Categories
Humour

Miracle de Saint Corona : la grippe a disparu

Garcimore a fait disparaître le virus de la grippe ! “Décontrasté” !

Vous vous souvenez du magicien Garcimore ?

Pas mal ! Déconstrasté !

Le couillonavirus est responsable (pour le coup) d’un véritable miracle, d’un tour de force magique.

Si.

Il a fait totalement disparaître la bonne vieille grippe tueuse !

Cette saleté de virus qui infecte chaque année des millions de personnes, qui provoque l’hospitalisation de milliers de cas graves, qui sature les services d’urgences et qui même tue des milliers de malades… a dis-pa-ru.

L’Institut Pasteur rappelle au sujet de la grippe que :

En France, 2 à 8 millions de personnes sont touchées chaque année.

Le couillonavirus a donc tué non pas votre grand-mère mais… la bonne vieille grippe méchante.

CQFD.

Qui affirme ce truc fou-fou ? Santé publique France (source ici).

Elle note dans son bulletin hebdo semaine 51 publié le 23 décembre :

Depuis le 5 octobre 2020, aucun cas grave de grippe n’a été signalé par les services participant à cette surveillance

En plein hive ? Même pas un petit vieillard, une personne malade à se mettre sous la dent ?

Magique.

La conclusion s’impose : Saint Corona est un gentil virus ! 😉 Merci Corona !

Et la Fée Clochette s’habille chez Prada.

POST-SCRIPTUM

On retrouve le même phénomène dans d’autres pays (UK, Etats-Unis, Europe, lire aussi cet article consacré aux Etats-Unis, etc.).

Comme d’habitude, les explications varient du tout au tout. Les covidéments, les zélotes sanitaires vous diront que c’est grâce aux masques, au lavage des mains, à la distanciation sociale, au confinement etc.

On lira par exemple cet article du Figaro.

D’autres que c’est l’effet positif des vaccins (hausse des vaccinations anti-grippales cette année en France par exemple).

Et puis d’autres, les esprits mal tournés bien entendu, les complotistes diront que tout cela relève de la patascience, que c’est risible tellement c’est absurde, et qu’en réalité la grippe est là, toujours là, mais qu’on a décidé de ne plus la voir, de ne plus la chercher et qu’elle continue de tuer des personnes fragiles mais que ces victimes sont toutes opportunément comptées en… morts du Covid.

12 replies on “Miracle de Saint Corona : la grippe a disparu”

Bonjour Docteur,
Je vois que vos congés vous ont regonflé (si jose dire) à bloc. J’évoquais hier ce point avec un cadre de santé publique qui a confirmé que cette saison ils n’avaient pas eu d’hospitalisation pour grippe. Par ailleurs entre eux ils sont en majorité d’accord sur l’absurdité de la situation et prônent le retour à une situation normale.

En effet, j’ai la patate. 2020 fut un bon cru, au niveau surprises, montagnes russes. 2021 s’annonce encore plus percutant.

En tout cas, Garcimore-Pangloss parvient à extraire la substantifique moelle de tout ce merdier : pour supprimer la grippe… il faut adopter le confinement total et éternel. Voilà.

Voire même mieux : pour supprimer totalement la grippe (quelle salope !)… supprimons les gens.

“Logique”. 😉

Ce qui permet de boucler sur la formule attribué à Staline.

” Il n’y a pas de problème s’il n’y a pas d’homme “.

Le grand Petit Père des Peuples n’a sans doute jamais prononcé ces mots… mais il n’en pensait pas moins.

Pas d’hommes, pas de problèmes.

Imparable…

Zou !

Décryptage d’une propagande en cours sur France Info, sur l’accélération de la vaccination, à commencer pour les personnes à risques non ciblées initialement: les personnels soignants de plus de 50 ans et les personnes de plus de 75 ans hors EPHAD.
Interwiew du Dr JIHAD ET HAMAR(?), de l’Hôpital Poincaré de GARCHES (il est à noté que Christian PERRONNE vient d’être démis de ses fonctions à cet hôpital par l’AP-HP).
Ce propagandiste développe des arguments fallacieux justifiant l’accélération du programme, laquelle répond à la peur d’être débordé non pas par le virus mais en fait par les gens réfractaires aux vaccins ou simplement les gens plus ou moins sceptiques, ceux qui attendent de voir.
L’argument principal est “l’augmentation alarmante des cas, qui conduirait à une situation semblable à celle de Mars et au débordement des établissements de soins, d’autant plus que deux souches mutantes plus infectieuses se propagent”.
FAUX! il est ici question de “cas” donc de “cas positifs” (et non de malades): une étude chinoise récente de grande envergure démontre que les cas asymptomatiques ne sont pas contagieux.
FAUX! les cas en réanimation ont tendance à baisser et sont actuellement dans la fourchette fixée pour le déconfinement: entre 2500 et 3000! Quant aux “cas”, au vu de l’augmentation du nombre de tests en fin d’année, nous sommes mathématiquement évidemment bien loin des 5000 cas positifs journaliers.
Mais l’habileté du propagandiste consiste à occulter des arguments pourtant fondamentaux, de ceux qui peuvent remettre en cause la solution de la vaccination:
– les traitements qui fonctionnent et au sujet desquels on dispose d’un recul (ce qui était reproché au Pr RAOULT) puisque de nombreuses études randomisées ont été produites l’été dernier dans le monde entier.
– les zones d’ombre des vaccins, notamment leurs capacités de protection envers la propagation, leur durée de protection ainsi que leurs effets secondaires.
Le camp mondialiste notamment macroniste pour la France a t-il si peur d’échouer qu’il accélère le programme?

Je pense qu’il s’agit d’une chose délibérée, afin une fois de plus de créer un faux sentiment d’urgence…

On commence volontairement très lentement, ensuite on laisse poindre des critiques au sujet de cette “lenteur”, ça énerve les gens, conduisant à accroître leur volonté de se faire vacciner (face à une chose qu’on semble leur interdire), et leurs frustrations.

Créer une envie, créer une panique, créer au final un besoin.

Les mutants, les cas qui s’explosent, la même chose dans tout l’hémisphère nord… donc il faut accélérer.

L’urgence, encore et toujours, pour abrutir le cheptel, l’empêcher de penser, et au final le contrôler.

Maintenant que je vous lis, ça me fait furieusement penser aux méthodes marketing pour le lancement d’un nouveau produit.

Teasing pour créer une envie, pénurie pour créer un sentiment de frustration (moi aussi j’en veux, j’en veux) et multiplier le prix initial, et donc finalement créer un besoin subjectif et une demande pour un gadget au fond parfaitement dispensable, pour ne pas dire inutile.

Relire Obélix et Cie, sur l’explication du marché du menhir suscité par le brillant néarque Saugrenus.

“la demande pour le vaccin le menhir est, à l’heure actuelle, pratiquement nulle. Nous devons donc user de créativité pour créer un besoin dynamique chez le consommateur potentiel”

“D : ce qui rend jaloux les voisins. Voilà le créneau qui nous intéresse”

“Tu sais, nos voisins, les Incongrus, se sont déjà fait vacciner contre la covid, ils en sont très contents”.

La branquignolitude des fonctionnaires et dirigeants français est bien entendu indépassable (même les Grecs ont pu vacciner 3 fois de plus personne !)… Et c’est un réel plaisir de les voir s’agiter comme des poulets sans tête, raconter n’importe quoi sur les plateaux télé pour tenter de justifier leur incompétence.

Un vrai régal !

Mais bien entendu, derrière, je pense aussi qu’il s’agit d’une manipulation, pour en effet créer la frustration, l’exciter…

On ne parle plus du vaccin, de sa nature, de ses risques, du fait qu’on ne sait rien de ses effets long terme (et pour cause, puisque nouvelle technologie)… tout le débat public est focalisé sur : pourquoi c’est lent en France par rapport aux autres pays, et que c’est la honte, blabla. Bref, un point de détail.

Et ça marche.

Superbe diversion.

Le coronavirus est devenu résistant au gel hydroalcoolique, et il a appris à se faufiler entre les fibres des masques. Bref, il évolue pour assurer sa survie 😉 trop fort ! 😁

Bonsoir docteur, bonne année et bon retour sur nos écrans. Je vais faire mon Gilet jaune complotiste d’extrême droite de base mais je suis de ceux qui pensent que Macron a déjà été évincé. Il a disparu des radars depuis qu’il a choppé le covid-19 le 17 décembre et qu’il s’est mis en retrait à la Lanterne d’où il s’est exprimé dans une vidéo dans laquelle il avait des sourcils, des yeux et un menton différents. Un hélicoptère américain s’est posé à 13 kilomètres de la Lanterne peu de temps après que Macron y ait pris ses quartiers. Il a pu être exfiltré et remplacé par un sosie. Macron s’est ensuite soi-disant rendu à Brégançon d’où aucune photo n’est sortie et où on n’a observé aucun déploiement de forces de l’ordre. Macron n’était pas présent non plus à l’hommage rendu aux trois gendarmes tombés sous les coups de feu d’un forcené il y a quelques jours. Son remplaçant, Gérard Larcher, président du Sénat, n’était présent là non plus. Pour masquer si j’ose dire plus ou moins cette absence, le traditionnel hommage national aux Invalides a été remplacé par un hommage simple à Ambert dans le Puy-de-Dôme. Par ailleurs et pour aller toujours plus loin dans le complotisme, le pape, dont il court une rumeur au sujet de la prochaine démission, n’a pas pu présider la cérémonie religieuse du 31 décembre. Il est réapparu ce 1er janvier mais sa “sciatique” expliquera bien des choses dans un proche avenir. Il n’y a pas de hasard. Tous ces gens vont tomber à court terme. Tout cela est évidemment en lien avec les armes de destruction massives que va déployer Trump pour 1) démontrer qu’il a bien remporté l’élection du 3 novembre et 2) mettre à bas l’Etat profond, aux Etats-Unis et partout ailleurs. La covidémence vit ses dernières heures.

Je pense que vous bu des alcools très nombreux et très forts pendant la réveillon !
😉
Plus sérieusement, hélas, Trump a bel et bien été abattu.

Un homme seul ne peut pas se battre contre tous : médias, fonctionnaires, forces de sécurité, entreprises, sans oublier… tous les juges (du bled jusqu’aux cours suprêmes fédérales jusqu’à la cour suprême).

2016 fut un accident. Au sens littéral. Pas prévu. Trump a pu se faufiler. Ils ont été pris par surprise. Et c’est bien pour cela qu’ils avaient juré de ne plus se faire prendre par surprise (d’où coronavirus, élections truquées etc.).

De plus, à mon avis la Géorgie va tomber aussi (élections le 5)… Donnant aux gauchistes-étatistes US un boulevard, en contrôlant le Sénat + le Congrès.

2021 commence très sombrement.

Quant à la covidémence, j’y reviendrai, mais là aussi on recule : de nombreux pays recommencent le cirque fermeture, couvre-feu, confinement etc.

Sans oublier les… cancers, les AVC etc.

Plus de diagnostics, le cheptel apeuré qui reste à la maison au lieu d’aller consulter… plus de cancers, plus d’accidents cardiaques. Rien. La santé totale.

Il peut même faire revenir l’être aimé, donner la combinaison gagnante au Quinté+, faire la vaisselle ou une manucure.

Saint Corona est trop sympa !

La question peut se poser autrement.

Admettons que cela soit vrai, et que les maladies respiratoires infectieuses habituelles, grippes, angines, bronchiolites, gastros, voire pneumonie, et même les autres maladies contagieuse (par contact direct) ont effectivement drastiquement diminué voire quasiment disparu.

Après tout, cela est possible, avec les mesures de confinement, les “gestes barrières” (je n’aime pas cette expression bureaucratique mais j’ai la flemme pour trouver autre chose), les masques, et surtout le lavage des mains, bref la réduction drastique des contacts interhumains, bloquant ainsi la contagion.

On peut avoir ce résultat sans que cela soit totalement choquant. Pourquoi pas?

Mais alors se pose une question : pourquoi cela n’a-t-il aucun effet sur le couillonavirus qui lui continue allègrement de se propager sans aucune difficulté et sans que cela semble beaucoup le ralentir?

Si l’on voulait démontrer que ces mesures sont sans effet, on ne s’y prendrait pas autrement. Encore faudrait-il prendre la peine de remarquer cette étonnante incohérence.

Et vient alors naturellement une autre question : comment ce virus se propage-t-il donc? Visiblement pas par la voie respiratoire (Raoult dit depuis le début que c’est par contact manuel)

Ou alors je vais finir par croire que c’est un gaz répandu par le sous-marin du “Manitoba” (sur terre par les véhicules de google maps).

Finalement, le gars qui se promenait dans le métro et le bus dans les années 80-90 avec sa pancarte en racontant que les socialistes y répandaient des gaz incapacitants pour transformer les gens en zombies incapables de penser avait peut-être raison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *