq, neuf, ou dix-huit doses de n’importe quel produit de merde (pardon ARNm) n’y changeront rien.

Mais… mais rien n’est impossible chez les constructivistes… Ainsi, les autorités néo-zélandaises ont simplement décidé… de CHANGER LA MANIERE DE COMPTER les morts !

Jusqu’à maintenant, quand il s’agissait d’effrayer les moutons, n’importe quel pékin qui avait un test positif durant les 28 jours précédant son décès… était déclaré “mort du Covid “.

(règle identique… au Royaume-Uni, lire mon article ici).

C’était bien pratique (d’autant que les tests PCR étaient pour la plupart bidonnés)…

Pour exister, la terrible pandémie avait en effet besoin de cadavres.

On mesure, rétrospectivement, le délire absolu que représente une telle définition… Deux ans et demi que ce cirque dure…

Deux ans et demi.

Mais tout change pour que rien ne change.

A partir d’aujourd’hui et afin de remettre la narration sur les rails… ils ne compteront plus que les morts REELLEMENT causés par le Covid (“facteur ayant contribué à “) (source) !

😉

Il suffisait d’y penser.

En 1985, on a fait péter la coque de noix des pseudo écolos à Auckland. Je propose aujourd’hui de leur envoyer Olivier Variant (afin d’en finir une bonne fois pour toute avec cette île de merde).
Categories
Chiffres Vaccinocide

Effets secondaires : “bonjour c’est pour un sondage”

“Bonjour c’est pour un sondage : êtes-vous décédé après votre injection Pfizer ?”

Il suffisait d’y penser… Un sondage !

  • Puisque on ne peut pas compter sur les systèmes de pharmacovigilance (contrôlés par les covidéments, massivement sous-déclarés, pour de multiples raisons).
  • Puisque on ne peut pas faire confiance aux gouvernements pour mener des enquêtes approfondies quant à la nocivité des produits ARNm, ni pour communiquer toute donnée contraire à la narration officielle.
  • compte-tenu de la nature massive des campagnes d’injections
  • et enfin compte-tenu du sujet et de la facilité de découper la population en tranches et d’énumérer les points de données (êtes-vous vacciné oui/non, avez-vous souffert d’un incident cardiaque après oui/non etc.)

… alors il suffit… de faire un sondage !

Une approche très bête… et très maligne à la fois !

Les statistiques contre les mensonges gouvernementaux !

Un groupe américain s’est lancé ce défi.

Lien : https://stevekirsch.substack.com/p/latest-survey-shows-the-covid-vaccines

Méthodologie, calculs des marges d’erreur etc… Tout y est. Ca semble sérieux.

Leur approche est graduelle… Ils ont commencé par un échantillon faible (500) puis vont grimper à 5 000.

Autant vous dire que les premiers résultats… sont catastrophiques

Mais il faut réduire les marges d’erreur. Bref, attendons leur prochaine fournée.

D’ici là… je vous laisse apprécier les résultats… 😉

Categories
Chiffres Vaccinocide

Baisse des naissances : un vaccinocide ?

L’avantage de l’état civil : impossible de trafiquer les données.

Soit l’Allemagne, données démographiques officielles.

1er trimestre 2021 = 191 993 naissances

1er trimestre 2022 = 164 614 naissances

Soit une chute de 15 %.

Si on recule un peu plus (source) :

  • 1er trimestre 2022 = 164 614
  • 1er trimestre 2021 = 191 993
  • 1er trimestre 2020 = 184 643
  • 1er trimestre 2019 = 182 138
  • 1er trimestre 2018 = 187 530

On partait de haut en effet au 1er trimestre 2021 (effet “festif” des confinements de 2020).

Mais en prenant la moyenne des 4 années précédentes (186 576), le premier trimestre 2022 subit malgré tout une baisse de 12 %.

Or les enfants nés en janvier, février et mars 2022 furent conçus… en avril, mai, juin… soit le début des campagnes d’injections ARNm…

Au 1er avril 2021, l’Allemagne comptait -déjà- 10 millions de 1ères doses, 4 millions de double doses.

Et au 30 juin 2021, 47 millions de 1ères doses et 31 millions de double doses.

Nous savons que les produits ARNm bousillent les cycles menstruels de nombreuses femmes et peuvent s’attaquer à des organes (via la protéine Spike qui se balade) y compris les ovaires, et peuvent même réduire la qualité du sperme (lire ici) !

Alors ?

Corrélation ? Causalité ? Hasard ? Abus de saucisses ?

Une visite chez l’Insee (malgré le côté branleur de ces fonctionnaires, les données de début 2021 sont toujours… “provisoires“! ) montre que ce phénomène n’est pas visible en France.

Le 1er trimestre 2022 est à 176 900 naissances, contre une moyenne de 175 986 les 4 années précédentes. Il y a eu un creux début 2021.

Il faut noter que le dosage fut plus rapide en Allemagne qu’en France. Il faudra donc scruter les données du deuxième trimestre.

Notons un travail intéressant mené sur Taïwan. Deux avantages avec ce pays : énorme vaccination et aucun Covid avant le milieu 2021 donc impossible d’accuser le méchant virus. On note une chute importante des naissances en mai 2022, par rapport à mai 2021.

Le même auteur a également écrit au sujet de  l’Allemagne (et du UK).

Il y a 2 avantages avec les décès et les naissances : ce sont des données solides que l’on ne peut pas bidonner.

Les pays occidentaux ont des états civils en béton.

Alors bien entendu, on entend déjà la défense des covidéments la bouche en cul-de-poule : “c’est la faute du Covid !”.

Eh oui, c’est comme le réchauffement climatique : impossible à démontrer et ça marche à tous les coups.

Avant c’était Hitler, l’estrême-drouâte. A ce petit jeu, Poutine est enfoncé ; le Covid est le nouveau joker.

Tu as perdu ton boulot ? Ta femme te trompe ? Tu glisses sur une peau de banane dans la rue ? Tu te fais défoncer la gueule par une bande de “jeunes” ? Tu as un sentiment d’insécurité ? Tu n’as pas assez de thune ? Tu souffre d’un cancer généralisé à 25 ans ? Le prix de l’essence augmente ? Il y a trop de pluie ? Pas assez ? Il fait chaud en été et froid en hiver ?

C’est la faute du Covid.

Reste qu’on a déjà constaté des hausses de mortalité anormales (chez les jeunes)… Si on parvient en plus à croiser avec des données de natalité anormales… alors la tenaille se resserrera.

Enfin, n’oublions pas que nous avons un gigantesque groupe contrôle

Mauvaise nouvelle pour les gogos covidements.

Chine + Inde + Russie… eux… n’ont JAMAIS utilisé les produits ARNm.

Il sera donc facile d’établir de juteuses comparaisons… entre pays.

Eh oui les gars, les sang-purs ce sont eux…

Vous ? Des métèques OGM. Avec le droit de vote (pour combien de temps encore ?). 😉

POST-SCRIPTUM

Je signale sur le même sujet un fil créé par l’excellent Collectif Sauver la Science (que je présente dans “les sources“).