Categories
Médicament Pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord : quel pays utilise quels traitements

Je signale un article décoiffant publié par le quotidien libanais, l’Orient le Jour.

Lien : https://www.lorientlejour.com/article/1245520/traitements-et-vaccins-contre-le-covid-19-au-moyen-orient-et-en-afrique-du-nord.html

Fascinant car il détaille, pays par pays (Moyen-Orient et Afrique du Nord), quels sont les traitements utilisés contre le couillonavirus.

L’HCQ, l’ATZ.. sont massivement employés (Bahreïn, Liban, EAU, Egypte, Maroc, Algérie, Tunisie, Soudan, Syrie etc.)

Il suffit ensuite de regarder leur “score” (nombre de covidécès par million, sur Worldometer) pour voir que ces gens sont souvent moins riches que nous, mais beaucoup, beaucoup plus intelligents….

Allez. On fait une bonne action. On imprime l’article et on l’envoie en recommandé à Vérandouille et à tous ses complices.

Avec un peu de chance, ils se réuniront pour définir un protocole de lecture, et ensuite 4 ans après ils seront prêts pour apprendre et comprendre.

Ca nous fera des vacances.

POST-SCRIPTUM

Un autre pays listé dans l’article est réellement fascinant : l’Iran.

Si vous n’êtes pas au courant, révisez l’histoire récente.

L’Iran a été frappée par le couillonavirus très tôt en 2020 (en même temps que l’Italie). A un moment, des hauts fonctionnaires et membres du Parlement et même du gouvernement tombaient comme des mouches (au point que l’on pouvait soupçonner une coverop au sein de la psyop… si vous voyez ce que je veux dire).

Eh bien, je pensais que les Perses étaient intelligents… Figurez-vous qu’ils utilisent… le Remdesivir, du labo américain Gilead, la fameuse molécule qui ne fonctionne pas, démontée à coups de cric par Raoult, et finalement déconseillée par l’OMS même !

C’est stupéfiant !

Sur ce coup-là, les mollahs affichent un côté enclume assez perturbant…

La ressemblance n’est pas évidente, certes. Et pourtant. C’est bien un mollah iranien !

3 replies on “Moyen-Orient et Afrique du Nord : quel pays utilise quels traitements”

“L’Iran a été frappée par le couillonavirus très tôt en 2020 (en même temps que l’Italie). À un moment, des hauts fonctionnaires et membres du Parlement et même du gouvernement tombaient comme des mouches”
Je me souviens de cette scène où un ministre, entouré des membres du gouvernement, disait – tout juste s’il ne pleurait pas – qu’il avait le “covid-19”.
Étonnant…
Quand on est malade et contagieux, on reste chez soi. Mais lui, non. Il s’est rendu au ministère… sans crainte de contaminer les autres !
Si ça, ce n’est pas de la comédie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *