Categories
Covipox Saloperie et sida mental

Covipox : pas encore une urgence sanitaire mondiale

Le clébard OMS se lèche les babines… Mais il ne peut pas encore bouffer les croquettes.

Après deux jours d’intenses négociations sanitaro-diplomatiques, l’OMS a pondu son petit étron : non, le Covipox n’est pas “à ce stade” une urgence de santé publique mondiale.

«Pour le moment, l’événement ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale, qui est le niveau d’alerte le plus élevé de l’OMS», a déclaré le directeur général de cette agence de l’ONU, Tedros (source Le Figaro)

Les zélotes, les tatas hystériques et les covidéments sont en train de vomir sur Twitter et Fessebouc… Ils sont à la fois terrifiés, abattus et en colère. 😉

L’OMS pratique le fameux “en même temps”. Aussi s’empresse t-elle d’ajouter :

«Le comité d’urgence a partagé de profondes inquiétudes concernant l’échelle et la rapidité de propagation de l’épidémie actuelle», notant beaucoup d’inconnues sur le phénomène,

Bref il est nécessaire de décoder ce tsunami de conneries.

Cette fameuse liste d’urgences… contient 6 maladies uniquement (dont poliovirus, Ebola, Zyka, couillonavirus).

Il est clair que le Covipox ne peut pas (encore) rejoindre ce panthéon… Ce virus est -pour le moment- parfaitement bénin. Aucun traitement nécessaire.

Il suffit d’attendre quelques mois. A la rentrée, le produit sera mûr.

Avec le coup des “mutations” (car figurez-vous que le Covipox mute beaucoup et rapidement, contrairement à ce que la “science” nous disait des virus ADN… lire ici et ) on pourrait rapidement avoir une “version 2.0” beaucoup plus dangereuse.

Pile avant les élections américaines.

21 replies on “Covipox : pas encore une urgence sanitaire mondiale”

Jésus Marie Joseph ! Enfin ! Ils en tiennent un ! Pour le coup ils font un communiqué de presse SPECIAL.

Quoi ?

Un enfant !

Oui ! Un mineur a été covipoxé en France !

Oui madame ! Oui monsieur !

Et jeune en plus, en “école primaire en Ile de France” !

Difficile dès lors d’invoquer :
-les vaccins ARNm
-la turbine au chocolat des homos
😉

Zut.

Il ne présente aucun signe de gravité“.

Bon… Alors on ne va pas tous mourir ?

Zut.

Ce “cas” miraculeux est bien entendu… hautement suspect.

Où et comment le gamin a t -il été infecté ? Un autre membre de la fatrie serait concerné aussi.

Ce n’est pourtant pas compliqué… le père est-il bisexuel ? Est-il atteint ?

S’agit-il d’une famille pauvre d’Africains en Seine-St-Denis… qui vit au milieu des souris dans un taudis ? Et dans ce cas il s’agirait de la (vraie) variole du singe, pas du Covipox ?

L’enfant a t-il des boutons ? Où ? Sur le pénis ?

Ou alors est-ce un simple test PCR… foireux comme on en connait tant ?

Bref, comme d’habitude on nous vend une information dantesque (le 1er enfant covipoxé de la galaxie)… mais il n’y a aucun détail technique valide.

Enfin : “Autre point majeur, selon le médecin, la confusion qu’il pourrait avoir avec une autre épidémie actuellement en cours, celle du syndrome dit pieds-mains-bouche. « Au début, les symptômes sont les mêmes : fièvre et pustule. On risque de les confondre. Il va falloir faire très attention. »

Ou… la varicelle.

Bref attention aux possibles psyops.

Aucun autre enfant n’a été confirmé “Covipox” dans le monde depuis mai.

https://www.leparisien.fr/societe/sante/variole-du-singe-un-premier-cas-confirme-chez-un-enfant-en-france-scolarise-en-ile-de-france-25-06-2022-FNKIE3RVAJF3BHOOPIC7JN2BLU.php

Heureusement l’article du Parisien ne manque pas de citer les meilleurs scientifiques qui rappellent des vérités irréfutables :
Le professeur Robert Cohen: « On a beaucoup insisté sur le fait que le virus circulait chez des hommes qui avaient des relations sexuelles avec d’autres hommes, mais peut-être pas assez sur le fait que ce n’était pas une maladie dont la transmission est uniquement sexuelle. Elle se transmet par contact rapproché, tout le monde donc peut être touché, enfant compris»
La professeur(E !) d’infectiologie Karine Lacombe: « Ce n’est pas du tout une maladie gay. Personne n’est épargné, les femmes, les hétéros, les enfants »

Ah quand Corinne Latombe s’exprime, même dans le Parigot, je me marre.
Ce qui est nouveau pour moi, c’est la vitesse de variation de ce genre de virus. Comme quoi, la science reste approximative, au contraire de ce clamait l’imbécile tout Gore.

Comme vous le savez, je suis à la pointe de l’actualité. Et au sujet de la Thaïlande, vous avez ainsi des informations de première bourre. 😉

Je ne suis pas à Bangkok.

Mais 48 heures après la fin de l’obligation du port du masque… rien n’a changé.

96 % des Thais continuent de porter la muselière, y compris (scène très courante) à… moto.

Les mecs n’ont pas de casque… mais ils sont masqués !

Névrose d’autant plus spectaculaire que la Thaïlande est réputée pour être un véritable “killing field” sur les routes, pour les motards.

Chaque jour 60 morts, des dizaines de blessés graves (certains handicapés pour le restant de leurs jours).

Bref, ça défrise les esprits cartésiens, occidentaux… mais c’est très significatif du lavage de cerveau que les populations asiatiques ont subi.

Donc, parti comme c’est, ça va prendre du temps…

Les seuls qui appliquent la loi si j’ose… sont les expats occidentaux (et les touristes, qui reviennent peu à peu).

J’oubliais le pire sans doute : le masque est TOUJOURS obligatoire… dans les écoles… Eh oui, les pauvres mômes… 2 ans déjà…

Pareil à Séoul. Le masque n’est plus obligatoire dans la rue depuis le 1er mai, mais encore 95% qui le portent… seule chose (un peu) rassurante: les 5% sont surtout des jeunes.

Les asiat adorent les masques on dirait.. en France en effet ce sont eux qui le portent toujours.
Visite médicale la semaine dernière (je suis en France) et je vois le gros collègue de ma doc sortir de sa pièce en mode darth vador equipé d’un masque à gaz … genre les trucs qu on met sur les chantiers pour protection conre les peintures toxiques 😨
2 ans qu’il consulte comme ça!!!
Il est gros et roumain…

Il est peut-être parfaitement rationnel… Obèse… Voire immunodéprimé par dessus le marché… Il a pour lui les stats. Je n’ai personnellement rien contre les hypocondriaques raisonnables. 😉

Ce qui à mon sens relève de la vraie névrose, et avec une chiée de stats contre soi surtout en Asie, c’est le masque sur la moto… mais sans casque. 😉

Je confirme, ils ont encore tous leur masque, à Bangkok ou ailleurs. Tentative d’explication, Ils en portaient déjà avant le couillonavirus, ils pensent que ça aide un peu à se protéger de la pollution à Bangkok et surtout …du soleil. Non mais en gros, l’habitude est plus forte que tout. Rien ne me surprends plus dans ce pays ! Ils font le choix rationnel et réfléchi de “protéger” leur peau du soleil mais pas leur boîte cranienne du macadam, que peut-on faire pour eux ? Rien.

Oui je n’en ai parlé, mais c’est gaguesque… Encore une… “maladie rare“… pouf… qui débarque !

Décidément, c’est la faute à… vraiment pas de chance. 😉

Nos pauvres amis homos n’ont pas de bol…

Attention. Les covidéments (qui sont également des covipoxodéments) appellent à “élargir” la définition… des cas de Covipox.

Leur raisonnement est simple : si un hétérosexuel (blanc de préférence, car ils sont méchants) a un bouton sur la bite et qu’il n’a pas voyagé dans un pays à risque… alors le système médical ne le classera pas en “cas probable de Covipox”.
😉

Pas faux.

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(22)01101-1/fulltext

Et il n’est pas étonnant de les voir faire le lien avec… le Covid bien entendu !

“Although monkeypox is unlikely to cause as much harm to the general public as COVID-19 did, lessons learned from the recent past with SARS-CoV-2 must still be applied; early spread of SARS-CoV-2 could have been mitigated if initial case definitions had been less stringent and extensive community testing implemented sooner.”

C’est EXACTEMENT le même délire qui est à l’oeuvre.

On ne le répètera jamais assez : il y a une parfaite continuité idéologique (j’allais écrire pathologique !) entre le couillonavirus et le covipox.

Les mêmes personnes ont les mêmes réactions…

Eh oui. Pour les marteleurs, tout problème se résout avec un marteau, et pour les producteurs-prescripteurs de vaccins, tout problème se résout avec un vaccin. Simple, non ?

Si tous les patrons de labos qui bidonnaient les tests PCR devaient se faire zigouiller… il n’y aurait pas assez de tueurs pour faire le boulot !

Ils ont tous croqué. Au sens propre.

Les fabricants des machines, et les labos les utilisant.

Cette arnaque a été reproduite partout dans le monde.

Dès le mois d’août 2020, Raoult dévoilait l’arnaque (lire ici) et même le New York Times lâchait le morceau (lire là).

Là encore, même un gamin au collège pouvait comprendre qu’un truc clochait : aucune norme, aucune norme d’utilisation, de réglages du fameux CT… le far west intégral…

Et donc… la course à la thune.

Non seulement entre les pays… mais aussi dans chaque labo dans chaque pays !!!!

Plus le CT était haut, plus on crachait du “positif” par million, et plus les millions étaient encaissés !

Magie de la “pandémie”… Des dizaines, des centaines de millions de “cas positifs asymptomatiques“…

Nous sommes ici au coeur de l’arnaque couillonavirale (le 2ème facteur étant les “morts du Covid“, bidonnés, pour la plupart).

Bref, ce mec n’a pas été assassiné. Car il était complice, et il a profité largement de cette gigantesque arnaque.

A la limite, la thèse du suicide semble la plus valide, tellement le mec a pu être rongé par le remord. La honte.

“J’ai bousillé le monde… détruit des vies, des entreprises, j’ai rendu fou des millions de gens, des millions d’enfants… pour avoir ma fortune personnelle de 600 millions… ça valait vraiment le coup ?”

Toutes ces crapules auraient pu facilement dénoncer/démonter l’arnaque… Aucun ne l’a fait.

Quant au labo Biogroup… en critiquant les “tests rapides” (tous bidonnés, nous sommes bien d’accord).. il cherchait SIMPLEMENT A ELIMINER UNE CONCURRENCE, pour mieux fourguer sa propre came : les tests PCR (tout aussi bidonnés, voire même davantage) !!!

Bref, l’enquête menée par Biogroup (dont parle l’article) était A CHARGE !

Le contresens est total.

https://planetes360.fr/test-covid-rapide-63-des-diagnostics-positifs-seraient-faux-selon-les-laboratoires-biogroup/

Plus de 2 ans après… on RECOMMENCE EXACTEMENT le même délire avec les tests PCR pour le covipox…

Plusieurs fabricants qui commercialisent leurs merdes… Et des labos qui les utilisent, et les enculés de l’OMS au milieu qui compte… les cas.

Tous ces machines sont différentes, les labos travaillent différemment, les opérateurs sont différents etc.

Aucun scientifique sérieux pour monter au créneau, aucun ingénieur avec encore 3 neurones connectés pour dénoncer cette aberration technique…

Pour en revenir à la France, j’en veux énormément à Raoult… qui après avoir dévoilé l’arnaque… n’en a HELAS PLUS JAMAIS reparlé (alors qu’il suffisait de taper dessus comme un sourd, pour tout faire péter).

J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet, à charge :

Le péché de Didier Raoult (alors que j’admire le bonhomme pour beaucoup de choses).

Raoult avait toutes les cartes en main

Les pressions ont dû être considérables, mais pas seulement. Le fameux “tester, tester” était le motto de Raoult (au début en tout cas). Péché d’orgueil ?

C’est Füllmich qui est à fond sur ce sujet et essaye de faire tomber Drosten en Allemagne.
J’aimerai bien savoir ou il en est dans son “procès” ?
C’est quand mème fou que nos pervers continuent comme si de rien n’était : ils savent que nous savons mais ils continuent !
C est usant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *