Categories
Saloperie et sida mental

Angleterre : première société à exiger une preuve de vaccination

La croisière s’amuse… Et coule.

… Et c’est l’Angleterre une fois de plus qui remporte le cocottier !

Le tour opérateur Saga (croisières) spécialisée dans la clientèle de plus de 50 ans (si, si) devient la première société au moooooooooooonde a exiger une preuve de vaccination pour ses départs début mai (source Dailymail).

Et avant le départ, chaque passager sera testé.

Comme d’habitude, ça suinte le wokisme, le virtue signaling, la thune honteuse et surtout l’hypocrisie car… les empoyés de ces croisières (beaucoup de Philippins) eux… ne seront pas vaccinés !

Explication perso : d’une part parce que c’est inutile (c’est de la chair fraîche) et d’autre part parce que ça coûte… 😉

Et en plus, ce ne sont pas vraiment des hommes mais des esclaves alors rien à foutre.

Gageons que le gouvernement anglais condamnera ce genre de pratiques révoltante… tout en se frottant les mains. Car c’est bien entendu le plan : la privatisation du sida mental de la covidémence.

Les vaccins ne seront jamais obligatoires mais ils seront… obligatoires ! 😉 Version 2.0 de “la guerre c’est la paix”.

La terrible pandémie a un point positif : la mort de toutes ces croisières absurdes, bétaillères flottantes remplies de vieux baby boomers dégénérés.

Vaccins ou pas… C’est le Titanic. Un naufrage.

Categories
Saloperie et sida mental

Ca commence en Angleterre : “le mutant pourrait être 30 % plus mortel”

Comme prévu. Des covidéments anglais balancent des chiffres, sans aucune preuve, liés au fameux “mutant”, et hélas repris par Boris Johnson, le premier ministre.

Prime Minister Boris Johnson and his science chiefs tonight made the shocking claim that the Kent variant of the coronavirus could be 30 per cent more deadly than older versions of the virus – but didn’t provide any evidence. (source DailyMail)

Voilà. Tout est bon pour accentuer la terreur, pousser la vaccination et faire taire les opposants.

‘Professor Lockdown’ Neil Ferguson, the Imperial College London epidemiologist whose grim modelling warned hundreds of thousands of Britons could die without action back in March, told ITV it is a ‘realistic possibility’ the new variant increases the risk of death.

Les “mutants” sont instrumentalisés. Et continueront à l’être, y compris à titre préventif.

C’est le cas en France, où le “risque” du mutant permet de justifier des mesures de plus en plus folles (règle des 2 mètres) et bientôt le 3ème confinement etc.

Plus fort encore, le fameux “95 % d’efficacité” de la thérapie génique de Pfizer, dont on sait qu’il a été bricolé afin de créer un slogan… pourrait désormais être remis en cause…. en raison d’un mutant !

Matt Hancock [ministre de la santé britannique] claims early data shows South African variant may make Covid jabs 50% less effective as he warns easing travel restrictions could send UK back to ‘square one’ (DailyMail)

On ne peut plus dire que cette thérapie est intrinsèquement moins efficace qu’annoncé, que cette affirmation n’était qu’une forme de réclame commerciale et absolument pas de la science… non le coupable -idéal- c’est le mutant !

Deuxième effet kiss cool : cela pourrait justifier le fait d’avoir… un vaccin récurrent… Comme la grippe… un vaccin chaque année. 😉

La stratégie de communication est désormais parfaitement claire, et peut s’appliquer à tout.

-le vaccin marche moins bien qu’annoncé ? Mutant

-il y a davantage de morts ? Mutant

-il y a davantage de “cas positifs” ? Mutant.

Le tout au conditionnel, sur des données parcellaires, des pré-études bidonnées, des extrapolations neuneus, jusqu’à la franche propagande, etc.

Les mêmes méthodes que depuis le début de la terrible pandémie, mais un cran au-dessus.

Categories
Saloperie et sida mental

Avant le 3ème confinement : la nouvelle règle des 2 mètres

Le ministère des Silly Walks (comprendre le ministère de la Santé) annonce de nouvelles règles (ici un fonctionnaire qui rejoint son bureau, près de celui de Vérandouille).

On sombre dans le ridicule, le burlesque… Et pourtant, chaque étape est parfaitement prévisible et s’enchaîne parfaitement… c’est la covidémence.

Dernier délire “préventif” contre le énième “mutant” anglais, sud-africain, somalien, serbo-croate… rayez les mentions inutiles :

Variants du Covid-19: le gouvernement demande désormais une distanciation physique de deux mètres

Pour limiter la transmission des variants du coronavirus plus contagieux, de nouvelles recommandations concernant le port du masque et la distanciation sociale doivent être publiées ce vendredi. (Le Figaro)

Et la semaine prochaine ? 2,5 mètres ? 2,35 mètres ?

L’humiliation du cheptel, sa mise en coupe réglée, son abrutissement en mode “machine-à-laver position essorage” continuent de plus belle.

Et bien entendu, la prochaine étape s’annonce déjà (une certitude) : le troisième confinement qui accélèrera encore davantage la destruction des forces vives du pays.

Un constat évident et qui devrait faire péter les neurones des gens (s’ils en ont encore) : la covidémence se poursuit, doit se poursuivre “quoi qu’il en coûte”.

Le plan se déroule comme prévu.

Un rappel de l’essence de la pensée macronienne (j’allais écrire bactérienne !) s’impose…