Categories
Vaccinocircus

“La hausse des hospitalisations confirme la reprise de l’épidémie”

Les admissions à l’hôpital ont bondi de 14 % en une semaine et de 12 % en soins critiques. Le porte-parole du gouvernement évoque « une reprise légère mais sensible ». (source Le Monde)

Ah ! Ca bondit ! Le Monde en humidifie son slip Eminence… Pile pour le passage à l’heure d’hiver, ou si vous préferez pile pour Halloween, ou encore pile pour le 1er novembre… la Fête des Morts !

Ca tombe bien.

Mais… pourtant les vaccins devaient nous protéger des “formes graves ” !

Et ces produits, les Français en ont mangé.

88.7% des Français éligibles (> 12 ans) ont reçu au moins une dose de vaccin, 86.6% ont reçu toutes les doses requises. (source Covid Tracker)

Alors que se passe t-il ?

Le Monde a réponse à tout.

C’est la faute des… non-vaccinés à risque (“Quelque 2,5 millions de personnes âgées de 50 ans et plus ne sont toujours pas vaccinées“, ah les salopards) mais aussi… des vaccinés !

Car vous comprenez…

Il faut ensuite considérer les personnes âgées ayant déjà reçu un schéma complet mais dont la protection s’émousse au cours des mois.

Ah bon, ça s’émousse ? Tant que cela ? 😉

Bref, ça ne sert à rien… la terrible épidémie “reprend ” et “bondit “, rien n’y fait.

Malgré les vaccins, les masques, le passe sanitaire, les règles à la con, et patati et patata.

Et nous ne sommes même pas encore… en hiver. 😉

Ajoutez à cela le Grand Mystère des personnels de soins qui manquent à l’appel (Olivier Variant se gratte la tête, il ne comprend pas pourquoi)… une certitude : l’hiver va être… chaud.

Et le CO2 et les méchants combustibles fossiles n’y seront pour rien.

(Le réchauf-flou-ment climatique c’est la second lame du rasoir. Si vous survivez au Covid, le CO2 vous sautera à la gorge… dans tous les cas, vous l’aurez compris, vous êtes baisés).

19 replies on ““La hausse des hospitalisations confirme la reprise de l’épidémie””

Quand on voit l’action d’une patrouille dans le métro et qui fait le “buzz” comme on dit pour un gars ayant le masque sous le nez, vacciné qui plus est, on peut s’inquieter des descentes de police à venir au domicile des récalcitrants: “c’est la police française !” tirée d’un film bien connu.

il faut faire quoi? Sortir “le vieux fusil” ?

Ils n’attendent que cela… Quand on voit le cirque autour des “groupes terroristes d’extrême-droite” (un mec qui a écrit qu’il voulait faire “tomber le gouvernement”)… condamnés bien entendu par la justice aux ordres… On voit bien l’instrumentalisation.

Un antivaxx butant un provaxx ou un flic, ça serait totalement café-crème, avec la sucrette et le sourire torve du barista chez Fessebouc.

Ils ont refait les stocks de LBD 40… De quoi éborgner pas mal de monde…

Bref, oui ça fait partie de la panoplie que l’état terroriste adore.

C’est sans doute la saloperie ontologique de l’état qu’on oublie toujours. La “terreur”, l'”opposition”, la “violence” tout cela… sert les intérêts de l’état, en tout cas dans sa version “profonde”.

Dès lors, qu’il en soit à l’origine… c’est vu et revu au cours de l’histoire (on pense aux années de plomb en Italie, la “guerre civile” en Algérie etc.)

15 % de non vaccinés, et sur ce petit nombre, combien de personnes pour qui c’ est réellement un choix, réfléchi et assumé ? On est pas nombreux, 5 % sur la population totale peut être….

Et parmi les vaccinés combien pour qui cela a été une quasi obligation pour ne pas perdre son boulot ? Un de mes enfants a cédé, les 2 autres et leurs compagnes résistent..

Il y a toujours beaucoup de résistants de la dernière heure quand approche le jour de la libération

Les vaccinés sont de plus en plus nombreux à penser qu’ils ont fait le mauvais choix et ils n’assument pas

Très intéressant, les lamentations médiatiques sur le manque d’enthousiasme pour la troisième dose… seulement 17% des personnes “à risque”…

Eh oui, chat déjà vacciné craint le “rappel” : certains se souviennent très bien de la deuxième dose qui les a foutus sur le carreau et provoqué tout un tas d’effets dignes d’une akoumatisation…

Ici je suis la seule de mon entourage familial et amical. Et presque plus d’amis puisque c’est pénible de prendre en compte que je ne peux entrer nulle part.

efectivement, dans mon entourage beaucoup de vaccinés par obligation pro et aussi pas mal de non vaxx par choix.
mais c’est sans compter la cohorte de vaccinés pour ” vivre comme avant”.
en conclusion assez peu de vaccinés par conviction sanitaire (excepté les vieux qui sont le coeur de cible du virus)

Autour de moi, que des piquouzés, sauf un couple de voisins. Au bureau, tout le monde est piquouzé, sauf un collègue musulman. Et aucun n’a entendu parler de l’ivermectine, c’est dire le décalage.

Ici dans les territoires 38% du personnel hospitalier non vacciné. Données fiables venant de cadres hospitaliers. La plupart sont en arrêt maladie mais ils espèrent que cette folie vaccinale va s’arrêter rapidement. Tous les services sont impactés.

J’ai participé a un salon professionnel cette semaine . J’ai dû me faire triturer le nez pour y entrer .
Étonnant comme tous les autres participants, piquousés bien sûr, étaient fiers de leur bêtise et attendaient la 3eme dose comme des junkies . Persuades que j’étais piquousé , ils me confiaient sans la moindre pudeur leur morgue sur nous les idiots du village non piquousé . Leur niveau de désinformation sur les traitements, effets secondaires , la protéine spike , etc… est hallucinant . Et je parle de personnes cadres dirigeants de sociétés du CAC 40 , énarques, HEC ou X … Ca fait très peur .

J’ai été cette semaine en consultation avec ma fille en hématologie dans un grand hôpital parisien. J’ai essayé de négocier une contre-indication du vaccin pour ma fille, qui a un risque de thrombose, mais en vain évidemment. J’ai alors évoqué les caillots sanguins et les myocardite. Le toubib était persuadé que seul l’astra provoquait des caillots, et, horreur, m’a juré que les myocardites se soignaient très bien !
J’ai alors évoqué le bilan de l’ANSM sur les vaccins, soit 25000 victimes de séquelles graves. Stupéfaction , surtout quand je lui ai présenté le document imprimé. J’ai eu l’impression qu’il n’en avait jamais entendu parler. Réponse steréotypée : le Covid laisse des séquelles, il faut se protéger etc.
On a donc un spécialiste de l’APHP qui ignore totalement le bilan des vaccins publié par un organisme d’état, disponible à tous, et qui n’a jamais eu la curiosité de le consulter !

Enième exemple de cette bêtise crasse, obstinée même, voire parfois fanatique (“je veux être con !”) que nous voyons partout.

Le médecin qui ne fait aucun effort, même pas celui de lire quelques articles.

Le journaliste qui ne fait aucun effort etc. Le professeur d’université, etc.

Mais… est-ce fondamentalement… nouveau ?

Etant moi-même assez hypocondriaque… je fais chaque année 1 ou 2 checkup, et ce depuis un âge assez jeune… en France et en Thaïlande (profitant des superbes infrastructures qu’ils ont ici… tu veux un scanner ? Pouf, demain, pas besoin d’attendre des mois).

Je suis toujours frappé par la… nullité des médecins (à quelques rares exceptions). Ils ne posent aucune question, ne montre aucun intérêt pour votre passé, votre histoire médicale. Et ce n’est pas la barrière de la langue… j’ai souvent eu le même sentiment en France.

Alors que la médecine est un “art”… On a affaire à des fonctionnaires. A des esprits d’une petitesse, assez angoissante.

Je l’ai déjà écrit quelque part… Mais faites un effort de visualisation. Remontez dans le passé.

Vous êtes face aux 9,5 millions de Français qui ont voté Ségolène Royal au 1er tour en 2007...

Ségolène la bravitude et la gourditude incarnée.

Et quid des 1,49 million qui ont choisi… Olivier Besançenot, le postier boutonneux ?

Vous voyez où je veux en venir ? (et on pourrait décliner ce jeu à l’infini au cours de l’histoire)…

La stupidité est :
-infinie
-la chose la mieux partagée par l’espèce humaine

Là on parle médecine et couillonavirus… mais cela s’applique à TOUT.

Hélas. 😉

Pourquoi s’acharner à parler de stupidité des toubibs ? Nous sommes dans le domaine des croyances. L’intelligence reste en retrait par rapport aux croyances. Je viens d’assister aux obsèques d’un membre de ma famille où tous les participants étaient masqués et mains “propres” pendant la cérémonie. 50% étaient médecins ou ingénieurs . A la sortie l’émotion et les gestes de fraternités se sont multipliés , les masques sont tombés et la distanciation oubliée. Non vacciné très bien identifié je pensais être le seul et gardé à distance . Surprise surprise: j’apprends que 25% de ce beau monde est dans mon cas …et dans mon camp. L’unique extrémiste de la piquouze pour tous qui traite les antivax de terroristes s’est retrouvé tellement abasourdi qu’il a laissé tombé toute démonstration. Après avoir serré le veuf dans ses bras et découvert qu’il n’était pas vacciné ….il a été achevé par la surdose d’opposition.
Bilan de l’histoire: dès qu’on sort de la zone de confort les croyances se frottent à la réalité, à la vraie vie.

C’est une affaire de vocabulaire.

Je voulais juste pointer le fait que cet “état”, cette “croyance”, ou cette “stupidité”… est une chose ancienne, constante chez l’homme, un réel “biais” cognitif qui affecte le fonctionnement “normal” du cerveau.

Marrant(sic) de voir la même histoire dans ma famille. Au détail près que la DCD était vaccinée et le veuf non vacciné. Lui covidé mais bien rétabli et elle 6 pieds sous terre avec son passe sanitaire pour l’au-delà. St Pierre va avoir sa salle d’attente bien encombrée ? Il doit avoir une poubelle spéciale pour mettre les cerveaux embrumés .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *