Categories
Pays Vaccinocircus

Israël : 14,5 % des adultes ont déjà reçu la 3ème dose

Moshe à bord de son bolide. Moins ça marche, plus il accélère. Normal. La sortie de route s’annonce épique. Pardon, biblique.

Israël appuie sur le champignon.

Déjà champion de la vaccination de masse, et surtout très tôt (début de la campagne le 19/12/2020 grâce à un deal avec Pfizer), Israël devient le champion du monde… de la troisième hostie, enfin dose.

Over 850,000 Israelis have received the third vaccine, as of 7:00 Sunday morning.
Health Ministry data shows that almost 6% of all Israelis between the ages of 50-59 have already received the third jab.
Some 46% of Israelis between the ages of 60-69 have received it, 63% between the ages of 70-79, 59% between the ages of 80-89, and 54% of Israelis aged 90 and over.(source Jerusalem Post)

Pour mettre les choses en perspective, il y a 5,93 millions adultes dans le pays (sur une population totale de 9 millions)…

Donc 14,5 % des adultes israéliens ont déjà reçu leur troisième dose Pfizer

Rappelons que malgré cette campagne éclair et massive… l’état juif enregistre une hausse des covicas et des covimorts.

(ici les covimorts par jour, moyenne mobile 7 jours)

12 replies on “Israël : 14,5 % des adultes ont déjà reçu la 3ème dose”

Petite info sur Thierry Breton
Nommé commissaire européen en 2019….
Etait président d’Atos auparavent.
Et devinez l’activité d’Atos??
Je ne crois pas aux hasards.

COVIDEMENCE !
Dans le département des Landes deux grandes surfaces sur ordre de la préfecture demandent le pass sanitaire MEME pour l’alimentaire! il s’agit du Grand Mail et celle du Grand Moun

je l’avais vu sur le net et mon épouse a eu la prefecture au téléphone qui l’a confirmé

oui mais la direction a bataillé pour que l’alimentaire soit libre et le prefet les a menacé de la fermeture administrative.

OK, mais le plan était totalement imbitable… Les contrôles sont effectués aux points d’entrée du centre commercial… Vous imaginez : “ah non, moi je ne vais pas à la Fnac, je vais chez Carrouf !”. 😉

C’est parfait. Les gens vont crever de faim. La haine va monter d’un cran (je ne crois pas à l’effet “je n’ai plus le choix, je vais prendre l’hostie”).

Même si l’antagonisation sert le pouvoir, il faut la promouvoir. C’est la seule façon de les faire reculer… Grâce à une “trop grosse” antagonisation.

Le problème : atteindre la masse critique.

Car cela joue dans les deux sens.

Un flic brûlé vif par les opposants : le pouvoir gagne.

Une mère de famille (avec son bébé) tuée par les flics : les opposants gagnent.

La loi prévoit que l’accès aux supermarchés des centres commerciaux soient maintenu. Évidemment, c’est ingérable, mais c’est la loi. Je vais essayer de trouver l’article exact

C’est dans l’article 1er, paragraphe
” f) Sur décision motivée du représentant de l’Etat dans le département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, les grands magasins et centres commerciaux, au delà d’un seuil défini par décret, et dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi, le cas échéant, qu’aux moyens de transport.”

… Sous plusieurs conditions (pas de supermarchés/épiceries aux alentours)… Bref, en coupant bien les poils de couille en 28, ils parviendront dans tous les grands centres commerciaux (ceux > 20 000 m2) à éliminer le problème.

“Ah ben ma bonne dame, vous avez chez Ahmed l’épicier du coin à 569,78 mètres de l’entrée du centre commercial donc ça rentre dans la loi, donc allez vous faire foutre vous ne pourrez pas faire vos courses chez Carrouf”.

Ces mecs n’ont pas fait l’Ena pour rien !

La pass oire sanitaire risque de tourner court si les CA des hypermarchés fondent comme neige au soleil.
Eric Verhaeghe, du courrier des stratèges, est convaincu que le pass sanitaire sera le Stalingrad de Macron.
Entre les recours judiciaires, les boycotts des réfractaires-résistants, la grogne des commerçants et le poids des propriétaires/actionnaires de la grande distribution, c’est probable.

Ca me rappelle les guerres en Irak… ou en Afghanistan…

On raisonne en “victoire” ou “défaite”… Mais c’est une vision passéiste et quasi enfantine.

Qui a dit que la “victoire” ou la “défaite” du passe sanitaire se mesurerait par son application pratique ?

Je suis persuadé que ce n’est pas le sujet.

Le passe sanitaire est un outil pour FOUTRE LA MERDE. Pour déconstruire.

Donc si demain, c’est le bordel, si les gens se battent avec les vigiles etc… Le mot “défaite” ne sera sans doute pas approprié.

En outre, l’argument éco est désormais totalement invalide.

Rappelons que le gouvernement Macron (comme des dizaines d’autres dans le monde) FAIT TOUT pour détruire l’économie !

Donc dire “le passe va être une cata éco, donc ça les obligera à l’abandonner” est une faute logique grave.

Depuis début juillet 2021, les courbes statistiques concernant le Covid19 en Israël sont devenues exponentielles; nb de cas, d’hospitalisations, en soins critiques.
Celle des décès ne commence à être exponentielle qu’à partir de fin juillet. La campagne de 3ème dose de vaccination a débuté le 30 juillet.
Lien-s de causalité ?

https://ourworldindata.org/vaccination-israel-impact

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *