Categories
Saloperie et sida mental

Covipox ou la vérole simiesque : que va t-il se passer ?

Pour l’occasion, j’ai revêtu mes habits (de circonstance) de grand mage africain, entouré de mes colifichets magiques. Je prédis le futur.

[pour un descriptif des données actuelles, lire mon premier article publié hier, avec une mise-à-jour stupéfiante faite ce matin]

[dans ce deuxième article, j’établis un scénario, je replace ce nouveau problème dans le cadre global, c’est-à-dire bien entendu le couillonavirus]

On ne peut qu’admirer la perfection du dispositif. Comme un rasoir à 2 lames.

La première lame, le couillonavirus, redresse le poil et accélère la sortie de piste de vieillards malades.

La seconde lame : la variole du singe, pouf, apparaît, et va couper le poil… des jeunes.

Le couillonavirus était une entreprise criminelle… Il est dès lors parfaitement envisageable, logique même, que l’épidémie de variole du singe… soit elle aussi organisée.

Par le même groupe.

Ou alors par un groupe différent voire même concurrent ! Mais une fois de plus avec des objectifs criminels.

Une autre certitude : tous les outils nécessaires ont été créés et testés depuis 2020.

Si les prochaines semaines démontrent qu’il y a bien une épidémie qui se développe dans plusieurs pays à la fois… alors il est EVIDENT que les gouvernements, supportés par l’OMS, appliqueront les protocoles couillonavirés utilisés depuis 2 ans :

  • confinement
  • distanciation sociale, masques, gants, désinfection
  • fermeture des frontières aériennes
  • fermeture des écoles, des universités, des bars, des boîtes de nuit etc.
  • passeport sanitaire

… Puisqu’il faudra du temps pour produire le ou les vaccins et les injecter en masse.

Aujourd’hui, il y en a un : le danois Bavarian Nordic (produit autorisé par la FDA en 2019).

Problème : les 13 millions de doses commandées par les USA à Bavarian Nordic… seront livrées… en 2023 et 2024 !

Autre certitude : le confinement ne sera peut-être même pas obligatoire car de très nombreux individus… l’appliqueront de leur propre initiative (puisque depuis 2 ans ils subissent le lavage de cerveau couillonaviral, et qu’ils seront terrorisés par le nouveau risque, bien plus important que le couillonavirus).

Là dessus, les cinglés de l’ARNm, Pifzer et Moderna, vont bien entendu se lancer dans la course. Souvenez-vous, ils ont créé leur produit de merde… en “un week-end“. Sur un ordinateur.

Et puis les usines ne tournent plus pour le corona… alors…

Autre problème, pour plus tard : sans être biologiste… vous sentez bien qu’ajouter un vaccin contre la variole du singe 2.0… dans des organismes déjà fragilisés/abîmés/violés par une thérapie ARNm contre le couillonavirus absolument pas maîtrisée… le potentiel  pour que cela parte en couille est… considérable. 😉

Les conséquences de ce nouveau chapitre, de cette nouvelle attaque virale ?

  • Nouvel arrêt de la machine économique (permettant de maquiller son état déplorable, et permettant de justifier l’éclatement de toutes les bulles, l’appauvrissement des populations, et la poursuite de la concentration/nationalisation des économies, etc.).
  • On gagne du temps par rapport à l’épuisement des ressources (maquillage une fois de plus)
  • Nouveaux abandons (cette fois définitivement) de libertés individuelles et publiques.
  • et bien sûr, des morts, beaucoup plus nombreux qu’avec le virus chinois, mais surtout la surcharge de tous les systèmes de santé… achevant de les détruire (ce qui factorisera encore les problèmes et permettra de justifier davantage les confinements etc.)

Que devons-nous surveiller dans les prochaines semaines ?

Plusieurs indicateurs.

  • Le premier, évident : le nombre de cas, le nombre de pays touchés. Facile (un tracker est déjà dispo en ligne, ainsi qu’un autre document plus complet ici). Je rappelle : dans le passé récent, des voyageurs en Afrique ont pu ramener la variole du singe en Occident… mais il n’y a JAMAIS EU de transmissions “communautaires”. Vous savez donc déjà que 100 cas dans 10 pays simultanément… ce n’est pas NORMAL. A noter toutefois la flambée de 2003 aux Etats-Unis : 47 cas dans 6 états, infectés par des chiens ayant été en contact avec des animaux… ramenés du Ghana. Et il ne s’agissait pas de transmissions inter humaines.
  • Le deuxième indicateur, très important : une équipe de scientifiques publiera le premier séquençage du génome du virus.

On s’apercevra (retenez bien ceci) qu’il est DIFFERENT des souches que l’on trouve en Afrique de l’Ouest… Et qu’il contient (comme son papa, le couillonavirus)… des inserts étranges… presque “trop parfaits“, lui donnant de nouvelles propriétés (en l’espèce, a priori, une contagiosité accrue et/ou une létalité moins importante).

Ces informations seront aussitôt censurées (même scénario que pour le couillonavirus en février 2020 quand une équipe indienne a été censurée, etc.)

Cette censure, en soi, signera l’intention criminelle. Donc guettez cette info.

[à peine j’avais publié cet article, que pouf ! C’est magique, une équipe portugaise publiait le premier draft du génome !!! Seulement 92 %… Comparaison avec 52 autres séquences virales. Visuellement, la souche portugal 2022 est différente, mais vient de la souche Nigéria. Les analyses seront affinées bientôt, disent-ils]

Car il est hautement probable que la variole du singe a été trafiquée en labo. Autre hypothèse : ce sont les “vaccins” contre le Covid qui servent de porte d’entrée, de facilitateur à ce virus simiesque. Voir cette variole du singe…. est un effet secondaire des “vaccins” couillonavirants !

  • Le troisième indicateur, très important aussi : les contaminés… sont-ils “vaccinés” contre le couillonavirus ? Et si oui avec quel produit (ARNm ou virus atténué style AstraZeneca… rappel basé sur un adénovirus de chimpanzé…). Ces données mettront du temps à être dispo, car elles seront bien entendu censurées et/ou difficiles à établir…

Quoi d’autres ? L’origine du virus sera impossible à établir… officiellement.

Ce sera comme d’habitude : “pas de bol, le virus a muté, c’est la faute à madame Nature. Circulez y’a rien à voir. Prout.

Voilà les quelques éléments/étapes qui me semblent parfaitement LOGIQUES, à ce stade.

Bien entendu leur réalisation dépend de ce qui se passe en ce moment même.

Et là, trois hypothèses :

-le truc fait pschiit, s’éteint de lui-même. Fausse alerte. Quelques mecs n’ont pas eu de bol, ils étaient immunodéprimés, donc ils ont attrapé cette merde, en passant. Ca s’arrête là.

-les cas continuent à apparaître un peu partout, et alors la probabilité que mon scénario se réalise est très élevée.

-la dernière hypothèse est infernale : les cas se multiplient, mais ce n’est pas voulu… et le virus n’a absolument pas muté (la même saleté qui se balade en Afrique depuis des années). En clair, seule explication possible : ce sont les hôtes qui ont changé… Nous… A cause des produits ARNm contre le Covid ! Le Spectacle devra donc trouver une parade, une explication alternative…

Ca fera 25 euros, comme d’habitude. 😉

50 replies on “Covipox ou la vérole simiesque : que va t-il se passer ?”

Bonjour Doc,
Deux choses, non trois en fait ….
Il semblerait que notre bon ami Bill ai dans son immense sagesse parler de la prochaine pandémie qui serait la variole, comique non ?
Une info que j’ai vu passer hier, l Espagne passerait commande pour des vaxx variole classique.
Et, ou est passé l’hépatite, plus rien dans la presse, plus de gosses malades ou morts, bizarre, bizarre.

C’est simple, Bill Gates est toujours en “avance”. A force d’annoncer les pires saloperies, c’est comme le coup de la montre cassée : elle indique toujours la bonne heure une fois par jour. 😉

Variole ou variole du singe… ca fait des ANNEES qu’on en parle en tant que bioarmes, menaces terroristes etc.

J’ai même trouvé un papier de 2002 (!!) accusant les Soviétiques (les jeunes ne savent pas ce que c’est) d’avoir travaillé avec la variole du singe, pour leurs programmes d’armes !

https://www.upi.com/Science_News/2002/06/09/Monkeypox-could-be-used-as-bioweapon/19421023612300/

Donc vous voyez… RIEN DE NEUF.

Ce qui m’angoisse perso, c’est la simulation de mars 2021… Là c’est vraiment gonflé.

En tout cas, on sera TRES RAPIDEMENT fixés… Si les cas continuent d’augmenter chaque jour, alors c’est certain, nous serons baisés.

Et on repartira pour un tour dans le Grand Manège…

Pfffff, mon armoire à pharmacie est blindée de produits anti covid !
Que faire ?
Les revendre sur le “bon coin” avant la dévaluation ?

En donnant du sens à ce qui se passe, votre chronique quotidienne de l’effondrement en cours est pour moi un moyen d’éviter de sombrer dans la dépression. Je la lis le matin et ensuite, je peux aller vaquer à mes occupations. Merci Docteur et merci aussi à vos commentateurs.

“Ou alors par un groupe différent voire même concurrent ! Mais une fois de plus avec des objectifs criminels.”

C’est toujours les méchants chinois ou pas ? 😉

Tout est possible.

On peut noter que la Chine a toujours ses frontières fermées, qu’elle rend très difficile les déplacements de ses citoyens à l’étranger (problèmes sur les passeports, on en a parlé récemment), et depuis 2 mois est en mode “confinement” (Shanghai, Pékin)…

Sans doute des coïncidences. 😉

Ca peut être cette fois Bill Gates, les Russes (on les accusait déjà il y a 20 ans d’avoir fait mumuse avec la variole du singe, comme bioarme), les écolos/décroissants fanatiques apocalyptiques (ambiance armée des 12 singes), les Américains pour pouvoir accuser et punir les Russes en raison de l’Ukraine, etc.

Le couillonavirus fut mis en scène par la Chine à Wuhan.

Qui fera la mise en scène de la variole du singe 2.0 ? Qui s’exprimera en premier ? Qui fera le plus de bruit ?

L’OMS va t-elle réussir son coup d’état grâce à cela ?

Il faudra chercher des pistes de ce côté.

Autre indice : le virus attaque qui ?

Pour l’instant, les pays touchés sont tous… occidentaux.

Pourtant, l’Afrique, la Chine connaît bien… Des homos qui tirent dans tous les coins, on en à aussi en Asie, idem pour des gens en contact rapprochés avec des animaux, des rongeurs etc.

Bref, le “profil” (ethnique) du virus sera intéressant. Ainsi que sa distribution.

Enfin, est ce une création en labo ou… un effet secondaire… des produits ARNm ? Voire les deux ?

Pourquoi pas tout simplement de gentils migrants Africains vendant leurs “charmes” pour arrondir les fins de mois, pas mal de cas dans les pays d’entrée et les très accueillants ?

Bien sûr… Mais pourquoi… le virus se diffuserait maintenant ?

Car encore une fois, rien de nouveau (l’invasion migratoire, prostitution, homosexualité etc.).

Pourquoi ce virus aurait muté maintenant ?

“un premier cas de variole du singe a été recensé en France, en Île-de-France.

Il s’agit d’un homme de 29 ans, “sans antécédent de voyage dans un pays où circule le virus“.

Son état n’étant pas jugé grave, il est isolé à son domicile”
(source Le Parisien).

L’indigence des données saute aux yeux… Ce mec n’a pas été en Afrique… mais a t-il été à Londres ?

Dans une backroom ?

Est-il homosexuel ou pas ?

Est-il “vacciné” contre le couillonavirus ? Si oui, combien de doses ? Quand ? Quel produit ?

Quelle est son ethnie ?

Vit-il en couple ?

Enfin on se pince… “restez chez vous, à l’isolement, pas de soucis“.
😉

Ca change de la psychose couillonavirale ! 😉
***************
Outre-Manche, le doublement des cas sera annoncé ce jour (de 9… à 20).

AVANT :
6 à Londres
1 nord-est
2 sud-est

AVANT (les 9 premiers) :
Six of Britain’s cases are in gay or bisexual men, which officials say is ‘highly suggestive of spread in sexual networks‘.”

Majority of UK’s nine cases not linked, suggesting virus spreading more widely
Health officials tell MailOnline ‘thousands’ of vaccine doses have been secured

https://www.dailymail.co.uk/health/article-10835461/Britains-monkeypox-outbreak-DOUBLES-size-Eleven-new-cases-announced-TODAY.html

C’est sans doute une énorme connerie mais il me semble que ces crétins ont vaxx les animaux des zoos et autres parcs animaliers, un lien peut être avec la mutation ue et Angleterre ?

Nos amis les nazis allemands annoncent leur 1er cas.

Ouf, on commençait se poser des questions. 😉

11 pays donc (et au sein des pays avec le plus de cas, UK, Espagne etc.) une distribution géographique des cas (en clair : pas uniquement 1 point).

On parle aussi 1 cas au Chili (mais je ne trouve pas la source).

Enfin bref, on se fout de notre gueule. Il y a une couille dans le potage viral.

Il faudrait arrêter de toujours tomber dans le même panneau.

Comment on sait que ce que vous dites est sans valeur :
– toutes les informations sont d’origine gouvernementales, donc fausses par définition.
– c’est encore une histoire de virus, alors que les virus n’existent pas. Jamais. Nulle part. (il faut mettre de côté ce qui est appelé “virus géant” qui n’a rien à voir avec un virus)
– toute maladie est un processus de guérison qui apparaît au grand jour. Ce n’est pas le fait qu’une infection est en train de faire du mal. C’est au contraire le combat du corps contre le mal.

Voilà, dossier terminé. Ceux qui parlent de ce sujet en faisant comme si quoi que ce soit pouvait réellement exister sont des abrutis. Car normalement vous avez eu le temps de mûrir depuis 2020.
En plus en faisant ce que vous faites, vous donnez énormément de poids aux discours de peur et une fois que le discours est reconnu à la fois par les moutons blancs ET les moutons noirs, alors on peut s’en prendre plein la tronche. Donc autrement dit, vous nous faites du mal.

Fascinant de se tromper à ce point.

Ca fait depuis DEUX ANS que je répète que le couillonavirus EST UNE FICTION.
Et que les données sont… bidonnées.

Ce qui importe n’est pas tant la réalité physique, biologique, mais l’EXPLOITATION POLITIQUE qui en est faite.

Le couillonavirus est l’archétype de cela.

Donc je me fous de la technique de la variole du singe, par contre ce qui m’importe, ce que je tente d’expliquer et d’anticiper c’est son utilisation, les enjeux, les méthodes.

Après si vous croyez dans la non existence des germes, des virus, ça m’en cogne une sans faire bouger l’autre. C’est votre problème.

Quant à l’argument “vous faites peur c’est mal”, ce sont les enfants qui disent cela.

La peur est SAINE.

Les hommes adultes doivent affronter le Réel et donc -parfois, souvent- les peurs (même si ces peurs sont créées artificiellement par d’autres hommes !).

Que tu le veuilles ou non, virus ou pas, des choses sont créées pour nous nuire…
Créer une psychose pour forcer à s’injecter des potions magiques…Qui fait du mal à qui?
C’est sur que bafouer toutes les lois et nos droits pour faire ce qui est fait…
Il faut se taire et attendre de se faire zigouiller?

Comme l’écrit très bien un internaute : “peu importe que la variole du singe soit réelle ou pas… ce qui compte c’est la réponse des gouvernements“…

Le couillonavirus l’a prouvé…

Donc, une énième psyop sera t-elle montée à cette occasion ? Hier c’était “aucun risque”. Aujourd’hui, l’OMS se réunit en urgence…

On commence donc à voir ces fameuses réactions gouvernementales.

Prenez un pays comme le Vietnam… population très jeune (donc pas protégée par des vieux vaccins antivarioliques)… Leur premier réflexe, comme pour le Covid, sera de fermer leurs frontières.

etc. etc.

Et oui, et il faut voir les conséquences qui vont aller avec ce nouveau bins.
Essayer de savoir pour essayer de se préparer c’est normal.
Ce n’est pas une fois qu’on a pris la gifle qu’il faut essayer d’esquiver…

Merci Docteur pour votre diagnostic.
Avant les ruptures, je retourne chercher des masques et du Doliprane (du 500 aux couleurs de l’Ukraine et du 1000 cf le drapeau polonais).

Rajoutez donc des gants sans oublier des litrons de désinfectant… d’où mon idée de l’alcool, du pinard !

Ca se boit, ça fait du bien.

Et ça désinfecte !

Le vrai produit 2-en-un, contre l’apocalypse virale zombiesque.

LE VIN ROUGE.
😉

Ah enfin ! On commençait à s’ennuyer avec tous ces homosexuels contaminés, mais “pas graves“.

Enfin des morts ! 58 !

Bon, c’est au Congo, donc on s’en tape un peu… mais ça rassure sur le potentiel doomesque de la saloperie simiesque !

L’OMS tient la corde ! Maillot jaune. On va gagner ! On va gagner !

On peut le faire. Prout.

https://www.express.co.uk/life-style/health/1613271/monkeypox-latest-cases-uk-countries-symptoms

C’est le premier qui dira… qui y sera.

Alors au choix Joe Bidet. Pas mal. Ou Macron. Le cinglé en serait capable.
Ajoutons Turdeau The Black Face. Un candidat à tout. Ou encore Boris J. Mais il est un peu trop occupé par l’Ukraine.
Quoi d’autre en boutique ?
Draghi l’über crapule Goldman Sachs… dictateur illégitime en Italie.

Voilà mon Quinté+ gagnant.

Je réviserai mon jugement quand… on aura des cas en Asie.

Je vous révèle mon “bullshit-o-meter”.

Le DailyMail, tabloïd grand tirage british.

http://www.dailymail.co.uk

A ce moment précis, un SEUL titre dédié au Covipox. Au milieu d’une une constituée de gazillons de conneries, très diverses, dont un gros paquet sur l’Ukraine (l’obsession de la propagande anglaise).

Bref… Tant que le DailyMail ne fout pas du monkey partout, alors vous savez que soit ils n’en ont rien à foutre, ils n’ont pas reçu d’instructions, soit ils ont reçu l’ordre de ne pas en parler. 😉

Le DailyMail est un véritable “acid test”.

Qui n’a jamais failli pendant toute l’opération couillonavirale.

L’Angleterre étant le 2ème pays le plus touché par la peste simiesque (en nombre de cas)… je subodore qu’ils sont légèrement ennuyés aux entournures.

Ce n’est pas forcément bon signe.

On a un sinistre du plein emploi. Un truc qui n’existe que dans une économie soviétisée.
Si les moulins à vent sont en panne, il leur suffira d’ouvrir leur grande gueule. Elle est tellement grande qu’elle les remettra en marche immédiatement.

A propos de variole, de singe, de vaccination (et de sida, vous pourrez comprendre pourquoi en le lisant) j’invite chaudement le bon Dr Pinard et ses lecteurs à prendre connaissance des articles de l’intérresant site de l’AIMSIB:

https://www.aimsib.org/2019/12/22/eradication-de-la-variole-les-grandes-manoeuvres-ont-commence/
https://www.aimsib.org/2020/05/10/eradication-de-la-variole-la-desastreuse-vaccination-des-sujets-contacts/
https://www.aimsib.org/2022/04/10/le-sida-a-t-il-vu-le-jour-a-cause-dun-vaccin-anti-polio-defectueux-premiere-partie/

On y apprend d’abord que rien de ce que nous observons aujourd’hui n’est nouveau, au contraire, le passé explique bien le présent, et bien d’autres choses qui pourront vous faire douter du bienfait même de la vaccination.

Très intéressant, en particulier le 1er.

“une maladie à propagation lente qui, à un moment donné, ne frappait qu’une petite proportion des agglomérations.”

On pourrait penser qu’ils utiliseront le passé, et mèneront la même stratégie de surveillance/isolation.

L’épisode couillonavirale a hélas montré qu’on peut oublier le passé, et que ce sera donc “vaccination” et rien d’autre.

Surtout si les cinglés de l’ARNm ramènent leur fraise…

Deux bémols toutefois.

Ce n’est pas la variole. Cousin certes… mais il ne faut pas faire un gros effort pour imaginer que le virus ait pu être trafiqué.

Ce fut fait à Wuhan, pourquoi pas ailleurs et avec ce virus-là ?

De plus, tout dépend du Spectacle.

En clair, est-ce un accident… ou est-ce voulu ?

Ca change tout.

Si c’est voulu et que le virus ne se plie pas aux exigences de ses maîtres… alors ces derniers de toutes les façons créeront le Réel qu’ils souhaitent…

Là encore le couillonavirus l’a amplement démontré !

On revient à la question (la seule) : accident/erreur/pas prévu… ou alors le Covipox est-il l’épisode 2 de la pysop ?

Si 1, alors dans quelques jours on n’en parlera plus (imaginez que le Coviprox soit la conséquence des “vaccins” contre le couillonavirus…)

Si 2, alors on repart pour un tour, dans le nimportnawak, la terreur, le sida mental etc.

Et toutes les études, la “Science”, les données, le passé n’y changeront rien (“pas de traitement”, “restez chez vous”, “on va tous mourir”, “seul le vaccin nous sauvera” etc. etc.)

ça fait en effet un peu inflation soudaine, j’ai lu il y a quelques dans un unique article que le vaccin contre la variole antique est efficace et donc que les vaccinés, ie les plus de 45 ans sont protégés mais pas les moins donc les ados et enfants: plus rien sur ce sujet depuis, d’ici qu’on apprenne que le vaccin initial ne serait en fait pas du tout efficace, si vaccin il y a il faudra bien trouver une justification pour ne pas repartir sur l’ancien quand même efficace et pas excessivement sujet à effets secondaires, et tenter d’y faire passer aussi les plus de 45 ans. On note aussi quand même la différence avec le covid, banale infection respiratoire dans la quasi totalité des cas, avec cette variole simiesque : chancres et croutes sur la peau y compris le visage ça devient un peu plus sérieux pour fiche la trouille , on verra peut-être bientôt apparaître en illustration le visage reconstitué en 3D de Robespierre et ses nombreux cratères?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *