Categories
Saloperie et sida mental

Plongée chez les radicaux : “zéro cas Covid”

Membre illuminé de la secte ZERO CAS.

La covidémence a des gradations. Il y a les petits et les grands. Les maigres et les gros.

Et puis il y a les extrémistes. C’est-à-dire les radicaux des radicaux.

Leur objectif ? Leur mot-d’ordre ? Leur cri de ralliement ? ZERO CAS COVID.

D’abord, c’est une maladie… bénigne ! Pour l’écrasante majorité de la population. “Zéro cas peste” d’accord, mais zéro cas Covid ça n’a aucun sens.

Ensuite, le couillonavirus est une infection respiratoire. C’est comme si on disait : “objectif zéro rhume, zéro grippe, zéro pneumopathie”.

Même un collégien de 5ème option couture pourrait détecter l’arnaque voire la franche déconnade mentale. Et pourtant. Des pseudo “scientifiques”, adultes si, si, osent affirmer une telle énormité.

Ce n’est pas un hasard si Le Monde se fait la caisse de résonnance de leurs thèses.

Des mesures très strictes, avec l’espoir de reprendre vite une vie normale : la stratégie « zéro Covid » est-elle possible en France ?

Alors que de nombreux pays d’Asie et du Pacifique maîtrisent la circulation du virus, l’Europe et les Amériques peinent à la juguler, regrettent des experts pour qui « vivre avec le Covid-19 » n’est pas la solution. (source le Monde)

Quand il y a une connerie covidémentielle à dire, ces journalistes sont les premiers à lever le doigt et la patte comme un clébard prêt à compisser un lampadaire.

Le raisonnement -fallacieux- est tout trouvé : “c’est la politique suivie par les pays asiatiques, et ça leur réussit donc nous devons faire la même chose“.

Sauf que… absolument pas.

Malgré le “zéro cas” (fermetures des frontières, isolation forcée de tous des voyageurs entrants etc.)… le Covid est toujours présent (Thaïlande, Vietnam, Birmanie, Chine, Japon, et même région Pacifique avec Australie et Nouvelle-Zélande).

La Thaïlande enregistre par exemples 200 cas par jour depuis mi-décembre.

Il y a une seule différence avec l’Occident : ces foyers… ne flambent jamais (en tout cas beaucoup moins). C’était vrai en 2020… Ca l’est toujours en 2021.

Autre effet négatif : le “zéro cas” annihile l’industrie touristique et l’industrie des transports, et par cascade ensuite affecte l’immobilier, les banques etc.

De plus, si ces pays ne souffrent pas du Covid (82 morts en Thaïlande depuis janvier 2020, on pouffe, soit 1 mort par million)… la raison est bien entendu ailleurs (puisque c’est démontré, le Covid est toujours présent).

La meilleure hypothèse est celle-ci : les pays asiatiques (Chine + Corées + Japon + Asie du Sud-est) bénéficient de formes d’immunité (lire absolument cet article).

Le “zéro cas” est donc une secte, utilisée comme psyop pour justifier l’application du “modèle Chinois” (faux modèle donc) à l’Occident afin de l’affaiblir.

6 replies on “Plongée chez les radicaux : “zéro cas Covid””

Et les leçons du passé?
Les dernières épidémies de coronavirus:comment ont- elles muté?
On devrait avoir une idée :les mutations sont elles toujours moins dangereuses,ou plus dangereuses .
Les contaminations sont elles toutes en cloche?
Comment ont-elles pris fin?
C’est bizarre ,personne ne se réfère a l’expérience passée.Il parait que c’est un virus “nouveau”.Alors il ne faut pas l’appeler coronavirus s’il n’en est pas un.

Coté vaccinations,je ne suis pas trop inquiet pour la France:c’est suffisament lent pour atteindre le printemps sans trop de dégats.Beaucoup de réticences dans l’administration.
Dans sa dernière vidéo,Raoult rappelle qu’il n’y a pas de surmortalité en dessous de 75 ans.Au dessus,on peut invoquer un comptage suspect ou une mauvaise prise en charge surtout dans les ehpads.
Cela va etre aussi difficile de continuer a bloquer les nouveaux traitements qui commencent a arriver.Le temps joue contre les vaccins.
Allez,avec un peu d’optimisme,la manipulation va partir en c…,papy Schwab ou pépé Gates va en faire une tonne a Davos,les gens commenceront a avoir peur des gouvernants non des virus.

J’ai une autre analyse : regardez derrière votre épaule… les 12 mois écoulés.

Et jugez objectivement : ce que les Français (et tous les autres) ont accepté, subi, sans broncher, sans protester… ça donne le vertige, non ?

Voilà pourquoi, je suis pessimiste : un mouton reste un mouton. Hier, aujourd’hui et demain. On peut même le conduire à l’abattoir. Moufte pas.

Oui le virus ira faire la sieste printemps/été, la covidémence va se calmer. Mais l’automne prochain ? Avec les premiers frimats ? Le premier mec qui va tousser, le premier vieux sénile qui passera l’arme à gauche dans son ehpad pourri en éternuant… test PCR foireux, zou “positif” et on repart pour un tour de manège !

Les vieux malades meurent pendant l’hiver, CQFD. Et chaque année, davantage que les années précédentes (baby boomers commencent à bien mûrir…)

Les réanimations/urgences se remplissent chaque année.

En clair : ils auront toutes les cartes en main pour relancer le bordel.

La vaccination ? Vous l’avez souligné : c’est pathétique en Europe… Mais justement : en ajoutant un peu de “mutant” exotique plus la vaccination molle du genou… nouveaux leviers pour relancer la covidémence.

Un autre indice (circonstanciel) : Biden et Fauci (de concert) parlent de “noël” (prochain donc) pour un semblant de retour à la normale.

Et là vous savez instantanément que c’est une arnaque. En hiver, sanitairement parlant, c’est la cata. Pour ne pas dire “jamais”, ils nous donnent ainsi une date… mais une date qui est absurde (dans un cadre covidémentiel).

L’une des clés de la covidémence : la durée.

Avec le temps, l’homme s’habitue à TOUTES LES SALOPERIES, même les pires.

C’est exactement ce qui se passe. Masque, couvre-feu… on râle (certains), mais on n’y pense plus.

Comme cette conne de grenouille dans sa casserole d’eau… 😉 nous nous sommes habitués.

Comptez sur eux pour augmenter encore la température…

La covidémence gagne.

Moui… C’est du folklore si j’ose dire. Les jeunes au lieu de se bourrer la gueule chez les un et chez les autres (“J’ai pris une seule douche en cinq jours“, énorme) en se déguisant comme des neuneus, devraient dresser des barricades, foutre le feu, se soulever, et marcher sur Paris.

Bon, c’est ma vision romantique et on peut toujours rêver bien entendu. 😉

Mais plus sérieusement, cettes niouzette publiée par France Bleu… ne me paraît pas rassurante. Au contraire. Elle veut démontrer (et c’est l’objectif sous-jacent) que les jeunes sont SOUMIS.

En clair, c’est de la propagande.

Je préfère de loin les quelques milliers de jeunes qui avaient organisé une rave party interdite fin décembre en Bretagne, en faisant un gros doigt d’honneur aux flics et au préfet.

(vous noterez que l’appareil terroriste d’état avait annoncé l’apocalypse suite à cet événement, tous contaminés, tous malades, tous à l’hosto suite à ce crime de lèse-covidémence… il ne s’est strictement rien passé, bien entendu).

“Et jugez objectivement : ce que les Français (et tous les autres) ont accepté, subi, sans broncher, sans protester… ça donne le vertige, non ?”:c’est effectivement le fond du problème.
Prenons le autrement:les français ont été habitués a ne pas trop bosser ,partir tous les mois en RTT,vivre sans se pousser intellectuellement ou physiquement,bref une vie bien molle,bien neutre,agrémentée de barbecues,de football et de séries netflix..
Et maintenant on leur demande de faire des EFFORTS soutenus pour vaincre le Covid:cela fait un an ,et comme ils n’ont plus l’endurance ,ils sont au bout du rouleau.
Et en plus Dickus va leur présenter la facture c’est INEVITABLE(imprimer de l’argent ,cela ne sert a rien a moyen terme)
Et bien ils vont dire non,c’est trop dur!On bloque tout.
Un exemple:les personnels des hopitaux ne veulent pas en majorité du vaccin:résultat,ils ne sont pas vaccinés,et le gouvernement n’arrive pas a trouver suffisamment de vaccins comme par hasard.
Attention aux réseaux sociaux:a tout moment on peut se retrouver soit avec Karine Lacombe pourchassée par les Woke,soit avec Cyrille Hanouna ministre de la défense.
Tout est possible.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *