Categories
Médicament Pays

L’Inde, tout petit pays, utilise l’hydroxychloroquine

Au détour d’un article dans la presse indienne évoquant l’ivermectine (un anti-parasite que certains essayent contre le Covid)… on apprend que l’équivalent du Conseil scientifique en Inde… recommande l’utilisation de l’hydroxychloroquine, le poison de notre Raoult national que l’on ne présente plus.

Non ? Si.

It also recommended Hydroxychloroquine for patients during the early course of the disease but not for critically ill ones. (source Hindustan Times)

Ce journal est un tout petit quotidien qui diffuse à peine à plus d’un million d’exemplaires par jour.

Rappelons que l’Inde est un tout petit pays de… 1,35 milliard d’habitants, cette information est donc sans doute un point de détail. 😉

Vous le savez désormais, Covidemence.com est à la pointe du journalisme d’investigation… on (enfin mon stagiaire chinois) a donc pisté ce fameux “Clinical Management Protocol for Covid-19” du ministère indien de la Santé, la Bible, pardon, le Mahâbhârata anti-couillonaviral local.

Le document (version 5, datée de juillet) se trouve ici, sur le site du ministère :

Lien : https://www.mohfw.gov.in/pdf/UpdatedClinicalManagementProtocolforCOVID19dated03072020.pdf

Et au prix d’un effort de traduction inouï, nous pouvons donc confirmer l’information au sujet de l’hydroxychloroquine.

Et plus loin, pour les cas “modérés” :

A présent, observons les performances de ce tout petit pays dans la lutte contre le couillonavirus.

L’Inde affiche 86 covimorts par million d’habitants.

Quand la France de messieurs Salomon, Véran et Macron est à 536 (source Worldometer).

Le petit pays Inde fait donc six fois mieux que les branleurs et les fonctionnaires français.

Merde quand même ! ” comme disait un ex-Premier ministre français, catalan, suisse ou israélien on ne sait plus vraiment… 😉

J’ai une idée cadeau pour le petit Olivier pour Halloween : au lieu d’une panoplie de magicien Harry Potter, lui proposer un aller-simple vers New Dehli.

Pour un petit stage de remise à niveau…

Enfin un stage de fin d’études, vu son jeune âge.

En Inde, la vache est un animal sacré. Véran, avec son regard de bovin, saura t-il séduire les Indiens et les persuader de tous se confiner ? Un cheeseburger offert à ceux qui répondront correctement.

 

Categories
Pays Saloperie et sida mental

Tintin au pays des tarés : “le marathon sanitaire durera jusqu’à l’été 2021”

“Milou ! Regarde ! Un premier ministre belge déguisé en couillonavirus !”

Le marathon sanitaire durera au minimum jusqu’à l’été 2021” (source La Libre Belgique)

Qui a fait cette déclaration aussi martiale que stupéfiante ?

Madame Irma ? John Rambo ? Jean Castex dit l’Intraitable ?

Non. Le Premier ministre de la Belgique, Alexander De Croo.

Ne riez pas (je sais, c’est difficile). En tout cas, pas tout de suite.

De Croo a été nommé le 1er octobre. Il est jeune. Il doit donc donner des gages. Faire du covizèle. Gonfler sa poitrine (bien plate) et durcir ses abdos (inexistants).

La Belgique occupe une place à part dans la covidémence.

Pas parce qu’il s’agit d’un non-pays, en tout cas d’une non-nation (rien de plus différent qu’un Wallon gauchiste et un Flamand néo-nazi), mais parce que la Belgique est fière d’occuper la première place du podium des covidécès.

Au monde.

Si, si.

Avec 918 morts par million d’habitants… Vous n’y croyez pas ? Vous avez tord

Formellement, le Pérou a depuis pris la première place. Mais bon les Péruviens, les lamas, tout ça on s’en tape un peu.

Rappelons que la Belgique est au centre de l’Europe de l’Ouest… Et que la France affiche 528 covimorts par million d’habitants, l’Allemagne est à 120, et les Pays-Bas à 409 (la Grèce est à 54, mais chut, ne le répétez pas… c’est parce qu’ils bouffent des olives et qu’ils mettent de l’hydroxychloroquine dans leur ouzo).

Autant dire que les chiffres belges sont -évidemment- absurdes.

Et il n’y a qu’une seule explication rationnelle : les autorités belges sont complètement tarées.

En effet, c’est le seul pays au monde* qui considère qu’un homme de 90 ans, diabétique, avec un cancer métastasé, qui tombe dans l’escalier chez lui et qui s’ouvre le crâne… sera officiellement mort du Covid (article au sujet de leur méthode de comptage…. “très large).

Et ils poussent même le vice à accuser tous les autres pays de… mentir ! Et de minimiser leur bilan respectif.

Seuls des Belges peuvent revendiquer ainsi leur démence et pratiquer une telle inversion accusatoire.

C’est stupéfiant.

Nombre de décès par million d’habitants, par jour, moyenne mobile 7 jours. Oui enfin ! Les Belges ont réussi à faire… mieux que la France ! Bravo les gars !

Dès lors il ne faut pas s’étonner que tout le pays soit complètement givré et multiplie les mesures absurdes.

Exemple, règle édictée en Wallonie :

Les courses se feront désormais à deux personnes maximum, les moins de 12 ans n’entrant pas dans ce décompte.

Et comme il s’agit d’un non-pays, ils accroissent la confusion générale en ajoutant leur fédéralisme à la con… ainsi la Wallonie ne fait pas comme les Flandres et inversement.

Il y a toutefois une règle immuable : les Wallons sont davantage covidéments que les Flamands.

C’est ma marotte, je sais, mais c’est la simple observation des faits : le gauchisme est une maladie mentale qui mène souvent à la covidémence. Davantage que l’esprit dit de “droite” (je suis conscient des palettes de guillemets qui sont nécessaires, mais you get my point).

Les Flamands ont un couvre-feu de minuit à 5 heures. Les Wallons viennent de durcir le leur de 22h à 6h. Pourquoi ? Aucune raison, et surtout pas scientifique ! à part celle d’emmerder les Flamands et faire du virtue signaling.

Autres exemples de décisions :

Pour les universités, côté flamand, les locaux ne peuvent être occupés qu’à 20% de leur capacité. Avec une particularité pour les premières années, pour qui ce taux peut grimper à 50%.

Côté francophone, un pas supplémentaire est franchi. Les cours en présentiel sont suspendus jusqu’au 19 novembre, sauf pour les laboratoires, travaux pratiques et cours artistiques nécessitant une présence physique. (source L’Echo)

Non ceci n’est pas un couillonavirus. C’est bien une pipe. Et vous devriez vous faire soigner si vous prétendez le contraire.

*Note de bas de page.

Il s’agit d’une tournure de phrase… Car vous le savez en effet… cette plaisanterie a hélas cours un peu partout dans le monde. Et d’abord en France… Même la presse en a parlé…

Voir mon article : “Archéologie : on a retrouvé le premier mort du Covid à Montauban”

Categories
Pays Pognon

La Chine vous salue bien : son économie rebondit

Dirigeant chinois détendu, heureux et décontracté. Hilare même. A la fraîche.

(ajout à mon article A qui profite le crime 2)

Enième miracle. En janvier, la Chine, meurtrie, avait confiné durement des dizaines de millions d’habitants dans des grands centres urbains comme Wuhan pour contenir l’apocalypse virale…

On se souvient des images de fin du monde : rues vides, cadavres sur le trottoir, stades convertis en centres de triage, soldats en combinaison spatiale, véhicules aspergeant les rues avec des produits désinfectants une fois la nuit tombée, portes d’appartement littéralement soudées, routes murées à l’entrée de villages, etc.

Neuf mois après… pfuit. Quelle terrible pandémie ? De quoi parlez-vous ?

Libérée du Covid, l’économie chinoise rebondit. La deuxième économie mondiale a enregistré une croissance de 4,9% au troisième trimestre, selon les statistiques officielles dévoilées lundi à Pékin. (Le Figaro).

Et encore plus fort :

Ce rythme devrait permettre au géant asiatique d’échapper à une récession sur l’année 2020, effaçant la contraction brutale de l’économie du premier trimestre de moins 6,8%,

Alors que dans le même temps… la planète entière s’enfonce dans le marasme, l’Europe se reconfine à l’orée de l’hiver…. On est au fond du trou. Et nous sommes aux prises avec des dirigeants plus covidéments les uns que les autres, criminels pour certains et qui le sont de façon obsessionnelle, fanatique même.

Alors bien entendu, vous pouvez penser -à raison- que la Chine bidonne ses chiffres. C’est en effet un sport national.

Mais, il n’en reste pas moins que la Chine a les moyens (intéreurs) de relancer son économie… C’est la fameuse réorientation de l’export vers l’intérieur (la consommation) dont je parlais dans mon article.

Et comme par hasard, cela figure à l’ordre du jour de la réunion du Comité central du PCC (le 26 octobre), pour la définition du 14ème plan quinquennal : l’auto-suffisance.

Sur le terrain, les journalistes allant même jusqu’à parler d'”euphoriechez les concessionnaires automobiles

La planète s’épuise, l’Occident se fane, se suicide. La Chine -première victime du couillonavirus et qui a donné le “La” au monde- va miraculeusement bien. Enfin, mieux.

Le Covid n’existe plus et ses citoyens sont au boulot.

Car dans le Grand Jeu mondial, la puissance est aussi relative. La Chine a souffert bien entendu… Mais bien moins que ses rivaux.

Et elle a pu avancer de nombreux pions sur l’échiquier grâce au couillonavirus.

Qui, plus que jamais, porte bien son surnom.