Categories
Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Australie, Territoires du nord : vaccination obligatoire

Les Aborigènes ont vite compris que toutes les conneries virales des Blancs… c’était un gros pipo. La preuve en image (le pipo géant c’est pour protester).

Oh ! Encore un ! Quoi ? Un Tadjikistan ! 😉

Caissiers, coiffeurs, réceptionnistes… du Territoire du Nord en Australie font partie des dizaines de catégories professionnelles qui devront être vaccinées pour continuer à exercer, ont annoncé mercredi les autorités, une mesure d’une ampleur exceptionnelle. (source Le Figaro)

La pandémie explose ? L’Australie serait dévastée par le virus tueur  ? Non, les autorités sont juste… “inquiètes“… par le faible taux de vaccination dans cette région !

Et ça, ce n’est pas covicompatible, ni covicool.

Où se trouvent donc ces terres si particulières et si peu hospitalières ?

Le vaste Territoire du Nord s’étend de la ville de Darwin à l’Outback d’Alice Springs et d’Uluru, une région trois fois plus grande que l’Espagne.

C’est grand mais très peu peuplé… 245 000 têtes de pipe. On pouffe. C’est à peine la taille d’un petit troupeau de moutons en Nouvelle-Zélande.

Mais bon c’est scien-ti-fi-que…  le couillonavirus doit s’éclater là-bas… parmi le rien.

Dur pour un virus de se reproduire au milieu des cailloux…

En fait… le problème… il y a des… Aborigènes.

Aïe

Le mot est lâché.

Des mecs pas clairs, pas francs du colier, un peu comme les noirs dans les Dom-Tom.

Vous savez ces gens qui sont désormais désignés à la vindicte populaire, non à cause de la couleur de leur peau (ça c’est mal) mais en raison de leur statut vaccinal (ça c’est bien).

Ils sont en effet un peu plus intelligents que les petits blancs craintifs et woke… et ils rejettent massivement tous ces produits de merde.

Martinique, Guadeloupe, Guyanne…

Ce racisme indirect basé sur le statut vaccinal est approuvé et même promu par le gouvernement (lire ici) !

On trouve le même phénomène à l’autre bout du monde, en Australie.

Cette vaccination obligatoire s’apparente bel et bien à une punition infligée à des êtres jugés inférieurs.

Une chose est certaine : avec les restrictions liées à leur statut vaccinal… ils deviennent de facto inférieurs.

POST-SCRIPTUM

L’actualité fait bien les choses… Et on saluera l’action résolue, le courage et l’intelligence… des nègres –au sens Olivier Variant du terme- dans les Dom-Tom.

lls viennent de remporter une victoire éclatante contre les petits gestapistes parisiens, tous bien blancs par ailleurs.

Dans le cul Olivier.

Le passe sanitaire n’est plus obligatoire pour les soignants du CHU de Martinique.

Cette décision fait suite à un bras de fer avec des syndicats de santé martiniquais opposés à cette obligation vaccinale. Les organisations syndicales avaient ainsi bloqué l’accès au CHU en début de semaine, avant d’être contraints par le tribunal judiciaire de Fort-de-France de libérer les portes de l’établissement. (source Le Figaro)

Bravo aux nègres (ou sales juifs, ça fonctionne aussi)… c’est-à-dire aux individus officiellement ostracisés, discriminés par l’état, comprendre les crapules -des groupuscules bien privés- qui se cachent derrière ce mot.

Le statut vaccinal comme outil de discrimination c’est comme la discrimination basée sur la couleur de la peau.

Et il est significatif que ces discriminations se répondent en quelque sorte…

30 replies on “Australie, Territoires du nord : vaccination obligatoire”

La crise fabriquée de toute pièce piège les intellectuels. Terme à connotation péjoratif il n’y a pas si longtemps que ça.
Le bon sens nègre est un rempart à cette folie rationnelle.

On peut discuter de tout sauf des chiffres il parait. Mais si les chiffres sont faux on fait comment? A priori on négocie avec le réel.

C’est pour ça que ceux qui refusent la vaccination sont soit des doctorants qui sont capables d’analyser un paquet de données et de voir qu’il y a un problème.
Soit des gens qui ne lisent pas les chiffres tout simplement et qui font confiance à leur instinct. Ils sentent bien qu’il y a quelque chose qui cloche.

De la même manière, on peut discuter de tout sauf des “faits”. Uniquement validés par les “fact checkers”, s’entend, dont l’activité est de plus en plus difficile à distinguer de celle d’un bot. Le chiffre comme le fait sont les marqueurs de la “pensée” de notre époque. Ils sont brandis pour arrêter toute réflexion organique. Arrive le temps des machines.

Le propre d’une intelligence de machine est d’écarter les données trop éloignées du modèle. De plus en plus, on réfléchit comme ça. Ma voisine de trente ans est morte du vaccin ? Cette donnée n’est pas compatible avec le modèle “sûr et efficace”. Alors on déclare la donnée fausse. Ce qui est plus terrible encore, véritablement orwellien, c’est de s’auto-convaincre de force que le modèle doit primer, quand bien même la donnée étrange serait vraie. À rebours de tous les instincts humains les plus fondamentaux, qui vont de la survie à l’empathie. On a vu un ministre australien au visage défiguré par le vaccin en faire la promotion. Des gens bien abîmés par la première dose sont quand même allés faire la deuxième. Des double-vaccinés en réanimation covid tweetaient qu’il fallait se faire vacciner.

Exactement comme des machines le feraient. Des machines défectueuses.

C’est vrai. Notre époque “moderne” nous crible de “chiffres et données”. L’analogie machine est okay.

Mais si l’on creuse ?

Cette question nous obsède depuis bientôt 2 ans.

-comment un mec super bien câblé peut être à ce point crétin ?

-comment un type qui a fait 10 ans d’études médicales, des spécialisations pointues… peut être à ce point neuneu, glandu, pire qu’un môme prépubère ?

Mon explication repose sur les invariants : l’homme et ses imperfections.

L’homme de tous temps… est une “machine défectueuse.”

-les universitaires et intellectuels qui à la veille de la mort de Staline… continuaient encore à voir l’URSS comme un paradis terrestre et Staline comme un dirigeant lumineux et sympa…

-1er tour des présidentielles de 2007 : Ségolourde reçoit 9,5 millions de voix… 1er tour. Vote d’adhésion (adhérence ?) 😉
Alors que sa gourditude et sa bravitude étaient évidentes, visibles.
Parmi ses 9,5 millions de votants, des mecs intelligents, cultivés, fins etc…

-1er tour des présidentielles de 2012 : l’homme “normal” F.Hollande reçoit 10,2 millions de votes.
Alors que là encore… Hollande n’est pas un inconnu. Il a une longue carrière de petit politicien crevard au PS.

-inutile de parler du 1er tour avec Macron…

Je prends ces quelques exemples, parlant pour les Français… Mais c’est partout la même chose.

A tout moment, un pourcentage X de la population… est “défecteux”, littéralement. Le cerveau bogue et produit de la connerie. 😉

Je suis issu d’une famille de scientifiques(polytechnique,centrale).Et bien ces gens n’ont aucune capacité de réflexion en dehors du domaine qu’ils ont étudié.Comprenette=zéro.
Alors je crois que cela vient de l’éducation et du confort de vie.
Pourquoi le médecin moyen se la pète?Parce qu’il a conscience d’avoir fait plus d’études que les autres et que ses revenus sont assurés par la sécu.

J’ai une autre hypothèse : les petits blancs ont peur de comprendre qu’ils se font laver le cerveau par la Ripoublique, le paradis démocratique, égalité de mes ovaires, depuis plus de deux siècles alors que les foncés savent qu’ils faut se méfier des blancs.

” médecin moyen se la pète?Parce qu’il a conscience d’avoir fait plus d’études que les autres et que ses revenus sont assurés par la sécu.”
Quand j’avais balancé ça à un membre de ma famille pédiatre il s’était offusqué en se déclarant profession libérale. Il n’était pas content du tarif du serrurier qui venait de dépanner sa porte d’entrée. Je lui avais dit que le serrurier n’était pas “salarié” de la sécu comme lui le soi-disant libéral!!!
Je ne suis pas sur que le problème vienne de l’intelligence. C’est surtout un problème de conscience. Notre époque semble réclamer de l’éthique et de l’intégrité. C’est comme un virus et ça va bien finir par se répandre chez les gens au pouvoir.
L’important est d’y croire et d’adapter sa vie personnel pour le valider . Curieusement on fait beaucoup de rencontres dès qu’on se positionne de cette façon. Imaginons que la suite nous donne raison.

Raoul Frary et d’autres affirment que l’idéal du Français est d’être fonctionnaire. Alors je suppose que ceux qui dénigrent les fonctionnaires sont ceux qui n’ont pas réussi.

“’idéal du Français est d’être fonctionnaire”
ha?
Comme tout troupeau un effet de protection par le groupe peut rassurer. Ne dit-on pas que le plus difficile est d’y accéder . Ensuite tout roule pour celui ou celle qui n’est pas en contact public.
Ce modèle de vie ne convient pas à tout le monde. La sécurité de l’emploi ne comble pas toutes les aspirations que tout un chacun peut avoir.
Ayant eu un poste dans un foyer d’hébergement temporaire pour les sdf j’ai pu vérifier qu’il y a 2 grandes catégories parmi les “hors système”. Les psycho (puisqu’on ne garde plus en HP comme il y a 50 ans) et les gens au caractère bien trempé. Ces derniers vivent en opposition familiale ou en rupture complète avec notre modèle de société. Dans ce témoignage je ne parle pas des familles à la rue pour cause de difficultés financières (chômage ou travail précaire ) . Là on est “traditionnellement” dans l’horreur du capitalisme .
La fonction publique est un refuge sécurisant .
Notre société va changer quand l’état ne va plus avoir de quoi payer ses fonctionnaires. La crise énergétique qui est en route va assécher les caisses de l’état. La France vit grâce aux rentes des taxes sur l’énergie et en particulier du pétrole. On voit bien actuellement la réticente à baisser ces taxes tellement ce système est juteux. Les taxes sur l’électricité s’effondreront avec le modèle électrique quand il va s’effondrer lui aussi comme un château de carte dans les années qui viennent.
Je dis ça mais je dis rien.
Alors les fonctionnaires dans tout ça …pfuiiittt

Saucissonbeurk, vous me faites plaisir, la denrée. Moi, j’ai passé un concours un jour et je l’ai assez bien réussi, mais le métier n’a absolument aucun rapport avec le concours, alors j’ai démissionné.

Hé oui le réel fait des boucles, des cycles il ne va pas tout droit il n’est pas linéaire.

On y revient, doucement, mais on y revient.

“nègre”, la négritude, c’est pas raciste, contrairement au chébran “Black”.
Il suffit de relire Senghor ou Césaire.
Césaire qui est décédé en 2008 et qui n’aurait pas eu les mêmes d’éloges qu’à l’époque en pleins délires kneeling et autres @blacklivematter.

Même les “dix petits nègres” d’Agatha Christie ou été rebaptisés, c’est dire…

Merci, je sais que Césaire et Senghor sont les chantres de la négritude. C’est pas le mot nègre qui me dérange, même s’il est absurde d’affirmer que ce n’est pas raciste sans tenir compte du contexte.
Faire une typologie de l’intelligence en fonction de la race, c’est glissant, en plus ‘il n’y a pas de proximité génétique entre les afro-descendants et les Aborigènes.
Toutefois, je suis allergique au soi-disant antiracisme ambiant qui prétend nier toute différence entre les populations. Et, bien que métissée moi-même, je suis contre l’idéologie du métissage que les gardiens de la pyramide (d’ailleurs consanguins) nous servent à chaque repas.

La crise est provoquée par ceux qu’on n’a pas le droit de nommer, il suffit d’en lire le nom des principaux protagonistes et de voir la répression extrême contre les “éveillés” pour en être persuadé (Coucou Cassandre), mais bon, continuez d’utiliser des mots vides de sens comme “nazis, pass nazitaire, ausweis..”… Et continuez à mettre la terre dans le trou comme une nonne autruche woke.

Z est un morpion . Ça gratte et c’est un problème d’hygiène. Dans ce cas précis c’est un problème d’hygiène mentale. A force de se faire des nœuds dans le cerveau notre monde fait sortir toutes les horreurs qui trainent dans les coins. Ce n’est pas un problème mais une sorte d’essorage.
Un certain micronus est passé en “tête” au dernières présidentielles. Sont logiciel s’est basé sur le décloisonnement des “parties” (sic). Quand on a joué à ce jeu 1 fois c’est normal que cerveau gauche et cerveau droit activés en secouent plus d’un dans notre société totale cerveau gauche.
Depuis on a inventé la surmédiatisation des “faits” qui est un peu comme de parler de la cloison central du crâne. C’est idiot comme de désigner la lune et de ne s’intéresser qu’au doigt qui la montre.
La partie de flipper de la séquence covid se passe très bien pour ceux qui ont le système en main. Mais attention nous n’en sommes qu’au level 1 malgré tous les blocages qui touchent les joueurs non initiés.
Notre mental commence à s’adapter aux “lumières” provenant de notre cerveau droit. D’où les changements de comportements unanimes aux 4 coins de la planète: réflexions sur l’intérêt du travail, remise à plat des nécessités et des besoins, modification des aspirations etc etc….
Le Z dans tout ça n’est qu’un processus de liquidation qu’il nous “livre” , dans son livre , en live ! Un chroniqueur qui nous sort les crocs et qui nous nique? Quoi de plus normal .
Tout comme micronus les Z et autres disparaîtrons dans les brumes de l’histoire…..

En Polynésie, ils sont à 2244 décès labellisés COVIDE19, contre 61 (peu) aux Kangourous. Par contre, bizarre, plus un seul décès COVIDE19 en Polynésie.

Ce qui prouve qu’il suffit d’avoir juste un petit peu de cou…rage (restons poli et bien éduqué) pour renvoyer les enculés dans les cordes (désolé, pas pu me retenir finalement).
Et on pourrait en tirer bien des évidences, mille fois répétées déjà, sur la nécessité d’être solidaires mais contre l’état et non avec l’état, sur le diviser pour mieux régner, et que les seuls qui résistent sont comme par hasard des communautés soudées par une identité ethnique et culturelle. Oui, la Martinique a une identité et y tient, et oui, les français ne sont plus qu’une bande de carpettes gorgée de foutre qu’ils ne prennent même plus le temps de lessiver tellement ils ont pris l’habitude de se faire mettre.

On y revient toujours : l’identité.

En clair et par définition : l’enracinement.

La voilà la plus belle et la plus forte des immunités naturelles.

Ce que le système fait tout pour détruire, avec obstination, minutie -et succès- depuis des décennies.

Le boulot est quasiment achevé.

La France a déjà disparu. Corps et âme.

Oui sauf que l’Anglois était :
-blanc
-et chrétien

Bref, c’est un non argument absolu.

Aujourd’hui, hier et bien sûr demain, le sujet c’est la disparition de l’Occident (“Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne” comme disait le Grand Charles). Submergé/remplacé par l’Afrique.

Alors :
1) A quoi sert la France si on s’en fout qu’elle soit anglaise ?
2) Pourquoi détestez-vous les Allemands ?
3) C’est quoi l’Occident ?

-la France anglaise, ce serait pénible, mais on pourrait s’en accomoder. Quelques petites guerres, ou quelques coucheries, et zou. On a fonctionné comme cela en Europe pendant… des siècles.

-parce que. Qui pourrait aimer les Allemands ?? !!

-Le grand Charles a parfaitement synthétisé la réponse : “Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne”

En gros. 😉

Les Allemands, c’est à peu près la moitié de ma race, et ils ont le mérite d’être moins frivoles que les Français ; le reste, c’est antillais, c’est compliqué.

Remarque judicieuse, qui démontre justement comment la France est restée française. Sans l’attachement d’une petite paysanne à une identité religieuse et culturelle française, sans la conviction et le courage de se battre pour elle, il n’y aurait en effet pas de France.
Et comme cette identité a presque disparu, le pays de France a donc effectivement tendance à disparaître avec, écrasé par une union européenne dominée… par l’Allemagne, pays qui sait lui défendre ses intérêts, pays qui est fier de sa culture et de ses qualités, que vous ne manquez pas d’opposer à la “frivolité” des français (ce en quoi vous n’avez pas entièrement tort).

Darwin , la capitale de l’etat du territoire du Nord , porte bien mal son nom dans l’hysterie covidiste qui regne chez les anciens bagnards rosbeefs …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *