Categories
Tests PCR

Tests naso-pharyngés : les risques sont confirmés

La torture légale. Et qui en plus sert de prétexte à des privations de libertés.

Dès l’été dernier, une scientifique comme Alexandra Henrion Caude alertait sur les dangers des tests “naso-pharyngés”.

Enfoncer une tige dans le nez, puis “fourager” comme un dingue… C’est risqué. Ce n’est pas anodin.

Fast forward plusieurs millions de tests PCR plus tard, les autorités commencent à s’inquiéter.

Tests anti-Covid naso-pharyngés: l’Académie de médecine alerte sur de possibles «graves complications»

Si la plupart des désagréments causés par les prélèvements avec écouvillon sont bénins, la littérature médicale a récemment décrit «des brèches de l’étage antérieur de la base du crâne associées à un risque de méningite», selon le collège scientifique. (source Le Figaro)

Bravo les gars. Mieux vaut tard que jamais !

Une fois de plus, les collabos de l’AFP se retrouvent gros Jean comme devant.

Car en décembre, ils dénoncaient un bidonnage de la part d’Alexandra Henrion Caude… Comme à leur habitude dans un vrai-faux “fact checking“… Leur conclusion ? Aucun soucis avec les tests PCR… à la condition que :

Il faut juste que le frottis soit bien fait, ce qui n’est pas très compliqué

Tu l’as dit bouffi ! Et si le prélèvement est mal fait ? Bande de crétins.

J’ai personnellement subi un total de 6… prélèvements dans le nez… Et j’ai pu goûter aux différences de style des opérateurs…

Vous pensez bien qu’en raison de mes positions… ce n’était pas volontaire de ma part… ; -)

Mais imposé dans le cadre de mes déplacements.

Ma conclusion ?

Evidente.

Plus jamais.

Je suis désormais outillé pour produire de vrais-faux certificats de tests PCR, par palette entière.

Je refuse désormais de subir ces tests parfaitement inutiles et potentiellement dangereux, pour faire la chasse -absurde- à une pseudo pandémie, et pour in fine justifier la covidémence des gouvernements.

Je ne serai plus un complice de ces salopards.

La résistance à l’oppression est un devoir.

Article 35 de la Constitution de 1793 :

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Refusez ces tests PCR.

Produisez massivement des faux.

Asphyxiez le système.

Après l’indignation, le temps de l’insurrection est venu.

16 replies on “Tests naso-pharyngés : les risques sont confirmés”

J’ai toujours été quelqu’un d’assez honnête. Je n’ai aucune idée comment faire pour produire un faux. Si vous pourriez me donner quelques pistes…

Faux ? Non. Un vrai-faux.

Il ne s’agit pas de dire que vous êtes négatif alors que vous êtes positif… Ce serait terriblement mal, couillonaviralement parlant. 😉

Il s’agit de simplement reproduire votre dernier test… au lieu d’en refaire un nouveau.

Les résultats sont tous fournis en format électronique. Sous la forme d’un fichier PDF.

Facile de le convertir en image. Puis avec un simple outil d’édition, de changer la date, en utilisant un couple fonte/taille le plus approchant. Tous ces systèmes informatiques utilisent des fontes (polices de caractères) ultra standard. Donc difficile de se tromper.

Ensuite, vous imprimez. Et roulez jeunesse.

Pour résumer : voici un vrai-faux parfait. Car tout est valide. Sauf la date.

Enfin, oubliez ce mot “honnêteté”. En 2021 et face à la covidémence cela ne signifie plus rien.

Pensez “résistance à l’oppression” et “devoir”.

Malheureusement, c’est très temporaire, la riposte est “en marche” au moins en France ( et en Europe comptez sur le passeport du Breton) l’intégration du test dans l’application de Vérandouille est déjà faite, et la mise en place de la base de données qui permettra de vérifier l’existence de votre test n’est qu’une question de jour, si ce n’est déjà fait, reste à espérer les tests salivaires à l’entrée de l’avion… mais je ne sais pas pourquoi, j’imagine volontiers qu’ils vont nous emm…. jusqu’au bout.

Je résiste comme je peux. Si j’ai été honnête jusqu’ à maintenant, c’est qu’il n’y avait pas de raison de ne pas l’être (sauf que j’ai travaillé au noir au Japon pendant pas mal d’années). Je viens de regarder un vidéo du collectif “bas les masques” dont je mets le lien.
https://www.youtube.com/watch?v=h9_4QMmzTz4
Les intervenants ont beau parler avec passion, et les commentaires les félicitent tous pour leur courage, mais à ce jour, le vidéo n’a eu que 5 721 vues. Les gens, tout simplement, ne se réveillent pas.

Nous ne gagnerons pas la guerre.

Mais individuellement, on peut sauver ce qui compte : notre propre peau, celle de nos proches. Et l’honneur.

Je n’ai de cesse de le répéter : la covidémence n’est pas un accident, un “cygne noir”. Mais le résultat de décennies de dégénérescence.

Ce n’est pas une cause. Mais un simple symptôme.

En clair : un processus historique contre lequel nous ne pouvons rien.

Je reformule : admettons que demain, par miracle la covidémence disparaisse. Zou, on oublie tout.

Eh bien… vous vous serez toujours confrontée à une masse de crétins (mal) finis aux produits chimiques, cons comme des enclumes.

C’est ça la réalité. Nous ne pouvons y échapper. Il faut vivre avec.

L’Occident est terminé. Comme on parle d’un cancer en “phase terminale”.

Exfiltration et regroupement, c’est le seul espoir et le seul objectif rationnel.

Exfiltration ? Mais vous rêvez !
La secte est dans toutes les sociétés, dans toutes les disciplines, dans toutes les administrations.
Vous serez traqués sinon numériquement, physiquement, le dissident réfractaire au passeport biométrique sera repéré, isolé puis traité.

Il faut traité les séditieux, ceux qui ne sont pas “Charlie” : https://www.youtube.com/watch?v=GVrPmY5YosU

A part vous réfugier en Papouisie-nouvelle Guinée, je ne vois pas !

Même dans l’ignominie, il y a une gradation.

Ainsi, et malgré toutes les critiques que je fais, l’Asie est bien plus vivable que l’Europe de l’Ouest.

Et le sera encore plus demain.

Voir aussi les pays d’Europe de l’Est, la Russie. Mais le climat peut être problématique.

Comprenez moi bien : à lon terme, le Covid est accessoire (et Boudha sait que les Asiatiques sont dingues à ce sujet)… L’Asie est ethniquement homogène. Alors que l’Europe de l’Ouest est délibérement détruite, via une fragmentation.

Le 21ème siècle sera dictatorial… c’est une évidence, à peu près partout.

Mais mieux vaut une dictature ethniquement homogène qu’une dictature dans un pays libanisé…

Ecoutez, tous les siècles sont dictatoriaux, sauf que le peuple ne le savait pas, hypnotisé par la démocratie et le bulletin dans l’urne.

Aujourd’hui, une trop grosse partie du peuple l’a compris (Attali accuse Internet de faciliter l’accession à un certain savoir) et donc nos maitres ont décidé de changer la règle du jeu pour que rien ne change pour eux.

Et cette règle du jeu, c’est la dépopulation ciblée.
Oui, vous m’avez bien lu, ciblé.
Et la cible, c’est vous et moi.

Ils veulent une société à la Chinoise, pas une tête qui ne dépasse, hygiéniste et soumise au contrôle de l’IA.

Vous n’aurez aucun refuge, sauf peut être en Corée du Nord et encore, votre passeport Bio vous suivra à la trace et si vous le refusez, vous serez “terminé”.

Baisse de la population mondiale + traitement des réfractaires (l’un étant inclus dans l’autre) + décroissance.

https://www.youtube.com/watch?v=owaCmHWwCd8&feature=emb_logo

Ici, le Large Scale testing, comme ils disent, c’était dans la gorge.
Dans un labo privé, c’est le nez….
La boite de tests salivaires chez Auchan, les 25 à 89.90.
Si c’est bien fait, assez fiable, pourquoi pas?

Hélas, ce genre de stratégie ne va durer qu’un temps. Lorsque le “digital green pass” sera en service, il ne sera plus possible d’avoir recours à ce genre de subterfuge.

J’ai une amie qui a subi ce test (obligé). Heureusement pour elle, il était négatif. La personne qui le lui a fait n’a pas enfoncé le coton-tige, contrairement à une pharmacienne (la première fois), qui ne l’a pas fait trop profondément… elle en a été quitte pour un saignement de nez.

En parlant de certificat, s’il se trouvait quelque médecin-résistant disposé à fournir une attestation de vaccination qu’il aurait pris soin de ne pas m’injecter… je ne me contenterais pas de lui exprimer ma reconnaissance ! Ceci avant que le certificat soit doublé de l’obligation de fournir une prise de sang…
Ecrire au journal qui transmettra! 😉

Lorsqu’on a une méningocèle de l’étage antérieur, à travers la lame criblée de l’ethmoide ou de l’étage moyen, à travers une malformation du sphénoïde ( une dysraphie antérieure) oui, ça peut être grave, sinon, je vois pas trop comment, il doit falloir pousser comme un dingue, ceci dit, je n’ai pas subi ce genre de truc, donc je ne peux pas en parler

Leave a Reply to De Spountz Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *