Categories
Vaccinocircus

Variant indien : deux fois plus de morts… vaccinés chez les Anglais

“Alors les gueux ! Vous le sentez bien le vaccin ? Ca picote ? Ou ça gratouille ?”

Selon les données officielles du gouvernement britannique… le variant indien a tué en proportion deux fois plus de gentils vaccinés que de méchants non-vaccinés, du 1er février au 14 juin 2021.

Hein ? What ?

Si, si.

Il s’agit d’un rapport du Public Health of England publié le 18 juin (document PDF ici) et consacré au terrible variant indien (ils le suivent semaine après semaine).

Page 12, on trouve ce superbe tableau :

(A&E signifie “Accident and emergency”… En clair ce sont les urgences chez nous)
  • 35 521 cas confirmés avec le variant indien n’étaient pas vaccinés.
  • 17 642 cas étaient vaccinés (1 doses, 2 doses)

Bilan ? 34 non vaccinés sont morts versus 37 vaccinés…

Zut.

Les autorités lâcheraient-elles aussi facilement un smoking gun ?

D’abord, il faut préciser que les Anglais sont les champions du séquençage quand la France (comme le rappelle Didier Raoult) se situe quelque part entre le Botswana, le Bantoustan et la Transylvanie bosniaque…

Ils sont équipés…. Nous on utilise plutôt le fric pour payer la CMU et les demandes d’asile de tous les docteurs en physique nucléaire qui débarquent quotidiennement dans notre beau pays.

Chacun ses priorités.

Quand les Anglais disent “on a X cas confirmés avec le variant indien” on peut donc les croire. Les mecs ont vraiment séquencé le bouzin.

Ces chiffres sont édifiants. Alors ? Tout est fini ? Je peux enfin fermer ce blog insensé ? 😉

Non, bien entendu.

D’une part, les médias ne reprennent pas ces rapports. D’autre part, ces chiffres sont -hélas- incomplets.

Si l’âge moyen des non-vaccinés est mettons 30 ans. Et que l’âge moyen des vaccinés s’élève à 80 ans… Il est bien évident que le couillonavirus (indien, pakistanais, breton, bosniaque ou sud-africain peu importe) décimera plus facilement les seconds que les premiers. 😉

Même un débile léger comme le petit Oliver Véran peut le comprendre (pour Karine Lacombe en revanche, joker voire même “l’appel à un ami”).

Autre croisement nécessaire : il faudrait indiquer l’âge… des morts. Vous imaginez si l’âge des vaccinés et non-vaccinés décédés était kif-kif ?

Alors cela démontrerait que les vaccins… tuent. Au lieu de protéger (par exemple la fameuse “Facilitation de l’infection par des anticorps”, ADE en anglais).

Autre données manquante : le type de vaccin… C’est un facteur  important…

Il est bien évident que le Public Health of England dispose de ces données complémentaires… Leur absence dans le rapport semble donc assez signifiante… 😉

Toutefois, ces chiffres (durs, objectifs) ont déjà deux mérites :

-ils ridiculisent les vaccinés et les vaccinateurs. De nos jours, c’est révolutionnaire. Ne boudons pas notre plaisir.

-et ils démontrent que l’efficacité claironnée à 95,55565468 % de ces produits relève de la patacommunication, de la patascience, et rien d’autre (si on ajoute les hospitalisations, les effets secondaires et bien entendu les morts… forme ultime des “cas graves” si l’on peut dire…)

Bref, dans tous les cas de figure, les vaccinés et les vaccinateurs sont… déjà baisés. 😉

Et en prime, chaque jour qui passe est une sorte de tirage permanent du Loto… avec une chance de remporter la cagnotte : crever comme un gros benêt…

Eh oui mes chéri(e)s… vos injections remontent à quelques mois, voire quelques semaines. A peine.

Faut laisser sa chance au produit.

Faut laisser le temps d’agir. 😉

POST-SCRIPTUM

On attend toujours des données équivalentes du côté des gentils… Français. Après tout, la Sécu nous coûte encore plus cher que le NHS anglais. Alors on en veut pour notre pognon !

Et puis merde quoi, on a davantage de missiles et de sous-marins nucléaires que la Perfide Albion.

Les guignols fonctionnaires de l’agence Santé Publique France et des ARS continuent de compter chaque semaine les cas, les morts et les lits de réa occupés… mais c’est étonnant toujours aucune donnée concernant le statut vaccinal de ces covicas, covimorts et covimalades !

Quel dommage…

Bon on doit s’estimer heureux…. On a les tranches d’âge ! Par contre pour le statut vaccinal… euh… allez vous faire foutre. Le PC sous MS-DOS mouline toujours…

Vous n’avez pas encore appuyé sur la touche F12 de votre PC sous MS-DOS 8.0 ?

Ou alors… les données sont trop piquantes et vous n’osez pas les divulguer ?

Olivier ? Jérôme ? Jean ? Y’a quelqu’un ?

Vous avez tous piscine ?

Le petit Olivier est demandé à l’accueil… Avec un change propre.

17 replies on “Variant indien : deux fois plus de morts… vaccinés chez les Anglais”

Chez nous la vassination patine clairement.
Castoche a beau menacer les soignants de la rendre obligatoire,certains lui soufflent que beaucoup de soignants vont démissioner.
La manip Dickienne consiste a rendre les non vaccinés responsables des problèmes futurs.
Le temps joue contre la vaccination,tous les jours des révélations pourraient surgir sur les vaccins et les traitements.Nous savons tous que les vaccins sont efficaces a 95% mais un accident est vite arrivé!
Désolé docteur ,il va bientot falloir vous reconvertir pour passer a la terreur verte:les médecins commencent a faire peur.
Karine Latombe est usée,laminée comme une vieille vache de réforme,Axel Kahn est en train de crever seul dans son lit comme un con .
Place aux jeunes khmers verts dynamiques.Les bobos connectés bouffis d’argent magique les adorent!

Cela fait plusieurs mois que j’ai dit que pour se relancer en 2021… la covidémence devrait mettre le paquet.

En clair, les tests PCR bidons, les variants à la con… vous avez parfaitement raison… ça s’émousse… le cheptel broute et oublie. Bref, cela ne peut pas durer.

Il va falloir quelque chose de plus sérieux.

Quelque chose de moins “fantasmatique”… de plus réel… En clair un nouveau “mutant”… qui fasse de vrais dégâts.

Soit tout ce bordel est “naturel”, et le virus finira par faire pschit.

Soit il y a bien une ou plusieurs volontés derrière, et alors pourquoi ils en resteraient là ? Au milieu du gué ?

La jungle des variants est la parfaite “plausible deniability”…. comme une vaste jungle… dans laquelle ils pourraient balancer la version 2.0 du virus…

J’ajoute, on a tendance à l’oublier, que si les Européens partent à la plage… le bordel commence en Asie…

Cela pourrait servir de courroie de transmission.

Un exemple : Israël qui remet le masque obligatoire ! La “libération” aura duré… 12 jours. 😉

Donc un peu de patience…

La revue de presse sur Les Matins de France Culture parlaient de la terrible pandémie qui ne faisait que débuter en Afrique. Je ne peux pas vous en dire plus, parce que dès que j’entends des mots comme “covid,” “pandémie” ou “vaccin” à la radio je l’éteins, mais cette fois pas l’Asie mais l’Afrique pourrait aussi servir comme courroie de transmission, comme vous dites.

L’Afrique, j’y crois moins.
D’abord parce que dans des pays avec une moyenne d’âge inférieure à 18 ans (Niger par exemple ou âge médian 18 ans au Nigeria)… ça va être compliqué.

En plus, y’a pas une thune dans ces pays… peu de relais… les gens n’en ont rien à foutre.

Bref, ils ont déjà essayé… gros bide (variant sud-africain).

L’Asie est une autre paire de manche… Cette pseudo pandémie fut totalement (j’insiste) virtuelle dans toute cette région du monde en 2020 (y compris Chine d’ailleurs).

Là, ça démarre. Le variant anglais et maintenant indien seraient responsables.

Les chiffres demeurent ridicules (30 morts par jour en moyenne en Thaïlande, un pays de 69 millions d’habitants…).

Mais ça fait du bruit, car tous les mecs sont dans un délire -chinois- de “Zéro Covid”.

D’après Gibertie c’est la grippe qui va réapparaitre.Avec de nouveaux vaccins ARN,d’après l’immonde (docteur) Jerome Marty…..
Trop light….
De toutes façons,combien de temps va encore tenir le système financier us?Tic Toc….Grosse dépression économique a prévoir en Septembre en Dickland.Les flics se sont reposés en Juin.Prets a repartir a la peche aux billets de 135 euros en automne?

bonjour, la nouveauté du jour: le variant delta +…….
-plus comme monsieur bahlsen !
-plus méchant? : homophobe, anti migrants; anti gauchiste.
-plus vicieux aussi, citation de :diabolicum delfraissy.;

l contourne les défenses immunitaires et les prends par derrière sauvagement.

-plus contagieux,comme la connerie des médias?

-plus mortel…. forcement!

les carottes sont cuites, si vous avez pu survivre jusque là, vous êtes

condamnés;

sauf si, vous achetez l’ injection de pfizer 3.0.
sortie en avant première mondiale 1 octobre 2021 dépêchez vous y en auras pas pour tout le monde.

sinon bouzin coule des jours tranquilles en suisse, a l’oms, la paye est bonne, l’air pur, vivifiant! bref que du bonheur!

mais pourquoi j’ai pas acheté des actions pfizer en décembre 2019.
pourquoi?

info de dernière minute:

le virus delta-cuba- triple +++ requinqué par 3 mois de

vacances a ibiza, st trop, mykonos,etc ,

gorgé de steroides anabolisants désoxyribonuclés,

va pourrir la vie du cheptel pour un bon moment: la sortie est déjà prévue octobre 2021 selon la météo of course.

dites pas que l’on vous a pas prévenus,
au fait elle sera a combien l’action pfizer bourla en octobre?

Il est clair que le vaccin n’est pas une protection absolue. Il est même possible qu’il soit moins efficace que ce qui est prétendu par les fabricants. Néanmoins les chiffres montrent quand même une certaine efficacité. En effet il y a à peu près autant de morts dans les vaccinés et dans les non vaccinés alors qu’il est évident que dans la catégorie d’âge qui contient l’essentiel des morts, le taux de vaccination doit être très élevé. Une répartition 50/50 pour les morts alors que dans la population concernée la répartition vacciné/non vacciné est plutôt de 90/10, signifie que la probabilité de décès pour un vacciné est 9 fois plus faible que pour un non vacciné. Ce n’est pas si mal !
Je vous suis largement quand vous dénoncez la panique entretenue autour d’une épidémie qui n’est pas si dramatique que ce que l’on tente de nous faire croire. En revanche peindre la vaccination sous des jours aussi sombres est une erreur. Elle doit être évitée chez ceux qui n’en tirent pas plus d’avantages que inconvénients (en gros les jeunes et les adultes en forme) mais elle se justifie pour les plus à risques.
A noter, si l’on a une approche politique, que ceux qui désirent jouer sur la peur pour maintenir leur domination risquent d’être pris à leur propre piège car il va vite devenir visible que l’épidémie, sous l’effet de son évolution naturelle et de la vaccination (je ne pondère pas les deux) n’est qu’un tigre de papier. Il va falloir qu’ils ressortent d’autres tigres (le changement climatique ?) ou qu’ils en inventent d’autres (un autre virus puisque le prétexte hygiéniste semble servir leurs objectifs ?)

Attention… J’ai bien écrit “2 fois plus en proportion”…

Le même nombre de morts certes, mais :

35 500 dans le groupe des non vaccinés. 17 600 chez les vaccinés.

Il y a donc bien 2 fois plus de décès, en proportion, chez les vaccinés.

C’est là le gros bug

J’ai listé les données qui permettraient de comprendre exactement ce qui se passe… Les autorités britanniques ONT CES DONNEES, mais… elles se taisent.

Il est donc assez aisé d’en tirer certaines conclusions…

Enfin, mon discours n’a jamais changé : vous êtes vieux et bourré de pathologies du moyen-âge ? Prenez le vaccin… La balance risques/bénéfices est en votre faveur.

Mais pour les moins de 65 ans bien portants, c’est simplement criminel… dès aujourd’hui.

(je ne factorise même pas les éventuels effets négatifs long terme… par définition inconnus à ce jour… il faudra attendre plusieurs années).

C’est de la pure logique appliquée aux données de base du couillonavirus.

Je n’ai donc aucun scrupule à foutre la pétoche à tous ces jeunes crétins qui se font, il n’y a pas d’autres mots, baiser par la propagande de crapules corrompues, en se précipitant au vaccinodrome !

La peur. C’est le plus puissant des leviers, cette pseudo pandémie l’a démontré.

C’est celui qu’il faut donc actionner.

Les 35000 et 17000 sont les “cas”, chiffre qui n’a aucun intérêt. Ce qui compte c’est la taille des populations dans lesquelles on trouve ces morts vaccinés ou non. A mon avis la population des âgés à risques ne doit pas être loin d’une répartition 90/10 entre les vaccins et les non vaccinés.

Aucun intérêt ? Vous allez vite en besogne. Les british font un échantillonnage grandeur nature. Et n’oubliez pas que cet échantillonnage est “ciblé” : les cas avec variant indien (uniquement).

Du 1er février à juin, ils ont donc reperé/séquencé plus de 67 000 couillonavirés indianisés. Qui se divisent ensuite entre 2 groupes, vaccinés ou pas.

La méthodologie est carrée.

Le groupe des cas détectés s’élèverait à 67 personnes ou 670 on pourrait critiquer… Mais là la taille est bien supérieure au 23 000 mecs de l’essai Pfizer par exemple. 😉

Enfin ces indicateurs sont suivis et mis à jour de manière hebdomadaire.

Ainsi vous pouvez consulter les données de la semaine précédente (le briefing n° 15), ici :

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/993879/Variants_of_Concern_VOC_Technical_Briefing_15.pdf

Il va être intéressant de surveiller les semaines suivantes… Le nombre de cas détectés augmentant fortement.

Plus largement, il faut répéter une chose : tout est fait pour ne pas livrer toutes les données, pour les sortir de leur contexte, pour embrouiller et empêcher toute analyse.

C’est une constante, partout, sans parler carrément des bidonnages (ils sont légions).

Cette simple observation, de bon sens, ne révèle non pas l’incompétence, mais bien la perversité, et la volonté de dissimulation et de travestissement du Réel.

La campagne vaccinale a commencé en janvier en France. Les autorités suivent quelques indicateurs, voir le bulletin hebdo de l’Agence santé publique… Très bien. Les autorités trouvent que les Français sont réticents face à l’ostie couillonavirale ?

Eh bien alors il suffit de démontrer l’efficacité réelle de ces produits.

En ajoutant le statut vaccinal aux 3 indicateurs en milieu hospitalier : patients hospitalisés, nombre de patients en soins critiques, et ceux qui décèdent (avec les tranches d’âge).

En février ou mars on peut comprendre les fonctionnaires sont lents.

Mais fin juin ?

On se fout de nous.

Et donc il y a bien une volonté de dissimulation…

Donc les données ne doivent pas être folichonnes.

Ce qui signifie aussi que la population âgée ( celle qui subit le plus le virus ) décède plus. Ce qui ne prouve pas grand chose de l’efficacité du vaccins.

Nouvelle offensive: ils veulent rendre les tests pcr payants pour les non-vaccinés, rien ne les arrête !
Ça va être de plus en plus difficile de résister.
Il paraît que le PDG de Pfizer ne s’est pas fait vacciner, on se demande bien pourquoi 😉

J’attend avec impatience le véran euh variant du Gévaudan, un peu style Ebola, voire Buffy.
Si les autorités britanniques ont des chiffres, elles devraient les communiquer. montrant l’avantage du vaccin.
Si c’est favorable, que craignent-elles?

Bonjour,
Je suis ce blog depuis quelques semaines et je vous remercie de rassembler toutes ces infos. C’est une consolation que certains gardent un esprit critique, même si c’est un petit nombre.
Cordialement.

Leave a Reply to Reek Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *