Categories
Saloperie et sida mental

Coviorgasme : et maintenant le mutant… indétectable

“Le variant, tu le vois, pouf tu le vois plus. Magique. Décontrasté”

Pouvait-on rêver mieux ? Rêve humide covidémentiel…

Voici, mesdames, messieurs, le mutant (le “variant” selon la terminologie officielle)… indétectable !

Selon les experts des laboratoires Vita, basés à Helsinki, la souche Fin-796H n’est même pas apparue en Finlande, où elle a pourtant été détectée, compte tenu du faible taux d’infection dans le pays. Néanmoins, les tests de dépistage ne la repèrent pas.(source l’Indépendant)

Alors on peut s’amuser : la souche existe mais elle n’existe pas. Et pour cause. Elle est quantique, comme le Chat de Schrödinger. 😉

Il n’en reste pas moins que c’est de l’eau et du houblon au moulin à conneries alcoolo de la covidémence.

Imaginez… des mutants… indétectables.

Zut.

On entend déjà Vérandouille : “le variant indétectable a été détecté chez 18,69 % des patients, il pourrait être beaucoup plus dangereux, il faut donc tout fermer”. 😉

Va falloir refaire :

-toute la galerie des tests PCR, recalibrer toutes les machines

-toute la collection de vaccins et autres thérapies géniques

Des mois de travail, un tsunami de covidémence et un déluge biblique de pognon. 😉

Rincez, répétez.

14 replies on “Coviorgasme : et maintenant le mutant… indétectable”

Attendez. Il faut laisser sa chance au produit. Le mutant indétectable finlandais doit d’abord prendre l’avion (en classe affaires), avant de venir infecter nos campagnes françaises. C’est scientifique. Il faut un peu de temps.

Intéressant. Et guère surprenant, tant ce pays est un “caillou” dans la chaussure des covidéments.

Typique également des méthodes chinoises (gros usage de twitter aussi, à destination de l’extérieur).

La pression est énorme depuis un an sur la Suède.

Et hélas… ça marche. Le gouvernement a pris une loi scélérate l’autorisant ENFIN à fermer, imposer des restrictions etc. (si support des parlementaires pour chaque mesure).

Lire ici :
https://covidemence.com/2021/02/02/serie-les-suedois-sont-emmerdants-ils-le-sont-toujours/

https://judithcurry.com/2021/02/18/the-progress-of-the-covid-19-epidemic-in-sweden-an-update/
Dans cet article, Nic Lewis analyse les chiffres de la Suede. Celle ci performe moins bien que ses voisins nordiques, danemark, norvege, finlande. Pourquoi ? A la figure 10, nic lewis propose l’explication suivante : la suede avait la particularité d’avoir echappée aux episodes de grippes saisonnières pendant les années précédentes. Aussi quand arriva le méchant corona, il y a eu un effet moisson (dry tinder ?), un rattrapage.

Je crois que c’est exactement ce que Laurent Toubiana prêche dans le désert. Pour gommer l’effet moisson, il faut lisser sur 3 ans.

C’est tout à fait vrai.

Oui la Suède fait “moins bien” que ses voisins immédiats.

Mais ce “moins bien” est-il absolu ?

Non. Comme partout, ce sont des vieillards malades qui sont morts. Un peu plus “tôt” que prévu…

L’effet moisson se retrouve dans l’étude montrant une corrélation entre Covid violent et… mollesse des grippes sur les 2 années précédentes.

J’en avais parlé ici :

https://covidemence.com/2020/09/15/covideces-lien-avec-la-mollesse-des-epidemies-de-grippe-precedentes/

Mais au-delà… cela ne doit pas servir de contre-argument (“la suède fait moins bien que le danemark donc il ne faut pas suivre le modèle suédois”)

La Suède a eu son lot de vieux morts, comme la plupart des pays européens. Un peu plus que certains, un peu moins que d’autres…

Oui, le covid tue des vieux multipathologisés.

Cela ne “vaut” pas la fermeture d’un pays entier, la destruction de l’économie, la destruction de l’équilibre mental de millions de personnes, etc.

On touche ici au noeud gordien de la covidémence.

Il est normal de mourir à 85 ans. A fortiori si on est malade. Est-ce un drame ? Oui individuel. Collectif ? Absolument pas.

Tant qu’on n’aura pas le courage de regarder cela en face on sera à la merci des gangs covidéments qui chercheront toujours à nous imposer leur constructivisme délirant.

L’âge gris ne fait que commencer (dans nos pays) !

Chaque hiver nous aurons le même cirque. Surtout si on continue à affaiblir les hôpitaux…

Et surtout si on s’obstine à ne pas traiter les malades (la responsabilité DIRECTE des covidéments dans les bilans est brûlante).

(à propos de Suède, demain j’aurai un article avec comparaison UK / Suède…)

Je vois que la figure 10 n’avait pas échappé à votre attention. Mes félicitations, Docteur. J’ai grande hâte de vous lire. 🙂

En fait plus ça va mieux, plus c’est pire.
Ne surtout pas laisser les gens se détendre, ne pas les laisser penser que la situation s’améliore, maintenir la pression, et toujours plus fort pour ne pas laisser voir qu’en fait, il ne se passe rien de notable.

On ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde. Du moins j’ai ce faible espoir, vu que je vis désormais dans un monde parallèle, seul sans masque dans la rue, sans stress, sans poste de TV qui me martèle sa propagande tous les jours.

Au fait, dans un test PCR, on recherche 2 gènes. Les tests portent quasiment tous sur le même gêne, le second pouvant varier. Quand on a à peu près le même CT, on est certain du résultat.
Comment la disparition de ces 2 gènes, disposés en des endroits différents du génome, est-elle possible, sans que personne n’ait rien remarqué? La probabilité qu’un des marqueurs reste présent est très élevée. Qu’aucun des 2 en même temps, elle doit être très basse.

Je sent que l’on va comploter avec gourmandise 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *