Categories
Vaccinocircus

Variant indien : après Israël, bide de Pfizer aux Etats-Unis

“Eh merde, ils vont encore se foutre de moi”

Aïe, aïe… Figurez-vous que les mêmes causes produisent les mêmes effets. C’est fou, non ?

Après les chiffres israéliens qui montrent un effondrement de l'”efficacité ” du produit de Pfizer (on est passé de “95 %” du communiqué de presse à 64, puis 39 puis…16 % pour les premiers covivaccinés de janvier ! )… voilà une étude américaine qui dit grosso modo la même chose !

Researchers from the Mayo Clinic in Rochester, Minnesota, found that the Pfizer-BioNTech vaccine – the most commonly used shot in the U.S. – was only 42 percent effective against infection in July.

Meanwhile, the Moderna vaccine was only 76 percent effective. (source DailyMail)

La tuile.

Et dire que Macron et Véran ne sont toujours pas au courant. Bon, d’un autre côté, on compte 5 900 km entre Rochester (Minnesota) et Paris… Ceci explique peut-être cela.

Rappelons qu’en France, pour le moment, c’est différent. Car… euh… parce que.

Manu et Olivier tapent l’air avec leurs petits poings serrés.

Les autorités statistiques frâonçaises, sous les ordres (?) du ministère de la Santé et de l’Amicale des Statisticiens Retraités… affirment que non, non, pas du tout, le vaccin déchire sa race au niveau efficacité contre le terrible variant indien.

Tenez-le vous pour dit.

Et comme ça marche si bien, relevez les manches… car bientôt la troisième manche.

Enfin dose.

24 replies on “Variant indien : après Israël, bide de Pfizer aux Etats-Unis”

On notera au passage cet atavisme évident qui colle aux semelles et qui sent si mauvais… les “gauchistes” (vaste étiquette) sont encore plus débiles et méchants que les… terribles extrême-droitards mangeurs d’enfants.

Europe, Etats-Unis… ça se voit comme le nez au milieu de la figure vérolée d’un covicas.

J’en parle depuis l’ouverture de ce blog… Et c’est réjouissant de voire ce genre de petites niouzettes valider ces analyses politico-couillonavirales. 😉

Un grand bravo au maire socialo de Nancy… Bien propre sur lui, bien vacciné, bien autoritaire, bien constructiviste, bien haineux…

L’archétype du covidément, serré du cul et satisfait de lui.

Une définition alternative du constructiviste :
la violence, c’est toujours l’autre, tout ce que je fais est bien.
Jamais de remise en cause de ses actions. Il vit dans un monde de perfection, où le monde bug aperçu doit être écrabouillé illico.
par contre tout ce qu’il ne voit pas, la misère, il s’en cogne, s’en tamponne la crevette qu’il a très gonflé et qui sent très fort…
Sans qu’il s’en rende compte, il est eugéniste, il est totalitaire.

Le jour où Véreux décrétera qu’il faut enfermer les refuzpicks dans des camps, je doute que sa police municipale reste dans le simple dialogue avec ses administrés.
Un petit Eichmann de plus, ce dernier ayant prétendu n’avoir obéi qu’aux ordres légaux de l’état nazi, ce qui n’a pas suffi à le faire échapper…
Et en 41/44, il était légal de pourchasser les Juifs et de les remettre aux Nazis. Il aurait donc obéi avec enthousiasme à la loi AD hoc dûment votée…
Parce que la dangerosité du coronavirus s’est accrue depuis l’instauration du pass, c’est évident.

Comme l’indique si bien l’excellent Aldo Stérone en exergue de son compte Tw..r, et que je cite:

Rappel : les gens qui ont planqué Anne Frank étaient dans l’illégalité totale. Ils violaient la loi. Ceux qui l’ont déportée l’ont fait dans le cadre de la loi. Votre humanité est plus importante que tout !

Houla, en effet on tient un champion ici !
Mais ça ne change pas avec ces gens – la bien-pensance affichée de gauche : infoutus de s’occuper des petits vieux du bout de la rue, ils en sont toujours à vouloir sauver le monde, la planète…
S’arroger le monopole du coeur aura été leur grande force ; et pour notre malheur il y aura toujours des wagons d’ânes pour les suivre.

Il faut reprendre les maximes shadockiennes:

“Quand on ne sait pas ou l’on va il faut y aller le plus vite possible”

Deux phénomènes, right ?
Baisse d’efficacité face à un variant
Chute du niveau d’anticorps au bout de six mois

Le deuxième envoie vers une 3ème dose
Le premier l’invalide

2 milliards de doses sur les bras pour l’UE ….

J’utilise souvent l’expression “ce n’est pas un bug, mais une feature”.
😉

Ce double fait devrait NORMALEMENT faire totalement imploser la covidémence. On tire le rideau, on renvoie les comédiens, le dernier éteint la lumière, par ici la monnaie, ciao.

Sauf que… comme d’habitude ce double fait risque au contraire de RENFORCER le bordel.

Les déments diront : il faut vacciner, encore plus souvent, en adaptant les produits à chaque fois…
Sans oublier : “Et les non vaccinés nous mettent encore plus en danger”.

D’ailleurs la phase suivante devrait être l’obligation vaccinale pour tous, et le passe vaccinale sera obligatoire à l’entrée de la boulangerie des marchés et des péages d’autoroute, le résultat négatif du test vous envoyant au mieux en garde à vue, au pire au vaccinodrome… sous les applaudissement du public confinés sauf ceux ayant reçus leur 3ème dose depuis moins d’un mois. Je crois que la bataille est perdue… Comme m’a dit mon opticienne, après baptême au gel hydrotruc, puis 1/2h de dialogue de sourd : je voulais pas faire vacciner ma fille de 12 ans, mais à cause des adultes (moi donc) qui ne veulent pas se faire vacciner, Blanquer a décidé de faire sortir les enfants non vaccinés au 1er covicas, et je ne veux pas que ma fille manque l’école… Le syndrome de Stocholm a touché une très grande partie de nos concitoyens, même parmi les plus éduqués, de plus même ceux à qui on a tordu le bras pour se faire vacciner, tout soulagés d’être encore vivants, remercieront bientôt leur bourreau de les avoir épargné, et accuseront tous ceux qui ont traîné des pieds…

Hier je tombe par hasard sur un poste de TV allumé sur le JT de midi. La préposée au bulletin covidiste enchaîne sur les bébés malades du covid. Un médecin hospitalier assure qu’on observe une hausse du nombre de cas, la fièvre, toussa, c’est très sérieux, ils doivent être traités, et balance sur les parents non-vaccinés qui infectent leurs bébés.
Evidemment je prends ça avec beaucoup de recul critique: hausse du nb de bébés malades, admettons, mais combien ? Malades du covid, admettons, mais à quel point ?

Tout l’art de mettre des idées fausses et inquiétantes dans la tête des gens est résumé là. On n’a aucune certitude sur ce qui est avancé, aucun fait n’est donné pour corroborer ces assertions, mais même moi qui reste méfiant quand j’entends la voix de Paris, ça me met un doute.

Y a-t-il vraiment des cas de bébés malades du covid ? (que je distingue des cas testés sans être malades bien sûr). Dans quelle proportion ? De quelle gravité ? Y a-t-il des chiffres à ce propos, ou n’était-ce finalement que pur mensonge ?

Facile. Point épidémiologique agence Santé publique France, semaine 26 publié le 8 juillet (le dernier qui compte +30 pages avec des données par âge).

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/358653/3091329

Page 21
Hospitalisations
de 0 à 14 ans = 27 (bien lire vingt-sept) ! … dont 5 en “soins critiques” (3 niveaux, avec le plus fort, réanimation)

Quant aux décès 0 à 14 ans = 8 (depuis 1er mars 2020)
En un an et demi… 😉

D’après Insee, il y a 11,9 millions de “moins de 15 ans”…

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381474

Donc le délire bébés et compagnie ce n’est même pas un paquet merde, c’est une poussière de merde.

Ouais, c’est bien ce qu’il me semblait. Je reste curieux cependant de comprendre comment ces jeunes et enfants en bas âge ont-ils pu en mourir. J’avais lu qu’il y a pour eux une majorité de comorbidités, mais lesquelles ? Et pour les quelques-uns restants, comment en sont-ils morts ? On les a traités trop tard, après 10 jours sous doliprane ?

OK j’ai compris 27 c’est le nombre actuellement hospitalisé en France, le chiffre d’hospitalisation depuis le début n’est pas donné mais est beaucoup plus important (1043 rien qu’en IDF, c’est probablement 3 fois plus sur la France entière)

C’est ça. Ma mention “depuis le 1er mars 2020” était mal placée (c’est pour les décès).

Je vais faire un tableau pour cette tranche d’âge (j’ai stocké tous les PDF hebdo).

Quelques points de comparaison :
29 juin = 30 (hospitalisés 0-14 ans)
18 mai = 58
6 avril = 83
2 mars = 49
2 février = 58
5 janvier = 47 (dont “réanimations = 6”, attention avant mars 2021, le mot “réanimations” était volontairement trompeur, en fait il s’agissait des “soins critiques” qui contiennent les vraies “réanimations”)
15 décembre = 45
20 octobre = 64
29 septembre = 33

Quelle que soit la saison, ou le méchant variant…
On voit une certaine constance… dans le foutage de gueule.

Sachez que le tableau de bord des tests montre que le taux de positivité des enfants jusqu’à dix ans est le plus important de toutes les classes d’âge, je suis sûr que tout les pédiatres qui voient un bébé qui tousse après son biberon, lui gratte sadiquement le fond du nez pour trouver la trace du fameux Sarscov2 qui ne lui fera rien de mal… lui !

Ah d’accord, ceci expliquerait pourquoi on veut vacciner les enfants et les femmes enceintes à tout prix: c’est supposé arrêter la transmission du virus ? C’est ça le niveau de fulgurance scientifique des autorités sanitaires ?

Entendu dans le même JT hier, le médecin disait même que c’est pour cette raison qu’il faut vacciner les femmes enceintes, parce que leurs anticorps sont transmis au foetus, et que c’est bon pour leurs défenses…

Non, le bébé bénéficie des défenses immunitaires de la mère, mais dans ce cas, ce n’est pas tout bénéfice.

Non, si mes souvenirs sont bons, vous ne faites que répéter ce que nos médias nous ont dit lorsque des personnes comme Perronne ou Henrion-Caude ont dit que ce pouvait être un risque dans le fait d’injecter des femmes enceintes. Sauf que tout comme les journalistes et vous même, n’étant pas spécialiste, je n’en sais rien… Juste que toujours d’après les journalistes et autres médecins complaisants, ce qui ne pouvait pas arriver il y a quelques mois devient un avantage voire une bénédiction aujourd’hui… Élémentaire !

Une partie des anticorps passe (IgG) et une autre partie peut être apportée par le lait maternel (IgA).

J’ai également visionné cette info, un grand moment de propagande pour faire fléchir les mamans qui sont très présentes dans les manifestations anti pass ou à minima induire un doute dans leur esprit.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *