Categories
Saloperie et sida mental

Au coeur de la covidémence : la haine

Il s’agit d’une histoire individuelle parmi des milliers d’autres (hélas).

L’histoire de la haine éprouvés par des médecins pour leurs patients, et de l’oubli de tous les principes fondamentaux de la médecine.

Le tout factorisé par un fanatisme, un zèle qui fait froid dans le dos.

Soit un papy de Hong-Kong, 71 ans, qui se rend aux Etats-Unis pour visiter sa fille et sa petite-fille (qui fêtera son 1er anniversaire).

Pas de bol, à l’arrivée, il chope le Covid. Très vite, son état empire… Il est hospitalisé (dans l’Illinois)… ça s’aggrave… Il finit en réanimation, sous ventilation, pendant plusieurs semaines (source ZeroHedge).

Et c’est là où ça devient magique, osons le mot.

Les médecin de l’hosto déclarent que ce patient :

“basically on his death bed” with a mere 10 to 15 percent chance of survival.

Voilà, ils s’apprêtent à faire passer le chariot à roulettes. Ciao Mickey. On va tirer le rideau. Le générique de fin commence à défiler.

A ce moment, la fille du patient, ingénieur de formation, se documente un brin et demande aux médecins de lui donner de l’ivermectine.

Après tout, foutu pour foutu… ça coûte quoi d’essayer ?

L’hôpital refuse.

Ca-té-go-ri-que-ment.

La fille va alors voir un juge. Ce dernier impose à l’hôpital d’administrer le produit au patient.

L’hôpital refuse encore, et fait preuve de mauvaise foi, en interdisant à la fille de visiter son père et en déclarant que les médecins qui peuvent administrer l’ivermectine sont… absents.

La fille retourne une fois de plus en justice, cette fois le juge s’énerve.

L’hôpital se soumet enfin… Le patient est traité… Et… miracle, alors qu’il était quasiment déjà mort… Le type se réveille, s’alimente, réapprend à marcher, et zou, finit par sortir de l’hosto (un mois au total) !

Disons le tout de suite : peu importe de savoir si l’ivermectine est responsable ou pas de ce miracle (ou Jésus, ou Boudha ou Allah ou le tirage du Loto).

Ce n’est pas le sujet.

Ce qui est significatif c’est cette folie hospitalière et surtout cette haine absolue les poussant à refuser d’administrer une molécule éprouvée, ancienne, inoffensive à un patient qui selon leur propre diagnostic est quasiment déjà mort.

Pourquoi une telle réaction fanatique ? Pourquoi un tel refus enragé, si irrationnel ?

Nous sommes là au coeur du réacteur de la covidémence.

Il est bien évident que toutes les actions anti ivermectine (anti HCQ, anti antiobios etc.) ont été décidées au plus haut niveau, mais sans haine, par pragmatisme simplement parce qu’il fallait tuer tout traitement médicamenteux contre le couillonavirus, pour la réussite du plan.

La haine, elle, se développe ensuite naturellement chez les kapos, les échelons inférieurs, les petites mains de la saloperie. Dans le cas présent, des médecins, des infirmières, des administrateurs.

Et si l’on prend un peu de recul, c’est une constante historique car humaine.

Ce sont les petits qui montrent la plus grande saloperie mentale et surtout le plus grand zèle dans le mal.

Inutile de les payer, de les soudoyer… Il suffit de correctement les manipuler.

La covidémence s’appuie sur une connaissance pointue, systématique de la psyché humaine… D’où son succès planétaire.

Ce n’est pas uniquement de la propagande, façon tonton Joseph G.

43 replies on “Au coeur de la covidémence : la haine”

Cette période est un révélateur au sens chimique.
On voit des moutons, des autruches, des rats, des hyènes
Bref, le côté positif est que cela permet d’identifier les courageux, ceux qui pensent, ceux qui s’engagent, ceux qui informent et alertent.
Un bon moyen de dégager l’horizon.
Parfois triste, parfois salvateur.
J’essaye encore de retourner les blaireaux, un chemin long et difficile mais les premiers résultats arrivent.
La covidémence est tellement forte.
Merci encore de ce que vous faites, c’est salvateur.

Ce modus operandi dans les hopitaux n’ est pas nouveau à la covidemence, il est assez géneralisé. Le fait est qu’ il est très difficile de se faire entendre du personnel de santé, ils savent toujours mieux que vous et refuse la contradiction. Il ont fait de grandes étude et un gueu, de base, ne sait rien. Mais pas seulement ,car un medecin lui meme hospitalisé dans son propre hosto doit faire face à ce deni d’ écoute (article très interressant lu je ne sais plus quand). Par experience personelle, un proche victime d’ effet secondaire par anti douleur s’ est vu administrer encore plus d’ anti douleur! Il a fallu s’ ennerver pour le faire comprendre !

Ce n’est pas de la haine.
C’est plutot de la deshumanisation ,un manque d’empathie,la froideur.
L’état nazi en a été le plus grand révélateur,pas le seul bien entendu.
Les gens obéissent aux règles et aux consignes quelles qu’elles soient.
Le personnel médical se couvre légalement avant tout.La peur d’enfreindre les consignes des autorités prime.Meme lorsque les consignes sont stupides
Le sadisme on le trouve dans les hautes sphères:Epstein,Attali,Castoche etc…
Cela fait bien longtemps que le secteur médical français était deshumanisé dans son ensemble:la profusion de règles et de fric ont fait le boulot.
Un exemple:j’ai vu deux infirmières s’affronter autour de ma mère de 90 ans.Elle devait prendre 14 médicaments par repas!Chaque fois que quelque chose se détraquait on rajoutait un médicament.L’infirmière journalière prétendant que si l’on stoppait un seul,elle mourrait.L’autre occasionelle, pensait que le trop plein de médicaments la tuerait.
On voit bien qui était l’humaniste,et qui était la petite fonx disciplinée et se couvrant d’abord.
Quand les hopitaux français refusent les non vaccinés ,ils violent plusieurs lois,ils trahissent surtout le serment d’hypocrate.
La majorité des soignants se moque du serment d’hypocrate.Ils ne comprennent plus leur métier.
Ils feraient mieux d’aller bosser dans les assurances.

“Le personnel médical se couvre légalement avant tout”
Légalement, tous les sévices des nazis étaient couverts par les codes de leurs lois.
Reste le pari que les successeurs les suivent…
ou pas …

Oui, c’est totalement gauchiste et infantile de voir des sentiments en politique, comme l’attestent leurs calembours moisis : le F-haine, etc. Ça me désole.

Disons que la haine du manipulateur s’exprime à travers la manipulation.
Ce qui le rapproche alors de la haine du sous-fifre exécutant, c’est le côté ludique, le plaisir du chat tourmentant la souris.
La différence est assez ténue mais moralement plus confortable. Cela peut aussi toujours servir pour éviter la potence.
Sinon, votre histoire me rappelle celle des médecins Rwandais qui poursuivaient leurs anciennes infirmières dans les marais à coup d’arc et de flèche au mieux, pour les violer et les “couper” au pire.
Le Rwanda était un pays très chrétien où sévissait la fameuse “radio des milles collines” annonçant et vantant l’équarissage général.
Nous avons désormais le même genre de propagande, en plus pudibond c’est-à-dire plus vicieux.
Et dire qu’il en reste pour avoir peur de se faire remplacer par des nègres !

Ce n’est pas vraiment le sujet dans le fond, car effectivement il faut tuer le soldat humain, et extirper de son cerveau tout ce qui fait son humanité…mais l’Ivermectine est un coup de billard à 3 bandes.
Si ça soulage/soigne effectivement à court terme, les conséquences à long terme de sa prise (hors prise unique ponctuelle ) sont dramatiques sur le plan neurologique. C’est un neuro toxique, capable de franchir, et détruire, la barrière hemato encéphalique.
En d’autres termes, c’est un piège à cons pour tous ceux qui refusent les « vaccins » ou n’ont pas accès à ceux ci (les salopards de pauvres du tiers monde). Comme il faudra bien ausi les éliminer, on leur jette cet os en leur laissant croire que cela pourra les sauver, alors que ça va les tuer encore plus sûrement que les merdes à ARN, la différence étant que l’effet sera différé dans le temps.
De nombreux protocoles très simples et accessibles existent pourtant, mais bizarrement une partie des médecins alternatifs pourrissent cette solution…je ne sais pas si c’est une sorte d’opposition contrôlée du système, ou s’ils sont également très cons.

Vidal inside : “Les mammifères ne possèdent pas de canaux chlorure glutamate-dépendants. Les avermectines n’ont qu’une faible affinité pour les autres canaux chlorure ligand-dépendants. Elles ne passent pas facilement la barrière hématoméningée.”

Sur le Kompendium (Suisse) :
” L’ivermectine est neurotoxique à hautes doses systémiques par action au niveau des récepteurs GABA.”
J’ai toujours respecté la posologie du Vidal en séquencé.

*une molécule éprouvée, ancienne, inoffensive, à un patient qui selon leur propre diagnostic est quasiment déjà mort.*
Molière (400ans, l’année prochaine) les avait déjà baptisés collectivement de Diafoirus, four(âge) inside…

Oui ça explique bien.
Il y a aussi
“https://fr.sott.net/article/36561-Fabrique-du-consentement-et-formatage-des-esprits-Demystifier-la-propagande-du-Covid-19#”

Intéressant mais l’auteur, avant d’appliquer sa grille de lecture, fait l’hypothèse que les décideurs sont dans l’erreur, qu’ils sont soumis à des biais. Non : il n’y a aucune erreur commise, tout est froidement décidé contre le peuple. Là où je suis d’accord c’est sur le fait que l’exploitation des biais cognitifs du citoyen moyen en leur faveur est systématique.

C’est bien cela. Les biais marchent du feu de dieu sur les échelons inférieurs, l’armée de réserve de la covidémence (médecins, infirmières, journalistes etc.).

Mais attention, cela s’applique également à des chefs de gouvernement !

Ainsi en Asie du sud-est, je prends l’exemple de la Thaïlande que je connais bien, nous avons un gouvernement d’essence militaire (le PM est un général…), je peux vous assurer qu’ils sont cons comme des enclumes.

En clair, le dimanche soir ils voient un reportage sur CNN/BCC avec le cirque autour du nouveau variant Omicron… Le lendemain matin, pouf, le gouvernement thai prend de nouvelles mesures, et fait COMME IL A VU A LA TELE !

Je caricature à peine.

Clairement dans les pays en développement… il y a des biais très forts (d’identification, de copie, de jalousie face aux Blancs, zèle façon bon élève, confiance aveugle dans l’OMS par manque de chercheurs/scientifiques locaux etc.)

Certes la covidémence a arrangé un moment le gouvernement militaire… car il y avait des manifs de jeunes étudiants… couvre-feu, interdiction des rassemblements… ils ont pu étouffer la révolte. Mais dans le même temps, ils ont totalement ravagé 20 % de leur PIB (le tourisme au sens large).

Donc on ne peut pas dire que les autorités thaies soient des décideurs de la covidémence, des patrons. Ce sont juste des suiveurs, totalement neuneus.

Bien entendu, cette auto affaiblissement (comme en Occident)… sert les intérêts de la Chine… L’Asie du sud-est deviendra vassal de Pékin. Et il vaut mieux affaiblir les états de la région pour mieux les contrôler, et/ou les corrompre ensuite.

Face à un état affaibli, financièrement aux abois, la Chine pourra facilement imposer ses conditions pour les fameuses “nouvelles routes de la soie”.

Un seul exemple : la ligne de TGV entre le Laos et le sud de la Chine est terminée… Exemple extrême tant le Laos… n’existe tout simplement plus. Ce n’est même plus un “état” vassal… c’est… un village chinois.

https://www.stuff.co.nz/travel/experiences/train-journeys/300468714/laoschinas-86-billion-railway-to-launch-as-debt-to-beijing-mounts

*Mais ce qu’il y a de fâcheux auprès des grands, c’est que, quand ils viennent à être malades, ils veulent absolument que leurs médecins les guérissent.*
Extrait de Le Malade Imaginaire
Nous sommes tous des Grands, en déduirai-je!

*une molécule éprouvée, ancienne, inoffensive*
Objection, votre Honneur ! Elle n’est pas inoffensive puisqu’elle mène le virus de vie à trépas. D’autres ont été condamnés pour moins que cela!!! 🤕

Christian Bernadac qui avait écrit toute une série de livres à propos de l’univers concentrationnaire nazi, s’était interrogé assez longuement dans “Les médecins maudits” (archétype Mengele mais très loin d’être un cas isolé, malheureusement) sur ce qui avait pu faire que des médecins, ayant juré de tout mettre en oeuvre pour sauver des maladies leurs congénères, aient pu se livrer à tant d’expériences du plus haut sadisme et de la cruauté la plus absolue…
Octante années après, ce type là existe toujours, comme nous pouvons le constater…

C’est malin d’inclure la plainte d’un “indien” (de nos jours, ça paye, c’est ethniquement très bon)… Mais inclure dans la plainte… le pape et la reine d’Angleterre… bordel… le foutage de gueule est ahurissant.

The Plaintiffs’ submit that the Order of the Garter shares responsibility for influencing the global elitist agenda which continues to unravel in these unprecedented times.”

Comment voulez-vous qu’on prenne au sérieux une telle action ?

Il fallait s’en tenir aux responsables canadiens (premier ministre etc.) !

même en France.

mon épouse pour un renouvellement d’ordonnance des plus simple(un leger médoc contre la tension) prends rdv chez son médecin. Le type habillé comme un zombie ne lui prends même pas la tension(!!!) et commence à tourner autour du pot: “Ou en êtes vous de vos rappels de vaccins?” mon épouse pensant aux autres vaccins comme le tétanos lui dit qu’elle n’en sait rien.
Le mec commence à tournicoter le cul sur son siege et finit de lui demander pour le vaccin”anti covid”.

la réponse fuse: “Niet”!

et lui de s’énerver en disant que de toute façon il ne va plus soigner les gens qui ne sont pas vaccinés.
Mon épouse ne se démontant pas: “c’est comme ça ! donnez moi mon dossier(tres mince) et j’irais voir ailleurs!” “Vous ne trouverez pas ailleurs!”
Le serment d’Hippocrate et le cul sur la commode il lui fit une ordonnance pour…6 mois au lieu de 3.

Cette crise en effet permet de savoir qui est qui, il faudra s’en souvenir..

Le jour où ce toubib se prendra une baffe (premier degré dans la légèreté) d’une CPF, je ne doute pas qu’il signera pour une ordonnance d’un an au minimum…
Dans son cas, serment d’hypocrite plutôt que d’ Hippocrate.

Je compatis.
Je compatis car j’ai eu la même avec…un dermatologue. Une consultation que j’aurai pu éviter car le problème s’était réglé de lui même la veille mais par correction, même si je sais qu’il à pas besoin de ça, j’ai conservé la consultation.
A peine assis, bien sûr tout le monde masqué comme des cons, la première question à été :
”vous êtes vaccinés ??”
Un peu surpris j’ai vaguement lâché ”un pourquoi faire ???”
Et de me sortir, avec l’attitude qui va avec, qu’il allait s’énerver.
Là le moment savoureux c’est qu’il a été invité froidement après avoir eclaté de rire à me montrer comment ça se manifestait…
Je vais pas développer mais il a dû d’un coup se rappeler ce qu’étaient nos professions respectives et les avantages induits quand les volontés s’affrontent jusqu’aux extrêmes, ramenant la discussion au caractère médical et professionnel qui convient.
Pourquoi l’anecdote ? Je ne crois pas à une volonté messianique de l’ensemble de la profession. Mon brave dermato n’a rien d’un kappo qui aurait mordu un gourou ou d’un guerrier.
Par contre, je suis persuadé que l’ensemble des leviers (égo, cupidité, menaces) sont activés sur l’ensemble des acteurs de manière pyramidale.

La haine existe chez certains assurément, mais je ne pense pas que ce soit la seule “motivation”.
J’introduirais ainsi:
– la déshumanisation ou plus précisément la désindividualisation, c’est à dire la négation de l’individu dans son altérité. (“qu’est-ce qu’ils vient nous faire ch..r celui-là avec ses requêtes à la con “)
– Le rejet naturel, inné de la différence à l’appartenance à une communauté majoritaire ou “normale” (exemple: “tiens si on brûlait les rouquins ou les nains”)

– Aussi le “plaisir” lâche et vil de faire mal impunément à une minorité ou à un individu qui n’est pas dans la norme, ce qui procure un sentiment de pouvoir et de puissance pour celui qui en jouit.(sadisme)

– Basiquement aussi il y a une espèce de suivisme confortable par l’ obéissance aux règles en cours, on est couvert par la loi… Or faire partie de la majorité rassure. Inversement se démarquer est une prise de risques.

Sans parler de la conviction sincère sur le fond que tel médicament ne sera d’aucun secours pour le malade et donc que la requête de la fille est inutile.

Plus grave, dangereuse, dramatique et incompréhensible (*) (et in fine la cause de la dérive hospitalière mentionnée) est l’interdiction donnée par les autorités de soigner.
(*) incompréhensible si on nie le dessein …

Soyons zen à défaut de la paix de Noël nous sommes en période télécon. Vous savez le truc merdiatique qui a servi à roder l’IA pour gérer la parodie covidesque.
Les foules se pressent pour tricoter des écharpes idiotes de 3 kms ou marcher sur un pied pour remplir l’escarcelle des chercheurs.
C’est la période ou le gamin paralysé en fauteuil roulant fait pleurer dans les chaumières.
Merci qui ?

On me dit dans l’écouvillon que ce sont les mêmes qui cousaient les masques qui tricotent aujourd’hui les écharpes (avec un passenrègle et les mains enduites de gel parce qu’il ne s’agirait pas de transmettre Le Virus à un enfant de 11 ans en fauteuil qui n’a pas encore le droit d’être protégé).
« Tu auras ton vaccin dès que tu auras 12 ans. Je sais que tu es excité, je sais que tu as hâte ! »

J’approuve ce message commercial : une dose de vaccin remplacera avantageusement l’orange offerte pour Noël ! Et en plus, c’est pas cher, c’est l’Etat qui paye.

Bref, les enfants à la casserole. Zou.

Pour les gâcheurs payés par je ne sais qui:
Un rappel pour l’inocuité de l’ivermectine:
https://www.mypharma-editions.com/covid-19-lessai-clinique-mene-par-medincell-confirme-linnocuite-de-livermectine
Par ailleurs, l’essai Clofoctol de Pasteur Lille a été sabordé par les sicaires du ministère puis rendu impossible
https://www.lavoixdunord.fr/1084049/article/2021-10-14/essai-d-un-medicament-contre-le-covid-19-l-institut-pasteur-de-lille-mise-sur
Pour l’Artemisine on attend Godot.

Vous croyez vraiment qu’ils autoriseront un concurrent à Pfizer?
Ils ont trop de confits d’intérêts et le cul raide comme un balai.

https://covidemence.com/2021/12/05/au-coeur-de-la-covidemence-la-haine/#comment-9170
https://odysee.com/@spacebusters:c9/IVERMECTIN:0c5
IVERMECTIN: FRIEND OR FOE?
Vidéo intéressante, mais sur son auteur, un Jeff, inconnu au bataillon.
Quelques notes:
Voir Herbert M. Shelton pour une référence (12’57 de cette vidéo). Quand on est malade, il faut juste “sortir” la maladie par différentes voies (peau, poumons, foie, reins) (14’08), ce qui peut demander un effort important au corps. La perte du goût et de l’odorat dans le cas de la Covid-19 sont pour que le corps se concentre sur cet effort.
L’IVR empêcherait les organes de se désintoxifier naturellement.
Shelton recommande le jeûne complet, sauf eau (je ne suis pas spécialiste…), pour lutter contre la maladie (1944).
“The fever, inflammation, coughing etc constitute the healing process.” (Shelton, 1944, réf. manquante)

Au début, tout au long et à la fin de la vidéo, il est dit que le SARS-cov2 n’existe pas. Je laisse les spécialistes trancher.
Jeff, vous pourriez quand même prévenir de 1) votre credo naturopathe et 2) ce dernier point en l’étayant.
Je me permets une remarque formelle: les rires-dans-la-voix de la voix off sont insupportables.

En conclusion:
Je ne rejetterais pas l’opinion qui préconise de faire attention à ce que “vit” son corps. Mais c’est drôle de voir que le refus de soin de Shelton rejoint, au bout du compte, celui de Véran. Le reste, à charge sur IVR, ne m’a pas convaincu car il y a beaucoup de lacunes.

C’est les mêmes merdasses gauchistes pédophiles qui s’offusquaient sur les plateaux de télévision contre l’Apartheid en Afrique du Sud, qui aujourd’hui se délectent de celui qui s’installe en France et dans beaucoup d’autres pays , et chaque jour proposent de nouvelles contraintes plus abjectes les unes que les autres, sans que cela fasse sourciller pour le moins du monde le CSA ou les juges …

Je suis médecin, si vous saviez les dégueulasseries que j’entends à longueur de journée de la part de médecins ou d’infirmières… ” il est pas vacciné, je lui souhaite de crever!” “vivement qu’on rende ça obligatoire”…

Ils sont pénibles.
Pas vacciné, la mauvaise blague sur les camps ressort souvent.
Pas de rhume, pas de problème gastrique depuis un bon moment.
Pas de grippe, fièvre depuis des années.
Et il faudrait se faire injecter un toxique?

Leave a Reply to Louison Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *