Categories
Pays

Chine : dites bonjour au RCEP… un bloc qui pèse un tiers du PIB mondial

“Alors les gueux ! Vous êtes au chômage ? Vous êtes confinés ? On vous rassure, tout va très bien en Chine”.

Pendant que les pays occidentaux détruisent avec obstination leur économie, rendent leur population psychotique au prétexte d’une “pandémie” de rien… la Chine avance.

Imperturbable. Pas covidémente. Rationnelle.

La Chine poursuit sa course vers la première place du podium… planétaire.

Et moi je poursuis les ajouts à ma grande série “A qui profite le crime ?“… 😉

Car oui c’est un crime. Et oui la Chine en profite.

Dernière illustration :

Le Partenariat économique régional global [RCEP pour Regional Comprehensive Economic Partnership] a été signé dimanche 15 novembre dans le cadre du 37e Sommet de l’ASEAN et les conférences connexes.

Le Partenariat économique régional global est un accord de libre-échange entre les dix pays membres de l’ASEAN et cinq partenaires que sont la Chine, le Japon, la République de Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Il devient désormais le plus grand accord de libre-échange du monde, comprenant 15 pays membres avec 2,2 milliards de personnes

Un tiers du PIB mondial. Un tiers de la population mondiale.

Ah bon ? Mais on nous disait que c’était la fin du monde, le couillonavirus, la terrible pandémie, les morts, la misère tout ça ?

Autre coup de génie de Pékin : quand les Américains et leurs copains globalistes dégénérés s’échinent à monter des accords commerciaux truffés de contraintes constructivistes à la con (les pays signataires doivent procéder à de nombreux changements dans leurs lois, leurs manières de faire, au nom de l’uniformisation, exemple le Partenariat TransPacifique)… Pékin n’en a rien à foutre : le monde c’est lui.

Donc Pékin demeure sur l’épure : on fait du commerce sans barrières, et ce que tu fais chez toi et comment tu le fais, je m’en cogne le coquillard.

Qui pourra dire que ce n’est pas un énième succès chinois, et qui intervient -énième miracle- durant cette étrange année couillonavirale… avec un virus mystérieusement parti de Chine… et qui a tout aussi mystérieusement disparu depuis ?

“Oh les gars, it’s good to be me. Qu’est-ce que je me marre”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *