Categories
Chiffres Pays Saloperie et sida mental

Angleterre, hospitalisés Covid : énième bidonnage des chiffres

La spécialité britannique : le silly walk chiffré.

Cela devient un running gag. Un mauvais.

Toutes les données -importantes- relatives à la crise couillonavirale sont bidonnées.

Ou si vous préférez, en langage moins fleuri, délibérement exagérées, dans une optique politicienne : la prolongation de la covidémence.

C’est une partie du fameux “quoi qu’il en coûte” du gland aussi psychotique qu’ingénu qui squatte le palais de l’Elysée.

Le Royaume-Uni reconnaît ainsi périodiquement des bidonnages… (lire ici, , encore ici, encore , ici et même ) mais plusieurs mois après, une fois le mal fait, une fois les objectifs politiques atteints.

Dernier exemple en date : un quart des “hospitalisés Covid”… n’ont en fait rien à voir avec le… fameux virus.

Ce n’est pas une surprise, nous le savions déjà et sous de nombreuses latitudes. Mais c’est encore plus goûtu lorsque l’admission est officielle.

Data shows 6,146 NHS beds taken up by Covid positive patients on Sept 14, latest health service data shows
But just 4,721 patients (77%) were primarily being treated for coronavirus, with rest possibly ‘incidental’ cases (source DailyMail)

Cette petite plaisanterie dure depuis au moins la mi-juin (lire article Lockdown Sceptics).

Le nombre des hospitalisés est une des données essentielles (avec les “cas”, les lits en réanimation, et les décès).

Cet indicateur est utilisé par les gouvernements pour justifier le caractère exceptionnel de la crise, et donc des mesures prises, par les médias (pour entretenir la pétoche) et plus largement par tous les glands covidéments.

Ainsi, en Angleterre, on a bourré le mou au public pendant tout l’été avece ce slogan :  “5 000 hospitalisés Covid”.

Alors qu’en réalité, il aurait fallu dire : 3 750.

Les mêmes manipulations ont lieu en France (en particulier sur les lits de réanimation, lire ici).

Enfin, notons que toutes ces “erreurs”, ces algorithmes faux, ces “estimations“, ces “problèmes“, etc… vont systématiquement dans le même sens.

Celui du grossissement de la menace, jamais l’inverse.

Jamais.

23 replies on “Angleterre, hospitalisés Covid : énième bidonnage des chiffres”

Je pense en effet que c’est la même chose partout. Le 10 septembre, la « médecin cantonale » genevoise expliquait ceci en conférence de presse: « Il y a 66 personnes hospitalisées aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) avec un Covid, et parmi elles, quinze sont vaccinées. «Parmi ces quinze patients, indique la médecin cantonale, Aglaé Tardin, aucun n’est aux soins intensifs. Cinq sont hospitalisés pour une autre cause que le Covid – découvert lors du dépistage à l’entrée – et seuls trois ont moins de 75 ans (dont une est immunosupprimée). Cela confirme que la vaccination réduit très fortement le nombre de personnes qui s’infectent, et lorsqu’elles s’infectent, les cas aux soins intensifs sont très rares.» Evidemment, elle ne va pas donner ces même précisions pour les patients non vaccinés et aucun journaliste ne lui posera la moindre question.

Docteur, chapeau pour votre pugnacité ! mais juste vous faire constater que la révolte Australienne est infiniment moins commentée dans les médias, que la dernière sortie covidémente d’un Attal…

Vous prêchez donc dans le désert, la vérité n’a jamais été l’Alpha et l’Omega du grand spectacle du monde, la vérité n’est qu’un moment du faux.

La volonté de l’oligarchie persuadée d’être de source divine, c’est de convertir le monde à l’hostie vaccinale, pour reprendre votre excellente métaphore et rien ne l’arrêtera dans son projet messianique.

Elle est en mission, elle veut convertir le monde au culte universaliste et humaniste, singeant les nombreux rituels du tout début de l’Antiquité.

Quelqu’un aurait il vu passer quelques chose en rapport avec des gréves en Italie ?
Mon compagnon a lu et vu des photos de manifs de routiers mais je ne retrouve rien dans les journaux francophones.

Bon il est donc désormais établi que le Covid fait tout.

Y compris le repassage, le lavage des vitres, la cuisine éthiopienne, le beurre, et plus si affinités (je pense très fort au cul de la crémière).

“Covid” va devenir un nom commun.

-ca va toi ?
-oh je me sens un peu covid. et ta femme elle est toujours covid ?
-m’en parle pas. la pauvre. on a rendez-vous au covid pour vérifier les niveaux du covid.
-ah dis donc, c’est sacrément covid. bon c’est pas le tout, mais on covid ce soir ?

etc.

lire “empêche de pratiquer”… concernant l’article qui parle de Jérémy Chardy, la syntaxe et moi ça fait 19….
comment peux-je oublier les GJ ??? j’ai donné de mon temps, de ma personne, les 15 premiers jours de cette séquence. si c’était à refaire je ne le referais pas.

Je voulais dire que casser du manifestant, éborgner du manifestant à coup de LB40 en tir tendu, arracher des mains de manifestant à coup de grenade à main de désencerclement (GMD)… on l’a fait AVANT les tafioles australiennes.

Les flics dans l’hémisphère sud qui se déchaînent… seulement maintenant, c’est du vu et revu. En clair : ça n’a rien d’extraordinaire.

Partout, la covidémence se défend… en attaquant. Avec la violence légale.

Croire qu’ils allaient nous laisser bien gentiment foutre la merde dans les rues en manifestant était une erreur, une mauvaise analyse de la nature même de la covidémence.

C’est bien parce que la covidémence est globale, politiquement parlant, et d’une violence extrême que les mêmes images se reproduiront un peu partout.

Il n’y a plus rien de “sanitaire” là dedans.

Je vous rappelle les mots ingénus de l’ado perturbé de l’Elysée : “nous sommes en guerre“… reprenant mot pour mot… la déclaration de… Xi Jinping, le patron chinois.

Eh oui, Macron n’a fait que reproduire les éléments de langage transmis par ses handlers

n’empêche, mettre des gens en prison (((camps covid))) parce qu’on éternue, je dis BRAVO.
devoir télécharger une application et répondre sous forme de selfie dans les 15 minutes qui suivent la réception d’un sms du gouvernement pour prouver que tout est ok, là je tire mon chapeau.
la police de la pensée est très active dans cette ancienne prison, les agents (((Winston Smith))) peuvent changer ou carrément supprimer vos messages sur les RS… en se faisant passer pour vous.
à votre avis, pourquoi le gouvernement australien parle ouvertement de (((New World Order)))…?
pourquoi en l’Afwance on n’entend rien de ce qu’il s’y trame vraiment en ce moment ? à part sur le pti oiseau bleu, qui autorise certains témoignages ?
alors qu’en Espagne, en direct à la tv, les médecins balancent les chiffres des morts suite aux piqûres, en Allemagne des autopsies démontrent formellement les merdes que provoquent les piqûres, au Japon, chute de 75% des hospitalisations grâce à l’usage d’ivermectine.
je propose que l’on mette tous les covidéments en Australie… ou en Chine.
je suis un homme déconstruit, j’aime me faire latter les valseuses et me faire embrocher à coup de gode ceinture…!

Aujourd’hui nice-patin donne des nouvelles de Muzzelier présipède la PACA. Doublement vaxé il a chopé un méchant variant cannibale! et alors? direction l’IHU de Raoult pour y être en soins (depuis 20 jours!) . Mais, chez les con-génitaux, même le nez dans ma merde on te soutient que c’est du chocolat. “Si j’avais pas été vacciné je serais en réanimation”. La place de roi des cons (en régional d’étape) est disputée entre Muzzo et Estronsi merdenice.

un bon témoignage surtout dans la premiere partie après la deuxieme partie renforce les sceptiques et encourage les trolls même si ce qu’il dit est plausible dans le futur.

Oui, la 2ème partie est moins convaincante. Dommage même si c’est plausible. Le traitement des morts du corona-buizness est un véritable scandale. Les défunts ayant été inhumés comme des chiens écrasés, et les familles privés du deuil légitime que confère la cérémonie funéraire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *