Categories
Chiffres

On a volontairement oublié le Diamond Princess

Des frissons ! Des victimes ! Un virus ! Tous prisonniers du navire de la moooooooort.

Je vous suggère la lecture de mon article du 21 septembre 2020 (en préambule).

Revenons sur l’affaire Diamond Princess, la boîte de Pétri géante qui suivit le confinement de Wuhan, en février 2020.

D’abord parce que HBO vient de sortir un documentaire plutôt bien fait, avec des vidéos prises par des passagers et des membres de l’équipage, et au titre plutôt bien trouvé : The Last Cruise. 😉

(disponible en torrent dans toutes les bonnes crèmeries, bande-annonce YouTube ici).

Ce fut un événement remarquable car se déroulant au début de la pseudo terrible pandémie, et surtout dans des conditions extraordinaires.

Je me cite :

Prenez une parfaite boîte de Petri : un navire de croisière avec 3 711 passagers (plutôt âgés, des retraités [âge médian 58 ans]) et membres d’équipage, venant des quatre coins de la planète (belle diversité de gènes)… Donc densité humaine élevée (24 400 par km2, davantage que Paris).

Balancez le couillonavirus dedans. Et laissez incuber. En fermant toutes les issues.

Pour celles et ceux qui n’ont pas fait de croisière, le doc de HBO permet de comprendre la formidable promiscuité qui règne sur ces navires géants.

Une fourmilière folle qui mange, boit sans arrêt, se frotte, danse, fait du sport, se touche. Sans oublier les divertissements (spectacles, jeux, etc.).

C’est un hallucinant bouillon de culture, au sens propre !

Et donc arrive le terrible couillonavirus… A priori, un passager embarqué durant l’escale à Hong-Kong, le 25 janvier 2020.

Résultat 3 semaines plus tard ?

-un navire mis en quarantaine par les Japonais (ce point est à mon avis important… les Etats-Unis peu de temps après… n’ont surtout pas voulu suivre la même voie, et ont délibérement laisser les passagers d’un navire à New-York s’échapper, sans aucun contrôle sérieux ni quarantaine. Les Japonais ont un état d’esprit, un mode de fonctionnement particulier… Alors que les USA semblaient vouloir cacher les choses).

-14 morts

-700 covicas, soit …19 % de la population totale du navire (et 50 % de ces cas étaient… asymptomatiques !).

Ce qui signifie que 81 % des personnes à bord (passagers et membres d’équipage) qui pataugaient dans ce bouillon de culture en ont réchappé…

Conclusion ?

Tu parles d’une terrible maladie, ultra contagieuse et ultra dangereuse !

Le Diamond Princess est le caillou dans la chaussure covidémentielle, et ce depuis… le début.

On l’a vite oublié. On a voulu l’oublier.

Et nous n’avons surtout pas voulu en tirer les conclusions.

Car elles auraient dynamité la covidémence qui se mettait en place, au niveau mondial, au même moment sous l’égide de la Chine.

L’incident du Diamond Princess n’aurait pas dû se produire… Ca sent l’épisode hors scénario… En clair la bourde. C’est la quarantaine imposée par les Japonais qui a révélé très tôt la supercherie.

POST-SCRIPTUM

Je vous conseille également l’article publié sur Lockdown Sceptics :

The Diamond Princess Told Us About Pre-Existing Immunity, Asymptomatic Infection and the Infection Fatality Rate. Why Were Those Lessons Ignored?

Lien : https://lockdownsceptics.org/2021/03/27/the-diamond-princess-told-us-about-pre-existing-immunity-asymptomatic-infection-and-the-infection-fatality-rate-why-were-those-lessons-ignored/

POST-SCRIPTUM 2

Ce qui s’est passé sur ce navire… se retrouve à des échelles beaucoup plus importantes dans des pays entiers (lire ici). C’est évident en Asie et Asie du sud-est où les covibilans n’ont aucune commune mesure avec ceux en Occident par exemple.

Ce simple fait, brûlant, devrait nous interroger. Or personne ne veut s’y intéresser. Car cela démolit le scénario officiel de la terrible pandémie.

30 replies on “On a volontairement oublié le Diamond Princess”

Ces gens ne sont pas des scientifiques. Mais des débiles mentaux et des criminels.

Surtout en ce qui concerne les enfants… la covidémence n’a aucune prise. Le Covid 19 est une FICTION en ce qui concerne les enfants.

-combien d’enfants malades du Covid ?
-combien d’enfants en réanimation en raison du Covid ?
-et combien d’enfants morts du Covid ?

Voilà.

Dès lors s’appeler “Pasteur” et réclamer à tue-tête des vaccins contre le Covid pour les enfants… cela n’a aucun sens.

Aucune justification.

Les arguments de l’incompétence, voire même de la stupidité… ne tiennent plus.

Ces gens doivent être traités comme des criminels.

Jugés et condamnés comme tels.

Il vaut la peine de lire les commentaires des lecteurs de l’article du Figaro : tous vent debout contre la vaccination des enfants ! C’est réconfortant, les gens ne sont pas tous sous l’emprise de la secte macroniste.
On peut espérer le bout du tunnel aux élections présidentielles. ..mais un an, c’est long.

Ce cas remet en effet les choses à leur juste place. Si l’on rajoute qu’en 2020 l’effet sur la mortalité des moins de 65 ans est nul, qu’actuellement le taux de décès journalier est dans la norme, il ne reste qu’une épidémie assez banale avec un pic de temps en temps quand le virus mute suffisamment (tout comme pour la grippe). A noter que les pics sont de moins en moins hauts, ce qui est assez logique car chaque nouveau mutant rencontre une population qui est sans doute largement protégée contre le précédent et donc au moins partiellement contre le nouveau. Qui peut croire que le seul changement de quelques bases dans le génome du virus peut suffire à rendre obsolètes toutes les protections développées contre des parties du virus n’ayant pas changé ?

Après 14 mois de mutations…. le virus, ou les virus… continuent de ne pas faire sens dans le Réel.

La dissonance Réel / discours est toujours aussi grande.

Depuis mi décembre, en Thaïlande, on tourne en moyenne à 100 nouveaux cas par jour.

Nos “clusters” n’explosent jamais.

Bangkok est pourtant une mégalopole…

Alors que chez nous, si on écoute le discours officiel… un mec qui lave les carreaux dans un ehpad, et zou… il contamine tous les vioques, et 2 semaines plus tard, ils sont tous morts…

Idem au restaurant, dans les bars, et… dans les écoles. 😉

Tout cela est ABSURDE bien entendu.

Aucune frontière n’est hermétique… Donc même si la Thaïlande a fermé ses frontières aériennes le 3 avril 2020 (eh oui, un an déjà)… le virus rentre (dernier exemple en date : par les travailleurs clandos venant de Birmanie).

En Chine ? Il ne passe rien. Par contre on vous montre des reportages complaisants sur le port du masque, ou tel ou tel “quartier” confiné pendant quelques jours, le QR code etc…

Gag total.

Il n’y a pas de “pandémie”.

Il y a des coronavirus, genre rhume, contagieux mais pas comme la peste, qui mutent, et qui tuent quelques vieux fragiles, et pour lesquels une LARGE PARTIE de la population EST NATURELLEMENT IMMUNISEE !

Tout cela est instrumentalisé. Depuis 14 mois.

C’est une mise en scène.

On est bien d’accord. Ce n’est pas une épidémie majeure. Ce qui n’est toujours pas très clair c’est la raison de cette démence. S’agit il du stade ultime d’une civilisation qui va mourir par peur de son ombre et par manque d’élan vital ou il y a t il des forces politiques (une oligarchie manipulatrice) qui ont créé cette situation ? Je ne pense pas qu’elles soient assez habiles pour cela et elles se contentent sans doute de prendre le train en marche en rajoutant des freins à la liberté et à la démocratie chaque fois qu’elles le peuvent. Je préférerais d’ailleurs que la situation soit due à des gouvernements à tendance peu démocratique. Au moins dans ce cas on pourrait espérer en sortir un jour. En revanche si le problème vient d’une civilisation moribonde, alors cela risque de prendre des siècles pour en sortir. Quand la crise covid s’essoufflera, autre chose prendra la relève. Sans doute le changement climatique mais ce peut aussi être la peur des progrès techniques (la grande peur du numérique et de l’IA qui approche ?)

Contresens. C’est parce que le “changement climatique” ne fonctionne pas que la “covidémence” a été créée.

Dire à l’individu : tu vas crever à cause d’un virus invisible, mystérieux… ça ça marche.

Et ça marche même du feu de dieu.

Alors que le “changement climatique”… tout le monde s’en fout… car ça n’a aucun sens à l’échelle de l’individu… dire “ciel, on va prendre 1,78 degrés en 50 ans, donc on va donc tous mourir…”… ça fait surtout mourir de rire les gens ! 😉

Quant à l’argument de la montée des océans… oui quelques ilôts seront inondés… Et alors ? Ils sont loins… Ces gens sont basanés… Bref, les Occidentaux (et les autres) s’en tamponnent le coquillard.

Cynisme ? Non, ecce homo.

En journalisme, ce sont des règles essentielles qu’on apprend en 1ère année : les lois de proximité.

Si je vous parle de la vie difficile de certaines tribus en afrique équatoriale… ça rentre dans une oreille, et ça sort de l’autre.

Si, je vous parle d’un accident de bus survenu dans votre village… là vous serez à l’écoute…

Je penche pour une version “2.0” du virus.

Noyée au milieu des vrais “variants”.

Et qui sera… plus léthale.

Disons que c’est la thèse la plus rationnelle, dans ce cadre :

-la covidémence doit être poursuivie coûte que coûte (plusieurs raisons possible, mais autre débat)

-la dissonance cognitive entre le Réel et la menace décrite avec le couillonavirus V1 est de plus en plus criante

-il faut donc un nouvel outil pour parachever le boulot…

C’est une thèse extrême, radicale, mais rationnelle.

En deuxième position : malgré la dissonance, on continue le cirque actuel… Longtemps. On continue les cycles vaccinations/mutants… Les rebelles sont pourchassés. Les gouvernements se raidissent… La répression contre les mal-pensants s’intensifie.

C’est le scénario de la guerre perpétuelle type 1984.

Et au Texas qui a levé toutes les mesures anti-covid il y a un mois, ça a été l’hécatombe qu’on nous avait prédite ? C’est curieux, j’en entends plus parler…

Le Texas c’est mal.

Ils bouffent des burgers, piccolent du whisky. Ils conduisent des gros 4×4 qui polluent un maximum. Ils pompent du pétrole. Ils vénèrent leurs flingues, marchent avec des bottes faites en peau de migrant, et dorment et prennent leur bain avec des chapeaux ridicules.

Dernier outrage : ils ont copié le nom de “Paris” !

Et en plus ils votent Trump.

Bref, c’est une terre maudite pour le couillonavirus et pour les gens qui pensent correctement.

Je me demande si tout le ramdam qui est fait actuellement sur la “quatrième vague” qui “pourrait” déferler du Japon n’est pas faite aussi pour faire oublier ce loupé.

https://www.europe1.fr/international/au-japon-la-quatrieme-vague-inquiete-et-menace-le-relais-de-la-flamme-olympique-4036355

Une pierre deux coups en somme, le but premier visé restant de saboter les JO -pour les frais on s’arrangera entre amis- les Globalistes n’ayant pas envie de voir tourner en boucle des images de foules heureuses communicant en masse sur des gradins.

Il faut dire que la pyramide des âges au Japon est comme qui dirait “à point” en terme de cuisine.
Rien de tel qu’un bon effet moisson pour proclamer la peste sur la terre.

Trois certitudes.

-Les Japs tiennent à leurs JO. Même sans spectateurs ! Au contraire, mieux, plus simple à gérer…

-il y a un nouveau premier ministre, qui succède à une forte tête, forte personnalité (surtout au Japon ! )… Abe… Difficile de prendre la suite…
Par contre beaucoup plus facile si on monte en épingle une pseudo 4ème, 5ème, Xième “vague”.

-Le Japon est à 73 covimorts par million d’habitants… Quand les glands français sont à 1 488.

On pouffe. D’autant que côté super vieux, parcheminés même tellement ils sont vieux… PERSONNE NE BAT LES JAPONAIS.
😉

Et que les grandes villes japonaises, au niveau densité font passer les centres urbains français pour d’aimables alpages perdus…

Et qu’en hiver… à Tokyo on se pèle le jonc… (kif kif Wuhan en janvier).

Bref, le foutage de gueule est INTENSE.

Toute l’Asie, y compris la Chine, coeur viral, disqualifie la terrible pandémie.

C’est tellement obscène, tellement visible… que les veaux ne pigent rien. Chacun regarde sa propre situation “nationale”… alors qu’il suffit d’observer ce qui se passe concrètement, réellement, dans les autres pays, depuis 14 mois.

Car, on ne le répètera jamais assez : en 14 mois, nous avons accumulé des tsunamis de données.

Cela doit devenir un réflexe : quand un officiel crétin français se permet de vous parler du couillonavirus… boum… étude comparée avec les grands pays asiatiques.

Les Véran, Salomon, Castex et les faux scientifiques (Lacombe etc.)… tous les petits employés et télégraphistes de la propagande… n’ont aucun argument, rien.

Ils sont à poil.

Quand j’ai laissé un commentaire sur le changement de régime Abé – Suga et les chiffres de mortalité covid au Japon l’autre jour, le Japon était à 73 morts par million d’habitants. Et voilà, une semaine plus tard il est toujours à 73 morts par million d’habitants. Cela veut dire qu’en une semaine, personne n’est morte du covid au Japon! Et je vous rappelle, en 2017 au Japon 141,278 personnes sont mortes de l’ “influenza and pneumonia”. https://www.worldlifeexpectancy.com/japan-influenza-pneumonia

Mais dans ce cas elle aurait tué beaucoup plus de monde. A moins que le Japon ait eu son effet moisson en 2017. Il faut attendre les chiffres de mortalité toutes causes confondues pour l’année 2020. Je vais essayer de les trouver.

Le vaccin n’est pas efficace donc il faut vacciner encore plus de monde.
La France fut un jour le pays de Descartes…

C’est parfaitement résumé. La covidémence n’est que cela : des slogans absurdes balancés par des Shadoks.

Ca fait 14 mois qu’on entend la voix de Claude Piéplu !
😉
http://ecagnach.free.fr/proverbes_shadock

Un shadock mort est un shadock qui ne pompe pas, donc un shadock qui ne pompe pas est un shadock mort.

Les enfants de shadocks, ça pompe, ou ça n’existe pas.

La vieillesse est une maladie comme les autres, la preuve : on peut en mourir.

Moi, je pense que le vaccin est très efficace… médicalement je ne sais pas, mais le discours de la covidémence est obligé de s’infléchir, regardez ce qui se passe en Angleterre, le bilan est presque parfait, 2000 cas et 25 morts par jour avec moins de 30% de vaccinés ! Si çà se trouve ils bidonnent les chiffres mais il va être difficile de laisser prendre une nouvelle vague sans scier la branche de la vaccination et se ridiculiser, et en France on suit le même chemin avec un peu de retard, donc on aura encore plus de peine à justifier un redémarrage à l’automne : donc les vieux vont retrouver leurs causes habituelles de décès (qu’ils n’auraient jamais dû quitter) si nécessaire un traitement au Rivotril calmera les malchanceux. Et basta, octobre 2021 Macron, Vérandouille et Casstoi se féliciteront de la victoire avant la triomphale réelection par acclamation de la foule en délire. Stratégie anglaise, même quand c’est débile, c’est celle qui gagne à la fin… RDV à l’automne, vaccinés ou non, j’ai même pas la certitude que le passeport vaccinal va pouvoir s’imposer… Un indice : en France le chiffre officiel est tombé à 4 morts covid par jour dans les Ehpad (pour 485 : nombre habituel avant covid selon l’ANSM) ce qui signifie que 481 sont officiellement morts d’autres chose, fini les covidécès d’une chute dans l’escalier… c’est pas une bonne nouvelle ?

Oui ça “marche” au UK… Et pourtant ils conservent les lois d’exception… 😉

Chili ? Ca ne “marche pas”… Chez eux, c’est l’hiver et ils repartent…

Israël ? Ca marche… exactement comme… en septembre/octobre… Alors qu’il n’y avait pas de vaccin lors de cette “cloche” automnale.

Bref… nous sommes dans la patascience.

Alors, vous avez peut-être raison : la terrible pandémie… va s’éteindre d’elle-même… De sa belle mort si j’ose dire.

Les vieux recommenceront à mourir de pathologies médiévales, on arrêtera de les compter en “morts du covid”, et on oubliera tout, très vite. On foutra les machines tests PCR à la cave 😉

Sauf que depuis 14 mois, la covidémence apparaît comme un effort surhumain… pour durer justement.

La disparition “naturelle” du couillonavirus est à mon sens aussi improbable… que son apparition “naturelle” (le pangolin rieur).

C’est ce qui personnellement me désespère… je suis condamné à tenir ce blog pendant des années.

Et ça m’emmerde ! 😉

ä Luxembourg :
Mardi 6 avril
19h43 Les femmes enceintes pourront être vaccinées en avance

Le gouvernement a décidé de suivre l’avis du Conseil supérieur des maladies infectieuses concernant la vaccination des femmes enceintes, à partir de la 10e semaine d’aménorrhée (soit dix semaines après l’arrêt des règles). C’est ce qu’indique ce mardi le ministère de la Santé, interrogé par L’essentiel.

Les femmes enceintes seront incluses dans la phase 5b de la stratégie vaccinale. Pour mémoire, six phases ont au total été définies, la phase 6b étant destinée pour la population résidente générale âgée de 16 à 54 ans. En outre, la vaccination des femmes allaitantes contre le Covid, quel que soit le produit vaccinal, est recommandée.

Stupéfiant !

Le Luxembourg… 1 200 covimorts par million d’habitants.

Vrai-faux pays qui a besoin d’exister… d’être reconnu au travers de la covidémence.

On sent la rage, la hargne du roquet.

Logique… covidémente : comme on ne peut pas (encore) vacciner les enfants, vaccinons les embryons, on économise des doses… et en plus on vaccine des futures ou récentes mères (moins de 40 ans) qui ne risquent absolument rien, ici, chez les chapeaux ronds, 2 covidécès de moins de 40 ans en 1 ans, il serait plus efficace de les sortir des griffes de Martin Hirsch (112 covidécès en IDF, 50% du total français de cette même tranche d’âge).

“Les femmes enceintes pourront être vaccinées en avance”
On voit bien là que le but de cette plandémie est de réduire la population mondiale.
Déjà que les médicaments sont contre-indiqués aux femmes enceintes, mais ces “vaccins”, n’en parlons pas !

“Et donc arrive le terrible couillonavirus… A priori, un passager embarqué durant l’escale à Hong-Kong, le 25 janvier 2020.”
Est-on sûr que ces gens sont bien morts du “covid-19” ?
Les passagers de ces croisières sont pour la plupart des gens âgés, avec des maladies chroniques, et la panoplie de médocs qui va avec. Étant donné que leur séjour a été prolongé bien malgré eux (pour cause de “pandémie”), on peut supposer que certains n’avaient plus assez de médocs, et en conséquence sont morts.
Sans compter le stress, quand on leur a parlé d’une pandémie…

C’est la question qui continue de faire rire les enfants dans le monde entier : papy est-il mort “du” Covid ou “avec” le Covid ? 😉

Mais pour les besoins de la démonstration, admettons que oui le Covid les a tués.

Cela reste infime.

Et c’est surtout la “contamination” qui est dérisoire… alors que les conditions pour la dite contamination étaient parfaites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *