Categories
Pays

Hong-Kong : le virus… contre les élections

Le plan se déroule comme prévu. Alors que Hong-Kong entame une nouvelle page du scénario délirant “deuxième vague” (voir l’article ici… ils ont enregistré 2 morts en plus… total en 7 mois = 19…. un homme cardiaque de 60 ans, et un vieillard de 84 ans)… on commence à préparer les esprits du troupeau.

Hong Kong’s government could postpone by a year a vote for seats in the city’s legislature scheduled for Sept. 6 amid fears of a resurgence in novel coronavirus cases, public broadcaster RTHK reported on Wednesday.

(source Bangkok Post)

Comme c’est pratique ! Encore une coincidence heureuse ! Une fois de plus le couillonavirus sert de manière objective… les intérêts de la Chine.

Cette éventuelle annulation serait bien entendu un coup contre les opposants dans la ville-état.

A postponement would be a blow for the opposition pro-democracy camp’s attempt to win a historic majority in the city’s assembly after Beijing imposed a new security law widely criticised by Western countries as eroding citizens’ rights.

N’oubliez pas que la Chine a utilisé la sidération couillonavirale pour faire passer une nouvelle loi dite de “Sécurité nationale”, lui permettant de facto de mettre au pas la ville-état, et de supprimer les libertés et droits qui avaient définis lors de la rétrocession de 1997.

Cette loi est entrée en vigueur le 30 juin. Les détails ici dans cet article de la BBC.

Et déjà, Pékin a fait arrêter des opposants grâce ce nouveau dispositif (quatre étudiants hier)

Alors, pur hasard ? Bad luck comme disent nos amis anglais ?

Opportunisme cynique ?

Ou alors un brin de conspiration ?

MISE A JOUR 31/07/2020

Le textbook était le bon… Les élections sont officiellement reportées !

«J’annonce aujourd’hui la décision la plus difficile de ces sept derniers mois (…) qui est de reporter les élections au Conseil législatif», a déclaré Carrie Lam, cheffe de l’exécutif hongkongais.

(source Le Figaro)

Oh oui ma chérie, on mesure ta douleur !

(Carrie Lam est bien entendu une agente de Pékin qui fait là où on lui dit de faire).

MISE A JOUR 10/08/2020

La loi scélérate vient d’être utilisée une fois de plus… Pour arrêter Jimmy Lai, le patron de presse pro-démocratie, pour “collusion avec des forces étrangères”.

(Source Le Figaro).

Categories
Vrac

Pressions financières

Après les viols de la loi, voire de la constitution, comme par exemple :

-liberte de prescription des médecins (France, USA)

-les décisions de “lockdown” par des maires et/ou gouverneurs (USA)

Et autres joyeusetés comme :

-mensonges d’état (masques, tests, etc.)

-fausses études scientifiques

-données officielles bidonnées (nombre de décès, R0 etc.)

-campagnes de presse forcenées

-censure électronique globale par les GAFA

… un autre outil est utilisé par les agents de la covidémence : les pressions financières.

La Banque Mondiale et le FMI utilisent la bourse pour remettre les rebelles dans le rang.

Ils ont ainsi proposé des prêts à la Bélarussie… mais avec des conditions. L’imposition d’un confinement total, sur le modèle italien.

Or la Bélarussie est un état empêcheur de couillonavirer en rond (comme la Suède, lire mon article ici).

Ils refusent le confinement (ils continuent même leur championnat de football, ce qui est une atteinte -grave- au narrative viral).

“It is ready to fund us ten times more than it offered initially as a token of commendation for our efficient fight against this virus. The World Bank has even asked the Healthcare Ministry to share the experience. Meanwhile, the IMF continues to demand from us quarantine measures, isolation, a curfew. This is nonsense. We will not dance to anyone’s tune,” said the president.

(source)

Lire également l’article sur ZeroHedge.

Categories
Saloperie et sida mental

Sables-de-la-Connerie

Le maire des Sables-d’Olonne a annoncé mardi 28 juillet une restriction de l’accès aux plages de la station balnéaire vendéenne à partir de samedi en raison «de l’évolution défavorable du contexte sanitaire».

Ah ? Tiens ? Vos sens sont en alerte. Que nous mijotent-ils encore ?

“Le virus est prié de remballer sa serviette et sa crème solaire pourrie, de 13h à 16h. Merci. Signé : M. le Maire”

Du 1er au 7 août, «les plages urbaines des Sables d’Olonne feront l’objet d’une fermeture de 3 heures par jour», pendant les après-midi, a indiqué le maire divers droite sur Twitter, qualifiant la mesure de «proportionnée, circonstanciée et raisonnable».

(Source le Figaro)

Et là, vous relâchez d’un coup vos sphincters ! Eclat de rire rabelaisien.

3 heures ? !

Dis donc monsieur le Maire, tu as fait travailler des Cray 1 ou Cray 2 pour déterminer cette durée ? C’est scientifique ou c’est la Loterie Nationale ?

A ma gauche, j’ai le superordinateur japonais (son petit nom est Fugaku) qui me dit “2h45”.

A ma droite, j’ai les Russes de Poutine (encore lui !) qui me disent “ah non les gars vous avez tout faux, c’est pendant 4h38 exactement qu’il faut fermer vos plages”.

Ou alors la durée tu l’as jouée au bingo avec les petits vieux de ta commune ?

Ma réponse -et celle de tout honnête homme- sera la suivante : BANDE DE CONS.

Voilà ça va mieux. 😉

Une chose est certaine : le couillonavirus arrêtera de se bronzer les fesses entre 13 et 16 et puis c’est tout, et donc arrêtera d’infecter les gentils vacanciers. Crotte alors. Face à une menace ontologique, il faut des mesures fortes.

Et j’ajoute : heureusement que sa décision fut, pour reprendre ses propres mots, “proportionnée, circonstanciée et raisonnable“…. Sinon… 😉

Le même jour on vit un phénomène identique, mais en Espagne cette fois.

Le maire de Sotilo de las Palomas, un bled de la province de Tolède (Castille pour les malcomprenants) qui compte…. 200 habitants, a décidé le confinement pour tous.

Diable ! Le Marlon Brando d’Apocalypse Now a encore fait des siennes, dites-vous in petto. Ca doit être grave.

Pas loin.

Une petite fille de 12 ans a été testée positive. Au couillonavirus bien sûr, pas à la varicelle, bande de fous.

Et ce confinement durera 10 jours.

(source Daily Mail)

Peut-on tirer une morale, des enseignements de ces 2 micro événements ? Bien sûr.

D’abord, règle universelle, quand on donne du pouvoir à des gens de peu, voilà ce que cela donne : un concentré de sida mental.

Ensuite, deuxième enseignement, cela démontre parfaitement le fonctionnement pyramidal de la covidémence.

Un maître du monde n’a évidemment pas pris son téléphone 5G (j’aime faire des blagues) pour appeler ces 2 pauvres hères, euh maires, afin de leur donner des ordres.

La pyramide a fonctionné. Celle de la peur.

Les maîtres du monde contrôlent le scénario global, il suffit ensuite de laisser faire la peur, en cascade.

Chaque échelon inférieur, ensuite, de lui-même, agit en covidément et transmet la covidémence.

Ces deux pauvres maires sont de bons petits soldats, kapos, tchékistes, zélotes (ils ont existé de tous temps). Des fourmis. Les derniers échelons de la pyramide. Ils ont sincèrement la trouille.

Ils sont complètement covidéments.

Et, hélas, le mal est fait sur le cheptel. Ce dernier subit chaque jour, en permanence, de telles attaques, des coups de butoir.

L’effet de sidération est ainsi obtenu.

Et après la sidération, vient l’affaiblissement psychique.

Rincez, répétez.