Categories
Vaccinocircus

Vaccinocatastrophe : AstraZeneca “met en pause” le test phase 3 de son vaccin…

Coup de tonnerre.

AstraZeneca, l’un des plus gros labos (UK) et qui a l’un des vaccins en développement les plus sérieux (avec l’Université d’Oxford) et qui a déjà pré-vendu des CENTAINES DE MILLIONS DE DOSES à de nombreux états dans le monde…. met en pause son test phase 3.

Raison ?

Suspected serious adverse reaction in a participant in the United Kingdom.

Traduction : il y a eu une grosse couille dans le potage vaccinal…

Oh zut. Quel dommage. 😉

Les porte-paroles font bien entendu le travail de RP.

The nature of the adverse reaction and when it happened were not immediately known, though the participant is expected to recover, according to an individual familiar with the matter.

Et rien de grave, il s’agit d’une décision tout à fait routinière….

“a routine action which has to happen whenever there is a potentially unexplained illness in one of the trials, while it is investigated, ensuring we maintain the integrity of the trials.”

(source STAT) (article DailyMail également)

Le cours en bourse de la société a dévissé hier soir.

Affaire à suivre.

Il y en a un qui doit savourer sa vodka sûrement… Avec son vaccin présenté mi-août… et qui semble fonctionner… et sans risque (lire ici).

Comment dit-on “je te nique” en russe ? “Я трахаю тебя” 😉
Categories
Vaccinocircus

Catastrophe ! говнюк ! Le vaccin russe… semble fonctionner !

La petite balayette, hop, le coup de genou dans les couilles, suivi par un harai-makikomi sec et bien placé. Boum ! Encore un K-O russe. “Le petit Olivier Véran est demandé au vestiaire avec son  slip de rechange, merci”.

Aïe. Zut.

Poutine a encore réussi sa prise de judo.

Le vaccin russe, lancé mi-août… et dont on murmure que Vladimir Poutine l’aurait donné à ses propres filles… fonctionnerait.

Si.

Et en plus serait sans danger.

La tuile !

Covidemence.com avait obtenu en exclusité une photo du vaccin Spoutnik V. Ne me remerciez pas.

Vous aurez bien entendu saisi l’ironie… Car malgré la tendresse toute particulière que nous éprouvons pour Vlad’, il n’a jamais été question de s’injecter une telle merde, qu’elle soit russe ou papoue, afin de lutter contre le couillonavirus.

Non, l’ironie suprême est que le Tsar les a tous pris de vitesse.

Les labos occidentaux baignent dans le pognon grâce à la campagne de terreur couillonavirale, signent des contrats pour des centaines de millions de doses, entament laborieusement les premiers tests sur des singes et sur des humains…. Et pouf, le Russe les nique tous.

C’est énorme.

Macron, Merkel, Fauci, Salomon, le petit Oliver et tous leurs complices vont encore faire des cauchemars soviétiques ambiance missiles SS-20, DDR, bombe à neutrons et tout le tralala (les jeunes ne peuvent pas comprendre… nostalgie) 😉

Les mêmes qui martèlent depuis des mois le message terrorisant : “seul un vaccin peut nous sauver”… La saillie russe revient à tirer la chasse sur ces gros tas de merde… Quelle classe ! Et surtout quel sens de l’à-propos.

Pour en revenir à Spoutnik V… La revue scientifique The Lancet (qui était… prestigieuse, avant, voir le scandale autour de la chloroquine et des études bidons réalisées par des stagiaires) publie 2 études cliniques russes qui démontrent que le vaccin fonctionne, et n’a pas d’effets secondaires (DailyMail).

On attend désormais les contre études financées par les labos occidentaux… et les réactions de leurs clients étatiques… qui ont sur les bras des centaines de millions de doses de vaccins… qui n’existent toujours pas (lire ici).

Et déjà se profile à l’horizon.. La silhouette inimitable… d’une “Roselyne Bachelot” de taille planétaire.

Mais sans le tailleur rose. 😉

“Comment on dit Véran en russe ? мудак, mais chut ne le répétez pas”

(article aussi sur ZeroHedge).

Categories
Pays Saloperie et sida mental Vaccinocircus

Vaccination : l’Autriche impatiente de commencer

“Zut. Même avec ma perruque, on ne voit pas que je suis un écologiste ?”

Autriche, population : 8,85 millions. Covicas : 27 640. Covidécès : 734.

Voici la courbe en cloche qui va bien, vue et revue, partout, des morts par jour du 1er mars à fin août. Vous noterez le maximum sur l’échelle… 35. C’est chaud.

Comment dit-on “gland” en autrichien ? Et “neuneu” ? Et “couillon” ?

On le voit, c’est clair, la situation est dramatique. Adolf reviens !

Alors faisons un peu de politique fiction, avec la Reductio ad Hitlerum qui va bien… Et posons-nous la question : que ferait le grand petit caporal dans une telle situation ?

Déclarer la guerre ? Envahir la Pologne ?

Ou bien ferait-il comme le ministre actuel de la santé, Rudolf Anschober ?

«Il se pourrait que la vaccination soit possible en Autriche dès le mois de janvier», s’est réjoui mardi en conférence de presse le ministre autrichien de la Santé Rudolf Anschober. […]

D’ici au début de l’année 2021, Vienne espère en recevoir 600.000 et prévoit d’immuniser, à partir du mois de janvier, 300.000 personnes, prioritairement des professionnels de la santé et des auxiliaires de vie, avant d’étendre à ceux qui le souhaitent la campagne dans l’été.

(source Le Figaro)

Alors, c’est bon pour le point Godwin ?

Eh non. Rudolf n’est pas nazi. Il est… “écologiste“, précise le Figaro. 😉 Wikiprout confirme.

Les esprits taquins feront remarquer que les seconds ne sont jamais qu’un grossier recarrossage des premiers…. Rien ne se perd… Tout est recyclé. Surtout en Autriche. Vert de gris… Vert !

Nazi en 1933. Ecolo borné, constructiviste, ravi, et con comme une enclume en 2020 ?

C’est parfaitement cohérent.

Plus sérieusement, je répète depuis le début sur ce blog que le couillonavirus révèle un schisme politique.

La dictature, l’ordre, la contrainte, le vaccin obligatoire tout cela… appartiendrait plutôt à la “droite“, dans l’imaginaire un peu bas de plafond de la majorité (ceux qui oublient que dans “national-socialisme” le deuxième mot c’est “socialisme”….).

Or, la covicrise démontre que ce sont les gens dits “de gauche” qui sont les plus covidéments, les plus extrémistes.

La sortie hallucinée du ministricule de la Santé autrichien, membre du parti des Verts, en est une énième preuve.

Le type veut vous coller une éolienne dans le cul, et dans le bras un vaccin inutile et dangereux pour une maladie qui n’existe plus !

Pourquoi ?

Parce que.

Parce qu’il le faut. Parce que c’est nécessaire.

Et surtout parce que c’est pour votre bien.

L’Histoire ne repasse peut-être pas les plats.

Mais elle accomode fort bien tous les restes des festins précédents…

Ceci est un écologiste autrichien.