Categories
Tests PCR

Point d’inflexion ? Des labos se plaignent… de la baisse du nombre des tests

“Eh merde, si en plus les labos s’y mettent maintenant…”

C’est le genre de détail qui pourrait se révéler… significatif.

Des labos qui se faisaient un max de pognon (plus de 350 millions d’euros par mois) avec la campagne de terreur des tests PCR, commencent à se plaindre en mode Calimero : ça baisse !

Alors que les courbes épidémiques s’affolent en Alsace, l’agence régionale de santé ainsi qu’un certain nombre de laboratoires tirent la sonnette d’alarme face au nombre de dépistages enregistrés. Par endroit, ils ont baissé de moitié en l’espace de quelques semaines. (source FranceInfo)

Comme il s’agit de FranceInfo, “Radio Paris ment Radio Paris est allemand “, on ne relèvera pas le registre verbal terrorisant : s’affoler, alarme etc.

Le reste de l’articulet vaut son pesant de centaines de millions d’euros… perdus.

Au total dans le Bas-Rhin, le taux de dépistage est passé de 3557 à 3230 pour 100.000 hab depuis le 30 octobre dernier. Comment expliquer ces chiffres alors que le risque de contamination reste élevé ? “Les gens ne savent peut-être pas qu’ils ont le droit de sortir pour se faire dépister. Il faut davantage communiquer sur ce point”,

Alors la faute au confinement 2.0 ?

Ou alors le cheptel commence à en avoir plein la mangeoire de ce covifanatisme, de cette covidémence ?

On sera rapidement fixés…

Mais on n’échappera pas à cette vérité que l’on pourrait quasiment qualifier de philosophique : trop de tests tuent les tests. 😉

Le gouvernement va devoir trouver mieux que l’accumulation de millions de tests PCR… s’il veut continuer à capter l’attention du troupeau.

Un petit attentat terroriste musulman ? Non juif ! Boudhiste encore mieux ! Allez quoi, un peu d’imagination, merde quand même !

Car malgré tous les efforts des propagandistes, rappelons que la mortalité ne suit absolument pas ces millions de tests… tous plus foireux les uns que les autres…

On peut tromper beaucoup de monde pendant longtemps, mais pas tout le monde tout le temps…

4 672 covidécès ont été déclarés à l’hosto pour le mois d’octobre.

Un regard vers l’Insee : voici la mortalité toutes causes confondues pour le mois d’octobre (France) :

2019 = 50 410

2018 = 49 993

2017 = 49 452

Donc les 4 672 d’octobre 2020 ça ne casse pas 2 tests PCR à un canard sauvage octogénaire couillonaviré.

“Monseignor, il est l’or de se réveiller ! Gouzy, gouzy… Il en manque un ! Quoi un test PCR ! Vous êtes véran ? Tout à fait véran !”
Categories
Pognon Tests PCR

Fanatisme : plus de 2 millions de tests en une semaine

Bientôt le test PCR 2.0 : le pipeau dans le nez. Préparez-vous pour la version 3 : l’intromission rectale !

Ces derniers mois, la France a massifié les tests de dépistage, dépassant l’objectif affiché d’un million de tests par semaine pour atteindre 2.186.600 tests validés la semaine dernière, précise la Drees. La durée médiane entre prélèvement et validation du résultat du test est supérieure à 36 heures pour un département sur dix, note-t-elle. (Le Figaro)

On rappellera que sur la base d’un million de tests par semaine… nous étions sur un coût total pour la Sécu de 350 millions d’euros par mois.

Un pognon de dingue… pas perdu… puisque tombant principalement dans l’escarcelle de quelques grosses sociétés.

Ah, vous ne saviez pas ? BFM vous dit tout.… 😉

Résumons :

-non seulement on continue à tester n’importe qui, n’importe quoi… Certains cinglés réalisant jusqu’à… 15 tests d’affilée (lire ici).

-pour simplement trouver des faux “cas positifs” (l’arnaque totale des tests PCR), comprendre des gens pas malades, pas contagieux, pas morts… rien. 😉 Avec comme unique objectif de communiquer des chiffres en hausse, chaque jour, pour terroriser la population.

-pour un coût extravagant

-mais en plus on appuie sur l’accélérateur… !

Quand la covidémence s’accouple avec le covifanatisme…

 

Categories
Résistance Tests PCR

Tests PCR : la synthèse

Je signale un remarquable article de synthèse concernant les fameux tests PCR, leur fonctionnement et leur détournement par les autorités afin de mener leur campagne de terreur.

L’auteur est le docteur Pascal Sacré, réanimateur en Belgique (pendant 17 ans). Et qui d’ailleurs vient d’être licencié, pour le punir de sa liberté de ton (source ici).

Si vous souhaitez creuser le sujet alors son article est fait pour vous.

Si vous souhaitez aller plus vite, alors voici 3 articles maison :

Bidonnage des tests PCR : nouvelle preuve, officielle cette fois

But ! Quand le football illustre l’arnaque des tests PCR

Coût des tests PCR foireux et inutiles : 350 millions d’euros par mois

Et en raison de l’importance du sujet, j’ai créé une rubrique à part entière : consultable ici.