Categories
Covipox

Covipox : la voie et la voix du sperme

“Faites comme si je n’étais pas là !”

“Possible genital reservoir”.

Bingo.

Le Lancet publie une étude de cas passionnante. Lien : https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00513-8/fulltext

Homme homosexuel de 39 ans, “travailleur du sexe“, ayant voyagé en Autriche les 2 premières semaines de mai, avec plusieurs partenaires sexuels le mois précédent.

Séropositif (sous traitement) et plusieurs MST passées. Profil assez “typique” parmi les covipoxés (VIH = 40 % des covipoxés aux USA, et entre 20 et 30 % en France, Angleterre).

Il avait reçu une dose de vaccin antivariolique dans son enfance. Tiens, tiens…

Symptômes désormais classique : fièvre, lésions anus, et une seule lésion sur pénis, jambes, bras, mains etc.

Test PCR positif.

Pas de virus dans sang ni urine.

Du sperme a été collecté à plusieurs reprises (de 5 à 19 jours après hospitalisation)… Virus isolé… et (c’est important) mis en culture avec succès.

Car rappelons qu’un test PCR peut être totalement foireux (ce fut le cas avec le Covid)… un morceau de matériel génétique grossi X fois… mais pas de virus actif, donc pas porteur, pas malade, rien. Ce fut les fameux gazillons de “cas asymptomatiques” (l’une des arnaques fondamentales de la terrible pandémie couillonavirale).

Mais là, jackpot. Le virus était bien actif dans le sperme, contaminant. Et même au 19ème jour (!)… alors que les lésions avaient disparues

Aïe.

Conclusion :

“The isolation of live replication-competent monkeypox virus from semen, and prolonged viral DNA shedding, even at low viral copies, might hint at a possible genital reservoir.

Bref.

Voilà les gars : le Covipox est une maladie sexuellement transmissible… par le sperme (même sans lésions sur le pénis).

Les guignols, les médecins Twitter, les LGBT++ hystériques sont en PLS et vont nous faire une poussée… d’urticaire.

Le Covipox se transmet PRINCIPALEMENT par voie sexuelle, via relations anales et par le sperme.

Et -c’est incroyable- c’est ce qu’on constate précisément SUR LE TERRAIN, dans le monde Réel depuis 3 mois ! 😉

Ce doit être une énième coïncidence d’extrême-drouâte transophobe et russophile.

Attention, les auteurs de l’article précisent que tout ce souk est peut-être le résultat du déréglement du système immunitaire provoqué… par le VIH.

Bref, on avance, mais à tout petits pas.

Chaque jour qui passe affaiblit la position des tenants des “serviettes” et des “draps“… et a fortiori des “particules airbone“, et de ceux qui répètent comme des coucous déréglés : “ce n’est pas une MST, tout le monde peut être contaminé, il ne faut pas stigmatiser, prout “, etc.

C’est bien entendu possible… mais depuis l’apparition du Covipox, il y a 3 mois, dans les données recueillies, c’est marginal.

Restons toutefois prudents… tout est envisageable… Rappelons que personne n’est encore capable d’expliquer la présence des 50 mutations du Covipox par rapport à la variole du singe classique (Afrique de l’Ouest) et leurs éventuels effets…

On note d’ailleurs -c’est inquiétant- un grand silence à ce sujet… Le sujet a été vite poussé sous le tapis.

Peut-être qu’on se refile tous le Covipox en éternuant… 😉 Mais que peu de personnes, et avec un profil très particulier (VIH, MST classiques, vaccin ARNm couillonavirant, saucisses, bière noire, etc.), développent la maladie…

POST-SCRIPTUM

Deux ou 3 études précédentes avaient déjà démontré la présence du virus dans des échantillons de sperme… Mais à ma connaissance c’est la première fois que des mises en culture sont faites, démontrant ainsi la présence contaminante du virus.

33 replies on “Covipox : la voie et la voix du sperme”

Tout est politique, vous le savez.

Et la politique commence, c’est fondamental, par… les mots.

Les mots dérivent de et forment la pensée.

Inutile de revenir sur G.Orwel.

Un chercheur a donc étudié les mots… utilisés dans deux grands quotidiens (de “référence” comme on dit) : le Washington Post et le New York Times… temples du gauchisme, pardon du “progressisme”.

Le chercheur a mis en graphiques ce “ressenti” que les gens normaux éprouvent en lisant ces torchons.

Le résultat est spectaculaire.

Tout a dérapé en une décennie : 2010/2019.

Racisme, sexisme, homophobie, privilège blanc, islamophobe etc. C’est un festival !

https://dailysceptic.org/2022/08/02/spains-great-awokening/

Le chercheur a ensuite analysé… l’Espagne à travers les mots du El Païs, le principal quotidien espagnol.

Kifkif, mais plus tardif.

Il prévoie de faire le même travail pour la France… où il trouvera forcément les mêmes résultats.

La guerre est bien là. Evidente. Générale.

Depuis 10 ans, c’est une offensive “360 °”, “sans limite” comme disent les Chinois (qui participent activement…) …

Une guerre contre l’Occident. Et une guerre que nous perdons, objectivement.

Car cette guerre atteint maintenant nos cerveaux, nos perceptions, nos pensées… Elle nous contamine, bien plus efficacement que le Covid…

Un Sida mental.

Sans un seul coup de feu.

Au secours : panique hiersoir sur Arte avec le monkeypox ! avec K Lacombe et un représentant LGBTetc masqué (contre le monkey pox ?) se plaigannt de la lenteru de réaction des pouvoirs publics.
Rappel sur la décision de l’OMS (sans majorité du comité ad hoc)
Pas de vaccin spécifique, sauf erreur de ma part (celui qui est proposé est l’anti variolique, qui peut être dangereux pour ceux qui ont été vaccinés 3 ou plus doses covid)
La maladie semble cibler une population spécifique (bien entendu faut pas le dire car c’est stigmatisant) et des pratiques sexuelles spécifique aussi
il faut faire croire qu’on l’attrape via les textiles (draps serviettes) et par les embrassades et baisers ???
RIEN n’est précisé sur le statut vaccinal (covid par exemple) des malades
Les rares morts semblent aussi plutôt dus à l’état général des patients qu’au monkey pox mais pas un mot,
Que dire ? arrivé en ce point ?

Ariane Bilheran et Vincent Pavan analysent remarquablement “le sida mental” et la construction du totalitarisme par les mots, le langage et la manipulation mentale par la “novlangue”
Vous avez raison c’est une guerre: A écouter !

https://www.youtube.com/watch?v=pip2cSV1lMw

Soyez tous gays et trans mais vous crèverez de la variole du macaque… encore une injonction contradictoire, les gens vont devenir fous!

Le lien sur la Chine est intéressant, mais je préfère attendre. Pékin est en plein exercise militaire, mais surtout j’ai lu par ailleurs que les courants maritimes favorables sont en octobre. On verra.

Une autre clé pour vaincre les USA, c’est l’efficacité des contre-mesures électroniques.
https://www.voltairenet.org/article185324.html

Je suis bien incapable de prévoir l’avenir. Le bien l’emportera, mais survivrai-je ?

J’observe que le VIH est le passager plus ou moins clandestin de tous ces virus, du sida au monkeypox en passant par le covid. Hasard ? Amha la question mérite d’être sérieusement posée.
Mais quand mon pif m’indique que ça pue, je ne dis pas que ça sent bon.

J’avais prévenu que les pays émergents seraient… excessivement sensibles.

Le Vietnam illustre parfaitement cela.

Hanoï prévient en effet que tout covipoxé sera placé en quarantaine (comprendre forcée).

Mieux, le Ministère de la Santé affirme qu’il y a 3 états dans la maladie :
-asymptomatique (!!! ce n’est ABSOLUMENT pas prouvé)
-léger
-sévère

… Pour les 3 le traitement sera identique : mise en quarantaine… “jusqu’à la disparition des symptômes“…

Ce qui dans l’état “asymptomatique” risque d’être… un peu difficile ! 😉

Bref, tout ce qu’on a pu voir pendant le Covid (gris gris, pensée magique, esprit reptilien, Shadocks, fonctionnaires bas de plafond, charlatanisme, neuneuitude j’en passe et des meilleures)… est toujours bien présent.

Et les mêmes causes (“un terrible virus on va tous mourir”)… produiront… les MEMES effets…

People supposedly infected with monkeypox will have to quarantine at health centers or hospitals until their symptoms disappear, the Ministry of Health said.

The guideline on the diagnosis, treatment and prevention of monkeypox was issued Friday, a week after the World Health Organization (WHO) declared the disease a global medical emergency.

https://e.vnexpress.net/news/news/vietnam-to-quarantine-monkeypox-patients-4493731.html

Plus fort encore, le premier ministre a “donné des instructions” aux comités populaires dans les villes et les provinces pour la “prévention et le contrôle de la variole du singe” qui doivent être “one step ahead, one level higher“.
😉

Une étape en avance, et un niveau plus élevé. C’est ça, tu m’en diras tant.

Ca ne veut rien dire, mais voilà c’est typique des pays asiatiques.

C’est du même niveau (mais avec des mots différents) que l'”état d’urgence” décrétés par San Francisco ou les états de New York, Californie ou Illinois…

Hystérie, neuneuitude, et politiciens qui doivent “agir” (contre des boutons sur la bite et l’anus).

Avec le Covid, il y avait une certaine aura de mystère… mais là avec le Covipox on est dans la farce.

https://vietnamnews.vn/society/1273672/monkeypox-prevention-control-must-be-one-step-ahead-one-level-higher-government.html

“Et les mêmes causes (“un terrible virus on va tous mourir”)… produiront… les MEMES effets…”
Même pire vu que là le système de santé sera réellement débordé et des victimes…

Certes, mais pour des raisons connexes (vaccinocide, système immunitaire dans les chaussettes avec multiplications de produits absurdes, sans oublier démantèlement VOLONTAIRE des ressources hospitalières, plus la démograhie avec les vieux boomers et enfin… les saisons… l’hiver les gens tombent malades).

3ème covipoxé… en Thaïlande, sur l’île de Phuket.

Il s’agit d’un touriste allemand de 25 ans… arrivé le 18 juillet.

Avec… son épouse.

Aïe.

L’homme a déclaré qu’il n’était PAS homosexuel ni bisexuel. 😉

Forcément…

Chérie ! Je te jure c’est la serviette ! Je n’y suis pour rien !

Ah, je sens qu’on va bien se marrer…

https://www.bangkokpost.com/thailand/general/2360426/thailands-3rd-monkeypox-case-found-in-phuket

Plus sérieusement, encore des cas importés comme ça… Et la situation pourrait se tendre, avec le gouvernement militaire bas de plafond, et la panique -entretenue- au sein de la population…

Je le répète : le Covipox a un vrai potentiel pour provoquer le désordre

j’ai une sensation que les choses s’accélèrent; mais j’ai un doute, ne serait-ce pas ma consommation d’informations qui génère cette impression ?

Doc, je vais faire un détour pour revenir à votre premier commentaire sur la police de la pensée qui police la pensée.

l’anti-spam n’accepte pas mais voici la recherche:
„Negative“ Interest Rates and the War on Cash Richard WERNER

Ce n’est pas une sensation.

C’est bien réel.

Le “flux” augmente.

Et encore… nous sommes au mois d’août… la grande tribulation estivale… Le système tourne au RALENTI.

Mais septembre, boum.

Et hiver, boum boum.

Donc vous ne rêvez pas. C’est objectif, et parfaitement prévisible.

Et cela ne concerne pas QUE les virus… mais aussi guerre en Ukraine, tensions au Kosovo/Serbes, Chine/USA, énergie bien entendu, système financier, récession (inévitable) etc.

Donc un conseil : préparez-vous psychologiquement.

Natalité en berne ? Encore un signal, cette fois dans la ville de Zurich (Suisse) : de janvier à mai : chute -21 %.

https://insideparadeplatz-ch.translate.goog/2022/08/02/in-zuerich-sinken-geburten-um-21-prozent/?_x_tr_sl=auto&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en

Ce signal rejoint d’autres : Allemagne, Taïwan, UK…

https://covidemence.com/2022/06/27/baisse-des-naissances-un-vaccinocide/

La cause ?

Le réchauffement climatique (stress), la guerre en Ukraine (stress), les impôts à payer (stress au carré) voire le racisme et la transophobie (stress puissance X).

La “science”, c’est pourtant simple !

18 448 Français (enfin disons Paris 4ème et 3ème) qui ont peur de mourir à cause de boutons qui disparaissent sans traitement au bout de 3 semaines… ont reçu une (ou 2 ?) doses de vaccin… antivariolique Imvanex (dont l’efficacité contre la variole du singe n’a jamais été démontrée, mais uniquement “déduite” par le fabricant et acceptée comme telle par la FDA américaine en septembre 2019).

C’est le nouveau gland, François Braun, AKA le “ministre de la Santé” (ne riez pas !) qui l’affirme.

“Tous vaccinés, tous protégés”, à ce rythme là, ça ne va pas le faire. 😉

https://twitter.com/FrcsBraun/status/1554911757520588800

Par ailleurs, on constate que le petit drapeau ukrainien manque sur son compte Touiteur.

Et ça, c’est vraiment impardonnable.

Un gland, c’est Braun. Forcément.
Quant à être ministre, il est d’abord sinistre.
Utilisons le terme sinistre, il décrit bien la situation.

Mauvaise nouvelle pour l’Allemand de 25 ans covipoxé, alors qu’il arrivait sur l’île de Phuket avec son épouse.

Son épouse est… négative.
😉

Aïe.

Chérie, je te jure ! C’est la serviette ! Je n’y suis pour rien !

Par ailleurs, on mesure la pantalonnade… Mari et femme, ça baise non ? Ca dort ensemble non ? Les draps, les serviettes… on s’échange aussi les slips et les strings, on se léchouille pour se dire “bonne nuit fais de beaux rêves”, non ?

Zut, ça va à l’encontre de la narration : “tout le monde peut être contaminé, par simple contact rapproché, méfiez-vous des serviettes et des draps”.

Manifestement, ce pauvre Allemand fut contaminé… euh… autrement et avec… quelqu’un d’autre.
😉

https://www.thailandnews.co/2022/08/german-patients-wife-tests-negative-for-monkeypox/

Un garçon de 16 ans a été covipoxé en Belgique. C’est le premier mineur.

Il n’a pas été hospitalisé. On ne sait même pas s’il avait des symptômes et si oui lesquels…

La Belgique compte 482 cas au total. 7 % seulement ont été hospitalisés.

https://www.lesoir.be/457844/article/2022-08-03/variole-du-singe-un-premier-mineur-infecte-en-belgique

Les autorités continuent, obstinément, de donner le moins de détails possible. On dirait que c’est un jeu.

L’effet recherché est évident : augmenter la pression et la peur.

Vous vous souvenez du premier “enfant” covipoxés en Ile de France ? Il y a un mois ? On pourrait penser qu’au bout d’un mois, des vrais journalistes auraient remonté la piste, pour enquêter.

Bien sûr que non.

Le pire est qu’il y avait également un “cas probable” (dans sa même famille)… Aucune nouvelle depuis…

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/variole-du-singe/variole-du-singe-un-premier-cas-confirme-chez-un-enfant-en-ile-de-france-4d146f34-f4b8-11ec-ac35-e04aee6994e2

Comme avec le covid, on est dans la manipulation de masse avec tous les objectifs qui s’ensuivent mais là, le foutage de gueule est obscène et grossier, ce qui devrait quand même réduire le nombre de mougeons qui tomberont dans le panneau.

Le troupeau est vaste.

Les mougeons ont tout gobé depuis 2020.

Et enfin un facteur qui manque à notre animalerie : le poisson rouge.

Eh oui le mougeon oublie tout ! Il ne tire aucun enseignement du passé… et de ses éventuelles erreurs.

Alors croyez-moi, au point où nous en sommes, des boutons sur la bite… ça peut VRAIMENT faire des dégâts ! 😉

C’est d’ailleurs le pari que j’ai fait dès le mois de mai quand j’ai commencé à suivre cette farce.

Je suis convaincu du potentiel disruptif du Covipox.

Comprenez bien une chose : comme l’a dit un célèbre scientifique israélien (censuré depuis par Touiteur)… alors que la variole du singe restait bien sagement en Afrique, voir subitement des milliers de cas dans 70 pays (!)… après une campagne massive d’injections expérimentales… ce n’est pas NORMAL, ce n’est pas une COINCIDENCE.
😉

-Soit, le virus a été trafiqué en labo (50 mutations, plus personne ne parle de ce point).

-Soit, le scandale s’annonce gigantissime avec des millions de mougeons abîmés par les “vaccins” et qui vont continuer physiquement à partir en sucette.

Dans les 2 cas : ça va être le bordel…

Dernier argument : il y a une parfaite CONTINUITE IDEOLOGIQUE entre Covid et Covipox. Facteur aggravant.

Ron DeSantis, le gouverneur de l’état de Floride qui a démontré un remarquable sang froid et une parfaite compréhension de l’escroquerie covidémentielle, s’illustre une fois de plus avec le Covipox.

“You see some of these states declaring states of emergency. They’re going to abuse those emergency powers to restrict your freedom. I guarantee you that’s what will happen,” DeSantis said.

Le Républicain pilonne les états gauchisants (Californie, New York, Illinois) qui viennent de déclarer un “état d’urgence” en raison de la variole du singe.

“Ils vont abuser de ces pouvoirs pour restreindre votre liberté. Je vous le garantis”.

Et moi je vous garantis que DeSantis (43 ans) sera le running mate (vice-président) de Trump en 2024. 😉

Et si Trump glisse sur une peau de banane, il sera le candidat des Républicains.

DeSantis incarne une relève parfaite.

https://thehill.com/homenews/state-watch/3587138-desantis-says-monkeypox-concern-overblown-we-are-not-doing-fear/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *