Categories
Vrac

Mystère mystérieux élucidé : Pfizer n’arrivera pas à pied par la Chine

“Tu vois mon doigt là ? C’est la version rectale de mon vaccin ARNm couillonaviral. Maintenant on va jouer, et on va compter ensemble les doses. Tu es prêt ?”…

Depuis des mois, j’affirme que JAMAIS la Chine n’utilisera les produits ARNm de Pfizer et Moderna.

Par patriotisme économique d’abord (Pékin a devéloppé une chiée de vaccins “traditionnels”, utilisés domestiquement et à l’export).

Mais également par pur bon sens… On laisse les Occidentaux se précipiter comme des lemmings défoncés à la colle sur des produits non testés et potentiellement dangereux.

On les pousse à la faute (l’appât du gain et la corruption du système médical occidental faisant le reste du boulot et servant de levier).

Après tout, cela participe de la psyop et de la volonté d’affaiblir l’Occident.

Et le suicide est une forme plutôt réussie -et définitive- d’affaiblissement… 😉

Bref.

Mais le débat est clos car… la Chine annonce qu’elle a débuté la production de masse de son propre produit ARNm. La capacité annuelle sera 200 millions de doses (source Global Times).

(je rappelles à toutes fins utiles que Global Times est un média officiel du pouvoir, directement lié au PCC, pas un fanzine, un blog ni un média d’opposants chinois ! ).

(donc c’est du lourd, chaque mot est pesé, validé, armé avant publication).

Pfizer et Moderna peuvent donc toujours se brosser. Ils resteront persona non grata dans l’Empire du Milieu.

Pour toujours. For ever, si vous préférez.

Et en soi, c’est déjà une intense satisfaction.

Mais on touche au sublime avec la peau de banane version canon de 406 marine que la Chine balance aux glands européens et américains…

Un trollage extraordinaire

Compared with mRNA vaccines developed by the US and Germany, the domestic mRNA vaccine is much safer as the selection of the vaccine antigen target is more precise and the neutralizing antibodies induced are higher, media reports said.

Ah bon ? Much safer ? Comment ? ! Donc le produit de Pfizer n’est pas safe…

😉

C’est un coup de maître de la part de Pékin.

Vous connaissez ma passion pour la Chine… Ayant remporté mon 1er pari (trop facile), je tente un 2ème, plus difficile : ARCoVax sera réservé, en tout cas au début… à l’export.

Ce truc développé par des scientifiques liés à la PLA (l’armée)… n’inspirera aucune confiance sur le marché domestique (s’il est vraiment actif) ou si c’est simplement du sérum physiologique il s’agira alors d’un contrefeux pour justement désamorcer le fait que la Chine refuse le produit ARNm de Pfizer (sous l’angle, j’ai le mien, donc pas besoin du tien).

On appelle ça du côté d’Oxford : plausible deniability.

Et pendant ce temps, l’Occident fait le forcing pour doser tous les enfants de la galaxie, dès 5 ans (bientôt les nourrissons) et multiplie les dose de came dans les bras de ses populations, avec force politiques répressives et dictatoriales.

Etre aussi cons, aussi suicidaires, et aussi vendus aux intérêts chinois… c’est magique.

29 replies on “Mystère mystérieux élucidé : Pfizer n’arrivera pas à pied par la Chine”

Et pour les fans de Marguerite Duras : L’Amant arrivé à pied par la Chine du nord.
Sinon, je n’ai vu personne affirmer que la Chine prendrait du Pfizer, il n’y avait pas de débat là-dessus, ou bien ?

Vous en êtes bien sûr? Fin 2020 un partenariat a été passé par la Chine via FosunPharma avec BioNtech , et le pfff renommé BioNtech en Chine pour l’occasion est bel et bien utilisé comme booster à ce qu’il semble.
https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/BIONTECH-a-la-rescousse-de-la-Chine–35876016/
https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/2021/05/10/biontech-conclut-un-partenariat-a-200-millions-de-dollars-pour-produire-des-vaccins-en-chine-HJH24ZQTP5B3LK4UOHUKDB7WHM/

Ach! J’avais loupé ce magnifique article, le 31 août l’eau était encore à 23° dans mon coin… Bizarre que ça ne fasse pas grand foin en UE, BioNtech c’est l’Allemagne tout de même, le moteur du couple franco-allemand et blablabla, Bloomberg c’est pas la presse UE. D’un autre côté l’UE n’a pas non plus approuvé les vaccins chinois , même pour les passes sanitaires, contrairement au Sputnik qui est valable tout seul pour le passe sanitaire même s’il n’a pas cours en UE, pour les chinois il faut se faire faire une injection d’ARNm en plus depuis fin septembre. En tout cas même sans approbation de la Chine le Pfff a quand même bien cours à Hong Kong depuis le début de la campagne de vaccination, quand les indemnisations des effets secondaires ont commencé à HK ça fait un bon moment déjà, j’avais lu dans le South China Morning Post que la vaccination à HK était pour 50/50 Pff et Sinovac, l’article ne précisait pas comment les effets secondaires étaient répartis entre les 2 vaccins. Il est donc tout à fait possible que la Chine-Chine ait pu également l’utiliser comme booster même sans approbation et sans communiquer sur le sujet , question d’amour propre – bien que les déclarations de faible efficacité de ses propres vaccins par ses propres scientifiques on ait été informés – en attendant d’avoir terminé sa propre version du vaccin ARNm, qui relève évidemment de la “préférence nationale” économique. Je reste assez perplexe pour ma part sur autre chose que la primauté géopolitocostratégincocommerciale, et les plans de dépeuplement par vaccin.

Ca ne fait pas de foin… car les mecs sont sur le cul. Ils ne “comprennent pas”.

Ils pensaient se faire des cojones en or avec le marché chinois… et non. Le blocage est total.

Et ce refus, par la bande, vicelard, est une preuve supplémentaire des intentions hostiles de Pékin.

Ils pourraient dire : “votre merde faite en week end là on n’en veut pas”.

Ils se gardent bien de dire cela (à part la peau de banane dans Global Times).

Etant supérieurement intelligents… ils nous observent… Attendent. Si ces produits nous abîment, alors ils seront gagnants.

On en a encore jusqu’à 2025/26 de ce cirque.
Je ne nous aurais jamais cru aussi faibles psychologiquement.
Nous ne sommes même pas capables de nous organiser en réseaux physiques.

la transparence c’est :
-Michou l’élyséen qui classe secret défonce le dossier clovid, donc investigation impossible pour des dizaines d’années
-la FDA qui demande l’autorisation de garder secret les documents jusqu’en 2076 !!!
-iZrAel qui NE doit pas parler d’effets secondaires ou indésirables pour au moins 10 ans
liste non exhaustive et très très transparente !!!!

“Depuis des mois, j’affirme que JAMAIS la Chine n’utilisera les produits ARNm de Pfizer et Moderna.”

Pourquoi voulez-vous que les Chinois s’imposent le “poison” dont ils sont parties prenantes ?
La dernière sortie scientifique de Montagnier resserrant l’étau autour d’une coopération Sino-US.
Je vous la fais rapide, Wuhan, sur ordre, a bossé sur le virus et Faucci a sorti son carnet de chèques pour les variants et les deux larrons en foire ou enfoirés, au choix, ont infecté le monde, physiquement et cognitivement, par les images et le son, avec la piquouze et l’obligation du pass, quand ce ne ne sont pas les gestes barrières et les confinements.

En plus ca colle avec les mouvements tectoniques de la Fed :

Extrait : “Les actes inédits et extraordinaires de la Fed ont été réalisés conformément au plan présenté à la Fed le 22 août 2019 – quatre mois avant que quiconque ait jamais entendu parler du SRAS-CoV-2. Et ceci est un fait irréfutable.”

Allez donc faire un tour sur le blog d’OD.

La psy-op Covid-19, c’est une association d’intérêts entre les deux plus grands empires actuels contre les peuples, afin de s’éviter de se faire la guerre et de tout perdre au profit d’un tiers, c’est à dire la majorité.

Effectivement.

En plus ca colle avec la suprématie du soft power Sino-US, que ce soit tout en haut de l’OMS (qui pilote politiquement la psy-op Covid-19 dans une position supranationale), ou au sein des démocraties dites libérales, en cooptant la future élite via les programmes “young leaders”.

Ca explique le zèle covidément des protégés des French American Foundation (tendance démocrates, comprendre Biden) et autres French China Foundation (un collectivisme assumé dans une société de contrôle pour que le réacteur capitaliste fonctionne mieux).

Ca explique Véran et toute la clique (conseil scientifique inclu) aux ordres de ceux qui pilotent l’Etat Français en ce moment même, à savoir McKinsey, un cabinet en étroite relation d’avec les intérêts de Vanguard, Blackrock et cie, donc du marché et de la Banque, pour lesquels Macron est le VRP exclusif.

Help, l’Autriche reconfine à 100% ce jour a compter de lundi et vaccin obligatoire. Grosse manifestation prévue demain à Vienne , dernière chance. Mais cela annonce le plan à venir en France. La question qui se pose desormais à moi est ou vais je pouvoir fuir ? Une idée ?

Si vous continuez de résister à la covidémence, vous finirez en taule.
Ou alors tentez une disparition à la “Dupont de Ligonnès”…
Mais ca me semble plus difficile de disparaitre des radars maintenant qu’il y a 10 ans, en supposant que le récit officiel de sa disparition soit exact.

Il faut vous préparez si ce n’est pas déjà fait.

Dupont & family ont bénéficié de protections de témoins. Faux cadavres et autres ballades en France profonde ont permis de fabriquer une légende. Ce n’est pas le bureau des légende français qui a géré. Affaire classée.

Les chinetoques sont treès forts, en fait, ce qu’ils veulent dire, c’est que leur vaccin à ARNm va tripatouiller notre ADN et notre immunité bien plus efficacement que celui des Pfi-hitler, Merdona et compagnie. Si ça se trouve, ils l’ont même configuré pour cibler génétiquement les oxydentaux.

Théorie du complot full retard, bon… n’empêche, je n’ai absolument aucune confiance en ces saloperies, et personne ne me fera croire que leurs créateurs n’ont pas des intentions génétiques avec. D’ailleurs, Merdona ne s’en cache même pas, ils le clament haut et fort: “on va pirater votre système immunitaire!” Yahooooo! Sans moi.

Toujours aucune mention de l’ARCoVaX dans la presse occidentale. Une annonce Reuters en mai dernier, un entrefilet en septembre sur Bloomberg, puis plus rien. Silence radio dans Google Actu. On savait déjà les tares de cette presse qui n’est bonne qu’à relayer les dépêches des agences et les publicités des labos. Alors de deux choses l’une. Soit le vaccin n’est jamais utilisé en Chine, et le Doc gagne son pari.

Soit leur ARNm code pour autre chose que la Spike (ou autrement), et le Doc gagne aussi son pari. Ce serait encore plus énorme. La preuve que les Chinois savaient le fond du problème, et depuis longtemps (car il leur a nécessairement fallu du temps pour stabiliser leur vaccin). Ils ont flairé l’embrouille des essais de Pfizer, soit très vite par espionnage, soit plus tard, par reviewing scientifique, ou par le simple bon sens face aux dégâts visibles sur les populations. Ils auraient alors laissé le reste du monde s’acharner avec ce poison… tout en travaillant à autre chose.

Le reste du monde est-il donc si bête qu’il ne peut pas se rendre compte sans que les Chinois ne le disent que le “vaccin” anti-Covid est au mieux inutile et au pire nuisible et mortel ?

Bêtise + corruption (tout le système médical occidental est TOTALEMENT VEROLE) + intelligence avec l’ennemi = oui.

Je reformule :
-des cons
-des corrompus veules
-des agents d’influence, sur le payroll des chinois (on oublie systématiquement toutes les opérations d’influence, d’espionnage et de recrutement menées par Pékin en Occident depuis 20 ans, c’est du délire).

Je renvoie à mon article sur le cas Véran… Qui n’est pas là par hasard, et qui est un agent zélé.

https://covidemence.com/2020/10/02/veran-est-arrive-a-pied-par-la-chine/

C’est minimiser la malignité des dirigeants “occidentaux” que de les croire sous influence. La Ripoublique a commencé par un baptême de sang. Le pire ennemi, c’est l’ennemi intérieur, surtout quand il est au pouvoir.

En avril dernier, la pravda européenne (EUvsDisinfo) avait accusé la Chine (et la Russie) de saper la réputation de nos vaccins. Mais les seuls éléments concrets visaient le Kremlin (une centaine d’entrées dans leur base) (1). Quant à la Chine, le rapport se borne surtout à dénoncer sa « diplomatie du vaccin » (par la promotion du Sinovac). S’il est vrai qu’en janvier 2021, le GlobalTimes titrait sur le possible danger des ARNm (2), le même journal présentait aussi le vaccin chinois comme « complémentaire » (et pas remplaçant, ni cent fois meilleur) aux ARNm occidentaux (3).

Il n’y a pas trace de propagande chinoise anti-Pfizer. Lorsque le rapport accusateur de l’UE est sorti en avril, l’ambassade chinoise en France s’est appliquée à mettre sur un pied d’égalité tous les vaccins du monde (4). Aucun dénigrement, le texte est explicite. Ce n’est pas dans la culture, paraît-il. Jusqu’à… aujourd’hui. Quand il est bien trop tard, quand le mal est déjà fait, et quand la solution chinoise « much safer » est là.

Les sources ne passent pas l’anti-spam du blog. Google vous les rendra :

(1) « Brève évaluation des récits et éléments de désinformation circulant à propos de la pandémie de covid-19 »
(2) « Caution needed in using mRNA-based vaccines to prevent unknown risks including death »
(3) « Chinese vaccine a promising alternative for EU countries: experts »
(4) «Les vérités et les pseudo-vérités sur les vaccins chinois »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *