Categories
Saloperie et sida mental

Ca commence en Angleterre : “le mutant pourrait être 30 % plus mortel”

Comme prévu. Des covidéments anglais balancent des chiffres, sans aucune preuve, liés au fameux “mutant”, et hélas repris par Boris Johnson, le premier ministre.

Prime Minister Boris Johnson and his science chiefs tonight made the shocking claim that the Kent variant of the coronavirus could be 30 per cent more deadly than older versions of the virus – but didn’t provide any evidence. (source DailyMail)

Voilà. Tout est bon pour accentuer la terreur, pousser la vaccination et faire taire les opposants.

‘Professor Lockdown’ Neil Ferguson, the Imperial College London epidemiologist whose grim modelling warned hundreds of thousands of Britons could die without action back in March, told ITV it is a ‘realistic possibility’ the new variant increases the risk of death.

Les “mutants” sont instrumentalisés. Et continueront à l’être, y compris à titre préventif.

C’est le cas en France, où le “risque” du mutant permet de justifier des mesures de plus en plus folles (règle des 2 mètres) et bientôt le 3ème confinement etc.

Plus fort encore, le fameux “95 % d’efficacité” de la thérapie génique de Pfizer, dont on sait qu’il a été bricolé afin de créer un slogan… pourrait désormais être remis en cause…. en raison d’un mutant !

Matt Hancock [ministre de la santé britannique] claims early data shows South African variant may make Covid jabs 50% less effective as he warns easing travel restrictions could send UK back to ‘square one’ (DailyMail)

On ne peut plus dire que cette thérapie est intrinsèquement moins efficace qu’annoncé, que cette affirmation n’était qu’une forme de réclame commerciale et absolument pas de la science… non le coupable -idéal- c’est le mutant !

Deuxième effet kiss cool : cela pourrait justifier le fait d’avoir… un vaccin récurrent… Comme la grippe… un vaccin chaque année. 😉

La stratégie de communication est désormais parfaitement claire, et peut s’appliquer à tout.

-le vaccin marche moins bien qu’annoncé ? Mutant

-il y a davantage de morts ? Mutant

-il y a davantage de “cas positifs” ? Mutant.

Le tout au conditionnel, sur des données parcellaires, des pré-études bidonnées, des extrapolations neuneus, jusqu’à la franche propagande, etc.

Les mêmes méthodes que depuis le début de la terrible pandémie, mais un cran au-dessus.

10 replies on “Ca commence en Angleterre : “le mutant pourrait être 30 % plus mortel””

En boucle depuis ce matin (rance-intox, bfm-wc,….): d’après l’Académie Nationale de Médecine (encore une instance qui doit s’enfiler de bons gueuletons avec nos impôts), “il est recommandé de ne pas se parler et de téléphoner dans les transports en commun, notamment le métro, même masqué”. D’autre part cette même “académie” rejette la recommandation d’abandonner les masques “faits maison”.
Et la camisole de force, ils y ont pensé à la camisole de force?

On mesure ainsi la compromission de tous les “corps intermédiaires”…

Car après tout : ces vieux parasites (financement sur budget de l’état, impossible d’ailleurs de trouver leurs comptes annuels) auraient pu… simplement se taire. 😉 C’était même la chose la plus simple à faire.

Alors pourquoi, maintenant, sortir cette énormité ? Pourquoi prendre le risque en plus de paraître ridicule au yeux d’un bon nombre de Français, les covirésistants ? Pourquoi prendre le risque de créer une énième polémique ?

On le voit : c’est une offensive tout azimuth qui n’a qu’un seul but : maintenir voire accroître la peur. En permanence.

Eh oui… Malgré son sans-faute… dans l’erreur obstinée, butée, fanatique même… ce pauvre type est toujours en place et le gouvernement anglais continue de l’écouter.

C’est un idiot utile qui de facto une fonction.

Là encore cela signe le crime : après son “demi million de morts“… il aurait dû être viré, placé aux arrêts, envoyé en taule… Mais non.

Et ce phénomène se retrouve dans tout l’Occident : pseudo chercheurs, scientifiques, médecins, et autres officines secrète (SAGE au UK, Conseil scientifique en France) dont la fonction est de justifier les actions covidémentes prises par les gouvernements.

Il y a peu, le virus muté anglais était juste plus contagieux. Mais comme il a voté Remain contre le brexit, forcément, ça l’a énervé. C’est plausible, Doc ?

Derrière l’ironie, on peut remarquer une chose.

Le Brexit fut un formidable espoir. Un superbe acte de souveraineté, l’idée que les globalistes haïssent. Les globalistes ont tous muté, si j’ose dire, en covidéments acharnés (il y a un lien évident entre les deux malgré l’opposition visible, en terme d’échanges commerciaux).

Hélas, 4 ans après… le pays se retrouve à la pointe de la covidémence.

Il y a là une contradiction importante.

Face à une opération des globalistes -la terrible pandémie- le Brexit aurait dû protéger le RU.

C’est comme si… nous assistions à une revanche, sournoise, des globalistes/covidéments. Pour punir les Anglais, et leur Brexit. Leur faire du mal.

On peut penser que le saccage covidément de l’économie sera opportunément mis sur le compte du Brexit.

C’est quand même bizarre que Boris Johnson, après avoir nié la pandémie, ait attrapé le “covid-19”, et depuis, soit devenu un covidément acharné…
Se pourrait-il qu’on l’ait rendu malade exprès, et ensuite menacé, en l’obligeant à dire qu’il avait le covid-19, sinon la sécurité de ses proches n’était pas garantie ???

En effet, sa conduite est très étrange. Choquante même. Il a été complètement retourné, comme une crêpe.

Il a subitement écouté les prévisions apocalyptiques du terroriste Ferguson et de ses complices… et puis il est resté perché là-haut.

Et non seulement il est perché, mais en plus il remet au pot en permanence, jouant à fond la covidémence.

Difficile de le traiter d’imbécile (contrairement à des gens comme Castex ou Véran qui sont sots et vains)… Boris en a sous la coiffe…

C’est ce qui rend son cas si fascinant.

TF1 nous apprend ce soir au JT qu’un Californie meurt du Covid toutes les sept minutes,(soit 205/jour,NDR).
Avec tous les trémolos vocaux de rigueur comme il se doit…
Pour une population de 40M d’habitants avec un taux de 1,25 % /an de morts toutes causes, soit 500k/an soit du 1.370/ jour, est-ce grave Docteur ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *