Categories
Humour Médicament

Virus chimérique versus cancer : “I am legend”

A droite Will Smith. Il a un cancer du cerveau car il frappe des gens, sans raison. A gauche, Robert. Il n’a plus AUCUN cancer grâce à un vaccin chimérique variolique aux enzymes gloutons. Mais euh… comment dire… Robert a des problèmes.

Vous connaissez sans doute cette scène frappante du film I am legend : “we have cured cancer” (avec la délicieuse Emma Thompson et son plus beau sourire ingénu, à la fois bienveillant et terrifiant, Emma on t’aime, toi et ton accent si british).

Nous avons guéri le cancer

En mai 2022… l’idée pourrait-elle… se concrétiser ?

Scientists have injected the first human patient with a new cancer-killing virus. The virus, known as Vaxinia, has seen successful tests in animals. However, the true test of its efficacy begins with this new clinical trial. (source)

Ah ? Testé sur les animaux… mais par encore sur l’homme ? Eh oui, bien sûr. 😉

C’est comme l’oeuf et la poule… à un moment, faut y aller !

La société explique sur son site :

Our lead candidate is a chimeric vaccinia (pox) virus known as CF33, developed by Professor Yuman Fong, at the prestigious City of Hope Comprehensive Cancer Center in Los Angeles, California.

Vaccinia is a genetically stable double stranded DNA virus of the Poxviridae family. It has a track record of safe use in millions of humans as it was the active constituent of the vaccine that eradicated smallpox, one of the most devastating diseases known to humanity and was the first oncolytic virus demonstrating viral oncolysis in the laboratory in 1922.

Vaccinia has a short well characterised life cycle and spreads rapidly from cell to cell, but does not integrate into the host’s genome. It is highly cytolytic for a broad range of tumor cell types. It has the potential to act as both a gene therapy delivery vehicle and oncolytic agent.

Cette famille de virus… c’est la variole !

Eh oui. Encore une coïncidence.

Décidémment, 2022 n’est pas l’année du tigre… mais bien celle du singe. 😉

Bref.

C’est peut-être un miracle, la technologie du futur qui va éradiquer les cancers.

Ou pas.

Ou pire.

POST-SCRIPTUM

Rappelons à tous les hypocondriaques du masque et les coviobsédés qu’il existe une véritable pandémie dans le sens ultra meurtrière… c’est celle du cancer. Les cancers.

Neuf millions de morts dans le monde… chaque année. Paire ou impaire. Même bisextile ! (source OMS).

A tel point qu’on dit maintenant : “Si à 30 ans t’as pas eu un cancer, t’as -déjà- raté ta vie”.

Alors à cette aune, vous comprenez… le couillonavirus… on pouffe.

14 replies on “Virus chimérique versus cancer : “I am legend””

Bonjour Doc, plusieurs articles avancent que la variole de Cheetah pourrait en fait être un herpes ou zona du à la vaxx et non la maladie officiellement déclarée, qu’en pensez vous ?

Dès le début du cirque, j’ai posé les 2 hypothèses (attaque avec un virus trafiqué, sur le mode du couillonavirus chinois [mais pas forcément la même équipe d’ailleurs] ou effets secondaires des produits ARNm qui ont abîmé les systèmes immunitaires ce qui fait surgir des pathologies chez des gens insensibles avant, car leur corps faisaient le travail nécessaire).

Pour l’instant, impossible à départager.

Léger avantage à la première hypothèse (car beaucoup de trollage au niveau du calendrier, les fameuses simulations qui annoncent systématiquement ce qui va se passer, le contexte géopolitique extraordinairement tendu, etc.).

Je ne veux pas vous faire des noeuds au cerveau, mais on pourrait COMBINER les 2 hypothèses ! Pour en créer une 3ème…

Un virus à la con trafiqué… pour qu’il interagisse avec les injectés.

Il faut rester totalement ouvert d’esprit, tant les 2 années passées ont prouvé… que TOUT ETAIT POSSIBLE

J’y ai pensé aussi, une phase trois du plan, un covid, deux vaxx, trois virus attaquant les vaxx, impossible bien sur de connaître le statut vaxx des “malades”, un moyen de se faire une idée plus juste va être d’observer ce qui se passe dans les populations ou la piqûre était obligatoire comme les hôpitaux par ex.

N’etant “…ogue” en quoi que ce soit, je n’y comprends pas grand chose sauf peut-être que le vax anti couillonav va me refiler, entre autres joyeusetés, un ou plusieurs cancers MAIS que grâce au vax anti je ne sais trop quoi, j’en serai guéri ?

Il ne faut pas oublier l’important dans tous ça, le bizness plan…
https://www.youtube.com/watch?v=pL5_p-tnA-g

https://www.ladepeche.fr/2022/01/18/covid-19-vaccins-pilules-anticorps-quels-nouveaux-traitements-seront-accessibles-dans-les-prochaines-semaines-10053380.php
https://www.liberation.fr/societe/sante/arn-messager-lespoir-de-nouveaux-traitements-apres-les-vaccins-anti-covid-20210518_H5TPFJKUMRGQFHJAN3ODT6EKUU/
“Au-delà des vies qu’ils contribuent à sauver dans le cadre de la pandémie de Covid, le triomphe des vaccins à ARN achève de braquer les projecteurs sur leur technologie prometteuse, qui pourrait servir de couteau suisse thérapeutique pour traiter cancers ou mucoviscidoses en passant par les maladies cardiovasculaires.”

L’idée de vaccin contre le cancer me semble la plus aberrante, la plus stupide, et la plus mensongère qu’on ait jamais soulevée.
Avec tout le ramdam qu’ils ont fait autour du vaccin seule solution contre le covid, ils ont réussi à faire rentrer dans les esprits l’idée qu’on va tout soigner avec des vaccins, qu’on va se protéger de toutes les maladies avec des vaccins, que le vaccin est la solution universelle à toutes les maladies, et personne ne semble remettre cela en question. Ca passe tout seul comme une pénétration dans un fion bien élargi et bien lubrifié.
Même le docteur ne semble pas relever l’escroquerie qu’il y a derrière cette communication constante sur les vaccins remède à tout.
Un totalitarisme sanitaire vaccinal qui se met en place tranquillou bilou, dans l’indifférence générale.
Les labos ne rencontrent aucune résistance pour prendre le pouvoir, pourquoi se gêneraient-ils ? Jules Romain était décidément un visionnaire, mais il n’avait pas imaginé que cela prendrait ces proportions.

En réalité, l’arnaque c’est l’utilisation du mot “vaccin“.

C’est purement sémantique. Mais l’effet est boeuf.

“Thérapie génique”… ça fait peur.

“Je vais t’injecter du DNA qui va interargir avec ton propre DNA, mais t’inquiète fais moi confiance”…. ça terrifie. 😉

Donc voila, on dit “vaccin” à la place.

Car le “vaccin” ça renvoie à notre enfance… Ca protège, ça guérit… c’est l’image de la Mère.

Vous avez mal à la tête ? ou des pustules sur tout le corps à cause du Covipox ?

Pouf, voici un “vaccin”.

C’est bien ce que je dis: c’est un mensonge, une manipulation, et personne parmi la communauté scientifique des experts de la spécialité de mon cul pour le dénoncer.
Le mensonge est devenu tellement habituel qu’il est devenu la vérité,
avec le soutien passif de toute la planète.

Si je résume, une variole nommée vaxinia (ou vaccinia) va nous guérir du cancer. Je fume 😉

Mais il faudra aussi se vacciner contre la variole et contre le cancer. Et si on survit à toutes ces choses ni bio ni halal, on meurt du cancer. J’ai bien compris ?

“Même bisextile ! ” : il vaut mieux mourir une année bisextile, un jour de plus, une chance de moins de mourir, non?
Gag à part, 1922, zêtes certain que c’est pas 2022?
Il a 20 culs le cancer, c’est pour cela qu’on est mâle hein… 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *