Categories
Saloperie et sida mental Vrac

Covipox : c’est Poutiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !

“Chez nous les homos ne vont pas dans des saunas. Mais en Sibérie ! Et toc !”

Nan je plaisante !

On le sait, la variole fut présentée pendant des décennies comme l’arme bactériologique de choix (très contagieuse, très mortelle).

Mais sa force… faisait sa faiblesse si j’ose dire.

Le virus ayant disparu chez l’homme… si une fuite avait lieu chez vous, dans votre labo top secret, vous auriez eu l’air d’un gros con. 😉

Politiquement trop sensible.

Alors… nos amis soviétiques… pour ne parler que d’eux… se sont tournés à l’époque vers les cousins, c’est-à-dire les varioles animales

Permettant de maquiller les choses (puisque des animaux il y en a toujours et partout, impossible d’éradiquer tous les réservoirs).

Comme par exemple la variole du singe.

Tout cela fut confirmé par des transfuges, tel le docteur Kenneth Alibek, responsable des programmes d’armements biologiques de l’URSS et passé à l’ouest en 1992.

Dans une interview datant de 1999 (!) il parle ainsi ouvertement… de la variole du singe.

they [le ministère de la Défense] decided to start working with monkeypox virus, which infects humans but is much less contagious than smallpox. So the Ministry of Defense decided to work with monkeypox instead of smallpox to create future biological weapons.

Puis il donne la recette :

First, you could conduct genetic manipulations with the aim of making monkeypox virus as contagious as smallpox virus. This could be done by determining what parts of the viral genome are responsible for the contagiousness of this virus. In this case, of course, you would never be accused of working with smallpox.

(lire aussi article des Echos de 2003)

Bref. Tout ça est du vu et du revu.

C’est même du réchauffé.

Voilà pourquoi la soudaine flambée de “Covipox” (c’est le petit nom que je lui donne) en Occident… venant juste après une opération criminelle mettant en oeuvre le couillonavirus et dans un contexte géopolitique totalement explosif (USA, Russie, Chine)…. NE PEUT PAS être prise à la légère.

Ces virus, cette famille de virus ne sont pas anodins.

Oui, d’accord, c’est peut-être un simple hasard malencontreux

Quelques homos auraient glissé sur une peau de banane et mis leurs doigts où il ne fallait pas, et zou. La faute à pas de chance.

Certes.

Mais encore une fois, au regard des multiples recherches menées sur ces virus dans des labos militaires depuis des décennies (chez les Soviétiques mais également les Américains, bien entendu)… le bon sens impose la vigilance.

Dans sa forme endémique (et naturelle), la variole du singe qui contamine quelques mecs chaque année en Afrique de l’Ouest… cela n’a que peu d’intérêt nous sommes bien d’accord…

Mais subitement, ce virus passerait avec succès en Occident, dans 14 pays, simultanément ?

En mai 2022 ? Ca pique.

Les capacités de manipulations génétiques entre 1999 et 2022 sont incomparables… En clair, aujourd’hui on peut faire des choses folles (virus chimériques, la technologie CRISPR, etc.).

Fauci, batwoman et tous les cinglés au labo de Wuhan l’ont démontré.

Le couillonavirus en est la preuve brûlante

Un virus de chauve-souris modifié pour en faire une formule 1 de la pénétration des cellules humaines (ceux qui croient encore à la fable de partouze entre la chauve-souris et le pangolin peuvent reprendre une poignée de somnifères).

Des fioles de variole ont été découvertes dans des endroits improbables (USA 2014, USA 2021)…

(alors qu’officiellement seuls 2 labos dans le monde, un outre-Atlantique et un en Russie, conservent ces souches… on pouffe)

Et aujourd’hui, quelques mecs dans une cave pourraient modifier ces virus et lancer une attaque “bioterroriste”. Même plus besoin d’être une superpuissance comme les USA, l’ex URSS ou la Chine.

Quant à la “gaytitude” de l’affaire (30 cas à Madrid seraient liés à un seul sauna dans la capitale espagnole)… il s’agit peut-être d’un plan machiavélique.

La communauté homosexuelle étant le vecteur parfait pour maximiser le déploiement de l’arme.

Voici le scénario :

-soit un grand festival gay (la Maspalomas Gay Pride 2022 du 5 au 15 mai, aux îles Canaries… 100 000 participants !)… vous balancez la sauce. Vous savez que des contacts “physiques”… il y en aura… Vous savez aussi que parmi les homos il y a des immunodéprimés…

-les mecs rentrent dans leurs pays…. commencent à étaler le virus autour d’eux (donc d’abord au sein de la communauté homo, forcément). Là encore, vous savez que vous êtes gagnant en raison de 2 leviers : l’hypersexualité et la “fête”.

-les premières réactions sont évidentes dans le public et dans la communauté scientifique : “pfuit, encore une maladie d’homos, ils nous emmerdent, ça ne nous concerne pas”… parfaite couverture… autant de fausses pistes, du moins de pistes incomplètes… permettant au virus de gagner de précieux jours, de précieuses semaines pour se diffuser…

-et puis un matin, vous vous réveillez, et votre môme de 10 ans a des pustules sur le corps, vous aussi, votre femme, votre chien, votre chat. 😉 Et votre gentil gouvernement a ordonné la loi martiale, le confinement général… et vous n’êtes plus qu’un simple QR code aux mains de psychopathes.

-Je pousse le bouchon un peu loin, bien sûr, c’est le style de la maison. Mais les 2 années que nous venons de vivre…. imposent de faire… des efforts d’imagination !

Tant la réalité a souvent dépassé la fiction… Qui pourrait le nier ?

47 replies on “Covipox : c’est Poutiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !”

Si même l’OMS déclare au sujet de la flambée de Covipox : “highly unusual event”…

Alors les carottes sont sur le point d’être jetées dans la casserole d’eau bouillante.

https://www.who.int/emergencies/disease-outbreak-news/item/2022-DON385

En langage diplomatico-culcul : “unusual event” c’est déjà très fort.

Alors “highly unusual event” se traduit en : “putain merde les gars on a un gros problème” ou encore “gros foutage de gueule, Liliane fais les valises ! On part à Pékin”.

Ca y est… les neuneus sont de sortie (épaulés par leurs amis journalistes des grandes agences) :

“Scientists who have monitored numerous outbreaks of monkeypox in Africa say they are baffled by the disease’s recent spread in Europe and North America.”

https://www.aol.com/news/monkeypox-spreads-west-baffling-african-112930241-164518215.html

Mot-clé neuneu, répétitif : “baffled“. 😉

Ces mecs sont toujours “baffled” devant l’évidence…

L’eau ça mouille : je suis baffled.
Les Chinois sont agressifs : je suis baffled
L’Europe est envahie pas par Poutine mais par l’Afrique noire : je suis baffled
Les virus ça se trafique, ça se manipule : je suis baffled
Nous sommes au milieu d’une guerre entre empires : je suis totalement baffled

Au fait le communiqué de l’OMS (“totalement inhabituel”, voir plus haut)… contient une autre petite perle…

it is important to remind that the general precautionary measures recommended against COVID-19 are also expected to largely protect from monkeypox virus transmission
😉

Et hop… le Grand Manège repart pour un tour !

On va pouvoir ressortir les sextoys…

Masques, confinement, distanciation sociale, “gestes barrières”, lavage des mains (et des dents), tests PCR, etc.

Kif kif Covid… pratique !

Les Turcs savent y faire question maintien de l’ordre. Et drônes.
Ils ont mis Ciszré au pas, cadencé à coup d’obus.
La Syrie était une aimable plaisanterie.

Ça doit quand-même dépendre étroitement et de la taille du drone et du calibre de la munition. Et mettre dans le mille à 200 ou 300m avec une cible en mouvement n’est pas à la portée du premier tireur venu là par hasard…

La pression monte…

L’un des 20 cas au Royaume-Uni… est un enfant.

Et en plus, il est en soin intensif. A Londres.

Comme d’habitude aucun détail (âge, circonstances etc.)

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10841357/British-scientists-warned-monkeypox-void-left-smallpox-three-years-ago.html

Il va être difficile de l’accuser d’avoir fréquenté un sauna, ou un club gay…

Une note en passant : le traitement médiatique (composant essentiel dans la covidémence).

Pour l’instant, mon ressenti : neutre. Discret. Sobre même.

Ca reste dans le factuel (“1 cas là”)… Et les officiels classiques qui disent “pas de quoi paniquer”.

A suivre…

La cible homosexuelle permettrait d’établir un narratif en désignant un coupable notoirement homophobe. Les Russes certes, mais aussi les Iraniens, ou même l’estrême drouate…

Le scénario du NTI simulait d’ailleurs une attaque terroriste.

Vé (Rantanplan) est véreux, euh, heureux au placard, il va pouvoir digérer ses nombreux confits d’intérêt au calme.
Moi aussi c’est bien qu’il dégage, il nous les a assez brisées. Que son successeur fasse pire est peu probable.

Dans la mesure ou se ne sont que des exécutants, je ne parierais pas sur ça:
” Que son successeur fasse pire est peu probable.”
On rentre dans le dur, le pire du pire arrive on va en chier !

La donzelle bourguignon porte le titre de “ministre de la santé ET de la prévention”. Sur le papier ce dernier mot est plutôt positif, c’est comme la prévention routière. Mais en réalisation ça donne les radars puis les radars visant la décélération puis les 30 à l’heure etc. Pour la prévention médicale ça donne déjà quatre doses, puis tous les trois mois puis pour tout et rien (=génocide). CE SERA DONC BIEN PIRE QUE VERAN, les femmes de pouvoir ayant tendance à faire du zèle, vraisemblable souvenir de leur place de première de la classe. Comme dirait le doc, on va VRAIMENT en baver. Poutine, tu viendrais pas jusqu’à Paris faire diversion?

“There is NO COWPOX or SMALLPOX or Chicken POX or HIV or Corona virus. There are cell membrane fragments, genetic fragments or strands of DNA or RNA, acidic cellular waste products, exosomes, bacteriophages, and pus or catarrh being pushed out of the interstitial fluids to the lymphatic vessels for elimination via the pores of the skin or though urination or defecation.

You do not catch disease YOU do disease with how you live, where you live, what you eat, what you drink, what you breathe, what you think, what you feel and what you believe! Disease is born in YOU and from YOU!”

https://www.drrobertyoung.com/post/the-truth-about-the-so-called-cowpox-or-smallpox-virus

Bien sûr. Quand les Espgagnols ont débarqué en Amérique… Les indiens, qui vivaient en “harmnonie avec la nature”, sont tous crevés car ils étaient déprimés.

Plus récemment et plus au nord, quand les boys filaient des couvertures infectées aux tribus, là aussi aucun effet. Ces pauvres indiens bouffaient en fait trop de bisons, comme des cons, et donc ils crevaient, car la maladie ETAIT EN EUX depuis leur naissance.

Il suffisait d’y penser !

Etre aussi neuneu que ça… faut vraiment le vouloir. Chapeau.

Même chose pour les épisodes de peste noire en Europe ! Les saucisses ! Déjà à l’époque. Et l’abus de religion.

Sans parler bien sûr du choléra dans les eaux dégueulasses : un mythe. Le choléra ON L’A TOUS EN NOUS à la naissance. 😉

http://andreboyer.over-blog.com/2017/05/exterminer-les-indiens-par-la-variole.html

En fait, les virus, c’est quelque chose en nous de Tennessee… un grand scientifique méconnu ce Jonnhy… 😀

La vérole simiesque ? Ce sont les africains qui en parlent le mieux !

Un ancien patron de l’académie des sciences au Nigéria :

I’m stunned by this. Every day I wake up and there are more countries infected,” said Oyewale Tomori, a virologist who formerly headed the Nigerian Academy of Science and who sits on several World Health Organization advisory boards.

“This is not the kind of spread we’ve seen in West Africa, so there may be something new happening in the West,” he said.

https://time.com/6179237/monkeypox-spread-scientists/

Ah ? Quelque chose de “nouveau” ? Nooooooooooon !
😉

Les éléments de langage se mettent peu à peu en place… dans la presse anglaise (qui était fort occupée par… la 36ème guerre mondiale en Ukraine).

Ainsi ce matin on note :
-les infections pourraient fortement augmenter (“surge”) dans les 2 ou 3 prochaines semaines.

->Ah bon ? Pour un virus banal qui n’a quasiment jamais circulé en Occident avant ? Comment est-ce possible ?

-les actions gouvernementales sont “critiques” pour contenir la progression.

->Ah bon ? Genre confinement ?

😉

https://www.dailymail.co.uk/news/article-10841885/Doctors-warn-significant-rise-UK-monkeypox-cases-surge-two-three-weeks.html

la guerre microbiologique oui; mais a coups de virus bien dangereux pour tout le monde je n’y crois pas .Quel intérêt de balancer un virus dangereux que nos élites peuvent aussi attraper?
par contre injecter un vaccin arn qui provoque un sida et dont les injectés vont se choper toute les saloperies exotiques et en crever ca ok.
gollum30

Revoyez le film.

En quoi le “couillonavirus” était-il… dangereux ?

Le Covipox -pour le moment- semble bien mou du genou. Les mecs ont des tronches effroyables, ambiance moyen-âge peste bubonique, mais ils ne sont pas en train de crever.

Au contraire, ces virus “faibles” sont de parfaits leviers pour achever certains objectifs.

Je suis persuadé depuis longtemps que la stratégie de la Chine fut de monter en épingle ce virus, tout à fait merdique par ailleurs, et de pousser l’Occident à la faute (avec les fameux “vaccins” ARNm, qui eux pourraient faire des dégâts au long cours, démolissant par ailleurs les systèmes de santé).

Voilà de la guerre 2.0 intelligente, fine, et infiniment vicieuse.

Le problème est qu’on a appris à l’école “guerre bactériologique = on tue tout le monde”.

Il vaut mieux… que votre ennemi se BLESSE lui-même (comme un gros con car il est dirigé par des élites corrompues et ayant l’obsession du pognon). Non ?

C’est l’attaque PARFAITE.

L’attaque… qui n’en est pas une.

Car les Chinois n’ont tiré aucun coup de feu, et n’ont injecté aucune dose de poison dans nos veines…

Quant au Covipox, il est encore trop tôt. Faut laisser sa chance au produit comme on dit ! 😉

Attaque (pas forcément chinoise d’ailleurs) ou bordel lié aux produits ARNm… les 2 hypothèses se tiennent.

On sera rapidement fixés (le story telling médiatique sera un élément clé pour comprendre à quoi on a affaire).

Heu… Précisions : si je me rappelle ma qualif’ de lutte nrbc, le but de guerre d’une attaque biologique n’est justement pas de tuer tout le monde car dans tout le monde ben, vous figurez sur la liste aussi. L’utilité c’est de créer la panique, désorganiser les structures sociales et productives et saturer les systèmes de soins adverses.
Et c’est là que pour moi ça a clignoté en rouge très tôt car, après le théâtre chinois, c’est exactement ce qui s’est passé chez nous mais EN PLUS, aucune des mesures prévues, même les plus élémentaires comme la fermeture des transports en commun, pour contrer une telle menace n’ont été prises. Quand même au sein des services ou pour lutter contre un truc sérieux c’était masque à gaz et tenue t3p si vous aviez de la chance, tout ce qui est fait c’est la mise à dispo de bidon de gel hydroalcoolique et des masques en papier à la con, vous voyez bien l’arnaque.

Oui.

Et la meilleure preuve fut… le sketch autour de la fermeture des frontières.

Ces enculés de Chinois dès fin janvier/février 2020 ont PROTESTE !

Le Vietnam fut le premier à fermer ses frontières avec la Chine… Pékin A PROTESTE… et même fait pression.

Alors que c’était déjà la “guerre contre le virus” (dixit Xi Jinping)… et que la Chine se battait (soit disant) contre un terrible virus inconnu.

Preuve évidente de l’implication directe de Pékin…

Ensuite Trump a OSE parler de la fermeture des frontières (là encore décision évidente)… Levée de boucliers de la Chine, et de tous les gauchistes américains et européens (forcément).

Trump était la première cible de cette psyop…

Ça a l’air bien parti pour un tour. La une d’un des journaux les plus impliqués, avec 4 cas.
Tous les journaux ont au moins un article. Et puis alors, le truc sexophobe : les 4 cas viennent du festival d’Anvers, et y’a eu la Belgian Pride ce week-end, avec 120 000 personnes (?). Un haut potentiel pour le narratif.

On verra. Mais ça pue.

On attend l’allocution 🙂

A peine j’avais écrit le commentaire précédent, pouf, une nouvelle info très révélatrice.

“Biden says ‘everybody’ should be concerned about monkeypox outbreak”

https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/biden-says-everybody-should-be-concerned-about-monkeypox-outbreak-2022-05-22/

On comprend immédiatement… que l’état profond US va jouer cette carte… en raison des élections mid term (novembre).

Joe Bidet est détesté par une majorité d’Américains, qui ne peuvent plus le piffrer, et surtout… qui sont horrifiés/abattus par le… prix de l’essence.

Un nouveau virus… permettra de revenir aux fameuses “dropbox” pour les votes par correspondance, et roulez jeunesse, ces fraudeurs de Démocrates dégénérés pourront LIMITER LA CASSE (car il est bien évident qu’ils se feraient laminer normalement, comme Trump aurait dû être réelu dans un fauteuil en janvier 2020… avant la pseudo pandémie couillonavirale).

Un nouveau virus, des nouveaux confinements… permettraient également… de faire baisser fortement la conso de pétrole et donc les prix de l’essence…

Donc, c’est clair : les Etats-Unis (et leurs alliés neuneus)… VONT JOUER LA CARTE DU COVIPOX… pour tout bêtement perpétuer la covidémence.

Cela me semble désormais acquis.

Un chef d’état NORMAL aurait dit : “pas de panique, nos services sont mobilisés, nous travaillons” etc.

Cet enculé de Biden vient de dire exactement le contraire : “ayez peur“.

Après analyse du “bruit de fond de l’Internet”.

Il semble que :
-la merdouille ait… évolué.

La dernière équipe, américaine sur le cas dans le Massachusetts… l’affirme.

https://twitter.com/dmaccannell/status/1527783568977428481

Same same… but different comme on dit en Asie.

Ce n’est pas vraiment une surprise…. puisque clairement quelque chose a changé.

Mais ces crétins de biologistes/computermen ne s’avancent pas trop.

Je l’ai déjà écrit : même si c’est faux, on n’échappera pas au discours “le virus a muté” (alors que la vitesse de mutation n’a absolument rien à voir avec celle des coronavirus).

Rien pour le moment concernant l’artificialité -ou pas- de ces modifications.

Dans tous les cas de figure, le timing signe le crime.

C’est une attaque.

Comme le fut le couillonavirus fin 2019/2020.

Oui, c’est forcément une nouvelle attaque car quelle est la probabilité qu’après avoir fait PAR HASARD une simulation de pandémie de variole de singe – qui ne s’est JAMAIS développé en Occident – en mars 2021, cet évènement qui n’est jamais arrivé se déclenche le 15 mai 2022, EXACTEMENT le jour prévu dans cette simulation d’il y a 14 mois ? Réponse : en maths, arrondi à 10-9 près, 0%. Et maintenant, si on multiplie ça par la probabilité de l’épidémie Covid19 et de Event201 ?…
Très intéressant https://www.leparisien.fr/societe/sante/variole-du-singe-je-ne-suis-pas-aussi-inquiet-que-lors-des-premiers-cas-de-covid-22-05-2022-SDRLFWHLQBGBNJKCMYDQTTJXRU.php ça justifiera d’injecter les enfants très rapidement, avant que – conformément au scénario de mars 2021 – on s’aperçoive que le vaccin antivariolique ne protège pas ceux qui l’ont reçu à cause d’une manipulation génétique faite en laboratoire…

je commence à être perdu chef! tout le monde s’en fout, il y a du monde au stade , il suffit d’organiser un apéro concert 3e mi temps et il y a un monde fou jusqu’à pas d’heure.. et puis t’es là essayant d’être visionnaire , d’en parler et de prévenir.. ”

Ah les cons” aurait dit Daladier revenant de Munich

Allez, avouez, Doc…. C’est vous qui avez fabriqué ce machin pour dans le but ultime de faire revivre ce blog ?

Le site web de l’AIMSIB, que je recommande à nouveau et avec insistance à ceux qui veulent une source d’information médicale critique et bien sourcée, vient de publier un long article qui expose exactement les mêmes hypothèses:
https://www.aimsib.org/2022/05/22/les-espagnols-risquent-de-mourir-en-masse-du-monkeypox/
Ils vont même un peu plus loin, et bien que je n’en comprenne pas les implications d’un point de vue scientifique, je comprends très bien que ça pue:
“Le vaccin contre la variole et la variole du singe approuvé par la FDA est aussi un virus vecteur (MVA, virus non réplicatif de la variole, modified vaccinia Ankara) de vaccin anti-Ebola, anti-Marburg,etc…) (21)
Le Monkey pox vient à point nommé pour expérimenter ce type de nouveau vaccin en population générale, de même que la Covid a permis d’expérimenter les vaccins à ARNm pour les autres maladies (dont la grippe, comme c’était prévu en octobre 2019, voir l’article sur l’origine du virus Covid). Et même un vaccin anti-Covid à base de vecteur MVA (22)!”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *