Categories
Vrac

Covipox trafiqué en labo : nouveaux éléments ?

Les données initiales :

  • la souche actuelle contient entre 40 et 50 mutations par rapport à la référence ouest-africaine (2018)
  • ce qui est déjà remarquable pour un virus DNA (ils mutent très lentement contrairement aux virus ARN, comme le couillonavirus).
  • ceci est confirmé maintenant sur plusieurs génomes séquencés (Portugal, Allemagne etc.)
  • ces mutations semblent concentrées
  • Robert Malone affirme que ça sent mauvais (lire ici).

Mais ce n’est pas tout.

Deux chercheurs indépendants (Jean-Claude Perez et Valère Lounnas, qui a participé à un bouquin sur le Covid) publient un article très troublant.

Lien : https://www.researchgate.net/publication/360973596_May_2022_Peculiar_Evolution_of_the_Monkeypox_Virus_Genomes

Ils ont trouvé une séquence spéciale… à un endroit inhabituel.

This is by chance that we have discovered the presence of a 30-T long sequence in the middle of the USA2022 monkeypox genome, between the DNA-dependent RNA polymerase subunit rpo132 and the cowpox A-type inclusion protein, before a gene complement region that may become coding under circumstances that need to be specified by expert in the field

Le rôle de cette séquence n’est pas encore identifié.

The functional role of this pattern at the viral genome level is unknown to us.

Mais une chose est sûre selon eux : sa place est tout à fait inhabituelle.

While it long repeat are common finding at the terminaison of a genome, as for instance at the end of the monkey encephlitis virus, it is almost never encountered fully inside a sequence

Et enfin cette séquence “non orthodoxe”… se retrouverait (avec une faible probabilité de “hasard”) EN THEORIE .. euh… dans le bacille de la peste… le parasite qui provoque le palu… un champignon et une autre bactérie.

Sympa comme cousinage. 😉

search for this unorthodox protein sequence surprisingly retrieves a signal with an expectation value significantly beyond randomness (E≤0.001) for a match with an identical polypeptide reported as a hypothetical protein in Plasmodium falciparum, Yersinia pestis, Escherichia coli and Penicillium nordicum !

Attention, c’est du “pre-print”. Pas vérifié donc.

Cette séquence est peut-être totalement anodine. Sans fonction particulière.

Ou au contraire, elle est peut-être le “signe” que le génome de la variole du singe a bien été trafiqué en labo.

Le smoking-gun.

Ou alors Perez et Lounnas ont abusé du pinard ?

Bref, comme je l’avais écrit très tôt : c’est le bordel. Le Brouillard de la guerre. Et les scientifiques vont s’écharper pendant longtemps (comme pour le couillonavirus… 2 ans après toujours aucun consensus quant à son origine, l’arnaque chinoise du pangolin déclenchant l’hilarité).

Mais il y a une CERTITUDE ABSOLUE qu’il convient de répéter, sans cesse : la “variole du singe” à l’oeuvre depuis un mois dans une trentaine de pays est DIFFERENTE (et beaucoup plus “légère”) que la “variole du singe” endémique en Afrique.

Ce fait INCONTESTABLE n’est pas suffisamment répété dans les médias, et c’est déjà le signe d’une psyop, déjà le signe d’une narration trafiquée.

Pourquoi ?

Au final, deux explications principales subsistent :

  • virus muté naturellement
  • virus trafiqué en labo (gain of function)

Ajoutons dans la corbeille de la mariée :

  • hôtes modifiés (les Occidentaux queutards ont mangé trop de saucisses ou… se sont injectés trop de produits ARNm expérimentaux)

On peut aussi envisager un mix de tout cela.

Voilà. Rien d’autre. Ni les ondes 5G, ni la couleur du slip de Joe Biden (caca d’oie), ni le lifting de Poutine, ni le réchauffement climatique, ni les extraterrestres.

Ah si… Des rigolos commencent à dire… “et si le responsable était… le Covid ? “.

Voyez on n’en finira jamais. 😉

15 replies on “Covipox trafiqué en labo : nouveaux éléments ?”

Etude sur 4 infectés italiens.

https://www.eurosurveillance.org/content/10.2807/1560-7917.ES.2022.27.22.2200421

Le virus était présent dans le SPERME (3 sur 4).

Voilà ça commence à percoler.

“Although these findings cannot be considered definitive evidence of infectivity, they demonstrate viral shedding whose efficiency in terms of transmission cannot be ruled out. It has been observed that it is likely that MPXV can be transmitted through substances of human origin [11,12] and it needs to be emphasised that the Cq values in semen of our patients were in the range of those measured in their nasopharyngeal swabs.”

Monkeypox can look different than what doctors thought. Here’s what they’re learning”

https://www.npr.org/sections/goatsandsoda/2022/06/03/1102945017/monkeypox-can-look-different-than-what-doctors-thought-heres-what-theyre-learnin

“But what does that rash often look like? Turns out, it’s not what medical textbooks show, says infectious disease doctor Donald Vinh at McGill University. Those images depict people with their trunk or hands covered with pus-filled blisters. What’s happening in this outbreak can be much more subtle, Vinh and other doctors involved with the outbreak say. ”

Là encore ça percole : “ah ben merde Roger c’est pas du tout ce qui est écrit dans nos bouquins !”

“et les photos de petits noirs couverts de pustule, non plus ! Tout est faux ! On s’est fait enculer ! Euh pardon on s’est trompés”

La punchline : “The patient’s skin lesion that he sampled to confirm the diagnosis is extremely subtle. It’s not what you’re seeing on the Google pictures of monkeypox,” he says.”

Voilà, ça ne fait jamais que depuis 2 semaines que n’importe quel couillon avec 3 neurones EST CAPABLE DE COMPRENDRE CE FAIT.

Et pourtant combien de pseudo médecins, à l’OMS ou pas, de journalistes aux ordres ont répété comme des demeurés, des “faits” qui ne collaient pas avec le Réel ?

Tiens… Enfin ! La presse tente de connaître CONCRETEMENT le tableau clinique du Covipox.

Bande de marioles.

Le Parisien s’y colle et ça déménage !

Variole du singe : «Comme un sentiment de brûlure interne»… Damien, 35 ans, raconte ses symptômes
EXCLUSIF. Damien (le prénom a été changé), Parisien de 35 ans, fait partie des 51 premiers cas de variole du singe détectés à ce jour en France. Isolé dans son appartement, il décrit ses symptômes et pourquoi ce n’est pas une maladie anodine.

Il a de nombreuses plaques rouges et une douleur “constante” : “Ça chauffe plus que ça ne gratte, comme un sentiment de brûlure interne. J’ai des spasmes dans les muscles, des sueurs nocturnes.”
“Je regardais les symptômes de la variole du singe et c’est simple, je cochais toutes les cases, sans exception.”

https://www.leparisien.fr/societe/sante/variole-du-singe-comme-un-sentiment-de-brulure-interne-damien-35-ans-raconte-ses-symptomes-04-06-2022-JFUMGTOJZBA6PJIR74QEGUHVAI.php

Vous avez compris bande de veaux ? “PAS UNE MALADIE ANODINE” !

Alors ce pauvre Damien ? Il faudrait savoir quel est son état de santé. Ses vaccinations. etc. L’article n’est hélas pas accessible.

Car pour un Damien, il y a bien davantage de mecs… qui ne sentent RIEN. Un bouton sur le penis (les premiers cas au Québec par exemple). Sans douleur. Sans fièvre.

Bref, encore un article putassier qui ne met pas les choses en perspectives.

Quelques métaux injectés et on réchauffe tout ça à coup d’ondes.

Parfait.

Des symptômes qui font penser aux manifestants de Canberra en début d’année. Ils ont été évacué par la police locale avec des armes à ondes.

Je n’ai pas de lien en tête.

Mais si vous cherchez avec les mots clés, microwave, canberra, energy weapon etc… vous allez trouver. Je crois que c’était vers février.

“Si le responsable était le COVID ?”
Vous voulez dire que l’ultime solution à ce merdier sera encore le vaccin arn de Pfizer pour ces gens là ?

Non. Ca veut dire qu’ils peuvent s’en sortir à bon compte, sans poser trop de questions dérangeantes, en accusant le couillonavirus.

Je reformule : si en 2022 tu chopes un bouton sur la bite, quelques crises cardiaques et une poignée de cancers du moyen-âge… c’est PARCE QUE tu as eu le Covid en 2020 (un peu de fièvre avec des courbatures à l’époque).
😉

Je reformule : tu perds ton boulot, ta femme te quitte, tes enfants te chient dessus ? Et tu votes Front National ?

C’est PARCE QUE tu as eu un PCR positif (sans symptômes) en 2021.
😉

Voyez ?

Le Covid devient la carte atout.

Pour tout.

C’est le fameux “moultipass” de Leeloo dans le 5ème Elément.

(les références culturelles que je balance sur ce blog, c’est fou).

Tous aux abris ! La psycho Karine Labombe est de retour (avec ses 3 maris et son psy, of course).

Variole du singe : «On est en pleine poussée épidémique», prévient l’infectiologue Karine Lacombe

La professeure d’infectiologie Karine Lacombe estime que le nombre de 51 cas de «monkeypox» en France est sous-estimé et espère une démocratisation des tests pour ne pas passer à côté de diagnostic.”

https://www.leparisien.fr/societe/sante/variole-du-singe-on-est-en-pleine-poussee-epidemique-previent-linfectiologue-karine-lacombe-04-06-2022-BFOGGXD2J5DITIMCX57JAACAEA.php

Il est ahurissant qu’un quotidien national donne encore la parole à cette gourde psychotique… qui s’est TROMPEE SUR TOUT, durant la crise du Covid.

TOUT.

Y’a pas de variants
“La vitamine D ça sert à rien”
“Les vaccins sont super efficaces”
Payons les gens pour se faire vacciner

Sans oublier la thune qu’elle touche des grands labos (et donc ses conflits d’intérêts manifestes).

etc.

La voir maintenant oser parler du Covipox, avec les mêmes névroses, c’est flippant.

Après le rhume de la chauve-souris la guerre des boutons?
(je préfère la version en noir et blanc, bien entendu. Le film en couleur fait trop “post-moderne” et la première pourrait être censurée dorénavant pour appel à l’insurrection).

Quel monde de malades.. à vouloir l’être si absolument, et en si grand nombre.

une question: quel est le mode de transmission utilisé dans la simulation du NTI ?

Je ne pense pas que la folie autour de cette variole du singe prendra la même ampleur que le COVID . En effet on oublie que les symptômes decrits pour le COVID sont les mêmes que ceux d un rhume,d une grippe,d’une angine etc. C’est a dire que tous le monde allait dans l année développer ces symptômes. Ajoutons à cela des test pcr pourris et l affaire était pliée. Dans le cas de ce covipox ,les symptômes sont bien plus rares en population ( c est pas fréquent un bouton sur la bite! )donc les gens ne se précipiteront pas vers un test si ils n ont pas de symptômes..Et les tests sont le moteur de la covidemence ! J’ y vois simplement un moyen de maintenir le peuple en tension constante pour l’habituer à l émergence régulière de virus ” dangereux” avec vaccin à la clé. Ne pas oublier que l’OMS cherche à obtenir en ce moment le contrôle des épidémies en ce positionnant au dessus des états. Et si un pass vaccinal doit émerger définitivement ,il va falloir vacciner les gens contre tout et n importe quoi.

J’insiste, car c’est le message essentiel depuis 2020.

Tout est possible.

Ainsi, nous apprenons aujourd’hui que… Eurostar rouvre ses toilettes… après 27 mois de fermeture…

Je reformule : pendant 27 mois on a fait mine de croire qu’on allait mourir du Covid en allant pisser, pendant un voyage en train.

J’en parlais avec ma femme pendant le dîner : pendant des semaines, on a foutu des RUBANS ADHESIFS dans les supermarchés pour séparer les biens de 1ère nécessité… du reste.

En clair : on pouvait acheter un paquet de spaghettis mais surtout pas un tire-bouchon, une paire de baskets, un t-shirt ou une petite culotte fendue.

La bouffe, c’était ok le virus n’attaquait pas. Une paire de baskets, le virus attaquait immédiatement, et vous alliez mourir (et assassiner tous vos proches aussi).

En Angleterre, les flics VERIFIAIENT les sacs des ménagères à la sortie des supermarchés, des fois que ces salopes auraient acheté un bien “non essentiel”, mettant ainsi en danger l’humanité toute entière.

On a déclaré qu’un mec qui s’était brisé la nuque en tombant dans l’escalier dans sa maison était “mort du Covid”. ou encore qu’un homme victime d’une fusillade (armes à feux donc) était lui aussi “mort du Covid”.

On a dû signer des “auto attestations” pour sortir faire pisser le chien dans la rue.

La gendarmerie a pisté des mecs seuls dans les alpages SANS MASQUE… en HELICOPTERE, idem sur les plages en Espagne.

Etc.

La liste est infinie.

VOUS AVEZ DEJA TOUT OUBLIE, c’est précisément pour cela QUE TOUT PEUT RECOMMENCER.

Pour n’importe quoi. La variole du singe, le sida du cafard, la tuberculose de la fourmi, le rhume des foins.

C’est un point qui est fondamental. Moi je n’ai rien oublié, puisque cela fait quasiment 2 ans que j’écris quotidiennement sur toute cette merde.

Fouillez dans mes archives, et alors vos cheveux se hérisseront sur votre tête… tellement vous comprendrez que l’humanité, à n’importe quel moment et pour n’importe quel motif futile, peut toucher le fond.

Donc que les choses soient claires : s’ils veulent vous faire courir avec le “monkeypox” ou le rhume du coléoptère… VOUS ALLEZ COURIR.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *