Categories
Pays Saloperie et sida mental Vaccinocircus

L’Italie a osé : vaccination obligatoire

C’est fait. Ils viennent de franchir le Rubicon.

Et historiquement autant que rationnellement… c’est l’Italie qui s’y colle ! 😉

All health workers in Italy must have coronavirus jabs, the government said on Wednesday, in a potentially controversial move aimed at protecting vulnerable patients and pushing back against ‘no-vax’ sentiment. (source Reuters)

Ce décret s’applique également aux pharmacistes !

Et ce décret enfin donne une protection juridique à… ceux qui administrent les vaccins…

C’est une nouvelle majeure. Et le choix de l’Italie n’est absolument pas fortuit.

On rappelle que le pays a connu une succession de coups d’état (le premier en 2011 contre Silvio Berlusconi qui avait été légalement élu).

Des premiers ministres tous plus vendus à Bruxelles se sont ensuite succédés, appuyés par un président communiste (son pouvoir est symbolique, mais au niveau institutionnel il peut faire des dégâts).

Dernier coup en date : l’arrivée de… Mario Draghi !

Cet homme est le Consigliere de Bruxelles. Littéralement.

Rappelons que :

-c’est un banquier (chez Goldman Sachs, au début)

-Goldman Sachs a participé à la fraude comptable destinée à faciliter l’entrée de la Grèce dans la zone Euro

-c’est un serial-violeur de traités (lorsqu’il était président BCE, interdiction aux états de se financer en direct auprès de la banque centrale, etc.)

-un faux-monnayeur

-entièrement dédié à la cause bruxelloise, et donc contre les nations

Son arrivée au pouvoir en Italie (son parachutage plutôt, comme lors d’une opération militaire) n’est pas fortuite. Il fallait reprendre en main le pays, et renforcer l’ordre couillonaviral.

C’est chose faite avec cette obligation vaccinale absolument ahurissante.

Rappelons pour la bonne bouche que le 30/12/2020, le premier ministre italien, G.Conte, affirmait :

Italy will not make COVID vaccinations obligatory, Prime Minister Giuseppe Conte said on Wednesday, adding he was confident there would be a large-scale demand for the shots among Italians on a voluntary basis. “We are not considering (making it mandatory), we rule it out,” Conte told reporters at his year-end news conference. (source Reuters)

Histoire de se souvenir ce que vaut la parole de tous ces salopards.

18 replies on “L’Italie a osé : vaccination obligatoire”

En Italie ils n’ont pas encore eu de jeune interne de 24 ans décédé suite à la vaccination, à ma connaissance. Que feront-ils quand l’hécatombe parmi les soignants arrivera ?

Mario Draghi … patronyme éclairant …
Draghi, déformation de Draco, le dragon. Les chinois associent le dragon et le phoenix comme symboles de la destruction et de la renaissance … pensez destruction créatrice de Schumpeter, ou grand Reset à la sauce Schwab ….
Les Draghi étaient dans la construction navale, originaires de Gênes, prédisposés par nature à l’émigration du grand commerce, sans Gênes donc.
Ajoutons que ce Draghi là a été formé chez les jez …

Ce type c’est : “Now I am become Death, the destroyer of worlds

C’est une calamité. Un champignon atomique.

Lorsqu’il a été parachuté en Italie… je me suis dit : “ça ne passera pas. Ils ne peuvent pas oser”.

Eh si.

Le président -soit disant communiste rappelons-le- était tout mouillé, tout émoustillé… !

Les autres ont suivi par lâcheté, par peur, par goût du lucre… Qui sait ? Certains peut-être par calculs cyniques du style : “laissons le venir… le système italien n’en fera qu’une bouchée, et le défèquera ensuite”.

Draghi premier ministre de l’Italie. C’est juste énorme.

Le fait qu’aucune manif n’ait eu lieu démontre l’anéantissement du peuple, devenu con comme une enclume et/ou hébété.

Les Italiens auraient dû incendier Rome… face à ce coup de force… Mais non… Ils étaient davantage préoccupés par les bilans quotidiens de la terrible pandémie.

Probable que l’un des buts secrets de tout ce cirque couillonavirus est d’anesthésier par l’éblouissement de sa vue et la saturation de ses autres sens, le peuple local, face à des réalités déplaisantes.

Et ça marche si bien…

Je vais dans le même hôtel à Bangkok lors de mes séjours… Ce matin, je déboule au resto, avec une gueule de bois modérée. Salle au 20ème étage. Belle vue sur la mégalopole.

Et je constate un truc nouveau par rapport à mon précédent séjour, fin 2020… Un distributeur de gants plastique… Et les Thais, tous très jeunes, enfilent bien sagement 1 ou 2 gants, pour ensuite aller se servir au buffet…

Avec le masque en plus, bien entendu.

On n’y arrivera jamais.

Oui, étonnant c’est pas Israël qui a commencé : j’ai repéré un article du times of Israël qui indique que le compteur est presque bloqué à 56%, (ils faut téléphoner aux gens pour en faire venir quelques uns de plus) et la vaccination des adolescents n’attend que le feu vert de l’OMS…

https://fr.timesofisrael.com/la-vaccination-ralentit-considerablement-en-israel/

https://www.timesofisrael.com/virus-czar-we-expect-to-start-vaccinating-children-within-weeks/

(Si Médor dort…)

Rétrospectivement (car la décision italienne nous prend tous de court)… c’est parfaitement logique.

L’Italie est le ventre mou de l’UE… mais explosif (dettes etc.). Il faut se souvenir que la terrible pandémie a d’abord touché l’Italie…

Pékin se dépéchant de fournir ses équipes, et surtout ses bons conseils en terme de traitement du Covid (criminels, on le sait aujourd’hui).

L’Italie est une tête de pont chinoise (La France aussi est bien vendue, et bien entendu l’Allemagne en raison de ses exports).

Le lieu et l’homme (Draghi) sont parfaitement logiques. Hélas.

Et cela démontre une fois de plus l’obstination ahurissante de la covidémence.

Après 14 mois… rien n’a entamé leur volonté.

Ils continuent d’avancer, pied à pied…

Et nous, nous reculons.

Le covid est politique, rien d’autre.

Le coup d’état qui a imposé Draghi aurait dû foutre les Italiens massivement dans les rues…

Le Covid permet tout. le Covid c’est le carré d’as de tous les politiciens constructivistes de cette planète.

On comprend pourquoi ils y tiennent tant, et ne veulent surtout pas que cela s’arrête ! 😉

Ça ne m’étonne pas que le personnel soignant soit finalement obligé de se faire piquer.
Au tout début de la pseudo pandémie – ils savaient très bien que la situation sanitaire ne s’était nullement aggravée par rapport aux années précédentes -, ils ont joué le jeu, acceptant même de se faire applaudir tous les soirs, pendant le confinement (la France ne tardera pas à faire de même).
Ils devaient bien se douter qu’un jour ou l’autre, le gouvernement leur ferait payer, en exigeant d’eux toujours + !
Il est fort possible que la France fasse pareil…

Ce qui est fascinant avec la France… c’est la capacité des autorités… à tourner autour du pot.

A la limite, la méthode italienne est plus acceptable : “on vous encule, à sec, dites merci.

Ce qui est insupportable en France, c’est le côté faux cul des crapules… On sent qu’elles en crèvent d’envie… mais elles hésitent (ou font semblant d’hésiter).

Boris Johnson est devenu également un expert de cette méthode (la manière dont il amène le passeport vaccinal pour l’été ou la fréquentation des pubs, est un chef d’oeuvre de foutage de gueule, calculé au millimètre près).

Cela colle parfaitement avec le côté suintant de Macron et de ses complices.

Bref, pour en revenir aux soignants… peut-être que le fait accompli à la mode italienne… les pousserait à se réveiller… Car, je suis d’accord avec vous, ils sont nombreux à ne pas être respectables : des petites tapins au service du système qu’ils prétendent dénoncer par ailleurs.

On se souvient du cirque AHURISSANT depuis des ANNEES… aux urgences.

Au lieu de dire : “ce sont les migrants qui pourrissent le système et nos conditions de travail“… ces crétins de gauchistes mal assumés ont déployé des trésors de foutage de gueule pour noyer le poisson et le problème… “il nous faut plus de moyens, nous sommes malheureux”… sans jamais encore une fois pointer du doigt les responsables.

En clair : il n’y a rien à applaudir chez ces collabos.

Il y a 50 ans… il n’y avait pas de problèmes aux urgences. Personne n’aurait osé ramener sa fraise. Personne. Même s’il fallait faire la queue.

Dès lors, qu’ils crèvent tous dans leur océans de 35 heures, de socialisme mal digéré, et de haine de soi, de petits blancs décérébrés… factorisés par le couillonavirus.

Je l’ai souvent écrit : le couillonavirus n’est en rien une cause

C’est simplement un symptôme de la dégénérescence de l’Occident.

Un ami m’a envoyé une vidéo tournée avec un smartphone (en faisant semblant de parler à quelqu’un pour rester discret) dans un hôpital très moderne et très propre, apparemment quelque part en Afrique, Bamako ou Dakar.

A preuve, des files de noirs et d’arabes assis sur tous les bancs, en boubou, en kami ou djellaba, des femmes voilées, les autres debout faisant la queue, et même dehors…. Pas de blancs. L’Afrique.

Ah… en fait c’était un hôpital à MARSEILLE.

En fait, quand on visionne la vidéo, on dirait que tous les “patients” viennent directement d’Afrique pour se faire soigner gratos en France, que c’est même pas des immigrés…

Le plus fantastique, ou risible, c’est le nom : c’est censé être l’hôpital… EUROPÉEN!

Il y aura peut-être un sujet à rigoler et à railler un bon coup.
C’est le nombre de décès total. Sans précision autre que le nombre dans l’année calendaire ou glissante, on va arriver au final à un nombre de décès > 100%.
Je la sent venir celle-là 😉

De manière plus générale et plus massive dans les hôpitaux ce sont carrément des réseaux mafieux organisés avec la pleine complicité d’associations financées par notre pognon (CADA etc…) et sous la tutelle de la nomenklatura des CHU qui sont à l’œuvre… Une proportion importante des greffes d organes ou des FIV par exemple sont réalisées chez des patients demandeurs d’asile !!! Qui bénéficient depuis Marisol Touraine de la CMU+CMU-C dès leur arrivée et après avoir rempli leur dossier pour l’OFPRA… On fait tourner des services entiers en important des dizaines de milliers de malades du 1/3 monde et en les solvabilisant !!! À côté de cela, le français moyen qui travaille et qui cotise a de plus en plus l’impression de ne plus en avoir pour son argent et la sensation douloureuse de se faire enfiler sans trop d’égard….

Tout ceci est une évidence. Visible depuis des ANNEES.

Je me souviens même de certaines maternités parisiennes milieu des années 90… C’était déjà l’Afrique.

Il y a 25 ans…

Alors ? Et ?

Rien.

Les “soignants” sont les premiers à se taire.

Les riches se font désormais soigner dans le privé.

Moi en Thaïlande, les hostos que je fréquente sont des hôtels de luxe. Tu veux faire un scanner LD car tu as peur pour tes petits poumons nicotinés ?

Pouf, RDV le lendemain de ton coup de fil… Aucune “queue”.

36 infirmières par patient. Personne ne gueule. Personne ne crache par terre.

Calme et volupté.

Tu peux enfin jouir de ton cancer en toute quiétude, sans être emmerdé par le tiers monde qui braille.
😉

En clair : le progrès.

Mais il faut payer.

Sauf que partout il faut payer… En France, vous payez même TRES TRES CHER !!!!

Pour un système devenu avec la complicité et la lâcheté de tous… un cloaque.

Bon, je suis obligé t’intervenir… Je suis fils de rital et j’ai bu un peu trop de Luberon rosé ce soir. Je connais très bien l’Italie du centre-sud (comme se plait à dire mon père qui n’aime pas le Sud malgré le fait que sa région soit au Sud, j’en tairais le nom volontairement).
Désolé, bref, mes amis italiens sont ébahis par notre système présidentiel, faut dire leur stabilité politique est aussi solide qu’un spaghetti écrasé par un rouleau compresseur. Par contre, ils détestent tous Macron, c’est rigolo (la Libye etc… ) et admirent la force des français à manifester. Bon maintenant comme je leur dis, y reste plus grand chose de cette force, tellement nos gentils policiers ont été zélés dans l’utilisation de leurs jouets.
Mon père réclame son vaccin, il croit, malgré mes explications, qu’il va retrouver une vie normale. Heureusement, en Italie aussi les vaccins se font rares, malgré deux interventions cardiaques, à 75 il n’est pas prioritaire, je m’en félicite, pas lui, du coup il me prend pour un complotiste.
Et la bas aussi le matraquage médiatique est ahurissant, d’ailleurs l’Italie est un modèle du genre. Cette obligation vaccinale pour les soignants va très mal se passer.
Sinon, en fait, ce n’est pas du tout une intervention pertinente, désolé.

La mienne ou la vôtre ? 😉

Une chose importante à comprendre : l’un n’exclut pas l’autre. Taper sur les Italiens ne m’empêche pas de taper comme un sourd sur les Français.

En matière de dégénérescence… hélas ce n’est pas une compétition. Mais bien un sport… collectif !

Je vous colle un vieux billet de 1000 lires contre un vieux billet de 10 francs… que la vaccination obligatoire… passera comme une lettre à la poste.

Hélas. Quand dans notre monde, la majorité des juifs israéliens sont heureux de créer une étoile jaune 2.0 (green pass), alors tout devient possible…

Les Italiens sont déjà morts (coup d’état contre Berlu, invasion migratoire, natalité dans les chaussettes, haine de soi, mafias, corruption etc.).

Le dire n’exonère en rien les Français (qui suivent de près sur la liste).

La même constatation s’applique aux Espagnols. Aux Anglais. Aux Néerlandais. Aux Belges (ah non pardon ce n’est pas un pays). Aux Suisses (même eux). Aux Allemands etc.

Le problème est occidental. Voilà le fil rouge ou fil d’Ariane.

Le Covid est le certificat de décès (tamponné par la Chine) de notre civilisation.

Absolument pas sa cause.

Tout à fait d’accord avec vous, que la vaccination obligatoire soit un fiasco est plus un souhait qu’une prédiction malheureusement.
L’offensive est généralisée contre l’Occident. La démocratie une illusion.

Bonjour Docteur,
A propos de l’invasion migratoire et de la surreprésentation de l’Afrique dans nos structures hospitalières,il n’est qu’à consulter les chiffres de la drépanocytose chez les nouveaux nés en Ile de France mais pas seulement,je vous mets un lien, article intéressant et carte très explicite…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *