Categories
Saloperie et sida mental

Etre woke chez les woke : en Nouvelle-Zélande c’est possible

“Hakaaaaaa ! J’vais te niquer ta race ! Sur la vie de ma mère du Coran du Kebab avec la sauce mayo en écoutant du Brel !”

Je sais, ça semble fou. Et pourtant. Dans l’hémisphère sud (là où les mecs ont les pieds à la place de la tête)… et plus précisément en Nouvelle-Zélande.

Ce pays, peuplé de moutons et de neuneus écolos, est ultra woke (et donc covidément). Et grâce au couillonavirus justement, il est possible d’être encore plus woke que woke.

Les musulmans ? Même pas (quoi que, ils en tiennent une sacrée couche, comme d’hab’, au niveau de la susceptibilité mal placée).

Non, il s’agit des indigènes. Pardon, des “tribus Maori”.

Figurez-vous qu’il y a quelques années, un “tribunal ” (?) néo-zélandais totalement barré, a “reconnu le droit de propriété intellectuelle du Haka” aux Maoris !

Hein ? C’est quoi ce souk (copyright arabe) ?

Le Haka vous savez c’est le cri de guerre au rugby, quand les mecs tapent le sol des pieds, en roulant des yeux.

C’est ludique, ça fait rire les enfants. Et surtout ça augmente les droits télé et les ventes de hot dogs (et de bière !) dans les stades.

Il ne s’agit pas de nier l’histoire des Maoris ni leurs traditions. Ce n’est pas le genre de la maison.

Mais là où ça devient sublime est que les Maoris sont tout colère que des manifestants anti-covidémence (il y en a quelques uns… encore) osent utiliser ce geste ! Leur geste.

😉

«Les Ngati Toa condamnent l’utilisation du haka Ka Mate pour mettre en avant et promouvoir des messages contre la vaccination anti-Covid-19», déclare dans un communiqué la tribu basée non loin de Wellington. «Nous insistons pour que les manifestants cessent immédiatement d’utiliser notre taonga (trésor culturel)», insistent-ils. (source Le Figaro)

On se pince. L’arrogance covidémentielle de ces petits marquis avec une plume dans les fesses dépasse l’entendement.

Et ils poursuivent :

«Le vaccin contre le Covid-19 est la meilleure protection dont nous disposons». «Nombre de nos tupuna (ancêtres) ont perdu la vie dans des pandémies précédentes», a-t-il rappelé.

Ces mecs sont de véritables suce-boules, c’est stupéfiant.

D’autant que -chacun le sait- la terrible pandémie couillonavirale a fait des ravages en Nouvelle-Zélande et en particulier parmi les indigènes.

34 morts depuis mars 2020.

Au total… sur 5 millions d’habitants.

Trente-quatre. 😉

Donc, on ne saurait que trop leur demander de fermer leur gueule et d’arrêter :

-de conduire des voitures (inventées par les Blancs)

-d’utiliser des moteurs diesel sur les navires (inventés par les Blancs)

-de regarder radio/télévision (inventés par les Blancs)

-d’écrire des emails sur Internet (inventés par les Blancs) afin d’écrire des communiqués de presse à la con

-de bouffer du Nutella, des spaghettis, des pizzas, des cheese burgers et d’écouter les Rolling Stones ou Dalida (tout cela étant la “propriété intellectuelle” des Occidentaux bien blancs).

Voilà. C’est clair, c’est carré.

Tiens rien que pour les emmerder, je vais appeler mon nouveau chien (un labrador de Patagonie croisé avec un dalmatien birman) : Haka.

C’est court, ça claque bien, c’est facile à comprendre et à prononcer par les Thais.

“Haka ! Au pied !”

La covidémence est fondamentalement… une guerre culturelle. C’est le wokisme de l’Occident qui a permis à la Chine d’imposer ce virus grotesque.

15 replies on “Etre woke chez les woke : en Nouvelle-Zélande c’est possible”

Attention, le Hakka est aussi une langue du Sud de la Chine. Ne va pas t’attirer les foudres des sino-thaïs, sinon ton chien birman va finir en brochette.

Bah disons que c’est comme chez nous : la promotion politique est pour beaucoup basée sur la lèche…
Je ne suis pas certain que cette voix représente l’ensemble de la communauté.
Cette opération est une grande révélatrice de la nature humaine, et globalement, elle n’est pas fondamentalement différente dans l’ensemble du monde ; après chaque peuple assaisonne la covidemence à son goût, mais le fond reste constant.

Mais est-ce que ça a un sens politiquement, je veux dire “démocratiquement” d’être aux petits soins des LGBT quand il y a 5 % d’homosexuels et 0,001 % de trans dans la population.

Bien sûr… les Maoris n’ont rien inventé. Et surtout pas le sida mental ni le wokisme. Mais ils apprennent très vite. 😉

Dans cette affaire c’est simplement le culot insensé, et son côté dérisoire.

Une “culture” qui ne repose que sur la défense d’un “copyright” et qui se permet en plus d’être politiquement correct au pays du politiquement correct… n’est tout simplement pas une culture.

Tout le monde le sait, tout le monde rit, mais n’ose rien leur dire à ces pauvres chéries.

Une véritable culture n’a pas besoin de “copyright” et n’a surtout pas besoin d'”interdire” qu’on la copie… puisque le propre d’une grande culture est justement… d’être COPIEE, ou en tout cas d’être source d’inspiration pour les autres.

Ou bien, ils savent, comme tout le monde qu’ils sont une minorité et ils veulent se faire valoir dans la limite des moyens disponibles.

Nous aussi on a notre Haka dans les cortèges. C’est “la police avec nous”. Les chefs de la tribu concernée s’insurgent aussi contre ce détournement de leurs traditions culturelles (finalement, je trouve jouissif de voir les braillards de ce slogan débile se prendre des LBD dans la tronche).

C’est fou, la vie, quand je pensais être “de gauche”, je ne m’en prenais pas à la police ; maintenant qu’on me dit d’extrême-droite, je n’ai aucune confiance en la police.

tellement woke en NZ qu’un gars qui s’est fait tirer dessus à en mourir a été testé positif au rhume 18 et donc de ce fait comptabilisé en tant que mort du rhume…!

Moi moi moi!
la solution, c’est de les faire mourir DEUX fois.
Comme cela les anti-armes à feu sont contents, et comme ils sont COVIDéments ils sont doublement contents, et alors l’orgasme est atteint.

Si même les tarlouses d’Albion ( c’est pas moi qui l‘ai dit mais Edith ) disent que les kiwis sont des etrons encore plus jetables dans les dévidoirs de l’histoire que les bagnards qui aiment la VB, ca devrait nous interpeller non ? Quand a l’hystérique qui leur tient de premier ministre, les mauvaises langues disent qu’elle peut ouvrir un pack de 24 Kro avec ses dents et toujours sourire aux cameras . Quel bel homme, comme aurai dit Jack …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *