Categories
Vrac

A qui profite le crime ? Ajout 2 : un miracle asiatique de plus

Dirigeant chinois détendu, heureux, et surtout très chanceux. Il gagne au loto chaque jour…

Comme annoncé, je fais des ajouts à mon article “A qui profite le crime ? partie 1 et partie 2.

UN MIRACLE ASIATIQUE DE PLUS

Le 2 septembre, la Thaïlande, pays de 69,5 millions habitants, a fêté son 100ème jour… sans infection couillonavirale locale.

Alors que ce pays, davantage peuplé que la France, a accueilli en janvier 2020… 800 000 touristes chinois… avec plusieurs vols quotidiens directs entre Wuhan et Bangkok… Alors que Wuhan, nous disait-on, était en train de flamber (le lockdown date du 23 janvier)…

Et à ce jour, son bilan s’élève à : 3 500 cas, 58 morts…

Alors qu’en France on enregistre jusqu’à 5 000 infections par jour, et une vingtaine de morts par jour. (idem dans tous les pays occidentaux).

Nous ne sommes plus dans une différence d’échelle… Mais dans des paradigmes totalement différents !

Et quid de la Chine ? Vous n’en entendez plus parler… A Wuhan, l’épicentre de la terrible pandémie ils font la fête sur fond de musique techno. Sans masque.

Ces faits ne choquent personne.

Alors que ça n’a aucun sens d’un point de vue épidémiologique dans un monde si globalisé.

L’âge médian en Thaïlande est de 38,1 et en France 40,6. La Thaïlande partage toutes les joies pathologiques de l’Occident moderne : cancers, maladies cardiovasculaires, diabète et… même surpoids (malbouffe, si, si).

Pollutions chimiques (les paysans utilisent encore des produits phytosanitaires en quantités industrielles qui sont interdits en Europe par exemple), pollution de l’air (pendant 4 mois de l’année, l’air est irrespirable, terribles PM25, dans tout le nord du pays, à cause des brûlis dans les champs, et dans le sud c’est vers septembre/octobre, avec les feux en Indonésie…).

Alors ?

Tous les bilans en Asie (nord, sud-est, sud à l’exception de l’Inde et encore avec 1,3 milliard d’habitants il faut relativiser….) sont absolument ridicules.

Quelques exemples :

Corée du sud  (51 millions) : 21 000 cas, 333 morts

Japon (126,5 millions) : 70 000 cas, 1 300 morts (alors que population est très âgée et très nombreuse ! Age médian : 48,1)

Vietnam (96 millions)  : 1 050 cas, 35 morts (malgré 1 300 km de frontières terrestres avec la Chine)

Malaisie (31,5 millions) : 9 400 cas, 128 morts

Inutile de continuer. Le virus fait des dégâts en Europe et Amérique. C’est tout (et même si ces dégâts sont bien entendu sur-joués et mis en scène en Occident).

Et ce malgré l’impressionnante mise en scène initiale à Wuhan et en Chine (souvenez-vous), un grand spectacle qui a tant frappé les esprits dans le monde… hôpitaux de campagne, cadavres dans les rues, dans les couloirs des hôpitaux, fosses communes creusées, routes de campagne barrées par des murs, portes d’appartements soudées, camions désinfectant les rues, etc.

Comment expliquer un tel phénomène ?

Le virus serait-il raciste, anti-blanc ?

L’Asie boufferait-elle de la chloroquine matin, midi, soir ?

Génétiquement, le virus épargnerait les gros mangeurs de riz ?

Il n’y a pas de grandes villes en Asie ? La densité de population y est très faible ? 😉

Ou alors l’Europe et l’Amérique ont été et sont toujours frappées par une souche spécifique… plus sévère, qui a eu le bon goût de ne surtout pas prendre l’avion, et de ne pas aller infecter les pays asiatiques… ? Une sorte de virus bien élevé ? Qui saurait garder sa place ? 😉

Bref. Il n’y a pas d’explication certaine ni rationnelle…

Notons qu’il est stupéfiant que ces faits soient acceptés tels quels, sans chercher à en expliquer la ou les causes… Ca n’intéresse personne ? Ou le sujet est trop… sensible ?

On doit donc s’en tenir aux observations et se borner à constater qu’une fois de plus, le virus sert la Chine en l’épargnant, de manière factuelle, elle et ses aliés, ses voisins et la plupart de ses fournisseurs de matières premières proches et lointains (Afrique, à l’exception notable de l’Iran), et à l’inverse en déstabilisant profondément tout l’Occident.

Enième manifestation de la chance en faveur de la Chine.