Categories
Pays

Thaïlande : hausse de 22 % des suicides durant le 1er semestre couillonaviral

Virus ? Non. Covidémence…

La nouvelle est publiée par le Département de la santé mentale.

Rien de plus officiel donc. Et ce n’est pas joli à voir…

The suicide rate has increased by 22% in Thailand in the first six months of this year during the Covid-19 pandemic, compared to the same period last year, according to the Department of Mental Health. (Bangkok Post)

Soit 2 551 morts au total, contre 2 092 durant le 1er semestre 2019. Ce n’est pas rien.

Rappelons le score officiel du couillonavirus dans ce pays d’Asie du sud-est (lire mon article ici), fort de 69,4 millions d’habitants…

58 morts…

On attend désormais les premiers chiffres officiels venant des pays occidentaux par exemple… Tous très silencieux pour le moment quand il s’agit de parler des vraies victimes… les victimes collatérales de la covidémence.

Beaucoup plus nombreuses que les tués par le Covid… Et plus tragique en un sens, car silencieuses, cachées, oubliées.

Alors que les covidécès sont exhibés par les covidéments, sans retenue, de manière obscène (et en plus, avec des bilans bidonnés), pour justifier leur cinglerie (sans oublier “les nouveaux cas“).

Alors les gars osons le dire.

Suicides ?

Oui. Mais pour beaucoup : des meurtres.

La justice finira par passer. Et durement…