Categories
Chiffres Saloperie et sida mental

Suisse, jambe fracturée au ski ? “Covid”

“Il faut que je soigne mon Covid. Et mon bronzage”

Il y a quelques jours, je parlais du bidonnage du nombre des covihospitalisations en Australie. Et je notais :

Vous avez lu la même chose pour l’Angleterre… le Canada… l’Allemagne, la France etc.

La même arnaque est appliquée PARTOUT depuis 2 ans…

Il faut ajouter la Suisse à cette liste. 😉

Admis pour une fracture, comptés comme malades du Covid
Il s’avère que les chiffres transmis par les hôpitaux à l’Office fédéral de la santé publique n’indiquent pas uniquement les patients admis en raison du Covid, mais également ceux qui ont été hospitalisés pour une toute autre raison et qui ont été testés positifs dans un deuxième temps. (source Le Matin)

Vous le voyez… pays après pays… au bout de deux ans… la vérité commence à émerger.

Le même bidonnage systématique et global

Et il ne s’agissait pas d'”erreurs de calcul”.

L’objectif -global, concerté- était bien de grossir les chiffres, afin de provoquer la peur, de créer puis d’entretenir l’illusion d’une terrible pandémie.

Car c’est évident : que serait une terrible pandémie si aucun malade n’était hospitalisé ?

Une pantalonnade.

Ou si vous préférez une psyop organisée par une puissance étrangère agressive possédant des relais (directs et indirects) dans de nombreux pays cibles…. qui aurait foiré. 😉

C’est une vue de l’esprit bien entendu puisque la dite psyop a fonctionné à merveille… et continue de fonctionner depuis 2 ans !

MISE-A-JOUR

C’est la loi des séries ! La même info  vient de sortir cette fois au sujet de l’état de New-York.

New York hospitals admit that nearly HALF of their ‘covid’ patients were admitted for other reasons after Gov. Kathy Hochul ordered them to disclose the key statistic (source DailyMail)

Si on fait la moyenne des bidonnages en Angleterre, USA, Suisse… on arrive à 50 %.

La moitié !

En clair, quand le gouvernement français affirme (voir ici) que 1 799 nouveaux patients Covid sont hospitalisés en moyenne chaque jour… Ou qu’au 4 janvier, il y avait 20 252 patients Covid hospitalisés dans le pays (dont 3 678 en “soins critiques”) (bilan hebdo de Santé Publique France).

C’est totalement bidonné.

Il faut diviser ces nombres par deux, au minimum.

Je vous rappelle que je fus le premier à dénoncer l’absurdité des hospitalisations Covid dites “conventionnelles” versus les hospitalisation Covid “soins critiques”, dans les statistiques officielles.

Les premières n’ont rien à voir (jambes fracturées, accidents de la route, etc.), les secondes se rapprochent de la vérité (et encore, là encore, on bidonne).

C’est aussi simple que cela.

Et c’est prouvé par les révélations dans différents pays au sujet de la surestimation systématique des “hospitalisations Covid”.

Personne n’hospitalise “Covid” un mec qui tousse un peu ou qui a le nez qui coule… ! Par contre on étiquette “Covid” un patient hospitalisé pour une fracture de la jambe, un cancer etc. … ayant un test positif… même s’il n’a rigoureusement aucun symptômes “Covid”.

A fortiori dans les pays qui pratiquent le “restez chez vous prenez du paracétamol ” (ce qui est le cas de la France). Et a fortiori quand on annonce qu’on doit “déprogrammer” des interventions chirurgicales…

Les mecs qui souffrent d’un véritable Covid, avec les poumons en sucette, vont directement en “soins critiques”.

Le mensonge est systématique, continu depuis mars 2020, sur toute la planète.

Il est organisé à l’échelle des gouvernements.

Et le pire c’est que tous les acteurs du “monde de la santé” sont complices. Je veux parler bien entendu des médecins, des infirmiers ainsi que des personnels administratifs dans les hôpitaux.

Ce sont des putains.

Ils se taisent depuis 2 ans… Lâches et aussi satisfaits de jouer les éternelles pleureuses “nous sommes saturés”, “l’hôpital va imploser”, satisfaits d’avoir été “applaudis” (quand on y repense, quelle arnaque !), satisfaits de se vendre pour une petite prime (le “Ségur de la Santé”) etc.

Des putains, rien de moins.

Comme dans tous les mouvements révolutionnaires, les purs, comprendre les dirigeants, finissent toujours par dévorer les simples sympathisants.

C’est ce qui se passe aujourd’hui : le gouvernement continue, c’est factuel, de casser l’hôpital (réduction du nombre de lits, suspension de personnels pour crime de lèse-dosage etc.).

Il se retourne contre les lâches.

Et l’apothéose viendra quand ces mêmes dirigeants… jetteront sous le bus ces médecins, ces infirmières… en les dénonçant.

Après tout… parfait moyen pour les politiciens et les fonctionnaires de se défausser… “ce sont les médecins, les scientifiques… ils nous ont menti ! Ce sont eux les coupables !”.

Ces prostitués paieront pour tous les autres.

Ce qui sera certes une intense satisfaction, mais surtout une énième pirouette et arnaque.

25 replies on “Suisse, jambe fracturée au ski ? “Covid””

Effectivement, ma plus grande surprise lors de cette « pandémie » fut de découvrir le niveau de corruption des leaders du corps médical d’une part et l’incroyable bêtise des autres médecins gobant toutes les niaiseries tombant de la bouche des premiers.

Il y la niaiserie, oui, mais aussi la veulerie, la corruption, les mensonges délibérés et continus.

Même à l’hôpital, lieu qui a toujours l’estime des Français (à tord, c’est maintenant évident).

N’importe quelle infirmière de bas étage, ou médecin débutant travaillant à l’hosto… au bout de 2 ans (!!!) devrait :
-savoir que les chiffres d’hospitalisation Covid et soins critiques Covid sont bidonnés (en 2 ans, ON A LE TEMPS DE PARLER AVEC LES COLLEGUES)

-et devrait les sortir, balancer les petits chefs.

Mais non.

La majorité se tait, et/ou approuve.

Il y a bien sûr la peur (d’être mal vu, de perdre son boulot), mais il y a aussi beaucoup d’approbation.

Rappelons que les mêmes enfoirés depuis 10 ans se plaignent de “la violence“….

Sans JAMAIS avoir eu les couilles de dire que c’était à cause de l’immigration.

Rappelons qu’aujourd’hui, il y a des putains de vigiles à la porte des hôpitaux !

Ceux qui ont plus de cinquante ans savent que ça n’existait pas “avant” l’invasion migratoire. Les hôpitaux étaient comme les églises : des lieux sacrés, hantés par la maladie, la mort, et l’espoir bien sûr.

Les violences aux urgences sont le fait de populations étrangères ou d’origine étrangère totalement décérébrées (maghrébins, albanais, kosovars.. la crème de la crème).

Qui en parle ? Les médecins ? Les infirmiers ?

Ils se taisent.

Ils sont complices.

On rajoute:depuis des année il y a 5 millions de morts par an a cause des infections respiratoires.
Le protocole scolaire est un coup de génie
Tester les enfants 3 fois par semaine permet de maintenir les cas positifs a un niveau élevé tout en instillant l’idée que les enfants seraient maintenant les plus touchés.donc bons pour la vaccination.
Heureusement parents et enseignants en ont assez ,cela se retourne contre Blanquer

Eh oui Nice Matin il y a plusieurs mois avait eu le mérite de faire une enquête : ils mettaient tous les jours dans leur page covid les statistiques gouvernementales d’hospitalisation pour le département et à force de recevoir des mails et coups de téléphone de responsables hospitaliers et cliniques qui s’en étonnaient car ça ne correspondait pas du tout à la situation dans leurs services ils avaient fait une enquête . Comme toutes les personnes hospitalisées quelle qu’en soit la raison sont testées à l’arrivée à partir du moment où le test est positif ça fait dans les statistiques une hospitalisation covid. Petite considération sur Singapour où depuis le 9 déc les soins ne sont plus pris en charge pour les non vaccinés, et vu ce que ça coûte dans un état où à 80 ans pour vivre vous pouvez toujours être homme de ménage à l’aéroport ( cas véridique) et donc bien incapable de payer et d’aller vous faire soigner : aucune modification de la courbe des décès ni du pourcentage de non vaccinés.

Je confirme : lors de mon premier voyage à Singapour… j’avais vu un vieillard de 80 balais… en cuisine dans un fast food… avec la toque et l’uniforme.

Ca bosse ici. Pas comme chez les feignasses d’Européens ! 😉

Allez les boomers, au turbin !

Au moins vous servirez à quelque chose au lieu de faire chier la terre entière avec vos psychoses et vos problèmes de santé (réels ou fictifs).

Quant à Nice Matin, le petit lien qui va bien :

https://covidemence.com/2021/01/18/hospitalisations-nice-matin-denonce-le-bidonnage-des-chiffres-officiels/

A ce jour, c’est le seul quotidien ayant osé dire que quelque chose clochait… que les “chiffres” ne collaient en rien avec le terrain, avec le Réel (le Canard Enchaîné a fait quelques papiers aussi).

Les pseudos journalistes sont infoutus de faire des reportages et des enquêtes… à quelques km de leur domicile ou de leur bureau… dans des hostos.

A part pour des mises en scènes (du type BFMerde).

Ah oui j’avais oublié que vous aviez reporté l’affaire Nice Matin, bon à 80 ans ce n’est tout le monde non plus qui est en mesure d’aller au turbin! J’avais lu l’affaire du papy balayeur dans les bulletins covid du ministère de la santé de Singapour à l’époque où ils mettaient le détail de tous les cas : c’est lui vacciné à 2 doses qui avait contaminé une mamie de 91 ans , non vaccinée elle , qui a été leur premier décès delta en avril je crois – elle avait un cancer.

Et un lien fort intéressant, avec les traducteurs du net pas de problème de compréhension : depuis la famille de ma famille de 4 double et triple vaccinés de Noël au lit car tous contaminés et malade durant plus de 15 jours, une autre de 3 même topo est venue s’ajouter cette semaine….évidemment que ce sont les vaccinés qui entretiennent l’épidémie et la circulation du virus!
https://report24.news/daten-zeigen-in-deutschland-und-daenemark-ueber-90-omikron-infizierten-geimpft/

Mais si bien sur qu’ils en seraient capable, le dilemme en fait est de soit faire son boulot, risquer de le perdre et avoir de gros soucis ou empocher l’argent dont l’état les arrose et la fermer. (voir les quelques millions encore généreusement distribué il y a peu par la bande à macron).

Doc, bonjour et bonne année,
Il y a une petite “coquille” dans le titre; quoique! En Suisse, c’est clair que la jambe a bien été “facturée”, ainsi que toute la nomenclature qui va avec, de vis, broche, pansements, prises de température (contrôles vitaux qui disent), etc….
1000 fois d’accord sur le terme “putains” 😉 ça leur va comme un gant en latex enfilé sur … un doigt!
Beau résumé sur “la violence des saloperies” et le “lieu sacré des hostos”: PARFAIT !

En même temps comment s’étonner vu le pognon en jeu.
En parlant avec un ex amie (ben oui bien sur que ça a tourné au vinaigre), elle m’explique que son mari médecin va remplir son rôle au vaccinodrome car moins de problème et surtout de perte de temps sur chaque vaxx sans oublier bien sur la rémunération de 420 euros pour une demi journée.
Le clash est arrivé lorsque j’ai osé lui parler des effets secondaires graves qui d’après eux n’existe tout simplement pas, fin de discussion.
Je commence vraiment à ne plus supporter l’obscurantisme !!!!!!!

Voilà. Vendre son cul et son âme pour 420 balles.

Et ils sont nombreux.

A la putasserie, ils ajoutent l’odieux… quand on entend ces pseudos “médecins” dire qu’il faudrait laisser crever les non vaccinés, ne pas les accepter en réas, etc.

Ils sont très sérieux. Et là encore, ils sont plus nombreux qu’on oserait l’imaginer.

Personne ne demandera de compte car nous avons une mémoire de poisson rouge étant submergé par des news 24h/24
Et quand nous apercevrons enfin la sortie, nous n’aurons qu’une hâte : tout oublier !

Donc il n’y aura JAMAIS de comptes rendus sur tous ces mensonges
JAMAIS Véran, Castex, Macron et toutes leurs cohortes de complices ne seront inquiétés

“ce sont les médecins, les scientifiques… ils nous ont menti ! Ce sont eux les coupables !”.
Énième resucée du complot des blouses blanches qui servit de prétexte au grand Staline de procéder à une nouvelle épuration (alors qu’il allait bientôt avoir tant besoin d’eux. Tant va la cruche à l’eau…)
Nouvelle preuve de la mentalité coco tant présente dans ce pays.

Il y a bien un psyop (dénoncée par des psychologues universitaires anglais qui ont été contactés par leur gouvernement pour générer peur et anxiété) mais elle n’est pas organisée par une puissance étrangère, c’est organisé par les autorités locales.

Et donc toutes les autorités “locales” auraient lancé en même temps la même psyop ?

Vous voyez bien que c’est absurde.

Quelqu’un, plus haut, a donné l’ordre…

Et les pays suivent.

Qui a donné le “LA” de la covidémence en janvier 2020, en organisant un véritable show, un spectacle (les vidéos de gens foudroyés dans la rue, l’hôpital de campagne construit en 7 jours… et qui fut très peu utilisé, comme tous les autres dans le monde ensuite, l’idéologie du “confinement” etc.) ?

La Chine.

Qui se trouve être -quel incroyable hasard- sur une trajectoire conflictuelle avec… tout l’Occident (l’empire concurrent et finissant).

Posez-vous la question toute simple : à qui profite le crime ?

Je ne vois pas bien ce que la Chine tire de tout ça, par contre je vois bien ce que les multi milliardaires occidentaux et la clique Macronienne en tirent, nous faire chier chaque jour leur procure un immense bonheur.

En Suisse on a un truc qui est plutôt bien fichu, qui existe depuis 1876 et qui porte l’acronyme OFS. Il s’agit de l’Office Fédéral de la Statistique. Tout le monde peut y accéder facilement. Les chiffres des décès, entre autres statistiques, proviennent des bureaux d’état-civil de toute la Suisse.

On y voit qu’il y a eu effectivement des pics de mortalité durant certaines semaines de ces deux dernières années, ce que nous savons tous, qui ont principalement touché les 65+ et plus exactement les 80+ ce que chacun sait également.

Ceci étant dit il y a aussi un rapport exposant qu’en 2020 il y a eu 72000 morts de moins que la moyenne des décès des trois années précédentes !

A côté de ça nous avons le célèbre OFSP, Office fédéral de la Santé Publique, et ses putes, euh pardon, ses “experts” , qui nous saoûlent hebdomadairement depuis deux ans avec leurs chiffres de merde sur les “cas” lors de “conférences de presse” où les questions sont à la limite rédigées par l’OFSP lui-même, parce que si par impossible une question sort du cadre personne ne sait comment ni quoi répondre, chacun se trouvant extrêmement embarrassé (si, si, ça s’est vu).

Alors peut-être que Pékin est passé par là, franchement je m’en cogne, je continuerai à regarder les statistiques de l’OFS qui m’indiquent clairement les chiffres exacts et qui confortent le sentiment que j’ai depuis avril 2020 que tout cela n’est qu’une vaste escroquerie, ce en quoi je vous rejoint, cher Docteur.

Tout ça pour dire qu’il y a des sources fiables que l’on peut consulter à loisir, mais que malheureusement personne ne va voir tant il est plus simple de rester dans sa zone de confort et d’écouter béatement la masse d’âneries débitées chaque jour de chaque semaine de chaque mois depuis le 17 mars 2020…

Si on ne vous avait jamais dit que les Suisses sont cons, je vous le confirme ici. Bon cela à l’instar de toutes les autres populations, présentement !

Nous avons -très rapidement- perdu la bataille des “chiffres”.

Rappelons que dès mars 2020 (au moment même où le monde entier suivait le modèle chinois mis en scène à Wuhan, confinements mais à l’échelle de pays…) nous avions les données… chinoises justement.

Le virus tuait des vieux fragiles. C’est tout. Age, comorbidités, facteurs de risque… nous avions tout.

Et ?

Rien. Enfin tout !

Ca n’a pas empêché la covidémence de saisir, littéralement, le monde entier… depuis.

Quasiment 2 ans.

Et cette batailles des chiffres s’applique à tous les domaines : mortalité, dangerosité du virus, vaccins, hospitalisations etc.

Si demain, vous prouvez par A+B que le vaccin “tue”… il ne se passerait rien.

Le Réel n’a plus cours.

Seules les représentations que le système en fait, priment et façonnent le monde.

Alors je veux bien entendre les arguments de la “stupidité”… Comme disait l’autre, comme l’univers, elle est infinie chez l’homme.

Et cela explique tous les échelons inférieurs de la covidémence : profs, médecins, journalistes, la ménagère de moins de 50 ans etc …

Mais au-dessus ? Je n’y crois pas une seule seconde, et ce depuis le début.

Trop d’éléments de langage commun, de synchronicité etc.

Hallucination collective, façon peur de l’an 1 000 ? Oui, à de nombreuses strates de la population.

Mais je reste persuadé que si demain Pékin cessait de mettre en scène -chez elle- la covidémence, alors tout s’arrêterait.

Le début est chinois. La fin pourrait-elle l’être ?

Il y a un plan. Une opération. Il est impossible que tous les leviers de pouvoir (individus, groupes d’individus et institutions), dans le monde entier soit victimes de cette “hallucination collective” ou psychose.

Pour ne parler que des dirigeants occidentaux, je vous invite à revoir le fameux “build back better”.

https://covidemence.com/2021/02/05/build-back-better-le-slogan-des-covidements/

Qui peut oser dire après qu’il n’y a pas un plan (ou plusieurs) ?

Cela démontre l’extrême complexité de la covidémence.

Car il y a plusieurs groupes (et sous-groupes) à l’oeuvre, au même moment. En tout cas dans le camp occidental.

Chacun tire et pousse à hue et à dia.

La Chine -elle- avance, continuer d’avancer, dans une seule direction : l’imperium.

Cohérente et opportuniste.

A la fin, une seule question, essentielle : à qui profite le crime ?

-briser psychologiquement sa population
-briser son économie (commerces, industries)

… n’est pas dans l’intérêt des pays occidentaux qui font cela depuis 2 ans.

Est-ce que la covidémence a rendu la France plus forte ? L’Allemagne plus forte ? Italie, Espagne, UK, USA, Australie ?

Non, non et non.

Alors que la Chine ?

Oui, mille fois oui.

Donc ?

De ce point de vue, Omicron est désastreux pour la machine. Des millions de gens, vaxx et non vaxx, obtiennent un sursis de plusieurs mois.

Leave a Reply to Luciole Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *