Categories
Vaccinocircus

Dégénérés : test du vaccin Astra Zeneca sur 300 enfants

Je vous présente “Médor”, chiot âgé de 14 mois et cobaye de scientifiques dégénérés.

J’ai souvent parlé en mode gaguesque de la coronavaccination des enfants voire des nourrissons (foetus aussi ? on y travaille)… La réalité rattrape ma fiction.

Première mondiale qu’ils disent, fiers de leur propre hubris !

Researchers are to use 300 child volunteers to test the efficacy of the Oxford/AstraZeneca Covid vaccine on youngsters aged between six and 17.

The clinical trial will assess whether the jab – known as the the ChAdOx1 nCoV-19 vaccine – will produce a strong immune response in children in that age bracket. (source DailyMail)

Bande de cinglés dégénérés.

Espérons qu’ils ne parviendront pas à trouver les parents “volontaires“.

Quel parent normalement constitué accepterait que son môme de 6 ans se fasse injecter cette saleté inutile ?

Hélas, le monde a son lot de débiles mentaux.

Précisons que Pfizer n’est pas en reste… Dans son deal faustien avec le laboratoire (doses contre données), Israël s’est engagé à vacciner… les adolescents.

MISE-A-JOUR

Et voilà… comme prévu… Le labo Janssen veut aller encore plus loin.

En faisant des tests sur… des nouveaux-nés (source DailyMail) !!

Hanneke Schuitemaker, who is head of viral vaccine discovery at Janssen, said discussions had begun to approve studies into the vaccine’s effects on 16 and 17-year-olds and after that ‘we will go further down to 12-year-olds but even to newborns at a certain point if all goes well’.

Vous le voyez… Les limites tombent les unes après les autres…

15 replies on “Dégénérés : test du vaccin Astra Zeneca sur 300 enfants”

“Researchers are to use 300 child volunteers”
si je traduis bien, ils recherchent des enfants volontaires (pas des parents volontaires)
C’est le monde moderne, les enfants de 6 ans décident et les parents suivent.
(mais peut-être qu’une petite prime encouragerait les parents ?)

à propos des “stimulants matériels d’aide à la décision” (jargon maoïste)
ma femme dit toujours : “je croirai à la GPA quand une femme riche acceptera de porter l’enfant d’une femme pauvre”.

Traduction: en novlangue, “volontaire” signifie “réquisitionné” ou cobaye dans ce cas précis, et “if it all goes well” signifie “si tout va bien”… pour eux! Et tant que les cobayes se presseront au centre de vaccination sans rechigner, sans se rebeller, sans rien dénoncer, alors tout ira bien pour eux.
Mettez-vous bien ça dans la tête: l’art de la communication, en politique, consiste à prétendre l’inverse de ce qu’on a réellement l’intention de faire.

La phrase qui tue, à la fin, dans les remerciements:
“Merci à tous les membres du Collectif citoyen de France Soir”.

Quoi? Ces complotistes d’extrême-droite, nazis, racistes et homophobes?
Quelle peut être la crédibilité d’un tel papier?
Fermez le ban, la discussion est close. Telle sera la conclusion des belles personnes.

En plus de tout ça, moi j’aime bien être traité de souverainiste (j’ai l’impression de gagner des quartiers de noblesse !)

On va injecter à ces pauvres gosses du virus (du rhume) de chimpanzé.
J’aime beaucoup les animaux, mais un virus produit par un animal (même si, comme nous, c’est un primate) n’a rien à voir avec les virus produits par les humains. Cela ne garantit en rien son efficacité.
Tout ça pour un virus fantôme !
Je suis sûre que ce qu’on appelle “covid-19” est le nouveau nom de baptême des virus si fréquents en hiver, responsables de la grippe, des pneumonies, pneumopathies, bronchites, bronchiolites, détresses respiratoires…
On n’avait que l’embarras du choix !

“The clinical trial will assess whether the jab – known as the the ChAdOx1 nCoV-19 vaccine”
Le “Chadox” vaccine?? C’est une blague de notre aimable docteur?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *