Categories
Vaccinocircus

Erection : Biden élu, Pfizer annonce que son vaccin est efficace

Avec Pfizer, bandez dur contre le Covid ! Dans le package : une pilule bleue et 2 injections !

Turgescence virale !

La société qui a redonné aux hommes l’érection dure qui dure.. nous livre enfin son covimiracle.

Quelques jours après l’auto-proclamation de Biden (avec l’aide des médias) pouf, Pfizer balance sa bombinette, et les bourses s’envolent, euh pardon ont une grosse érection  :

Le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et Biontech est «efficace à 90%», affirment lundi 9 novembre les deux laboratoires, après la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d’homologation.

Ah c’est rudement bien… gaulé ! 😉

Et la société de taper sur le tambour :

La protection des patients a été obtenue sept jours après la deuxième des deux doses et 28 jours après la première, selon les résultats préliminaires. «Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19», a déclaré le président-directeur général de Pfizer,

Les esprits contrariens de ZeroHedge synthétisent remarquablement bien ce cirque : Biden in, COVID out.

😉

Le futur est donc écrit.

Du Viagra pour les érections. Et le vaccin pour le couillonavirus.

En Sanskrit, on nomme cela “la tenaille du crabe d’or sage et vénéré” (traduction très libre effectuée par mon stagiaire chinois).

Si, si.

Bon trève de plaisanterie… Deux injections de cette merde ? Même pas en peinture.

Même si j’ai toujours dit que l’assassinat politique de Donald Trump était un objectif très important de la covidémence… ce n’est pas le seul.

Je signale un remarquable papier sur ZH : The Narrative Problem After Peak Oil.

Eh oui, pendant que les démodégénérés boivent du champagne pour célébrer la victoire (?) de la momie, chantent la gloire de Kamala (Obama en jupons, après the Black Jesus, voici la Black Mary !), et que tous les gauchistes pensent qu’ils ont “gagné “… la géologie -elle- s’en tamponne le coquillard…

Et l’énergie rigole sous cape…

Le couillonavirus dissimule opportunément toute l’arrière-cuisine : et cette dernière n’est pas belle à voir.

PS : vous allez croire que je souffre de conspirationnite aiguë… mais pendant qu’on truque les votes aux Etats-Unis… regardez ce qui se passe chez nous…

L’idée du retour du vote par correspondance en France fait son chemin au sein de la classe politique, et un homme travaille à fabriquer un consensus autour de cette question : Jean-Louis Debré. L’ancien président du conseil constitutionnel est chargé par le Premier ministre de proposer des pistes pour organiser les élections régionales et départementales. (FranceInfo)

C’est pas énorme ça ? 😉 On rappellera aux enfants et aux esprits faibles que le vote par correspondance fut supprimé en France en 1975… justement pour lutter contre la fraude. 😉

Ah cher couillonavirus… véritable tractopelle, formidable Caterpillar de transformation sociale, économique et politique… !

Que ferait-on sans toi ?

MISE A JOUR

Les scientifiques en mouillent leurs sous-vêtements de soie sauvage !

Comme au football, un enthousiasme qui fait plaisir à voir. 😉

Akiko Iwasaki, immunologiste à l’université de Yale et référence dans la recherche en vaccinologie, n’a pas dit autre chose au New York Times : « C’est vraiment un chiffre spectaculaire. Je n’attendais pas un résultat aussi élevé. Je m’étais préparé à quelque chose autour de 55 %. » « Des résultats incroyablement excitants », a renchéri Wayne Koff, président du Human Vaccines Project. Et l’infectiologue Odile Launay, coordinatrice du réseau français de recherche clinique en vaccinologie, de résumer : « On pouvait difficilement espérer mieux. » (source Le Monde)

Alors ? Con-vaincu(e) ? 😉

Le grand mage malien Mamadou (que l’on voit ici avec ses colifichets magiques) est formel : le vaccin Pfizer fait revenir l’être aimé, permet d’avoir le Quinté+ dans l’ordre et fait aussi tomber la pluie si besoin. Par contre, il ne protège pas de la bêtise d’Olivier Véran. Hélas. Mais bon hein, pour 2 injections, on va non plus demander la lune !
MISE A JOUR 2

Enorme. Le jour de cette annonce… le PDG de Pfizer a vendu 60 % de ses actions. 😉

Pfizer CEO sold stock worth $5.6 million on same day as vaccine announcement
CEO Albert Bourla sold 132,508 shares at $41.94 per share, according to a Securities and Exchange Commission filing. (NBCNews)

Vous me direz… il lui en reste donc 40 %. 😉

A sa décharge, ce plan de vente… avait été autorisé par le board en août dernier.

Mon analyse est différente du “salaud de capitaliste”… J’en déduis que pépère… n’a pas du tout confiance dans son vaccin… Car au vu de la covidémence, des attentes mondiales… ses 60 % vendus 5,6 millions auraient pu être vendus x 10 dans quelques mois… non ?

Categories
Vaccinocircus

“On cherche 25 000 crétins euh pardon volontaires pour tester les vaccins”

“Allô ? Tu veux t’inscrire pour le vaccin ? Allô quoi ? C’est sur minitel que ça se passe ! Ouais 3615 code je ne sais plus !”

C’était couru… Les grands labos ont dû recruter dans des pays du tiers monde pays partenaires pour tester leurs vaccins… Eh oui, pas assez de (vrais) volontaires dans les pays riches.

Les Français -eux- sont plus malins. Ils savent qu’il suffit de demander. 😉

Ca coûte moins cher en plus et pas besoin d’aller s’emmerder dans des pays shitholes, avec des climats pourris, des moustiques, à plus de 10 heures d’avion, en classe éco, c’est pas cool.

Le gouvernement a donc chargé l’Inserm de créer “Covireivac“, une plateforme qui fait “prout” quand on clique dessus… destinée à recruter des crétins, des cobayes, des Français volontaires pour “pour réaliser des essais sur les vaccins Covid-19 en France.

Lien pour s’inscrire : https://www.covireivac.fr

Participez à cette aventure historique unique avec soignants et scientifiques au service de la collectivité. Devenez volontaire et aidez-nous à enrayer la pandémie.

Ca sent l’aventure en effet. On dirait une réclame pour un voyage 7 jours all inclusive aux Baléares.

La vraie pandémie historique, ils ont oublié de le préciser, c’est celle de la connerie humaine…

Mais reconnaissons, une fois de plus, l’avancée technologique française : on a un site ouèbe.

Allez ! Inscrivez-vous nombreux ! Vous gagnerez.. euh… on ne sait pas encore quoi, mais vous gagnerez quelque chose, c’est sûr.

Comptez sur nous…

“Alors les gueux ! On a les pieds froids ? Quoi ! Tester des vaccins contre le couillonavirus c’est fun !”

 

 

Categories
Vaccinocircus

Catastrophe : le vaccin d’AstraZeneca encore sur la sellette

“Troubles neurologiques sévères” ? Ben alors les gueux, vous avez la trouille maintenant ? Et le couillonavirus alors ?

Ce n’est pas un cobaye qui s’est payé des “troubles neurologiques graves” lors du test clinique du vaccin d’AstraZeneca (qui implique 18 000 personnes au total dans le monde)… mais deux.

Ce cas avait provoqué la suspension du test (lire ici)… Suspension levée quelques jours après… sauf… sauf aux Etats-Unis. La compagnie ayant bien entendu joué à l’autruche… Avec une non communication, et des faux fuyants.

Il faut dire que l’Oncle Sam possède une très, très longue expérience en matière de saloperies médicales et de scandales… Les Américains sont donc naturellement… suspicieux. 😉

Donc ce n’est pas un seul pauvre cochon d’Inde qui en a pris plein la gueule à cause du “vaccin“… mais deux, révèle le New York Times !

Aïe.

La tuile.

Prout.

Vous vous souvenez de vos cours d’algèbre ?

Deux c’est le début… d’une suite. 😉

“If there are two cases, then this starts to look like a dangerous pattern,” said Mark Slifka, a vaccine expert at Oregon Health and Science University. “If a third case of neurological disease pops up in the vaccine group, then this vaccine may be done.”

Bref, le jeu est désormais simplissime. Il suffit qu’un troisième cas passe à la casserole neurologique… et AstraZeneca pourra se reconvertir dans l’élevage de poules.

Ou l’arboriculture…

C’est ballot.

D’autant que la société anglaise a déjà vendu dans le monde DES CENTAINES DE MILLIONS DE DOSES de son “vaccin” (les guillemets s’imposent désormais, puisque répétons-le…ce “vaccin” n’existe pas. Il y a simplement des projets qui sont testés)  (la liste est ici).

Rappelons que la société enregistrait en 2019 un chiffre d’affaires de 24,38 milliards de dollars pour un total de 61 000 employés.

Lire également l’article de RT, en français, sur ce qui commence à lâcher des effluves musqués de bon gros scandale sanitaro-pognonphile.

A propos de la Russie (car RT étant comme chacun le sait… un scandaleux outil de propagande du méchant ours russe)… il y en a un qui mange du popcorn, arrosé de vodka, tout en se fendant la poire.

Rappelons que la Russie affirme avoir développé un vaccin efficace et sécurisé….

Comment on dit “je te nique” en russe ? “Я трахаю тебя
Une balayette cosaque, suivi par un ashi-guruma bien sec, et enfin un coup de pied dans les couilles… Poutine impérial. Le Petit Olivier est demandé à l’accueil avec un change propre.