Categories
Pays Pognon

Thaïlande : destruction totale du tourisme

En 2019, la Thaïlande enregistrait 39,8 millions arrivées de touristes.

Depuis le 4 avril 2020 et l’interdiction de tous les vols internationaux commerciaux ?

Zéro.

Revenons sur les chiffres. Population du pays : 69,5 millions.

Covicas : 3 397. Covidécès : 58 (oui 58)

Possibilité de bidouiller les bilans ? Théoriquement oui puisque gouvernement type junte militaire bas de plafond, mal recarrossé “civil” après les élections de 2019 (suivant le coup d’état militaire de 2014).

Mais dans la pratique impossible puisque la Thaïlande est peut-être le pays qui utilise le plus…. Facebook au monde (mais oui !). En clair : difficile de cacher des piles de cadavres couillonavirés…

Nous sommes d’accord ? Bien.

“Sawadee khaaaaaaa. Allez tous vous faire foutre, vous ne rentrerez pas”.

Donc, frontières fermées. Hermétiquement. Zéro touriste. 2 millions d’emplois, officiellement, ont été détruits (source Bangkok Post).

Officieusement : davantage. Car si le tourisme compte entre 8 et 17 % du PIB, (ah les statistiques…) le secteur emploie de très nombreuses petites mains (emplois directs et indirects).

Ces gens n’ont plus aucun revenu depuis début avril.

L’état d’urgence sanitaire, sur lequel s’appuie l’interdiction des vols, a été prolongé jusqu’au 30 septembre… Manoeuvre purement politicienne.

Thai Airways, compagnie nationale en régime de banqueroute (chapter 11 à l’américaine), affiche sur son site des messages annonçant des annulations de vols… jusqu’au 31 octobre (ici et ).

Bref, on a toute les raisons de penser que cette démence absolue… va se poursuivre, pépère… jusqu’à ? C’est là le problème, le gouvernement n’en a aucune idée. Aucun plan de sortie de crise.

Juste la sidération.

La croyance de type vaudou du fameux “zéro cas”.

Et pour agraver le problème… une crise politique se développe au même moment (manifs d’étudiants, critiques des institutions comme la monarchie etc.)… ce qui va achever de rendre totalement paranos les militaires bas de plafond… qui auront encore moins de temps pour prendre conscience de l’apocalypse économique qu’ils ont provoquée.

Les militaires ont un neurone chacun. Donc gérer deux problèmes en même temps… difficile.

Le régime va rentrer en mode “survival“. Et l’histoire du pays montre que cela rime toujours avec… violence. Voire ultra violence…

Bref, le “pays du sourire” fait la gueule. Et pour longtemps.

PS : rappels. En janvier 2020, la Thaïlande a accueilli 800 000 touristes… chinois… Quotidiennement il y avait 6 vols directs… venant de Wuhan…. Et malgré tout cela… Rien. 3 400 cas, et 58 morts.

PS 2 : seuls les vols spéciaux dits de “rapatriement” sont autorisés. Pour les citoyens thais bloqués à l’étranger, et les non-nationaux (familles, permis de travail etc.)… Eh oui encore aujourd’hui des milliers de personnes qui veulent rentrer (dont des citoyens !) sont toujours bloqués en dehors du pays…. Un invraisemblable système de quarantaine obligatoire et contrôlée dans hôtels spéciaux a été créé (un cauchemar administratif et kafkaïen) et les retours s’effectuent au compte-goutte (250 à 500 par jour).

Categories
Pognon

Bientôt le covimpôt

“We come in peace”. “Mi casa es tu casa”. “Ce qui est à vous est à nous”. Dans tous les cas, vous passerez à la casserole.

Vous le sentez : Macron se moque de vous lorsqu’il affirme comme un collégien surpris en train de fumer un clope dans les toilettes que les impôts n’augmenteront pas.

Cette saine méfiance vient bien entendu de vos multiples intromissions expériences passées !

L’Etat ment, l’Etat est -quasi- allemand.

Tout le temps.

Le Figaro se penche sur cette question. Et donne une piste… eh oui, vous allez bien être enflé(e) ! Sans même vous en apercevoir.

Le covimpôt sera (entre autres)… le prolongement de la CRDS (jusqu’en 2033 voire 2042) !

CRD quoi ?

Vous savez cet impôt créé par… par… ah… zut… son nom m’échappe… c’est tellement vieux… Ah oui, le chauve de Bordeaux, le repris de justice québécois : Alain Juppé !

1996.

Ca ne nous rajeunit pas.

Bref. Cette taxounette qui s’accroche à tous les revenus, a rapporté 16 milliards en 2019 ! Pas mal, comme disait l’autre.

Je vous résume donc la situation, créée par la couillonavirus.

-vous allez perdre votre boulot

-les droits chômage seront réduits, vous tomberez très vite dans le RSA, car vous ne trouverez plus un nouveau job

-vous souffrirez d'”incivilités” pour reprendre la terminologie officielle (battu, volé, massacré, violé, poignardé, rayez la mention inutile)

-et en plus vous paierez. Quoi qu’il arrive. En bon esclave que vous êtes.

-et vos enfants paieront encore davantage et auront une vie encore plus merdique. 😉

Quoi ? Allons, allons, reprenez-vous, ne soyez pas déprimé(e).

Car il y a bien pire !

Vous pourriez être infecté(e).

Par le virus. 😉

Categories
Humour Pognon

Bide : l’appli StopCovid… 72 contacts notifiés

Alors j’ai cliqué sur Start, ça a fait prout, j’ai mis le doigt sur l’icone rouge, ça a fait pschiit et ensuite ça m’a dit “error fuckyou AZF#3615”. J’ai peur d’avoir fait une boulette.

C’était annoncé. Dès son lancement, début juin. L’application de traçage StopCovid est un bide. Cuisant.

Téléchargée à 2,3 millions d’exemplaires, elle n’a permis de notifier… que 72 contacts à risques (source Le Figaro).

Soixante-douze. 😉

C’est l’accouplement atroce entre la nullité des autorités publiques et la corruption des copains.

Cette sombre merde coûte 200 000 à 300 000 euros par mois d’exploitation. Les frais d’hébergement paraît-il… A ce prix, tu peux louer un satellite à la Nasa. Avec les stickers qui vont bien pour mettre sur le capot arrière de ton 4×4 Dacia 😉

Sur deux mois : total 400 000 à 600 000 euros.

Ca nous fait donc : entre 5 555 et 8 333 euros le contact notifié.

Prochain grand succès français sur vos écrans… le vaccin.

On vous rassure, il coûtera beaucoup, beaucoup moins cher. Enfin par dose.

Reste à savoir si vous accepterez de vous injecter cette saleté, contre une maladie virtuelle, conçue par des covidéments en quelques mois, avec la complicité de fonctionnaires totalement déjantés pour certains, et corrompus pour d’autres…

On peut en douter.

L’Australie est en passe de régler ce petit soucis : le vaccin sera obli-ga-toire. Et toc.

Pour un pays de 25 millions d’habitants qui souffre d’une terrible hécatombe (450 morts du couillonavirus !)… ça le vaut bien !

Ainsi qu’une messe.

Consolation : on le voit la nullité française est largement partagée dans le monde. Jusqu’aux antipodes.

Cons, mais pas seuls.