Categories
Vaccinocircus

Ecosse : pandémie de saucisses frites mayo bière

Des saucisses, du lard, des frites, de la mayo… ils sont vraiment cons ces Ecossais !

C’est un grand mystère infiniment mystérieux.

Health experts have been left baffled by a big rise in a common and potentially fatal type of heart attack in the west of Scotland.

During the summer there was a 25 per cent rise in the number of people rushed to the Golden Jubilee National Hospital in Clydebank with partially blocked arteries cutting blood supply to the heart. (source The Times)

Ce centre hospitalier, le plus grand du Royaume-Uni, reçoit 240 patients par mois souffrant de cette forme de problème cardiaque… Mais sur mai, juin et juillet, ce nombre est passé à plus de 300 par mois.

Les experts se déclarent “déroutés” !

Ce sont des experts de pacotille.

Moi je sais.

Les Ecossais déprimés par le Brexit et la sale gueule de leur premier ministre ont radicalement changé leur régime alimentaire.

Ils bouffent dorénavant des saucisses, des frites, de la mayo, du lard, des omelettes et des tonnes de fromage, le tout arrosé par des quantités phénoménales de bière.

C’est évident.

Qu’ils sont cons ces Ecossais… vaccinés.

Et vous savez quoi ? On observe le même phénomène… à l’autre bout du monde ! Non ? Stupeur stupéfiante !

Mumbai hospitals witness 50% rise in emergency footfall of patients with heart attacks
Hospitals across Mumbai are witnessing an almost 50% rise in emergency footfall of patients with heart attacks compared to the peak pandemic period in the second wave. (source Hindustan Times)

Là encore, la science est formelle : ces crétins d’Indiens bouffent trop de saucisses. Pas de quoi en faire un fromage (au lait de vache sacrée).

Tout est patasimple dans le monde patascientifique du couillonavirus.

Les journalistes glands invoquent le “style de vie sédentaire“… Ah ah ah. Et trois phrases plus loin, écrivent :

Many young people between the age of 20 and 35 years are getting diagnosed with heart attacks.

Comme c’est étrange tous ces jeunes… avec des problèmes cardiaques… On a déjà lu ça quelque part (ici)…

Bref. Vous l’aurez compris… Retour aux saucisses. 😉

Nicola Sturgeon. Face à une telle gueule, moi aussi j’ai envie d’avoir les artères bouchées et de crever d’un arrêt cardiaque.

14 replies on “Ecosse : pandémie de saucisses frites mayo bière”

Dites donc Docteur, otez-moi un doute lié à la photo : Nikola Ferguson, c’est bien une femme n’est-ce pas ?

Je lis dans sa bio qu’elle n’a pas pondu, ce qui est étonnant pour un Sturgeon !
Son mari sera privé de caviar, ca lui apprendre, Na !

Ah d’accord !
Mais…êtes-vous sûr qu’elle n’a pas subi a “s(t)urgeon” ?

Elle me semble retouchée !

A cette aune là des saucisses et frites-mayo (rigolez pas de ce mélange : testez le et on en reparle), les Belges, Bataves et autres Teutons sans parler des gens deuch’Nord devraient aussi classer en masse. On ne nous dit pas tout!!!

Vous oubliez une chose importante, nous les Belges sommes génétiquement programmer pour assimiler ce genres de mets délicats.

C’est un effet indirect de la vaccination : en effet, grâce au sanitary pass, ils ont pu rouvrir les friteries et les Écossais, sevrés depuis des mois, se sont rués comme des morts-de-faim dedans pour s’empiffrer de frites, saucisses, fish and chips mais surtout de cet aliment démoniaque que vous avez (sciemment?) négligé de mentionner : le Mars© frit

https://www.dailymotion.com/video/x2vxh7o

Remarquez bien que la jolie Julie nous informe que l’Écosse est déjà à l’époque la championne d’Europe des crises cardiaques. Si
en plus par-dessus vous faites frire la délicieuse barre chocolatée avec de l’Astra (Zeneca) et l’assaisonnez avec une petite sauce Pfizer…

Bref, tout s’explique très bien dans le meilleur des mondes, comme disait encore hier mon ami Gottfried Wilhelm.

Sous entendre que les problèmes cardiaques seraient liés aux vaccins, franchement…
Vous êtes aussi complotiste que la FDA !

Si si !

Sur leur chaîne youtube, vidéo ‘Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee – 10/22/2020’
Se positionner à 2:33:39 et, hop, admirez ce ‘slide’ qui glisse tout seul le temps d’une demi seconde.

Un joli ‘draft’ de toutes les saloperies potentielles produites par les vaccins. Quasiment un an plus tard, il n’y a pas grand chose à y changer.

Quand la réalité dépasse le ‘complotisme’…

Mais quel peut bien être ce facteur environnemental mystérieux ?

https://www.fda.gov/vaccines-blood-biologics/safety-availability-biologics/initial-results-near-real-time-safety-monitoring-covid-19-vaccines-persons-aged-65-years-and-older

One of these methods, called near real-time surveillance, detected four potential AEIs in the Medicare healthcare claims database of persons aged 65 years and older who had received the Pfizer/BioNTech COVID-19 vaccine. The four potential AEI are pulmonary embolism, acute myocardial infarction, immune thrombocytopenia, and disseminated intravascular coagulation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *