Categories
Pays Saloperie et sida mental Vaccinocide

Nouvelle-Zélande : moins d’examens médicaux pour les pilotes

Y’a t-il un pilote dans l’avion : “Tu as déja vu un monsieur tout nu ? Tu as déjà été dans une salle de gymnastique ? Tu aimes les films sur les gladiateurs ?”

Nous savions que la Nouvelle-Zélande venait opportunément de changer la définition de “mort du Covid” (afin de réduire leur nombre, car le “tous vaccinés, tous protégés” commence à prendre sérieusement l’eau).

Mais ce que nous ne savions pas est que la même Nouvelle-Zélande venait en douce… de… SUPPRIMER des examens médicaux… cardiaques (dont électrocardiogrammes) obligatoires pour…. euh… les jeunes pilotes (moins de 40 ans) et de réduire leur fréquence pour les plus âgés (source).

Ah ?

Enième hasard hasardifiant !

Dans une industrie où la gestion du risque est primordiale… et calibrée aux petits oignons (depuis le temps et au vu des volumes considérables sur toute la planète) ce genre de décision n’a aucun sens, aucune logique et fleure mauvais les tentatives de planquer la poussière sous le tapis.

C’est absurde car nous avons les preuves que les produits ARNm de Pifzer/Moderna AUGMENTENT les risques de myocardites chez… les hommes jeunes. Justement. Pas de bol.

Il faudrait donc plutôt augmenter la fréquence des examens cardiaques pour les jeunes pilotes “vaccinés”.

Non ?

Non.

Pas dans l’hémispère sud où tout est inversé (quelle idée d’avoir l’hiver en été !) 😉

Rappelons que depuis plus de 6 mois (lorsque les aéroports ont commencé à reprendre du service dans le monde)… on constate une mystérieuse “pandémie” d’annulations de vols, de problèmes invraisemblables dans les aéroports etc. (Etats-Unis, Europe, Océanie).

Tout ceci mis sur le compte de la “reprise” et de la “désorganisation”. Les grosses huiles, bac + 18 McKinsey canal historique… n’avaient pas du tout vu venir le truc.

Tout cela n’a bien entendu aucun lien avec les gazillons de doses de produits ARNm mal développés, mal maîtrisés et sans aucun recul, injectés à des gazillons d’individus en Occident…

Forcément.

Un officiel de Quantas, la compagnie australienne, admet que ces annulations sont liées… à la santé des équipages.

Sur nos 737, le nombre de pilotes malades a doublé. Pour les équipages, c’est +40 %. C’est à cause du Covid, de la grippe… Tout le monde voit la même chose.

Ah bon ? Le Covid ? Malgré le “vaccin” obligatoire ??? Comment est-ce possible ?

La même compagnie ayant appliqué avec un zèle féroce la vaccination obligatoire de ses personnels… Et ayant viré des pilotes réfractaires.

Qantas est tellement fanatique et woke qu’elle a continué pendant des semaines d’exiger le vaccin… pour les passagers de vols internationaux (source) alors même que le pays avait abandonné les restrictions aux frontières. C’est seulement le 19 juillet que cette restriction fut finalement abandonné (source).

Pour suivre ces affaires aériennes de plus près :

Lien : https://twitter.com/USFreedomFlyers

Lien : https://twitter.com/AussieFlyers

Lien : https://twitter.com/NavigantsLibres

“Mayday ! Mayday ! On a un problème ! J’ai encore oublié de faire mon électrocardiogramme ce matin !”

18 replies on “Nouvelle-Zélande : moins d’examens médicaux pour les pilotes”

Le CDC US annonce… 2 enfants covipoxés (sur un total de 2 500 cas).

Comme d’habitude, très peu de détails.

-1 enfant en Californie
-1 enfant… “non résident”… qui “passait par Washington” (en clair un étranger, le pays n’est pas nommé)

-les 2 sont liés… à la communauté homosexuelle, et la contamination “likely” dans leur foyer

-ils ont des symptômes, mais “vont bien”

Bref, de la merde en boîte, balancée juste pendant la réunion de l’OMS, et à la veille du week-end afin de maximiser la peur.

(le CDC était au courant de ces 2 cas depuis 1 semaine)

https://abcnews.go.com/Health/us-confirms-cases-monkeypox-children/story?id=87268855

Ces quelques cas chez des enfants (2 aux USA, 1 aux Pays-Bas, 2 en France) (qui mystérieusement vont tous “bien”, alors qu’on nous ressasse que la variole du singe peut être particulièrement dangereuse pour les enfants) vont bien entendu être exploités.

Il y en aura sans doutes quelques autres pendant le mois d’août.

On sera ensuite mûrs pour la panique en septembre avec… la rentrée des classes.

Le variant automnal du Covid viendra s’ajouter.

Inutile de revenir sur le refus de réintégrer les non vaccinés dans les hostos (le gouvernement demandant “conseil” aux instances… qu’il a lui-même créées).

C’est bien entendu grotesque.

Il faut bien comprendre le mécanisme à l’oeuvre. Il y a indéniablement une part de haine revancharde de la part de Manu et de tous ses complices. Après tout, ils sont tous psychotiques.

Mais il y a surtout un élément technique fondamental : si on réintègre alors on met à bas le système… des “boosters” !

Or tous les “vaccinés”… à un moment ne le seront plus… Ils devront alors subir une nouvelle “dose de rappel” !

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15106
C’est imparable (lié au délai entre les injections, lié au calendrier avec bien entendu l’hiver et la montée en puissance du Covid ainsi que la mise sur le marché de la version 2.0 des produits de Pfizer/Moderna).

Cette non réintégration est donc la preuve que les injections VONT SE POURSUIVRE. Une nouvelle dose de rappel sera bientôt obligatoire…

Les personnels de santé sont ainsi piégés. Ils sont acceptés premières doses… fermant ainsi les portes de la prison sur eux-mêmes.

Le calendrier est très inquiétant. Plus personne ne peut croire que les autorités soient sincèrement persuadées des vertus protectrices des “vaccins” -malgre leurs discours.

Il y a donc une volonté évidente de maximiser le chaos dans le système de santé… l’hiver prochain (dans tout l’hémisphère nord).

Ces injections supplémentaires fragiliseront encore un peu plus les soignants (arrêts maladie, etc.), réduisant leur nombre.

Avec au même moment, une hausse de la demande (hiver, maladies respiratoires, énième variant du “Covid”, les vaccinés faisant des Covid plus sévères et à répétition, etc.)… chaos, désorganisation… dégâts (sur les malades qui ne seront plus traités ou mal).

Ce chaos permettra ainsi de justifier le retour de nombreuses mesures de restrictions, afin de “sauver l’hôpital“.

La recette est là, évidente, sous nos yeux.

2020 et 2021 furent des psyops totales (le Réel fut remodelé grâce au spectacle), les hôpitaux étaient vides, le nombre de covidécès totalement bidonnés, etc.

Mais l’hiver 2022-2023, lui, sera… bien réel.

Une vraie crise va pouvoir prendre le relai de la fausse crise. La seconde ayant nourri la première.

Une vraie crise. On pourrait même dire une crise multipolaire 😉 En plus, on nous annonce un froid polaire, mais seulement dans les maisons. Dehors, c’est réchauffement …

Je laisse à votre sagacité ces quelques lignes de Jean Pierre Page sur votre shithole préferé le Srilanka. Ce monsieur n’est pas exempt de parti pris car légerement communiste sur les bords. Ces propos n’en sont pas pour autant ininteressants et demande a etre croisés. Cela permettrai entre autre d’expliquer la covidemence qui continue a sévir malgres l’effondrement, nous serions encore dans l’atlantisme pur et dur.
https://www.mondialisation.ca/maidan-bis-repetita-au-sri-lanka/5669922

Alors que je passe mon temps à écrire que tout est géopolitique, je ne vais pas commencer à nier ces mêmes enjeux.

Une observation : le bordel au Sri Lanka n’a pas commencé… hier. C’est une longue, très longue histoire…

Depuis 2020, je suis un peu mal à l’aise avec l’idée d’une CIA toute puissante qui le matin organiserait un coup d’état, le midi ferait un Maïdan, le soir avalerait un autre pays.

Car enfin : la chute du Sri Lanka a été PROVOQUEE par la covidémence… elle-même créée par… par…. la Chine.

Alors les USA, Deus Ex Machina ? Il fut un temps. Mais aujourd’hui… un empire à la dérive… Une honte. Un motif de raillerie (visualisez Joe Bidet).

Que les Etats-Unis aient tout organisé ? Pourquoi faire ? En ont ils les moyens, les vrais ?

Je crois que l’on fantasme beaucoup.

Regardez l’Irak, l’Afghanistan… 20 ans… et les Etats-Unis ne sont parvenus à RIEN.

En 2022, quand on me dit que les Etats-Unis attaquent la Chine via des territoires lointains… cela me laisse froid pour la bonne et simple raison que le homeland a été agressé en 2020 (par la Chine avec le Covid) et qu’ils n’ont toujours pas réagi, ni contre-attaqué… bien au contraire.

Les Démocrates viennent de rejeter une proposition des Républicains pour interdire les ventes de pétrole US à la Chine... et Joe Bidet veut SUPPRIMER les taxes douanières créées par Trump contre la Chine !

Voilà 2 exemples frappants.

Alors ?

Les Etats-Unis lutteraient contre la Chine au… Sri Lanka ?

Mais seraient EN MEME TEMPS dans la collaboration active avec Pékin (autre mot : traîtrise, intelligence avec l’ennemi) ?

Nous avons ici un sérieux problème.

Qu’une partie des élites sri-lankaises soient “atlantistes” (par bêtise, par mimétisme de l’homme blanc, par… habitude) c’est une évidence. On le voit hélas dans de nombreux autres pays du tiers-monde.

J’allais dire : à un tel niveau, ce n’est même plus notable. On s’y attend. Plutôt : on n’en atttend pas moins d’elles. C’est quasi… naturel.

Je rappelle que l’ex premier ministre, actuel président, est un cinglé… estampillé Davos :

https://www.weforum.org/agenda/authors/ranil-wickremesinghe

Faut-il donc nécessairement le pousser pour qu’il soit un bon toutou et qu’il organise un putsch ? Je pense que c’est le fonctionnement normal de ce type (qui a raté plusieurs élections, et qui veut de manière obsessionnelle et psychotique -c’est maintenant évident- devenir calife à la place du calife).

Y voir derrière un grand dessein de l’impérialisme US ? C’est à mon avis forcer le trait, et surtout l’histoire.

Ca fait 20 ans que les Etats-Unis se trompent d’ennemi (par bêtise et par intoxication et psyops de la Chine, ainsi que par la collaboration active de nombreuses élites US) : la Russie.

Ca fait 20 ans que les Etats-Unis ont… tout faux face à la Chine.

Auraient-ils subitement changé en 2022 ? Sous leadership démocrate ?

Je n’y crois absolument pas.

Ils sont obsédés par la Russie, ça on ne peut pas le nier, mais c’est 30 % de leur problème. Ils sont totalement aveugles à la menace chinoise.

Rappelons : que depuis 2020, ils se sont pris une branlée à Hong Kong… et une branlée en Birmanie… Qu’ils sont totalement éjectés du Laos, du Cambodge (la Chine construit une base maritime, le leadership cambodgien est totalement acheté par Pékin). Plus largement, la Chine encule tout le monde, et donc les USA… en mer de Chine (avec les fameuses “perles”).

Où sont les réussites tactiques et stratégiques des USA face à la Chine depuis 2020 ?

ZERO.

NADA.

Pendant que la Chine agit, les Etats-Unis font “BLM”, sont totalement divisés, obèses, toussent avec le Covid, ont des boutons sur la bite, sont obsédés par les races, les genres, les LGBT+++++, le “réchauffement climatique”… Plus -c’est vrai- une aventure stratégique aberrante en Ukraine et leurs attaques absurdes et continues contre les Européens.

Bref ils sont -c’est objectif- à la dérive.

C’est un empire qui s’écroule.

Le problème des bons vieux marxistes/internationalistes c’est leur logiciel : ils ne parviennent pas à faire de mise à jour ! Ils continuent de voir les Etats-Unis comme le Grand Satan.

C’est un Satan, indéniablement… mais qui est de plus en plus petit.

Ils exercent encore un pouvoir de nuisance à l’échelle internationale… mais à mon avis… par inertie.

Je fais une incise… Mais comment mieux résumer la chute de l’Occident ?

Des débiles mentaux italiens copiant des débiles mentaux anglais… et qui collent leurs mains sur un tableau, chef d’oeuvre de la Renaissance.

Au nom… du “climat” (????)… Contre le… “pétrole”.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-11040571/Italian-eco-zealots-glue-hands-Botticellis-masterpiece-Primavera-Florence-art-gallery.html

C’est un suicide civilisationnel.

C’est la Chute de Rome 2.0.

Dans ce cas, on devrait les tirer d’un coup sec. Puis leur faire laver les traces de sang à l’alcool à 90° à coup de triques.

est ce le début de la grande lessive? Du grand déballage ?Delfraissy reconnaissant qu’il a été instrumentalisé..

On va vivre une époque formidable.

Il y a un stock de produit à écouler, qui le sera mélangé à une version 2.0 préparées en 10 mn sur un coin de table de garage.
C’est pourquoi ils ne peuvent réintégrer les non vaxxinés. Ce serait tuer le produit qui n’est pas efficace, et révéler le pot au roses (voire le poteau rose).

C’est fait !

Après des semaines de palabres, un premier échec fin juin (trop tôt)… l’OMS peut enfin déclarer le Covipox comme “urgence sanitaire mondiale”.

Le directeur covidément Tedros a pris cette décision alors que le comité avait rejeté la classification (votes : 9 contre 6)…

Il faut bien prendre conscience des choses. Cette classification culcul la praline a été appliquée depuis 2009… à 6 reprises.

On citera la grippe H1N1, 2 fois Ebola, Zika, et le couillonavirus bien entendu…

Donc mettre dans ce sac, le Covipox, qui est une forme TRES ATTENUEE de la variole du singe (aucun mort contrairement à la vraie variole du singe en Afrique), qui donne quelques boutons qui se résorbent sans traitement au bout de quelques semaines, sans séquelles, qui ne nécessite aucune hospitalisation (5 % des cas pour des douleurs), et qui se transmet dans l’écrasante majorité de cas par relations sexuelles entre hommes (comme une bonne vieille MST)… relève du foutage de gueule intégral.

Ce faisant, l’OMS perd le très peu de crédibilité qu’elle avait encore…

L’OMS plie sous les pressions absurdes et hystériques des lobbys LGBT+++.

Cette classification ne fera que renforcer l’hystérie (ce qui est sans doute l’objectif) et démontre également que le Covipox jouera à l’avenir un rôle certain (en plus du Covid). On sent que le système est entré en mode instrumentalisation… Et cherchera à en tirer profit.

https://www.lefigaro.fr/sciences/variole-du-singe-l-oms-declenche-son-plus-haut-niveau-d-alerte-20220723

Le Nigérian covipoxé (par une tapin à Phuket, selon ses dires…)… le 1er cas en Thaïlande, a été arrêté samedi… au Cambodge.

Il avait fui l’île de Phuket jeudi.

Pour une raison très simple : il était clando, son visa ayant expiré le 18 janvier…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *