Categories
Médicament Saloperie et sida mental

La Russie dézingue l’hydroxychloroquine

Comment dit-on “je te nique” en russe ? “Я трахаю тебя”

Le couillonavirus est politique.

La covidémence est politique.

Dès lors, voir la Russie officiellement dézinguer l’HCQ, et promouvoir en lieu et place… le remdesivir, la merde américaine de Gilead rejetée même par l’OMS… cela pose question.

Et voir l’infâme organe de propagande russe (selon Macron), Sputnik News, donner de l’écho à cette décision, en France… cela pose question aussi. 😉

«Il est recommandé d’administrer de l’immunoglobuline humaine contre le Covid-19 aux patients hospitalisés en tant que composant de tout schéma de thérapie antivirale […]. L’hydroxychloroquine est exclue de la liste des médicaments autorisés pour traiter le Covid-19», indique un communiqué publié sur le site du ministère russe de la Santé. Cinq médicaments figurent dans cette liste: le remdesivir, le favipiravir, l’immunoglobuline humaine, l’interféron alpha et l’umifenovir. (source Sputnik News)

Chine et Russie, les deux ennemis des Etats-Unis, jouent à fond la carte covidémentielle. Dans les discours et dans les faits.

Difficile de croire que c’est pour vendre des vaccins… afin de se faire un peu de pognon.

Difficile de croire en l’espèce que Poutine ne contrôle pas son ministre de la santé, qu’il est dépassé par les événements, qu’il est profondément stupide, et qu’il a Le Monde, le Washington Post et Marie Claire comme seules sources d’informations…

Alors que Poutine et Xi Jinping pourraient descendre l’Occident, en prouvant au monde sa profonde corruption, le cirque des vaccins contre une maladie bénigne, etc.

C’est en réalité tout l’inverse qui se produit.

Etrange, non ?

Nous sommes en réalité dans le vice, dans une pratique machiavélique des relations internationales…

La Russie et la Chine savent que l’Occident est malade et donc leur intérêt objectif est de tout faire pour intensifier la covidémence.

Afin que la maladie atteigne son stade terminal, provoquant la mort du patient.

14 replies on “La Russie dézingue l’hydroxychloroquine”

Bjr Doc. Il y a peut-être un deal avec Bidon : je t achète tes merdes et tu me laisses finir Nordstream.
Sur le coup Poutine me déçoit profond dément 🙂

Votre hypothèse ne tient pas. Il est impossible de mettre sur le même niveau, dans une négo, Nordstream qui est UBER stratégique… et le porte-monnaie de Gilead… une entreprise de merde quand on la compare avec tout ce qui est attaché à Nordstream…

De plus, il serait étrange de parvenir à faire un “deal” sur la covidémence, alors que sur tous les autres sujets (Nordstream, Syrie, Ukraine, etc.) c’est une guerre 360° qui est livrée entre USA et Russie !

Bref, soit Poutine est un crétin, et nous savons tous que ce n’est pas le cas, soit… il trolle.
A mort.

Poutine trolle l’occident à fond la caisse. Je ne vois pas d’autre possibilité. 😉

La covidémence démolit, objectivement, l’Occident.

Alors pourquoi ne pas en profiter ?

Et dans ce cas (s’il trolle) je ne vois pas comment on pourrait l’accuser de mener une campagne de désinformation contre l’Amérique : il avance les arguments de la propagande covidienne.

Vla[d] Poutine qui joue au poker. On aura tout vu.

Il ne la mène pas (ça, c’est l’affaire de la Chine). Il l’accompagne.

Sans grandiloquence non plus. En clair, il fait le minimum syndical. Juste pour appuyer là où ça fait mal.

Les Occidentaux fantasment depuis 1 an (!!) sur le remdesivir ? Vazy Frankie.

Vous ne voulez pas de l’HCQ, car c’est mal ? Pas de problème, j’ordonne à Sputnik de me faire un joli communiqué de presse à la con et je la retire (officiellement) de la liste des traitements.

Vous me parlez de terrible pandémie ? Pas de problème, je fais un vaccin vite-fait (Spoutnik V), je vous prends même de vitesse, et je m’amuse à le distribuer ici ou là. Et si je peux élargir le coin entre USA et Europe à ce sujet, c’est encore mieux. etc.

Etc.

Je suis sans doute très biaisé (russophile, admirateur de la Sainte Russie, nostalgique des chants de l’Armée rouge, anar d’estrême-drouâte, islamophobe etc.), mais je vois ici du trollage à 100 %.

Poutine se fout de la gueule des Américains, et de tous les autres.

Ce qui est au fond… assez fidèle à son style.

Vous voulez dire que les Russes font SEMBLANT de se méfier de l’HCQ et de miser sur le Remdesivir, tout en continuant de soigner leurs propres malades? Les Russes ont-ils jamais préconisé aux citoyens de “restez chez vous et prenez du doliprane” comme chez nous? J’espère que non.

Oui.

Dans la situation géopolitique actuelle, il est absurde que la Russie puisse toujours intégrer le remdesivir dans la liste officielle des traitements.

Sachant que le remdivisir est produit par une société américaine et que c’est une grosse daube contre le couillonavirus (suivez le lien, même l’OMS a dû le reconnaître à l’automne dernier, rappel Raoult le dit depuis… un an).

Ergo : la Russie nous trolle (enfin les USA).

Et bien,encore une fois,regardez plutôt du côté des travaux de Pierre Hillard et vous verrez que ce sont des factions qui s’affrontent ,qui prennent des chemins différents pour ,en définitive,arriver au même but!

Concernant la Russie, I beg to differ.

La Russie se défend. Ce n’est pas elle qui a encerclé les Etats-Unis. Ce sont bien les Etats-Unis qui sont agressifs… aux portes de la Russie (l’affaire Ukrainienne étant une énième preuve de cela).

Je ne pense donc pas que la Russie veuille asservir la planète entière, assoir une dictature mondialisée et mondialisante, une monnaie unique, etc.

La position de la Russie, à partir de Poutine, paraît très claire, limpide même : monde multipolaire. Chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées. Coopération quand c’est nécessaire.

La Russie n’a pas (n’a plus) de délires impériaux. La Russie ne prétend pas imposer sa monnaie, ses tribunaux, ses normes, ses manies, et son idéologie à la terre entière.

Bref, votre conclusion “arriver au même but”… me dérange profondément.

Non, Etats-Unis, Chine et Russie n’ont absolument pas les mêmes buts.

Ils s’opposent les uns aux autres.

“Ils s’opposent les uns aux autres” Je ne suis pas d’accord avec vous,la Russie ne s’oppose pas à la Chine à priori et si comme vous le dites,la Chine est LE coupable dans l histoire du covid,quid de la Russie?
La Chine ou plus exactement l’élite ou une partie de l’élite chinoise a été infiltrée par l oligarchie mondialiste et fait partie du plan.
Je cite EveryBodyWiki:
“Selon Pierre Hillard, le but de l’Union européenne n’est pas la création d’une Europe unie mais d’un bloc euro-atlantique avec l’Amérique du Nord. Il cite le cas de Richard de Coudenhove-Kalergi, un des premiers fédéralistes européens, qui affirmait déjà la volonté de créer une « Union atlantique », l’Angleterre faisant le pont entre l’Europe et l’Amérique. Il désignait l’ensemble comme une « Fédération à trois ». Pour y parvenir, le cœur du débat réside dans un accord permettant un réglage politique, économique et financier satisfaisant les intérêts des diverses factions oligarchiques de l’État profond au sein de chaque pays. Les difficultés rencontrées ne sont que les conséquences de désaccords entre ces différents groupes d’intérêt qui n’arrivent pas à s’entendre sur les missions de chacun.
Le phénomène est identique à l’échelle planétaire dans les tentatives de création d’une gouvernance mondiale [5].

En raison du transfert de compétences politiques, économiques et monétaires à des blocs continentaux en voie d’unification (Union européenne, Union nord-américaine à l’instigation de Robert Pastor, Union des nations sud-américaines, Union africaine, Union eurasienne etc.), les États vidés de leurs substances sont appelés à se disloquer en raison de facteurs multiples (financiers, ethniques, économiques, etc.). Même les États-Unis, en raison de la création en cours de l’Union nord-américaine, sont appelés à éclater en plusieurs entités territoriales (cf. thèse d’Igor Panarine) de même que le Canada.
Ce processus en cours partout sur la planète permettra à des blocs continentaux débarrassés de leurs États de constituer l’architecture de la gouvernance mondiale.”

Comme le dit très bien “Nobody”, c’est une guerre spirituelle qui se joue sous nos yeux.

Oui bien sûr, mais c’était pour illustrer un jeu, des luttes entre les 3.

Chine et Russie sont des alliés, de facto, face à l’empire US et à ses agressions continues… Mais la Russie se méfie sans doute de la Chine (position historique d’ailleurs, y compris du temps de l’URSS).

Car il y a un tel déséquilibre de taille. Et une très longue frontière commune…

Ce que dit Hillard au sujet du Bloc USA / Canada / Europe / Angleterre est incontestable.

Il existe déjà. C’est l’Occident, mené par les USA, et les autres à sa botte.

Pour le reste, désaccord total.

L’idée d’une “Union Africaine”, allez zou, tout le continent africain sous une seule bannière, un seul gvt… est à mourir de rire.

Ils ne parviennent déjà pas à s’entendre entre tribus, villages même proches… et ce depuis des centaines d’années.

Que des cinglés rêvent de ce découpage” mondialiste, avec de beaux traits, par continent… Bien entendu… Mais c’est un fantasme.

Rien n’a changé depuis Mackinder…

Who rules East Europe commands the Heartland;
who rules the Heartland commands the World-Island;
who rules the World-Island commands the world.

La zone “pivot” voilà l’enjeu. Et la Chine devenant la puissance dominante du Heartland, et ses projets de “liens” (nouvelle route de la soie)… l’empire US ne peut l’accepter.

Il ne peut y avoir d’accord, de plan “globaliste”…

Il y a un empire qui décline. Et un autre qui veut prendre la place…

Et cela vous ne pouvez pas prétendre que c’est un “double-jeu” ou pour la “galerie”, avec les crapules qui au fond se partageraient le monde en secret, derrière.

Le Dr Carie Madej vient de réaliser une vidéo (en anglais) avec un power point rassemblant des citations diverses, d’industriels et de personnalités de type Schwab : le projet semble consister à nous injecter des nano robots devant s’organiser en vue de constituer une interface réseau gérée par la 5G. Horizon 2030, à partir de cette date, nous (les prolétaires) serions devenus des cyborgs (humanité 2.0).
https://thenewamerican.com/covid-shots-dna-transhumanism-with-dr-madej-2/

Poutine étant aligné sur le narratif covid et vaccin, il fait partie du Plan (en suivant l’agenda mondialiste, il permet aux élites mondialistes de mettre en place le puçage des populations occidentales sans produire de contre exemple (ce qui pourrait éveiller les soupçons des populations occidentales)). Cependant, il n’a pas nécessairement les mêmes substances dans son vaccin.

Les maitres du monde ont donné son pouvoir à la Chine en l’industrialisant massivement et en organisant les transferts de technologie nécessaires, afin qu’elle devienne en 50 ans seulement la première puissance mondiale. Simultanément les pays occidentaux se sont brutalement désindustrialisés, et ont vu en prime leur cohésion sociale imploser par l’immigrationnisme, la promotion de l’homosexualité, la mise en place d’une culture de haine de soi, etc. (phénomènes absents en Chine). Nous assistons à une démolition planifiée et contrôlée, en théorie de l’Occident, mais plus exactement de ce qui reste de la chrétienté (l’âme de l’Occident).

Au final, ce n’est pas une guerre de type politique, mais spirituelle : une guerre pour les âmes !

J’ai vu il y a déjà un certain temps que Poutine est en fait un fervent mondialiste, avec tout ce qui va avec, monnaie unique tec. Il n’est pas inutile de penser que le nouveau partage du monde va assigner à chacune de ses parties un rôle, tout comme un pays avait chacune de ses régions assignée à une tâche assez précise en fonction de son histoire et de ses ressources. Poutine joue un double jeu apparemment. Cherchez aussi dans les agendas mondialistes type 21 ou chaque région entre en concurrence envers les autres tout en leur ressemblant “les villes-monde”.

Poutine un mondialiste ?

Il faudra expliquer alors en quoi son intervention -décisive- en Syrie en 2015, contre la guerre djihado-hollywoodienne organisée par les Etats-Unis et d’autres… fut “mondialiste” ?

Et en quoi elle fit partie en fait d’un “double-jeu”, où la Russie en réalité était copine avec les USA ?

Idem pour Nordstream !

Une clé stratégique -l’énergie- permettant de facto de contrôler toute l’Europe… énormité géostratégique justement combattue à MORT par les Etats-Unis….

Là encore on a du mal à saisir le “double-jeu”.

Le tableau d’ensemble est effectivement incompréhensible tant il nous paraît incohérent.

Même ici.

L’interdiction de l’HCQ seule pourrait se comprendre. Mais pourquoi l’accompagner de la recommandation du Remdesivir dont on connaît l’inefficacité et la nocivité?

Ça serait beaucoup plus habile de dézinguer l’HCQ sans parler des autres, ce qui éveille immédiatement le soupçon.

J’ai ouï dire que dans les techniques de lavage de cerveau, on plongeait le sujet dans le désarroi en lui donnant des informations, des injonctions contradictoires, en le plongeant dans une instabilité permanente pour l’empêcher de trouver de la cohérence. On retrouve cela dans “le procès” de Kafka. Chaque fois que le personnage croit trouver une règle dans les comportements de ses geôliers*, avoir compris ce qu’on attend de lui, le système dans lequel il est, et avoir déterminé une stratégie adaptative, une ligne de conduite, on s’empresse de la contredire.

En fait chaque fois qu’il comprend la règle qu’on lui suggère à l’instant t (si tu fais ceci tu obtiendras cela), on la change brutalement.

Voir aussi “la stratégie du choc” de Naomi Klein (peu importe son idéologie de gauche par ailleurs, son exposé “technique” du principe est limpide).

* geôlier, ça ne vous penser à rien? C’est quoi un “confinement”, sinon une prison?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *