Categories
Saloperie et sida mental

Vote électronique + état d’urgence sanitaire éternel = Macron réélu

Marsault a très vite saisi la quintessence du “penser printemps”

Et vous pensiez, petits scarabées, que zou, le virus c’était fini ?

Désolé de vous casser le moral, mais… non. La covidémence n’est pas sanitaire (des virus hivernaux rigolos)… elle est politique.

Et que cela.

Deux faits récents en France le démontrent.

ETAT D’URGENCE SANITAIRE ETERNEL

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’en… 31 décembre 2021. Ah ? Vous ne saviez pas ? En tirant un peu, avec quelques nouveaux “mutants”… cet état d’exception sera prolongé au premier trimestre 2022… Aucune campagne. Pas de meeting etc. Le couillonavirus est décidément très utile

Tout est là.

CREATION DU VOTE PAR ANTICIPATION

Là, c’est aussi énorme. En France, nous avons le vote par procuration qui fonctionne très bien. Mais Macron veut importer depuis les Etats-Unis le “vote électronique par anticipation“.

Si, si.

Un amendement été déposé et le Midi Libre et le Figaro vous expliquent le concept décoiffant.

Pourquoi ?

“Parce que”. 😉

Autant vous dire que le fond (voter une semaine avant, ailleurs) et la forme (machines électroniques) permettront d’importer dans notre vieux pays… un peu de la magie “Biden”…

Et les voix qui manqueraient à Macron pour être face à Lepen au 1er tour, s’assurant ainsi la victoire au second tour grâce aux débiles mentaux, car vous comprenez le “facisme c’est mal et il faut faire barrage”.

Scénario éculé ?

Bien entendu ! Usé jusqu’à la corde même !

Sauf que c’est le scénario qui marche du feu de dieu depuis… 1986.

Et que vous tous, bande de glands, vous allez replonger. Pour la énième fois.

Enfin que les choses soient bien claires, imaginons que Macron soit out… Vous aurez alors Edouard Philippe à la place, ce qui est la même chose (sauf qu’il est plus grand en taille).

Rappelons pour la bonne bouche que Edouard Philippe est maire du Havre. Et que le Havre utilise des machines à vote électronique depuis… 2005 (lire ici) ! Encore une incroyable coïncidence… 😉

Vive le Reich Couillonaviral de 1 000 ans !

Son programme est très clair. Et il l’applique à la lettre.
POST-SCRIPTUM

Savez-vous que 66 communes en France… votent avec des machines électroniques ? Oui, oui, comme aux Etats-Unis.

En 2007, ça représentait 1,6 millions d’électeurs… ! (lire ici)

Et savez-vous que ce système pose des problèmes car il est facile de comparer les résultats entre communes “électroniques” et communes “papier” de même taille et dans un même département ?

Et savez-vous que, comme c’est étrange, on constate en effet des DIFFERENCES étonnantes et surtout “inexplicables” entre les deux systèmes (lire ici) 😉

Voilà pourquoi l’idée de différencier le vote électronique, en le transformant en une procédure à part, le vote par “anticipation” genre 1 semaine avant, est brillante… Surtout pour un scrutin national (comme les présidentielles).

Car cela permet de supprimer tout fondement à une comparaison statistique… Et donc de frauder les doigts dans le nez.

Le cheptel acceptera alors résultats, comme il a accepté le fait que tous les démocrates ont voté miraculeusement par “correspondance” aux USA… assurant ainsi la victoire de Biden. 😉

POST-POST-SCRIPTUM

Pour ceux qui n’auraient pas encore compris (si, si, certains sont lents) rappelons que le gang macroniste avait déjà tenté un petit coup de pute… pour faire revivre… le fameux “vote par correspondance” (là encore comme les Etats-Unis) !

C’est bien entendu une énième parfaite et innocente coïncidence. 😉

Ces gens-là, à cause du couillonavirus, n’en finissent pas de s’intéresser aux manières de voter…

Pour le bien de la démocratie, bien entendu.

18 replies on “Vote électronique + état d’urgence sanitaire éternel = Macron réélu”

Cela ne m’inquiète pas:cela fait quelques dizaines d’années que les élections sont un cirque pour amuser la galerie:la preuve Dickus a été élu alors qu’il avait massacré l’économie sous Flamby.Il était le conseiller économique puis son ministre des finances avec le succès que l’on connait.
Le jour ou on aura un candidat qui s’engage a sortir de l’europe ou a démissioner,alors je me réintéresserai au problème.
De toutes façons il y a d’autres façons de résister et de leur pourrir la vie autant qu’ils nous l’ont fait.
On va leur faire payer le covid.

Les élections… vaste sujet.

Avant, j’étais fan. Et le puis “le piège à cons” m’a rattrapé. L’âge sans doute. 😉

Je crois que j’ai décroché en 2002. J’étais extatique de voir Lepen doubler le trostkard Sapin. Sur le fil. Rien que pour voir la gueule des gauchistes, des belles âmes et de tous les “antiracistes” et “antifascistes” du dimanche.

Et puis, une fois le plaisir consommé… il a bien fallu se rendre à l’évidence : preuve avait été faite de l’inanité du système… et du piège (le fameux piège à cons)…

Bref, c’était jouissif mais totalement stérile…

Ensuite, c’est une longue descente aux enfers… Le pic connerie ayant été atteint en effet en 2017 avec le coup d’état macroniste.

De toute façon, comme écrit ailleurs, je n’y crois plus. Car le piège à cons est désormais… dépassé.

La modification à grande échelle de la population, sa composition ethnique et donc culturelle et donc politique… a rendu IMPOSSIBLE toute évolution “élective” allant dans le bons sens : en gros souveraineté nationale (pour synthétiser).

Bientôt il sera même totalement inutile de… frauder.

J’en ai tiré la quintessence du choix personnel : le suicide ou l’expatriation.

J’ai choisi cette dernière.

La France est morte depuis longtemps. Et demain encore davantage qu’aujourd’hui… Alors que voulez-vous que ça me foute ?

La France américaine, africaine, arabe voire même sinisée (suivez mon regard covidémentiel)… quel intérêt ?

Resteront le chagrin et l’Histoire de France. Les souvenirs.

Et puis, à la fin, le suicide. Pour éviter l’alzheimer, faire caca dans une couche, et les multiples cancers.
😉

Voyez, je suis optimiste.

Toujours.

Vous allez me faire baisser mes défenses immunitaires en me déprimant et je vais attraper le truc !

Je partage le même constat. Malheureusement, la vie a fait que je ne suis pas partis. Certain de mes amis l’on fait, pas mal d’autres sont en province dans des arriérés-pays reculés ( des cul de basse fosse ).

Par contre, il n’auront pas les gosses. Ils feront ce qu’ils voudront mais à moi de les préparer à foutre le camp. Bon niveau scolaire, langue étrangère.

bonjour docteur, je suis comme vous, j’envisage toutes les possibilités:
mais,cela est très compliqué d’avoir un avis ferme et définitif, sur “cette, ces maladies covids”.
je n’ai rien contre les médecins;j’en ai connu des formidables, et des crapules sans nom,
donc je ne fais pas confiance d’emblée, j’ai eu la chance de faire un stage de 6 mois dans un samu du sud.

et là j’ai vu le pire, et le meilleur:
une grande majorité de gens dévoués et compétents…..et modestes.

puis un truc horrible qui me ramène au covid:
je m’explique, on part faire un transport entre hôpitaux d’une dame de 94 ans opérée d’un cancer de l’anus ,oui a 94 ans!
son corps était jaune sur la totalité, avec des hématomes de partout, intubée, et perfusée d’innombrables tuyaux,

on l’a transportée dans une sorte de bâche, avec d’infinies précautions, elle gémissait d’un cri faible et aigu, bref l’horreur!,
on s’est regardé avec les brancardiers, après, on en a discuté,

comment peut on faire subir cela a un être humain.
je suis pour la vie, mais quel gain de vie,et quelle qualité de vie a eu cette femme, et surtout finir comme ça dans la souffrance, pour moi c’est des expériences.
ce qui se passe en ce moment avec cette folie actuelle, me rappelle que certaines personnes n’ont aucune compassion.

C’est le noeud gordien : science, conscience, devoir d’aider, souffrances, responsabilité, individu, consentement, calcul bénéfices/risques.

La liste est longue à ce carrefour…

Pas de réponse toute faite. C’est du cas par cas, selon les histoires, les événements, et les personnalités de chacun.

Tout ce qu’on peut faire, pour soi : des scénarios. “Que ferais-je dans ce cas là ?” Et varier les positions : médecin, patient.

Sur ces questions, intimes, il n’y a rien ni personne à convaincre. Pour reformuler vulgairement, méthode cathartique que j’apprécie : “chacun sa merde”. 😉

En ce qui me concerne : le cancer du colon, la poche, l’alzheimer… et toutes les autres joyeusetés à un âge canonique, et en tant que patient, c’est un no go absolu.

Une poignée de pilules, et zou. Départ pour la Grande Ours, aller simple. Mon choix. Le plus simple, évident.

Mais en tant que médecin… c’est plus complexe.

Bonjour,
Je suis un de vos followers.
Combien de gens lisent ces blogs dit complotistes ?
Ça donne quand même l’impression de prêcher dans désert. Le but c’est peut-être de laisser une toute petite trace sur la toile pour les générations futures (scénario type science-fiction, bouteille à la mer…). En fait, c’est le mien certainement…

Rien derrière

Médiocrité + mensonge
= effondrement.
Rien derrière.
Champ lexical réduit,
ça pique un peu les yeux au début,
et la déglutition difficile…
Au maximum,
faire jouer les capacités d’adaptation :
se rappeler
“l’être humain est l’animal qui a l’échine la plus souple”.
Si c’est possible encore,
fuir

Laisser des traces ? Je suis plus simple.

J’ai plusieurs objectifs. Le premier est d’exprimer ma méchanceté. Ca c’est pour la partie catharsis perso.
C’est mieux que de prendre des médicaments.

Ensuite, de me foutre de la gueule des covinfectés. Ensuite, réfléchir, pourquoi pas ensemble. Géopolitique, économie… tout m’intéresse. Faire des hypothèses, déflater la boursouflure des covidéments… encore et toujours se moquer.

Au final : si possible se marrer un bon coup, et si possible avec des sujets très sérieux.

Je ne rejette pas l’humour carabin.

Que voulez-vous de plus ? 😉

Allez soyons sérieux. Ne plus se sentir seul.

Etre intelligent contre tous, ça fatigue, ça use.

Constater que non, il y en a d’autres, des gens bien câblés, c’est une piqûre d’espoir.

Les sites “complotistes” comme vous dites servent à cela.

En tout cas le mien.

Beaucoup de choses se télescopent ici, dans votre article, dans votre première réponse et dans cette dernière : votation/piège à cons _ covid _ expat _ fin de vie….
En êtes-vous au stade de la confusion ? Premier stade d’Alzheimer : c’est quand on oublie de refermer sa braguette _ stade plus grave : c’est quand on oublie de l’ouvrir. Faites voir votre braguette, Doc !

“Se foutre de la gueule des covinfectés” ? (j’espère que vous avez voulu dire des covidéments et non des malades !). J’apprends à l’instant que c’est le tour d’un ami (comorbide) donc je m’abstiendrai d’en rigoler avec sa femme (lui est comateux).
Complotisme ? j’ai déjà dit que votre blog était pour nous un bel espace de respiration, pour échanger, pour réfléchir en nous marrant.

Le vote électronique ? évidemment c’est une énorme merde, une perversion “moderne”. Le vote en isoloir avec, présentation de sa CIN, émargement et glisser son enveloppe dans l’urne, c’est un rituel républicain. En plus, il permet de rencontrer des connaissances et de papoter. Mettre les gens face à une machine peu compréhensible, c’est brouiller tous les repères. Malheureusement les Macrondéments veulent ça, pour réussir leur coup.

La France foutue ? ça on peut en discuter longuement. L’expatriation comme ultime moyen de survie ? c’est le soleil des tropiques qui vous chauffe le crâne, Doc ?
Trop de nouveaux arrivants allogènes, d’accord. Mais dans le tas, tous ne sont pas des ordures ou automatiquement de la graine de terrorisses. Et l’expat, c’est pas un peu une désertion ? Moi s’il arrivait des événement extrêmement graves, je ne partirai pas la fleur au fusil comme en 14, mais je ne déserterai pas en abandonnant famille, enfants et petits et tous les autres pingouins de ma galaxie.
Mon fils voudrait justement trouver un point de chute plus agréable que nos contrées nordiques. Il n’a pas encore trouvé. Où êtes-vous basé Docteur ? j’espère que ce n’est pas le nord Groenland !

Pour la fin de vie : chacun son truc. Mais on peut remarquer qu’on repousse toujours le bon moment (encore un instant monsieur le bourreau !) et après….on n’a plus l’autonomie pour agir. ……Le problème du suicide ? c’est long à démêler, il faut un chapitre spécial pour ça.

C’est le but du jeu, Piotr : faut suivre !

Ayant reçu une éducation catholique, je suis poli. J’essaye de répondre.

Pour vous : je n’ai jamais dit que les docteurs en physique nucléaire qui débarquent chez nous étaient de méchants terroristes (car il y a des bons terroristes).

Je constate simplement qu’ils changent la composition “moyenne” de la population française. Et avant de parler de gènes, je parle de culture. Et donc de politique.
Certains s’en réjouissent. D’autres s’en contrefichent. Moi ça m’emmerde.

Et c’est hélas un processus historique (vous pensez bien que si nous le voulions, on pourrait arrêter ce cirque). J’en déduis que l’Europe occidentale ne le veut pas, donc se suicide.
Fair enough.

Quant à l’idée expatriation = désertion. Le mot est impropre. Car on déserte lors d’un conflit. D’une guerre.

Mais où avait vu une guerre ? En France ? 😉

Dès lors, l’expatriation est ici un moyen de retrouver sa santé mentale, et de profiter encore un peu de la vie tout en regardant le Titanic européen couler, couler, couler.
Beau spectacle tragique.

Je sirote des cocktails de fruits frais, le cul sur une plage, tout en flatant le fessier de ma compagne.

Et pour le coup, le métèque c’est moi, occidental au milieu de gazillons d’asiatiques, des gens normaux, cette fameuse normalité abandonnée par l’Occident.

Je suis le barbare qui débarque à Rome…

Je suis l’alien. L’étranger.

Et ça me va très bien.

“Je sirote des cocktails de fruits frais, le cul sur une plage”
Pffff!Et ça donne des leçons de déontologie a toute la classe politique française!

Et des leçons de médecine a toute l’élite médicale!

Pathétique!

Macrouille a dit 3 fois ‘Nous sommes en guerre !” ça y est, j’ai tout compris : c’est donc pour ça que vous êtes parti sous les tropiques, Docteur. …….(le Doc en avale de travers son cocktail exotique !)

“Je constate simplement qu’ils changent la composition “moyenne” de la population française. Et avant de parler de gènes, je parle de culture. Et donc de politique. ”
Entièrement d’accord sur le changement de la composition moyenne de la population. (il faudrait que je sois aveugle pour ne pas voir que la population noircit au centre-ville de mon chef-lieu de département, sans parler de la djellabisation de la villeneuve ).
Pour la culture française, l’idole des vieux a dit que “la Culture française n’existe pas”. Laissons radoter ce jeune indépucelonable……mais sortir des trucs pareils est éminemment politique.
Moi je dirais que la culture a toujours été un mille-feuille, un empilement, un entrecroisement : élitiste, savante ou populaire, régionaliste ou générationnelle. Les tranches que j’aime s’amincissent, c’est un constat amer. Mais le mille-feuille existe encore.

Merci à vous Doc pour cette chronique, rare espace d’intelligence ( et d’humour!) sur le WEB. Ce jour j’ai transmis à ma famille, amis et relations un appel a signature d’une pétition contre la reconnaissance faciale afin que le parlement Europeen légifère . Hormis un ou deux ils s’en cognent le coquillard. J’utilise vos infos pour expliquer le non sujet du Covid et ce uniquement avec des arguments statistique comme ceux évoqués avant hier chez vous mais aussi chez reinfocovid et surtout la chaine youtube “decoder l’éco” Les maths et les stats c’est imparables, difficile d’envoyer le point godwin de complotiste en réponse . Mais en fait ils ne comprennent rien et ne font pas l’effort de comprendre. Je me sens moins seul ici mais plus vraiment envie de me battre pour leur liberté , ils s’en foutent. J’ai aussi finis de me battre économiquement tout au moins en France je suis pas une pute qui refile 65% de sa passe au proxénète qui fait pas le job et en plus te chie à la gueule. Je suis aussi sur la même voie que vous.

Trop vieux pour partir, la famille, les amis sont ici…
Si j’ avais 25 ans peut être oui… Si j’ en avais 15 je penserais au suicide va savoir, depuis des années tout est fait pour y pousser la jeunesse, dans une ambiance de fin du monde… J imagine que c’ est culturel, un héritage du judéo christianisme , le péché et sa punition, profondément ancré ici dans l’ esprit des gens même les moins religieux. J imagine que c’ est très différent en Asie…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *