Categories
Saloperie et sida mental

Quand un vieillard vacciné meurt… il meurt de vieillesse

Un conseil papy avant de te tirer : fais comme Jean-Pierre. “Je vais le peindre en vert”.

Les neuf personnes décédées étaient fragiles, d’un âge avancé précise Bénédicte Motte. “C’est compliqué de savoir si la cause du décès est bien le Covid“, explique la directrice de l’ehpad Seguin de Cestas (Gironde) (source France 3)

Eh oui, ma bonne dame ! C’est dur ! C’est compliqué ! Très compliqué.

Neuf vieillards, tous vaccinés, ont été couillonavirés dans leur ehpad de merde. Et ?

Ils sont morts, of course.

Dans ce sens là -la science est formelle- la cause du décès est la vieillesse.

Par contre, quand un vieillard décède, non vacciné, alors il est mort du Covid. Une fois de plus la science nous éclaire.

Forcément.

Vous comprenez la différence ? 😉

Mais au fond on y revient toujours : 90 balais, diébétique, le cerveau en compote à cause d’Alzheimer, un ou deux cancer au train… il est parfaitement normal de mourir.

Ca s’appelle la Nature… et la nature humaine aussi. Nous ne sommes pas immortels, contrairement à ce que pensent les enfants rois techno-Gogol 3.0.

Et le Covid n’y est la plupart du temps pour rien. Il est juste là (ou pas d’ailleurs), à côté de pathologies réellement médiévales pour le coup.

Mais on a délibérement compté tous ces morts en ehpad en “morts du Covid ” pour grossir les bilans et entretenir la terreur au sein du cheptel.

Mais depuis la covivaccination de masse, ces morts-là sont soudainement plus… encombrants. On en parle moins… Ils gênent le discours officiel.

In fine, la vérité apparaît : vaccin ou pas vaccin, Covid ou pas Covid… si vous avez 90 balais, le cerveau en compote, le diabète en folie, l’hypertension sur la Lune… vous allez crever.

C’est tout. C’est irritant, certes, mais c’est indépassable.

L’idée du vaccin solution miracle qui allait sauver tous ces pauvres vieillards du méchant coronavirus… est une escroquerie.

Une de plus.

Car enfin… la mort c’est bien la “forme grave” ultime, non ? 😉 Et les vaccins sont censés nous protéger des “formes graves“, non ?

Zut, c’est Pfizer qui va pas être content.

Allez, courage papy, le bout du chemin n’est plus très loin. A ta place, je fouterais une main au cul des infirmières (et plus si affinités), j’avalerais une bouteille de rouge et des cachetons qui font rire… billet aller-simple pour les cieux.

Ce monde de merde n’a plus aucun intérêt.

33 replies on “Quand un vieillard vacciné meurt… il meurt de vieillesse”

“Ce monde de merde n’a plus aucun intérêt.” Tout a fait d’accord! Jai exactement le même sentiment. Cette planète foutue n’a plus aucun intérêt pour moi. Comme on dit en anglais : it is fast becoming a dystopian, Orwellian nightmare. Je serais content de la quitter. Soupir…

D’accord avec vous, c’est notre belle planète que j’aurais peine à quitter, quant à l’humanité quand il y en avait 2 fois moins ça passait encore!

En ce moment j’envie ceux qui n’ont pas d’enfant, ils n’ont pas l’angoisse du devenir de leur progéniture.
En attendant la fin, il faut vivre à peu près, voire survivre.
Pour l’instant la Suéde résiste au totalitarisme, pendant combien de temps ?

Oui, je vous comprends, les enfants aident à vivre souvent, mais ils sont source d’une montagne de soucis.
C’est une loterie.

“Ce monde de merde n’a plus aucun intérêt.”

Mais non. Rien a changé en fait.
Les hommes sont toujours les mêmes, avec leurs faiblesses, leurs peurs, leurs naïvetés, et “les braves gens n’aiment pas qu’on suive une autre route qu’eux”, etc

Vous n’aimez donc plus écouter des préludes de Bach, un solo planant de Carlos Santana, vous n’aimez plus la vue d’un Vermeer, d’un Bonnard, les grands romans, les Molière.
Et aussi la découverte d’une ravissante paire de fesses, ou la vision volée d’un sein découvert ?

Plutôt faites “le pari de Pascal” mais en quelque sorte à l’envers: si vous voyez ce monde comme “un monde de merde” et bien battez vous à fond pour le changer, vous n’avez rien à perdre, au pire si ça tourne mal, pas de regret: vous quitterez un monde de merde.
Et si ça tourne bien, et bien vous aurez le juste et fier repos du guerrier !
alors continuez et donnez la pleine mesure de votre talent que vous avez vraiment.

Ma famille connaissait bien Anna Marly (celle qui a écrit la musique du chant des partisans) et j’ai vu la magnifique dédicace que de Gaulle lui avait faite à la libération:
“A Anna Marly qui a fait de son talent une arme pour la France”

C’est justement parce que le monde ne change pas qu’il y a de quoi être désespéré. On a vécu une ère de progrès après la guerre, puis un déclin depuis les années 80, jusqu’à la catastrophe actuelle qui à détruire tout ce qui a été construit depuis 1945.
Bientôt ce sera le retour à la case départ, les classes moyennes et populaires auront tout perdu face aux puissants. Seulement la société de contrôle numérique rendra la révolte de plus en plus difficile. J’ai l’impression que le progrès social n’aura été qu’une courte parenthèse qui se referme peu à peu.

Le truc c’est que vacciner un ancien dont la vie tient à ce point a un fil c’est juste très très con…
Pour quoi faire ?
Pour ce qui est du monde de merde je dirais juste pour paraphraser Hugo que je laisse la ville aux hommes et que trouve moins de bêtise dans les bêtes peuplant les bois.
Ce monde là vaut la peine d y vivre et mes semblables y sont juste des nuisibles pour la plupart.

Camille Lehoux mort pour l’exemple. Me parlez pas des zépades passés QHS pour terroristes sanitaires en couche-culotte et perfusion. Les plus valides possédants tous leurs casiers sont en semi-liberté, piqués volontairement à l’insu de leur plein gré du consentement éclairé à la Bougie du sapeur*. Pour y aller pass-vax ou test, sinon pas de visite au parloir. Les soignants piqués de gré contents de l’être (les neuneux) ou de force au chantage à l’emploi (les réfractaires) font ski peuvent mais no pass-vax? no way! pour voir pépère ou mémère macache, un pass sinon rien. Enculés! Dire que tout ce personnel avait le pouvoir entre ses mains : la grève générale! et QUI, aurait torché les pôv’résidents hein? Brigitte Maqueron en personne? la France des travailleurs en grève bordel! bicoze c’est bien de gueuler le samedi mais bloquer le pays, tenir les fumiers par les couilles, les faire plier vite fait devant la colère populaire. Comment ça va finir je ne sais pas! j’espère vivre assez vieux pour les voir pendus par les tripes.

Impossible de rameuter tous les soignants dans le réel. Trop scotchés a la tv. Ils ont bien vus que quelque chose clochait. Je les ai exhortés à dire “non” en masse, à se documenter. Que le poids du nombre etait la seule solution. Peine perdue. A quoi bon ? Ben oui mais… tu comprends ?! Non pas compris. Ils n’ont pour la plupart vu que leur nombril et ont fini par craquer. Trés peu de cohésion, chacun pour soi.
Je n’ai plus ni travail ni métier. La liberté ca fait mal.

Je suis assez d’accord avec vous… les “soignants” ont été, dans le grand ordre des choses, en-dessous de tout.

Ils n’ont pas assez dénoncé les multiples bidonnages (venant des hôpitaux publics) : lits réanimation, les soins, les décès etc.

Je crois que leur ergo a été très satisfait avec le coup des applaudissements au début, l’idée d’être “en première ligne” de cette (pseudo) “guerre”…

Ils ont sans doute pensé que l’exécutif les chérirait enfin, après tous leurs efforts…

Infirmières, médecins… en gros c’est quand même la cata. Combien ont osé balancer les faits ?

Comme dans tout mouvement révolutionnaire… les “premiers de la classe” se retrouvent désormais exécutés en place publique, sacrifiés. Ils ont été instrumentalisés, jusqu’au bout. C’est un grand classique.

Et il ne faut pas croire que la mise à l’écart de 10, ou 15 % des effectifs mettra le gouvernement en difficulté.

Ce n’est pas un bug… mais une feature.

Entretenir et augmenter même le chaos au sein des hôpitaux. Un élément essentiel pour la campagne d’hiver…

Le spectacle sera complet : vieillards en train de crever dans les couloirs… Pas assez de lits, passez de soignants… Chaque soir en prime time sur TF1 et BFM.

Ca va pleurer dans les chaumières.

Tout sera mis sur le compte :
-du Covid (quel que soit le variant)
-et des non vaccinés (forcément)

Macron versera une larme à la télé… Et appellera à encore plus de “patriotisme” et de “solidarité” dans cette “grande guerre mondiale” contre le couillonavirus.

Enième confinement, couvre-feu et patati et patata.

Les Français seront littéralement essorés (lave-linge position essorage 6).

Début avril 2022… Elections présidentielles.

Les bourgeois terrifiés rééliront l’adolescent perturbé. La gauche sera émiettée.

Voilà. Ca fera 25 euros comme d’habitude.

Ne me remerciez pas. 😉

*La Bougie du sapeur : petit journal humoristique paraissant tous les 29 février (année bissextile = tous les quatre ans! pas bissexuelle!)

Typique des méthodes british… Le vice.

Perso, j’attends l’automne-hiver…

Cela fait des MOIS qu’ils travaillent sur cette saloperie… Faire mine de le supprimer, mi septembre… Ca sent le gros bâton merdeux…

Israël aussi avait supprimé l’étoile jaune 2.0, pardon le “badge vert”… début juin…

On vu ce qui s’est produit quelques semaines plus tard…

Bonjour Doc
J’ai appris ce jour qu’une pediatre parisienne avait demandé un test PCR pour un bébé de 8 (huit) mois !!!
Pourquoi ? Parce ce bébé avait eu une gastro et que la nounou le demandait.
La covidemence dans toute son horreur et son ignominie.

Le président Donald Trump vient de lâcher une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe sur la question de l’intégrité des élections en prédisant que les officiels vont « décertifier » l’élection présidentielle de 2020. Discutant des conséquences de l’élection « truquée », Trump a déclaré à Jim Hoft, du Gateway Pundit, lors d’une interview vendredi après-midi :
« Je suis convaincu qu’ils vont décertifier l’élection. » « Ils savent que c’était truqué », a-t-il ajouté après une semaine de rapports accablants alléguant de vastes irrégularités électorales dans le comté de Maricopa.
Tout se passe merveilleusement bien suivant le Plan.

le green-pass ça fait cool waahhh trop cool ! les ritals ont ce green-pass ,
en vouâture aussi on roule plus “vert” mais à 30 km/h électrique dans des voies uniques parsemées de brise-vitesse.. on sait jamais! Grenoble tient le pompon -ze feurste- mais d’autres Merdélus ont suivi.. Paris! qui serait plus Paris sans Annie Dingo, son développement du râble et ses gros lolos. Aurait-elle roulé en DS-k? un épisode des cigares du fanpharaon?

Leave a Reply to Docteur Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *