Categories
Asie Saloperie et sida mental

Thaïlande : retour à l’école… 2 ans après

La société thaïe les a martyrisés pendant… 2 ans

C’est la rentrée des classes en Thaïlande (leur année scolaire allant de mi mai à la fin mars).

Une rentrée très particulière… puisque les 35 000 écoles du pays (privées et publiques)… étaient toutes fermées et/ou “en ligne“… depuis 2 ans !

Vous avez bien lu.

Deux ans.

Deux ans de délire absolu… qui ont provoqué des dégâts considérables chez les élèves, chez les plus jeunes (sans oublier les étudiants)…

L’état a failli… car des dizaines de milliers d’enfants dans les campagnes pauvres n’ont pas pu réellement suivre les cours “en ligne” (sans équipement informatique, sans Internet rapide)…

Et ils sont nombreux à avoir tout simplement renoncé.

La qualité du système éducatif était déjà abyssale… Alors avec le couillonavirus lâché par dessus…

Il existe toutefois un système parallèle dans le pays : les écoles dites  “internationales” (privées, très chères, avec un management et des profs souvent occidentaux et qui sont calées sur le calendrier scolaire européen).

Il y a en 150 environ dans le pays (Bangkok, Chiang Mai, Pattaya, Phuket, Samui…). Certaines ont pu rouvrir fin août dernier, en “présentiel” pour leur nouvelle année scolaire… La plupart en novembre (à Bangkok par exemple ou encore Chiang Mai).

Au menu : masques bien entendu et autres godemichés, sans oublier un test ATK par semaine pour tous… Et 10 % de tests “aléatoires” par semaine. Ainsi qu’un protocole très strict (en tout cas jusqu’à la fin 2021, il fut un peu assoupli après), si un seul cas positif, zou, toute la classe fermée immédiatement (voire même plusieurs classes… et passage en mode “en ligne“), désinfection des locaux à la mode chinoise, les fameux pschiit pschiit, etc.

Les écoles internationales et leurs élèves ont donc beaucoup moins souffert (durant l’année scolaire 2020, on a compté 1 mois de fermeture/en ligne et en 2021 environ 4 mois).

Cette réouverture générale s’appuie, et est justifiée bien entendu par  une campagne d’injections massive.

Tous les profs, tous les personnels administratifs… sans oublier les élèves (à partir de 5 ans).

Les premiers ont reçu de l’AstraZeneca/Sinopharm, les derniers du Pfizer.

A noter, une petite victoire, le dosage des enfants de 5 à 12 ans n’a pas eu un franc succès (50 % à peine)… les parents se méfiant des effets secondaires.

Deux ans de perdu… pour RIEN.

Absolument RIEN.

Et le pire c’est qu’il y a eu aucun débat public, aucune remise en question, aucune excuse… rien.

Cette folie collective est passée comme une lettre à la poste.

Et à ce jour, masques et autres cingleries de “distanciation sociale” sont conservés dans TOUTES les écoles (publiques, privées et internationales).

De nombreux parents au début de l’assouplissement (dans certaines écoles privées à Bangkok par exemple en novembre ou décembre)… on simplement refusé… et exigé que leurs enfants demeurent en mode “en ligne” (forçant ainsi des établissements à adopter un système hybride).

C’est sans doute l’effet le plus choquant de la covidémence : s’en prendre aux enfants, des victimes par définition incapables de se défendre.

POST-SCRIPTUM

On ne peut s’empêcher de voir dans cette obsession pour les enfants (visible également en Occident) non pas la volonté de les “protéger“, mais plutôt un élément-clé de la propagande covidémentielle.

Si je vous dis que la terrible pandémie ne tue que des vieillards malades, quand vous aurez perdu votre grand-père qui était de toute façon en sursis flingué par son alzheimer, son diabète et son coeur en compote… après 2 ou 3 larmes -bien vite séchées- ça finira par vous en cogner une sans bouger l’autre.

Donc la narration finit dans les orties.

Par contre si je vous dis que la terrible pandémie s’attaque AUSSI à tous les gentils petits nenfants (totalement faux) et qu’il est donc nécessaire de leur imposer toutes sortes de règles absurdes, de les priver d’école, de les violenter, alors vous avez subitement peur.

Très peur.

La terrible pandémie devient réellement terrible car notre avenir en tant qu’espèce est menacé.

Deux ans après, il est désormais évident que ces pays ont suivi un script.

Ce script fut appliqué également… aux transports publics avec le même zèle, révélant une fois de plus la volonté de rendre visible la pseudo menace virale, de l’incarner en quelque sorte, de prouver son existence grâce à une série de prophéties autoréalisatrices.

En réalité, tout ce qui fut fait au nom de la covidémence… n’est qu’une liste d’outils destinés à provoquer puis valider la peur, et donc alimenter le moteur de la psyop : confinements, masques, transports aériens, écoles, tests PCR, interdiction des traitements, promotion des “vaccins”, bidonnage systématique des données (cas, hospitalisations et décès).

Ce n’est pas une longue liste d’erreurs (de jugement, d’appréciation, de mauvaises solutions, de foirages), mais bien une checklist, d’ingrédients dans une recette comme lorsque des militaires organisent un coup d’état… ils appliquent une telle checklist :

  • 1 prendre le contrôle des radios/TV/journaux
  • 2 verrouiller les voies de communication (aéroports, gares etc.)
  • 3 arrêter les opposants
  • 4 occuper les lieux symboliques du pouvoir (présidence, parlement etc.)
  • 5 instaurer un couvre-feu, la loi martiale
  • 6 se choisir un ou des leaders qui apparaîtront à la télévision, etc.

9 replies on “Thaïlande : retour à l’école… 2 ans après”

Titre trompeur. Pfizer ne confirme rien du tout (vous pensez)…

Ce sont juste des hypothèses.

Mon opinion : le meilleur ANGLE D’ATTAQUE à notre disposition : les 500 mômes victimes (dans le monde) des fameuses “hépatites mystérieuses“… (mystérieuses, car les virus classiques provoquant des hépatites ont tous été écartés).

Car on pourrait facilement prouver :
-c’est pas le Covid (très peu de ces enfants étaient positifs)
-ils ne sont pas vaccinés (trop jeunes)
-mais ils étaient… tous allaités… par des mères ayant eu des injections Pfizer/Moderna !

Et là… boum.

Tout l’édifice pourrait s’écrouler en une seule nuit… 😉

Article à venir demain.

pas tout à fait trompeur puisqu’il est dit “peuvent”, ce n’est en rien une certitude, on est d’accord. il n’empêche le lait maternel contaminant, le sang pour les transfusés doit provenir d’une personne non vaxxed. quid des autres fluides corporels (larme, sueur, salive, sperme…)?
ça laisse rêveur si je puis dire.
bonhomme clin d’oeil qui tire la langue !!!

“Deux ans après, il est désormais évident que ces pays ont suivi un script.”
Oui, mais toujours à minimiser le mimétisme et sa force.
Si on est d’esprit indépendant, très occidental, on a tendance à voir un top-down effect (vous). À prendre en compte le “du dessous”, on voit que des populations entières se miment, alignent leurs gestes non seulement sans penser à mal mais en étant sincèrement touchées par les injonctions, ou injections en fait, à bien agir. En particulier en Asie – que je ne prétends pas connaitre malgré plus de 10 ans de Japon.
Se vaxxiner, se masquer, etc.
Imaginer un script, oui, je réagis pareil de prime abord, mais quelque chose ne colle pas pourtant.
À voir l’empressement de l’UE à promouvoir des agendas vaxx, je vois moins un piège chinois qu’une fenêtre de tir longtemps attendue.
Un des rares blogs du coup qui ne ressasse pas du Great Reset, à tort ou à raison.

Ma position n’a pas changé d’un iota depuis juillet 2020 et la mise en ligne de ce blog insensé.
😉

Le Great Reset, le réchauffement climatique, le transhumanisme… sont des GODEMICHES agités devant nos yeux par des cinglés occidentaux.

La Chine, pour dire les choses brutalement, n’en a STRICTEMENT rien à foutre.

En revanche, elle a compris comment les neuneus occidentaux fonctionnaient. Et donc elle en joue.

Ainsi, exemple concret, la Chine participe aux conneries des “COP” (le climat). Elle sourit, elle applaudit… L’ado psychotique Greta Thunberg en fait pipi dans sa culotte de joie.

Et ?

Quelques jours après… sans exagération… la Chine brûle des RECORDS de charbon.

En clair : la Chine pisse à la raie de Davos, des Démocrates US, de Wall Street, de la CIA etc.

Les Chinois sont des ENORMES TROLLS.

Ils utilisent contre nous toutes nos manies, nos psychoses, notre hubris.

Ainsi le “great reset, vous ne possèderez rien et vous serez heureux prout !” des débiles mentaux de Davos ou des vieillards psychotiques du style Attali (“un pays est un hôtel“)…

La Chine APPROUVE A 300 % CE PROGRAMME DEMENTIEL !!!!!

Pourquoi ?

Car ce sont les Occidentaux qui EUX-MEMES décident… de s’appauvrir (puisque énergie = richesses, rien d’autre)… c’est du pain béni pour le PCC et la Chine !!!

CA FERA AUTANT DE RESSOURCES en PLUS pour les Chinois !

C’est tellement évident que ça en devient obscène.

Donc on résume :
-great reset
-pétrole et gaz russe méchant !
-wokisme
-LGBT plume dans le cul
-le climat se réchauffe, on va tous mourir
-les éoliennes et les panneaux photovoltaïques (fabriqués en Chine) plutôt que le pétrole russe (rappel : méchant)
-l’accueil des gentils “réfugiés” africains, musulmans
-la terrible pandémie couillonavirale, on va encore une fois tous mourir

…. tout ça LA CHINE VOTE POUR !

La Chine adore !

Car c’est le faire-part de décès de l’Occident.

Et donc la condition de la survie… de la Chine.

Je reformule : nous sommes cons comme des enclumes, Pékin est d’accord. 😉

Approuve.

Applaudit des 2 mains.

Et nous file un sucre d’orge en guise de récompense (comme on file un sucre à un clébard).

J’espère que ma mémoire défaillante va retenir ce point-là et que nous n’aurons pas à refaire la route.

« Car ce sont les Occidentaux qui EUX-MEMES décident… de s’appauvrir (puisque énergie = richesses, rien d’autre)… c’est du pain béni pour le PCC et la Chine !!!

CA FERA AUTANT DE RESSOURCES en PLUS pour les Chinois ! »
En êtes-vous si sûr?
Franchement, je le souhaite pour eux.
Mais comment savez-vous qu’ils veulent vivre en autarcie et arrêter de nous vendre nos iPhones?
Nous, les Chinois, nous allons arrêter tous les sites Foxconn, revenir aux fondamentaux, et manger du canard laqué en boîte dans nos appartements confinés sans nous préoccuper des LGBT et autres Blancs dépravés, ils pourront crever la gueule ouverte sans nos terres rares.

Nous allons faire nos téléphones pour nous téléphoner, mais pas trop d’internet, c’est interdit de faire des jeux plus de 3 heures par semaine.

Nous vivrons heureux et aurons beaucoup d’enfants, surtout des filles car quoi qu’en dise les Occidentaux c’est indispensable pour la descendance, et bon on avait un petit déficit, mais on va enlever nos masques, positiver, profiter de la vie, s’accomplir comme personne en se respectant.

Oui mais non.

L’avenir est dans les pays à démographie jeune, et, en Occident, dans des poches de résistance républicaine.

Les Chinois, même avec leurs ressources, ne cochent pas ces cases.

Il y a sur un autre blog l’hypothèse que le zéro Covid est un camouflage pour l’immobilier. Voilà qui semble digne d’intérêt.

L’avenir est dans les pays à démographie jeune.

C’est la moitié de l’équation.

Regardez l’Afrique…

Très jeune.

Et ?

Rien. Un gigantesque shithole.

Hier, aujourd’hui et plus encore demain… !

La Chine -elle- peut désormais s’éloigner de l’Occident toxique.

La Chine nous a pompés, sucés jusqu’à la moëllle… Le boulot a été fait.

Le PCC l’a annoncé officiellement : redéploiement de l’économie… VERS L’INTERIEUR !

Aucun secret, aucune conspiration… Juste le bon sens.

Pourquoi voulez vous que je continue à fabriquer des produits et à vous les expédier contre des “dollars”, merdes qui n’ont même plus la valeur du papier chiotte sur lequel ils sont imprimés ?
😉

Des centaines de millions de mecs, toujours avides. Voilà le marché intérieur de la Chine. Un peuple homogène, partageant la même culture, sans les scories aberrantes africaines et musulmanes de l’Europe/USA.

De quoi alimenter la machine éco du pays pour longtemps.

Il faut simplement ajouter dans la machine les ressources nécessaires.

Ces ressources, le gros, se trouvent en dehors de Chine.

D’où les Nouvelles routes de la Soie.

D’où le fait de pousser à la faute ces gros neuneus d’Occidentaux (rappel : nous consommons le plus, et parmi nous ce sont ces gros porcs d’Américains qui pèsent, au sens propre et figuré, le plus lourd).

“Tu veux pas du gaz russe ? Parce que Poutine est méchant ? Tu as raison ! Vaz y !”

Donc chaque Américain qui réduit sa conso de 50 % (en raison du “Covid” ahhahah, de l'”environnement”, crise de rire, du wokisme, du “racisme”, de Poutine, ou de toute autre psychose)… c’est assez pour nourrir X Chinois.

C’est une stratégie brillante.

C’est la seule stratégie de survie dans un monde contraint.

Les Chinois ne veulent pas disparaître. Au contraire.
Les Occidentaux, eux, veulent disparaître de l’Histoire, l’épuisement de l’homme blanc.

Parfaite combinaison.

Ok pour la taille du marché intérieur, c’est indéniable. Et qu’ils soient avides.
Mais je ne vois toujours pas et encore moins la pertinence du zéro Covid.
Autarcie et propres normes morales, propre monnaie.
Et se faire chier avec son pschitt pschitt?
Pas pour faire peur, j’espère.

L’Afrique… À tout prendre, question de goût, ou de fixation, mais il y a une forme de détestation de la vie dans le collectivisme chinois.

Je fais des efforts, mais je ne vous suis pas.

Mais l’Asie est un gros truc à comprendre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *