Categories
Chiffres Vaccinocircus

“Lien statistique entre vaccination et hausse de la mortalité”

Vous connaissez sans doute Décoder l’Eco, un statisticien qui fait un boulot formidable sur les données démographiques et de mortalité dans le cadre de la terrible pandémie couillonavirale (sur sa chaîne YouTube).

Dans un entretien à FranceSoir, il livre de nouvelles données explosives…

Dans de nombreux pays européens, il y a une hausse anormale, inédite de la mortalité… au moment où les campagnes de vaccination débutent.

Il prend l’exemple de la Hongrie… où la mortalité des moins de 40 ans augmente, sans aucune commune mesure historique.

Il souligne en outre le fait qu’aucun système de phamarcovigilance n’est capable de relever cela, idem pour une quelconque étude en double aveugle (effectifs toujours trop faibles).

Il se passe quelque chose de jamais vu.

Cette hausse inédite de la mortalité depuis la campagne vaccinale se voit dans tous les pays européens.

Lien : https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/avec-les-chiffres-les-medias-font-des-erreurs-plus-ou-moins-volontaires

Ca commence à la 42ème minute.

Categories
Vaccinocircus

Vaccinobide chinois en Indonésie

More than 350 doctors and healthcare workers have caught Covid-19 in Indonesia despite being vaccinated with Sinovac and dozens have been hospitalised, officials said, as concerns grow about the efficacy of some vaccines against more infectious variants. (source Bangkok Post)

Oh zut. Quel dommage.

Ils seraient aux prises avec le méchant variant Delta indien.

Rappelons que c’est le même vaccin qui est utilisé… en Thaïlande (en plus d’AstraZeneca) et dans d’autres pays…

Ce fait d’ailleurs n’échappe pas (plus) aux médias mainstream. Exemple cet article de Forbes :

Concerns over the effectiveness of China’s Sinovac vaccine continue to grow—Indonesia reported hundreds of outbreaks among medical professionals who took the vaccine and hard-hit Costa Rica declined to use it for fear it won’t work—the latest stumbling block for China’s global vaccination drive as heavily vaccinated countries deploying its two flagship vaccines face some of the world’s worst outbreaks.

Enfin, l’Indonésie affiche un coviscore de 195 covimorts par million d’habitants (contre 1 691 en France) (source Worldometer).

Bref, comme partout en Asie, ça ne casse pas des briques.

Le graphique classique, cas et décès par jour, moyenne mobile 7 jours (source base de données).

La vaccination a débuté -lentement- fin janvier… A ce jour, 8 % de la population a reçu au moins une dose.

L’Indonésie compte 270 millions d’habitants (plus gros pays musulman en terme de population)… Et comme partout en Asie se révèle très covidémente (chantage à la vaccination, délire “Zéro Covid”, surréaction face à des bilans ridicules etc.).

Categories
Vaccinocircus

Compagnies aériennes : le canari cui(t)-cui(t) dans la mine ?

“Dis papa, il est vacciné le pilote ?”

Fait numéro 1

Certains vaccins sont liés à des problèmes de “caillots sanguins”. Malgré les dénégations, les danses du ventre des autorités et des médias, trop de faits émergent un peu partout, et forment un faisceau.

Ce sont bien ces incidents qui ont poussé de nombreux pays à limiter par exemple l’utilisation d’AstraZeneca parmi les populations de moins de 60 ans (derniers exemples en date : l’Australie et l’Italie).

Deuxième fait : ceux qui prennent souvent l’avion et qui se font suivre médicalement (bibi par exemple)… entendent régulièrement parler des… “bas de contention“. Et pas que pour les personnes âgées. Pourquoi ?

Le risque de phlébite est augmenté par les voyages en avion. Les spécialistes recommandent de porter des bas de contention pour les vols de plus de 4 heures.

C’est quoi une phlébite ?

La phlébite est un trouble cardiovasculaire qui correspond à la formation d’un caillot de sang dans une veine.

Troisième fait : les compagnies aériennes, woke, pratiquant le virtue signaling, et il est vrai durement frappées par la crise couillonavirale, ont été les premières à… vacciner leur personnel, pensant que c’était leur joker pour en finir avec le bordelo ambiant.

Et elles ont été les premières à faire chier le monde avec les “passeports sanitaires” etc.

De très nombreux pilotes et membres d’équipage ont ainsi été vaccinés.

Chez British Airways… ils seraient 85 %.

Vous voyez où je veux en venir ?… 😉

A présent, un 4ème fait mais dont l’interprétation est sujette à caution.

Durant les 15 derniers jours, 4 pilotes de British Airways… sont morts.

La machine à rumeur s’est immédiatement mise en branle… Et ce qui est intéressant, c’est que les “fact checkers” de Reuters, et BA elle-même se sont sentis obligés de réagir très vite.

Ils nient… bien entendu le moindre lien entre vaccin et ces décès… Forcément.

Mais ils confirment que 4 pilotes sont décédés

Les pilotes sont rigoureusement et très régulièrement suivis au niveau médical. Quand on a la vie de plusieurs centaines de passagers entre ses mains… à 10 000 m d’altitude… c’est la moindre des choses.

Il est donc difficile d’invoquer des “pré conditions” médicales (genre ils avaient des fragilités cardiaques, un petit cancer des familles ou autres).

Ces 4 décès dans un laps de temps très court sont-ils statistiquement étranges ? Cela pourrait être une coïncidence. BA compte 4 500 pilotes dans ses rangs.

Notons que si la compagne aérienne voulait vraiment désamorcer la situation, elle donnerait tous les détails :

  • âge
  • date de décès
  • statut vaccinal, dates de la vaccination
  • circonstances avant le décès : le pilote revenait-il de longues vacances, d’un arrêt maladie ou d’un vol long courrier ? Tout peut être significatif, important.
  • cause du décès (il est bien évident que si les 4 sont morts dans des accidents de la route par exemple, alors la polémique n’aurait pas lieu d’être).

Bref, de toute façon les dés sont jetés.

Des centaines de millions de neuneus ont reçu l’ostie couillonavirale. Le nombre de vols augmente. La pause estivale, le virus parti à la plage dans de nombreux pays, la soif de voyages parmi le cheptel frustré depuis des mois… passagers et pilotes vaccinés vont de nouveau passer du temps là haut, les fesses en l’air comme chantait Jacques Dutronc.

L’avantage de l’industrie aéronautique est son extrême sécurité, ses procédures forcenés, ses masses de données hyper précises, accumulées depuis des décennies.

En clair, ce ne sont pas les chiffres bidonnés déclamés par des clowns comme Véran ou Salomon.

On est dans le dur... Et surtout : c’est tellement visible…

Un passager qui fait un malaise en vol par exemple… forçant l’avion à être dérouté… est un événement impossible à maquiller, dissimuler, tordre.

Idem pour l’état de santé des pilotes…

Et surtout on possède des années de stats ultra précises… On connaît au poil de cul près les risques, les probabilités.

Dès lors la moindre déviation se verrait comme un bouton sur la gueule de Karine Lacombe.

Bref. Comme on dit dans les cabines :

Sit back relax and enjoy your flight

Et surtout attachez vos ceintures…

On sera vite fixés. 😉

“Vroum ! Vroum !”